Tunisie - barbarie islamique

Algerie, Lybie, Egypte, Nigeria, Somalie, ...
-

Tunisie - barbarie islamique

Nouveau messagede Morpheus » 4 Juin 2012 22

le (faux) prophete Mahomet a dit :"quiconque quitte l'islam, tuez le !"

Un jeune musulman tunisien converti au christianisme égorgé rituellement et décapité par des islamistes…

Image

Pardonnez-moi. Je suis un très mauvais journaliste car je vais vous parler de quelque chose que j’ai lu mais que je n’ai pas vu. Très exactement que je n’ai pas voulu voir car cette vidéo est sur Internet et elle a été diffusée à la télévision égyptienne dans l’émission « Egypt Today » animée par le journaliste égyptien Tawfiq Okasha visiblement mal à l’aise à l’idée de devoir diffuser ce document abominable. Tawfiq Okasha est considéré par Raymond Ibrahim du Gatestone Institute, comme un journaliste libéral. Il est révulsé par ce document et demande aux téléspectateurs : « Est-ce cela l’islam ? ». Mais réponse est : oui ! c’est aussi cela l’islam… L’égorgement méthodique d’un jeune musulman tunisien converti au christianisme pour « apostasie » n’est pas une abomination qui ne se produirait qu’une fois tous les trente-six du mois dans les pays musulmans. Nous en avons évoqués un bon nombre sur ce blogue et dans mon précédent post de ce jour je signalai plusieurs égorgements de chrétiens par les islamistes à Homs (Syrie). Ceux qui estiment devoir regarder cette horreur n’auront qu’à se connecter à la source indiquée ci-dessous, mais je ne mettrai pas cela en ligne et j’ai arrêté de voir cette vidéo à moins d’une minute. Pour ceux qui ne supporteront pas de voir l’insupportable, voici la description qu’en fait Raymond Ibrahim :

suite http://www.christianophobie.fr/breves/l ... islamistes
Avatar de l’utilisateur
Morpheus
Administrateur du site
 
Messages: 4309
Inscription: 14 Mai 2010 00
Localisation: Suisse

Re: Tunisie - barbarie islamique

Nouveau messagede JoelleAnne » 5 Juin 2012 14

pauvre Tunisie, pauvres Tunisiens, qu' est devenu le beau rêve de liberté ?
Avatar de l’utilisateur
JoelleAnne
 
Messages: 18
Inscription: 19 Mai 2012 03

Re: Tunisie - barbarie islamique

Nouveau messagede Maurane » 5 Juin 2012 14

Que Dieu les protege
Avatar de l’utilisateur
Maurane
 
Messages: 87
Inscription: 3 Mar 2012 17

Re: Tunisie - barbarie islamique

Nouveau messagede liduq » 5 Juin 2012 19

Un jeune musulman tunisien converti au christianisme égorgé rituellement et décapité par des islamistes…


Tu as bien raison, la photo est bien suffisante pour avoir une idée de ce qui c'est passé. Je sais que je serai incapable de regarder la vidéo en question, mais je vais tout de même la faire circuler ici au Canada parce que malheureusement, la majorité des canadiens ne sont pas réveillés sur ce qu'est la vrai islam.
Merci d'avoir posté !
liduq
 
Messages: 37
Inscription: 19 Sep 2011 14

Re: Tunisie - barbarie islamique

Nouveau messagede sulamite » 6 Juin 2012 20

Reste qu'à espérer qu'en enfer ils seront condamnés à se faire ça à eux-mêmes.." Ne fais pas à autrui ce que tu n'aimerais pas qu'on te fasse."
sulamite
 
Messages: 72
Inscription: 31 Oct 2011 17

Re: Tunisie - barbarie islamique

Nouveau messagede yacoub » 11 Juin 2012 16

Objet: Signez notre lettre à Laurent Fabius, pour défendre les chrétiens d'Orient massacrés!


