La Puissance du Pardon

Conflit Israélo-musulman ou David contre Goliath
-

La Puissance du Pardon

Nouveau messagede Reloaded » 13 Juin 2016 13

- LE #PARDON APPORTE LA PAIX INTERIEURE
- IL NOUS LIBERE SPIRITUELLEMENT ET PEUT NOUS GUERIR DE #MALADIES.


Matthieu 6:14 Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi; 15 MAIS si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.

Epître de Paul aux Colossiens 3:13 Supportez-vous les uns les autres, et, si l'un a sujet de se plaindre de l'autre, pardonnez-vous réciproquement. De même que Christ vous a pardonné, pardonnez-vous aussi.

Le pardon est l'un des piliers de la Torah et de l'enseignement du Messie. C'est l'une des plus grandes preuves d'amour (Luc 23:34). Si nous ne pardonnons pas, Dieu ne nous pardonnera pas nos fautes (Matt 6:14). Il est donc capital de pardonner nos offenseurs aussi vils soient-ils.

Matthieu 5:44 "Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien a ceux qui vous haissent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent,"

Le véritable Pardon nous libère de l'amertume, de la tristesse et de la dépression, de mauvaises pensées. Il apporte la Paix et une plénitude intérieure. Le pardon couvre de nombreux péchés, c'est l'une des plus grande preuve d'amour envers son prochain.

Le véritable Pardon peut aussi guérir de maladies physiques ou spirituelles. Certaines études scientifiques (*) (**) ont montré que les tumeurs cancereuses se développaient a cause d'un taux d'acidité anormal présent dans le corps souvent provoqué par ude l'anxiété, un état dépressif, un manque de pardon ou une haine intérieure sur une longue période de temps.

« Il est important de traiter les blessures ou les troubles émotionnels car ils peuvent vraiment entraver les réactions de quelqu'un à l'égard des traitements, même la volonté de quelqu'un de poursuivre un traitement », a expliqué Standiford.

Selon la recherche du Dr Michael Barry, un pasteur et auteur du livre, The Forgiveness Project. De tous les patients atteints de cancer, 61 % ont des problèmes grave pour pardonner, et plus de la moitié d'entre eux ont une haine sévère.


La personne qui a véritablement pardonné ouvrira avec joie sa porte a son offenseur et ne changera pas d'état émotionnel lorsque l'on relate une histoire qui l'a blessé.

Neuf grands mythes sur le pardon qui entravent notre liberté
Source https://www.infochretienne.com/neuf-gra ... e-liberte/

Shalom,
Fabrice Statuto.


(*) http://www.telegraph.co.uk/science/2017 ... udy-shows/
(*) (*) http://www1.cbn.com/cbnnews/healthscien ... orgiveness

Notes :

Voici un histoire qui devrait nous servir d'exemple :

Victoria Derbyshire, femme juive survivante de l'holocauste pardonne officiellement le nazi qui l'a torturé. L'ex nazi ému du geste de Victoria l'embrasse et assume pleinement ses fautes lors de son procès. Extrait de la vidéo: "Si je devais décrire cet homme, je préfère dire qu'il m'a embrassé et m'a donné un baisé sur la joue, plutôt que de raconter ce qu'il m'a fait a Auschwitz."

Source http://www.bbc.com/news/world-32545340

Video BBC

https://www.youtube.com/watch?v=



(*) http://www.telegraph.co.uk/science/2017 ... udy-shows/
(*) (*) http://www1.cbn.com/cbnnews/healthscien ... orgiveness
Reloaded
 
Messages: 3365
Inscription: 16 Mai 2010 03

Re: La Puissance du Pardon

Nouveau messagede Morpheus » 13 Juin 2016 13

Avatar de l’utilisateur
Morpheus
Administrateur du site
 
Messages: 4366
Inscription: 14 Mai 2010 00
Localisation: Suisse

Re: La Puissance du Pardon

Nouveau messagede Reloaded » 14 Juin 2016 14

Reloaded
 
Messages: 3365
Inscription: 16 Mai 2010 03

Re: La Puissance du Pardon

Nouveau messagede Reloaded » 2 Juil 2016 03

Reloaded
 
Messages: 3365
Inscription: 16 Mai 2010 03

Re: La Puissance du Pardon

Nouveau messagede Reloaded » 13 Juin 2017 16

Neuf grands mythes sur le pardon qui entravent notre liberté

Quand il est question du pardon dans les rencontres de chrétiens, on est souvent surpris des difficultés éprouvées à parler sereinement de ce sujet.

La thématique du pardon fait régulièrement l’effet du bombe dans les réunions de maisons, les forums ou les groupes de jeunes. Elle révèle des tensions, des rancoeurs, des regrets, des colères, des frustrations que l’on ne soupçonne pas, parfois même, chez les chrétiens les plus matures et fermes dans la foi. Scott Savage a identifié neuf mythes sur le pardon qui continuent de nuire chaque jour aux chrétiens.

Mythe N°1 : Le pardon libère l’autre.