Madame, Monsieur,

Dans "L'Observatoire de la christianophobie", Daniel Hamiche a récemment révélé au public francophone une abomination qu'un journaliste égyptien avait diffusée quelques jours plus tôt: la vidéo de l'égorgement rituel d'un jeune musulman converti au christianisme – et donc assassiné par ses anciens correligionnaires comme apostat.

Je vous avoue que, comme mon excellent confrère, je n'ai pas eu le courage de regarder jusqu'au bout cette vidéo insoutenable, qui a bouleversé des milliers d'internautes.

Le 9 juin dernier, Daniel Hamiche et moi-même avons entrepris une démarche auprès du ministre des Affaires étrangères français, Laurent Fabius:

Monsieur le Ministre,

L’Observatoire de la Christianophobie, dont nous sommes les animateurs et qui est associé au portail Riposte Catholique, a révélé le lundi 4 juin dernier au public francophone un fait abominable et d’une insigne barbarie: l’égorgement d’un jeune musulman converti au christianisme, dont la vidéo du supplice avait été précédemment diffusée sur une chaîne de télévision égyptienne par le journaliste Tawfiq Okasha dans le cadre de son émission « Egypt Today ».

Depuis des siècles, la France a une mission particulière de protection des chrétiens d’Orient qu’elle a assumée constamment, sous tous les régimes, et que différents traités et accords internationaux ont confirmé depuis la fin du Second Empire.

Or, de toute évidence, cet assassinat révulsant – qui est, hélas, loin d’être exceptionnel, même s’il a “bénéficié” d’un retentissement mondial inédit, puisqu’il a été filmé par les tortionnaires – manifeste que, trop souvent, dans les pays de l’ancien Empire ottoman, les chrétiens ne sont plus protégés par leurs autorités nationales.

Nous vous serions donc reconnaissants, Monsieur le Ministre, de bien vouloir nous indiquer :

1. les informations dont les services du Ministère des Affaires étrangères disposent sur cet atrocité, et

2. ce que vous comptez faire pour la défense des chrétiens d’Orient que cette horrible affaire rend plus urgente que jamais.

Nous nous permettons de vous préciser que nous communiquerons vos réponses à nos lecteurs. Par ailleurs, par souci de clarté, nous vous précisons également que nous rendrons publique notre lettre dans les 24 heures.
Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de notre haute considération.

Daniel Hamiche, rédacteur en chef de L’Observatoire de la Christianophobie

Guillaume de Thieulloy, directeur de Riposte Catholique

A cette heure, cette démarche n'a pas obtenu de réponse.

C'est pourquoi je vous propose de cosigner cette lettre. Il faut absolument que nous soyons des milliers à dire publiquement notre soutien aux chrétiens d'Orient qui appellent désespérément la France à leur secours et pour lesquels la France officielle, depuis des décennies, ne daigne pas lever le petit doigt.

Si, comme nous, vous êtes révoltés par le massacre des chrétiens d'Orient, signez et faites signer cette lettre en cliquant ici.

Ne restons pas sourds aux appels de nos frères chrétiens assassinés par des barbares!

Guillaume de Thieulloy

Directeur de Riposte catholique

http://www.riposte-catholique.fr/non-cl ... ez-vite-la

Image



http://www.islam-bible-prophecy.com/profecias-biblicas/
Avatar de l’utilisateur
yacoub
 
Messages: 4414
Inscription: 4 Juil 2010 13
Localisation: France

Re: Tunisie - barbarie islamique

Nouveau messagede yacoub » 3 Aoû 2013 10

Egypte et Tunisie : Les islamistes, persona non grata ?


Les Frères musulmans égyptiens désavoués par l’armée, Ennahdha soupçonnée de vouloir se maintenir au pouvoir en Tunisie. Les partis islamistes arrivés au pouvoir après les révoltes de 2011 sont désormais critiqués et semblent affaiblis.

Hier, Ennahdha a lancé un appel pour une marche demain soir à Tunis, pour protester contre la violence, la formation d’un gouvernement d’union nationale et pour le respect de la légitimité du gouvernement de Ali Laârayedh. En Tunisie comme en Egypte, la situation est particulièrement tendue pour les islamistes, qui cristallisent la colère populaire. Les critiques sont tant sécuritaires que sociales, économiques et politiques. Pour Bakary Sambe, coordinateur de l’Observatoire des radicalismes et conflits religieux en Afrique, derrière le slogan «L’islamisme est la solution», Ennahdha comme les Frères musulmans ont proposé «des solutions simples à des problèmes compliqués». Mais aucun d’entre eux n’a su trouver de remède.


Doléances


La situation économique est catastrophique. Ainsi, en Egypte, les rentrées en devises ont été divisées par trois depuis Moubarak, les pénuries sévissent, amenant même certains Egyptiens à parler de «somalisation du pays». En Tunisie, le chômage a atteint 12%, soit 4 points de plus que sous Ben Ali. Les islamistes au pouvoir ne sont pas parvenus surtout à rassurer ceux qui assuraient la puissance de leurs économies ; les investissements sont rapatriés après les troubles politiques et face à un discours populiste désapprobateur de l’économie moderne, tandis que les touristes fuient, effrayés par les violences et l’islamisme lui-même, qu’ils associent à une restriction de leurs libertés sur leurs lieux de vacances.

Par ailleurs, alors que les islamistes avaient fait de la justice le fer de lance de leur discours, selon Jamel Mselem, militant et avocat de la Ligue des droits de l’homme tunisienne, ils ont eu une gestion identitaire et non méritocratique de la société et plaçant des islamistes aux postes stratégiques, à l’encontre de toute justice sociale. Mais l’aspect sécuritaire est la tache la plus sombre au bilan des islamistes. Manifestations meurtrières en Egypte comme en Tunisie, assassinat d’opposants politiques en Tunisie : le climat est à l’insécurité et au terrorisme, alertant tant les populations locales que la communauté internationale. Hasni Abidi, politologue et spécialiste du monde arabe, estime que les Frères musulmans sont coupables d’avoir «bâclé» la Constitution, «précipité» les élections et «snobé» les négociations avec les partis minoritaires, qui disposent pourtant d’un réel écho au sein de la population et de l’administration.

En novembre 2012, Mohamed Morsi étend ses prérogatives et les place au-dessus de tout contrôle judiciaire. Il fera marche arrière, mais les Frères musulmans ont montré leurs limites et ont effrayé le peuple qui ne veut pas qu’on lui confisque sa révolution. En Tunisie, Ennahdha a conservé un discours identitaire, celui d’un parti d’opposition, ce qui n’a pas non plus facilité le dialogue avec les partis minoritaires. La loi de protection de la révolution a exclu tous les anciens membres du régime de Ben Ali, qu’ils soient légitimes ou pas. Enfin, l’Assemblée nationale constituante a pris du retard dans la rédaction de la Constitution, faisant soupçonner que les islamistes voulaient prolonger leur accès au pouvoir.


Alternatives


Ceux qui manifestent contre eux aujourd’hui considèrent que les islamistes ont échoué. Mais si les islamistes venaient à être définitivement évincés du pouvoir, quels scénarios politiques seraient envisageables ? Pour Barah Mikail, membre de l’Assemblée des citoyens et citoyennes de la Méditerranée, le transfert du vote islamiste vers les forces «libérales et progressives» n’est pas si évident. «On oublie trop souvent qu’une exclusion durable des Frères musulmans du champ politique égyptien peut aussi donner lieu à un report de vote sur les salafistes». Par ailleurs, l’histoire égyptienne souligne le danger à exclure et opprimer les Frères musulmans. C’est en effet du conflit de 1952-1954 que sont nés les djihadistes, et la radicalisation d’une frange des Frères musulmans doit être envisagée, s’ils venaient à être définitivement exclus du pouvoir. Le report de vote sur les salafistes semble moins plausible en Tunisie, où ils demeurent minoritaires et limités par la tradition laïque du pays, mais une radicalisation de certains membres d’Ennahdha n’est pas non plus exclue.