En réalité, le pardon nous libère. Un dicton dit que, “refuser de pardonner quelqu’un est comme boire de la mort aux rats”. On a trop souvent tendance à penser que le non-pardon révèlera à l’autre son erreur. Il n’en est rien. En revanche, le fait de pardonner libère et permet à celui qui passe au dessus de l’offense, de vivre dans la liberté.

Mythe N°2 : Si vous pardonnez, vous oubliez à jamais.

En réalité, le pardon et l’oubli sont deux choses très différentes. Oublier n’est ni toujours possible, ni forcément sage. Vous ne pouvez pas vous obliger à oublier quelque chose, surtout pas un événement douloureux. Par ailleurs, dans certains cas d’abus ou de tromperie, l’oubli peut avoir des conséquences dangereuses sur la victime. Pardonner est nécessaire pour notre bien-être. Oublier est quelque chose de bien différent et non nécessaire.

Mythe N°3 : Je peux pardonner les autres, tout en restant dans la culpabilité de mes propres erreurs.

En réalité, la capacité que nous avons à accorder notre pardon, dépend de la profondeur du pardon que nous avons nous-même reçu.Dieu nous a pardonné et nous permet de pardonner aux autres. Si nous voulons bénéficier de la liberté éprouvée quand on pardonne quelqu’un, il est nécessaire de d’abord faire l’expérience du pardon du Seigneur dans notre vie.

Mythe N°4 : Les personnages bibliques n’ont pas eu autant besoin du pardon.

En réalité, les personnages bibliques sont aussi dysfonctionnels que nous !Moïse a tué, David aussi. L’apôtre Paul persécutait les chrétiens. Les personnages bibliques ont été parmi ceux qui ont eu le plus besoin de pardon. Pourtant, aujourd’hui quand nous rencontrons des personnes comme celles-ci, nous ne leur accordons pas toujours notre confiance. Combien Paul aurait-il dû valider d’évaluations et d’étapes pour devenir l’apôtre qu’il était, s’il avait vécu en 2017 ?!

Mythe N°5 : Le pardon est une décision, un acte volontaire.

En réalité, le pardon est une décision et un processus.Nous ne pouvons pas nous forcer à lâcher quelque chose à un instant donné. Nos coeurs ne sont pas des programmes informatiques. Même si nous désirons pardonner, le pardon n’est pas effectif instantanément. Il nécessite plusieurs étapes de lâcher prise. Nous décidons de le faire, nous le faisons… Et nous continuons de le faire au cours d’un cheminement parfois long.

Mythe N°6 : Mon refus de pardon révèle mon amour pour la justice.

En réalité, le refus de pardon peut révéler un désir de vengeance ou un manque de confiance dans le plan parfait de Dieu- Le pardon pourrait être défini comme l’abandon du désir de vengeance, et le choix de faire confiance au Seigneur pour faire justice dans une situation. Comment surmonter le mal par le bien ? En pardonnant. Ce n’est ni facile, ni rapide. Il n’y a pas de protocole défini à suivre, mais un cheminement personnel dans les pas du Seigneur.

Mythe N°7 : Le pardon et la réconciliation sont la même chose.

En réalité, le pardon et la réconciliation sont des choses très différentes. En fin de compte, la réconciliation est un don de Dieu dans une relation entre deux personnes blessées et pardonnées. Mais elle peut prendre du temps. La relation ne sera peut-être plus exactement la même, mais elle peut être restaurée au fil du temps, souvent sur une base différente.

Dans certains cas, il n’y a pas de réconciliation, notamment dans les cas d’abus, de violence conjugale, d’emprise affective… Le pardon sans réconciliation peut être très difficile, mais beaucoup le vivent malgré tout.

Mythe N°8 : Je dois dire à la personne que je l’ai pardonnée.

En réalité, ce n’est pas nécessaire de dire que l’on a pardonné. “Je voulais que tu saches qu’il y a quelques années, tu m’as fait ou dit telle chose. Cela m’a blessé, mais je veux te dire que je t’ai pardonné…”

Agir ainsi est une manière de réactiver des tensions pourtant éloignées dans le temps. Et cela met inutilement le tort sur une personne. Vous pouvez pardonner sans le dire, car le pardon est pour votre liberté, pas pour celle qui a offensé.

Mythe N°9 : Le pardon est quelque chose que je peux faire seul.

En réalité, nous devons très souvent être aidés. Nous avons très souvent besoin d’être accompagnés pour les choses les plus difficiles de notre vie. Nous avons tous des obstacles à franchir, et nous avons tous besoin d’aide à un moment ou un autre dans nos vies.

Nous avons tous blessé et avons tous été blessés… Nous avons tous besoin de pardonner et d’être pardonnés… Aujourd’hui est peut-être un bon jour pour commencer !

https://www.infochretienne.com/neuf-gra ... e-liberte/
Reloaded
 
Messages: 3365
Inscription: 16 Mai 2010 03


Retourner vers Israel et Proche Orient

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités

cron