Légitimité


Tout d’abord, selon Hasni Abidi, les islamistes ont avec eux la légitimité démocratique et constitutionnelle, qui ne peut être annulée par la légitimité révolutionnaire qui s’exprime lors des manifestations de masse anti-Ennahdha ou anti-Morsi, et encore moins par la destitution par l’armée d’un président démocratiquement élu. La destitution de Mohamed Morsi par l’armée est d’autant plus problématique que celle-ci a ensuite pris parti, au lieu de se poser comme seul acteur de maintien de l’ordre. Par ailleurs, pour Barah Mikail, «il serait erroné de parler d’une érosion de la popularité des islamistes», et seules des élections permettraient d’évaluer leur popularité aujourd’hui. En Tunisie, le président Marzouki, qui a toujours plaidé pour un compromis avec les islamistes, reste convaincu que des accords peuvent être trouvés avec Ennahdha. En Egypte, la peur de l’islamisation est moins présente qu’en Tunisie, et l’opposition à Morsi renvoie plus à ses déboires avec le pouvoir et à une situation socio-économique critique.

Roxane Zighed
Avatar de l’utilisateur
yacoub
 
Messages: 4414
Inscription: 4 Juil 2010 13
Localisation: France

Re: Tunisie - barbarie islamique

Nouveau messagede yacoub » 23 Jan 2014 12

En voulant bannir Jabeur Mejri, Ennahdha ne fait plus mystère de ses desseins racistes, théocratiques, oummiens et nazis pour la Tunisie


Le bannissement de Jabeur Mejri ou comment la Tunisie est en train de devenir une nouvelle Allemangne nazie

La Tunisie met le cap sur la théocratie qu’elle a inscrite en lettre infâme dans l’article 6 du torchon constitutionnel en déclarant l’Etat comme protecteur du sacré tandis que les démocrates ont le choix entre l’exil et la mort. En cherchant à pousser Jabeur Mejri à quitter le territoire tunisien, comme s’il était un pestiféré et porteur d’un virus contagieux, après lui avoir fait purger plus de 20 mois de prison, comme à l’époque du totalitarisme bolchevique bannissant ses "asociaux" et ses parias, Ennahdha ne fait plus mystère de sa politique sélective, discriminatoire et mutilatrice du corps politique tunisien.

Faute de déchoir Jabeur Mejri de sa nationalité tunisienne pour atteinte au sacré, elle lente de le couper de ses racines tunisiennes comme un bûcheron s’affairant à couper un arbre à ses racines. Une mort qui ne dit pas son nom et qui tue petit feu l’individu mis au ban de sa communauté nationale. Coupable sans avoir été jugé et condamné à l’errance éternelle par la seule volonté du Seigneur et maître de droit absolu de sa seigneurie.

Jabeur Mejri est cette chose contre laquelle le Seigneur nahdhaoui veut protéger ses serfs tunisiens à cause des risques de pollution qu’elle présente. C’est comme s’il était un déchet radioactif, un être pestiféré qu’il faut mettre en quarantaine pour éviter aux serfs tunisiens tout contact avec lui. Il n’y a de mieux pour les immuniser que le pavillon suédois où sont enfermés les pestiférés contaminés par le virus dont il est porteur.

La Seigneure Ennahdha soucieuse du bien-être de ses serfs tente le tout pour le tout en créant un cordon sanitaire autour du territoire de sa seigneurie pour juguler la progression du virus létal pour l’organisme musulman de ses protégés, décrète ainsi une mesure inédite dans l’histoire de la Tunisie : proscrire le sujet irréductible à la thérapie médicale prescrite et administrée par ses soins à ses serfs. Comme si le salut de la seigneurie dépendant de l’externalisation géographique du sujet.

Elle peut toujours expurger physiquement les tunisiens qui combattent pour leur liberté, mais elle ne pourra jamais étouffer leur voix là où ils se trouvent. Elle a tort de croire que condamner Jbeur Mejri à l’exil forcé contrairement à celui de ses membres et leurs complices de droit de l’hommisme Marzougui et Jendoubi, qui état un exil doré et fabulé, que cela va freiner les tunisiens dans leur quête de la démocratie, bien au contraire, elle ne fait que jeter de l’huile sur le feu en attisant la braise de leur colère née de leur déception de s’être fait dépouiller de leur révolution.

Elle peut tuer, bannir, expulser, proscrire, les hommes, mais elle ne peut ni embastiller, ni réprimer, ni effacer, ni vitrioler, ni terroriser, ni lapider, ni crucifier, ni dissoudre, ni noyer, ni exclure, ni exiler, ni violer la Tunisie qui vit en eux et leur idéal de liberté. Elle peut toujours interdire la liberté en Tunisie pour incompatibilité avec ses valeurs qui sont la honte de l’humanité, elle peut toujours éradiquer de son territoire les messagers de la liberté, mais elle ne pourra jamais rendre sourds, aveugles et insensibles ces femmes et ces hommes qui n’ont d’amour que pour leur patrie et les exiler de leur royaume intérieur.

En janvier 1852, Hugo peut écrire : "Ce n’est pas moi, monsieur, qui suis proscrit,
c’est la liberté; ce n’est pas moi qui suis exilé, c’est la France [...] Moi, je ne souffre pas, je contemple et j’attends. J’ai combattu, j’ai fait mon devoir; je suis vaincu, mais heureux. La conscience contente, c’est un ciel serein qu’on a en soi."

Que Jabeur Mejri prenne ou non le chemin de l’exil cela ne doit pas occulter la réalité de la politique despotique et d’excommunion qu’Ennahdha veut mener résolument en Tunisie. Que ceux qui s’illusionnent qu’elle va renoncer à son projet d’islamisation à forte dose de la Tunisie fassent enfin preuve de lucidité et tirent les leçons de cette affaire qui constitue une violation flagrante du droit interne tunisien. A ceux par conséquent qui doutent qu’Ennahdha ait abandonné ses habits théocratiques, son message ne peut pas être plus clair. Toute cohabitation entre les musulmans et les tunisiens qui rêvent d’une Tunisie plurielle, démocratique et laïque est impossible, car dangereuse pour la bonne conscience musulmane. Elle veut une Tunisie peuplée des seuls musulmans seuls dignes de fouler sa terre sacrée.Un terroriste qui tue au nom de l’islam jouit de ses faveurs et un tunisien attaché à la démocratie et à l’humanisme est frappé de disgrâce et d’indignité nationale qui lui vaut d’être chassé de son pays.

La nouvelle Tunisie d’Ennahdha prend les allures d’un mini Reich nazi purifié de la présence de ces êtres impurs que l’islam voue aux feux ardents de l’enfer. Une Tunisie nettoyée de ses ressortissants non-musulmans qui doivent laisser la place aux frères musulmans qui affluent massivement en Tunisie et auxquels Ennahdha octroie la nationalité tunisienne au nom du jus religiosis, le lien religieux, qui remplace le droit du sang et le droit de sol.

Désormais un tunisien cesse d’être tunisien s’il n’est pas du tout ou pas assez musulman, en revanche un afghan ou un soudanais sont automatiquement musulmans du fait de leur appartenance à l’Oumma musulmane dans laquelle est en train de se diluer la Tunisie pour finir par disparaître à tout jamais.

Terre d’accueil pour les musulmans terroristes auxquels le bouffon Moncef Marzougui offre l’asile politique et son corollaire la nationalité tunisienne et terre inhospitalière pour les tunisiens de plein droit du fait de leur insuffisance religieuse.

Hitler disait n’est allemand que celui qui est aryen. Ennahdha par la voix de Ghannouchi rappelait avec a propos que l’islam prime sur la Tunisie et par conséquent la nationalité ne peut être déterminée par le droit positif mais par le seul sentiment d’appartenance religieuse.

En voulant "expulser" Jabeur Mejri vers la Suède Ennahdha considère qu’il n’y a pas de place dans ce pays aux tunisiens qui ne répondent pas aux critères de l’Oumma musulmane.

Il serait juif ou chrétien il aurait payé la jizya, un impôt pour les gens du Livre, comme le Coran n’a rien prévu pour les démocrates, les apostats et les libres penseurs en dehors de leur lapidation-crucifixion, Ennahdha ne pouvant pas appliquer la sentence prévue a préféré une solution de compromis inspirée sans aucun doute par le gouvernement suédois : favoriser le départ de Jabeur Mejri vers la Suède comme elle l’avait fait avec Amina Sboui.

En tout état de cause le cas de Jabeur Mejri est le prélude d’un avenir très sombre qui se dessine à la fois pour la Tunisie et les démocrates du pays comme en Iran : la mort ou l’exil.

Les tunisiens qui aspirent à la démocratie et veulent exercer leur liberté de conscience devenus les pestiférés du système nahdhaoui, sont désormais les chrétiens d’Orient et les juifs de l’Allemagne nazie.


_________________
"Coiffant les aspirations les plus viles, flattant les pulsions les plus archaïques,
encourageant la paresse intellectuelle, l'intolérance, l' hypocrisie, la violence,
prêchant un virilisme pathologique, justifiant les pires ignominies antiféministes,
l'islam n'est ni une sagesse , ni une civilisation (mode de vie), c'est un fléau."
Gérard Zwang
Avatar de l’utilisateur
yacoub
 
Messages: 4414
Inscription: 4 Juil 2010 13
Localisation: France

Re: Tunisie - barbarie islamique

Nouveau messagede yacoub » 17 Fév 2014 18

Avatar de l’utilisateur
yacoub
 
Messages: 4414
Inscription: 4 Juil 2010 13
Localisation: France

Re: Tunisie - barbarie islamique

Nouveau messagede yacoub » 22 Fév 2014 11

Avatar de l’utilisateur
yacoub
 
Messages: 4414
Inscription: 4 Juil 2010 13
Localisation: France

Re: Tunisie - barbarie islamique

Nouveau messagede triumphe » 22 Fév 2014 12

Voilà pourquoi la Tunisie est à l’abandon, frappée de plein fouet par une épidémie de choléra, dont le bacille provient des ces montagnes d’ordures ménagères et d’animaux pétrifiés sous un soleil de plomb à la grande joie des mouches et des moucherons. Tant que l’honneur de Dieu est sauf, et les devoirs cultuels accomplis, nul n’est besoin de se préoccuper de la descente aux enfers du pays.

SORTEZ DE SES MURS, MON PEUPLE, de peur de participer à ses péchés et de partager les coups qui vont l'atteindre. 5 Car ses péchés se sont accumulés jusqu'au ciel, et YAHWEH s'est souvenu de ses iniquités.6 Payez-la de sa PROPRE MONNAIE; rendez-lui au double ce qu'elle a fait; DANS LA COUPE où elle a versé à boire, versez-lui le double; autant elle a fait montre de gloire et de luxe, autant, donnez-lui de tourments et de deuil. parce qu'elle se dit en elle même Je trône en reine, je ne suis pas veuve et je ne connaîtrai pas le deuil",à cause de cela, EN UN SEUL JOUR, les coups fondront sur elle: LA PESTE, LE DEUIL, LA FAMINE;et elle sera détruite par le feu, car IL EST UN ADONAÏ PUISSANT, le ilohim qui l'a jugée. Ils pleureront et se lamenteront sur son sort, les ROIS DE LA TERRE qui se sont souillés avec elle et ont partagé son luxe, quand ils verront fumer son brasier. 10 Se tenant à distance par peur de ses tourments, ils diront :

"Malheur ! Malheur ! O grande cité, BABYLONE, ô cité puissant !

http://www.islam-bible-prophecy.com/
Avatar de l’utilisateur
triumphe
 
Messages: 465
Inscription: 11 Aoû 2013 21

Re: Tunisie - barbarie islamique

Nouveau messagede yacoub » 22 Fév 2014 13

x17 x31

En élisant Annahda les Tunisiens ont choisi Satan le Lapidé

Dans la langue d'Allah, Al Sheytan Al Râjim.
Avatar de l’utilisateur
yacoub
 
Messages: 4414
Inscription: 4 Juil 2010 13
Localisation: France

Re: Tunisie - barbarie islamique

Nouveau messagede yacoub » 8 Mar 2014 08

x17 x31

Jalel Brick explique dans la langue d'Allah, avec quelques mots de français, la religion d'Amour, de Paix et de Tolérance.

les 50 prières ramenées à 5 grâce à Moïse-qua la paix soit sur lui...Nakir et Mounkir...etc

Il ose un odieux blasphème rabbi houa Zebi ce qui signifie dans la langue des infidèles mon dieu c'est mon pénis.

Avatar de l’utilisateur
yacoub
 
Messages: 4414
Inscription: 4 Juil 2010 13
Localisation: France

Re: Tunisie - barbarie islamique

Nouveau messagede yacoub » 30 Mai 2014 10

Avatar de l’utilisateur
yacoub
 
Messages: 4414
Inscription: 4 Juil 2010 13
Localisation: France

Re: Tunisie - barbarie islamique

Nouveau messagede yacoub » 7 Juil 2014 12

Pendant qu’on joue au ballon à Rio les vrais musulmans répandent la mort dans les pays du Levant

x17 x31
En terre d'islam la religion est au dessus de tout
Un Tunisien mahométan n'a que mépris pour le Tunisien juif ou chrétien
car Allah-qu'Il soit exalté-a dit dans son Livre Saint aux Nobles Musulmans
Vous êtes la meilleure communauté parmi les hommes
vous ordonnez le Bien
vous interdisez le Mal
tandis que les chrétiens sont des égarés puisqu'ils disent que
Jésus fils de Marie est fils d'Allah et Allah lui même ainsi que sa mère
et que les juifs ont encourus la colère Allah en tuant des prophètes comme Jésus et Jérémie
c'est dans la fatiha
elle est récitée 5 fois sinon plus par tout bon mahométan qui respecte sa religion
Avatar de l’utilisateur
yacoub
 
Messages: 4414
Inscription: 4 Juil 2010 13
Localisation: France

Re: Tunisie - barbarie islamique

Nouveau messagede Cassiel » 7 Juil 2014 15

yacoub a écrit:Pendant qu’on joue au ballon à Rio les vrais musulmans répandent la mort dans les pays du Levant

x17 x31
En terre d'islam la religion est au dessus de tout
Un Tunisien mahométan n'a que mépris pour le Tunisien juif ou chrétien
car Allah-qu'Il soit exalté-a dit dans son Livre Saint aux Nobles Musulmans
Vous êtes la meilleure communauté parmi les hommes
vous ordonnez le Bien
vous interdisez le Mal
tandis que les chrétiens sont des égarés puisqu'ils disent que
Jésus fils de Marie est fils d'Allah et Allah lui même ainsi que sa mère
et que les juifs ont encourus la colère Allah en tuant des prophètes comme Jésus et Jérémie
c'est dans la fatiha
elle est récitée 5 fois sinon plus par tout bon mahométan qui respecte sa religion


http://www.liveleak.com/view?i=d46_1388104476

ImageVenez rencontrer les musulmans .

http://www.barenakedislam.com/category/ ... s-graphic/
http://shoebat.com/2014/03/03/muslims-f ... ly-behead/

Image
Avatar de l’utilisateur
Cassiel
 
Messages: 510
Inscription: 2 Nov 2010 17


Retourner vers Afrique

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron