Kaaba un temple hindou?

Preuves archéologiques sur l'islam et la bible

Kaaba un temple hindou?

Nouveau messagede Morpheus » 25 Avr 2012 23

**************************************************************************************

Tres bon livre "L'Islam dans le livre de l'Apocalypse"

( Cliquer sur l'image ci-dessous )

Image

Livre de l'Apocalypse

**************************************************************************************


http://www.hinduism.co.za/kaabaa.htm

[Note: Un archéologique récente découverte au Koweït déterré une statue en or plaqué de la divinité hindoue de Ganesh. Un résident musulman du Koweït a demandé du matériel de recherche historique qui peut aider à expliquer le lien entre la civilisation hindoue et de l'Arabie.]

Était la Kaaba l'origine un temple hindou?
Par P.N. Chêne (historien)

En parcourant certains documents de recherche récemment, j'ai été agréablement surpris de tomber sur une référence à une inscription roi Vikramaditya trouve dans la Kaaba à la Mecqueprouver hors de tout doute que la péninsule arabique formé une partie de son empire des Indes.

Le texte de l'inscription cruciale Vikramaditya, trouve inscrit sur un plat d'or accroché à l'intérieur du sanctuaire Kaaba à la Mecque, se trouve enregistrée sur la page 315 d'un volume connu sous le nom «Sayar-ul-Okul 'précieusement dans la bibliothèque Makhtab-e-Sultania dans Istanbul, Turquie. Rendus au libre en anglais de l'inscription dit:

"Heureux ceux qui sont nés (et vécue) pendant le règne de roi Vikram. Il était un noble, souverain généreux consciencieux, dévoué au bien-être de ses sujets. Mais à ce moment-là, nous les Arabes, oublieux de Dieu, ont été perdus dans les plaisirs sensuels. Traçage et la torture étaient monnaie courante. L'obscurité de l'ignorance avait enveloppé notre pays. Comme l'agneau qui luttent pour sa vie dans les pattes cruelles d'un loup Arabes nous avons été pris dans l'ignorance. Le pays tout entier a été enveloppé dans une obscurité si intense que sur un nouvelle lune la nuit. Mais l'aube et le soleil présent agréable de l'éducation est le résultat de la faveur du noble roi dont Vikramaditya bienveillante supervision ne pas perdre de vue les étrangers nous comme nous étions. Il étendit sa religion sacrée parmi nous et envoyé des chercheurs dont les brillance brillait comme celle du soleil de son pays à la nôtre. Ces savants et les précepteurs dont la bienveillance à travers nous avons été une fois de plus fait conscient de la présence de Dieu, a présenté à Son existence sacré et mettre sur la voie de la Vérité, était venu à notre pays de prêcher leur religion et de répandre l'éducation à la demande de roi Vikramaditya de. "

Pour ceux qui voudraient lire le libellé en arabe, je reproduis ci-dessous dans l'alphabet romain:

"Itrashaphai Santu Ibikramatul Phahalameen Karimun Yartapheeha Wayosassaru Bihillahaya Samaini Ela Motakabberen Sihillaha Yuhee Quid min howa Yapakhara phajjal Asari nahone osirom bayjayhalem. Yundan blabin Kajan blnaya khtoryaha sadunya kanateph netephi bejehalin Atadari bilamasa-rateen phakef tasabuhu kaunnieja majekaralhada walador. Comme hmiman burukankad toluho watastaru Yakajibaymana hihila Balay kulk amarena phaneya jaunabilamary Bikramatum ".

(Page 315 Sayar-ul-Okul).

[Note: Le titre «Saya-ul-Okul» signifie paroles mémorables.]

Une analyse attentive de l'inscription au-dessus nous permet de tirer les conclusions suivantes:

Que les anciens empires indiens a pu s'étendre jusqu'aux limites orientales de l'Arabie jusqu'à Vikramaditya et que c'était lui qui, pour la première fois conquis Saoudite. Parce que l'inscription dit que le roi Vikram qui a dissipé les ténèbres de l'ignorance de l'Arabie. Que, quel que soit leur foi antérieure, prédicateurs roi Vikrama avait réussi à faire passer le védique (basée sur les Védas, textes sacrés hindous sacrée)) mode de vie en Arabie. Que la connaissance des arts indiens et des sciences a été communiquée par les Indiens pour les Arabes directement par les écoles fondatrices, des académies et des centres culturels. La croyance, par conséquent, que les Arabes en visite transmis ces connaissances à leurs propres terres par leurs propres efforts infatigables et de bourses d'études n'est pas fondée.

Une conclusion accessoire peut être que le Minar Kutub soi-disant (à Delhi, Inde) pourrait bien être la tour roi Vikramadiya commémorant la conquête de l'Arabie. Cette conclusion est renforcée par deux pointeurs. Tout d'abord, l'inscription sur le pilier de fer près de la Minar Kutub soi-disant se réfère au mariage de l'équipe victorieuse Vikramaditya roi à la princesse de Balhika. Cette Balhika n'est autre que la région de Balkh en Asie occidentale. Il se pourrait que l'Arabie a été jeté par le roi Vikramaditya partir de la règle de Balkh, qui a conclu un traité en donnant sa fille en mariage au vainqueur. Deuxièmement, le canton attenant à la Minar Kutub dite est nommé Mehrauli après Mihira qui était le célèbre astronome et mathématicien de la cour du roi de Vikram. Mehrauli est la forme corrompue du sanscrit «Mihira-Awali» signifiant une rangée de maisons soulevées pour Mihira et ses assistants et assistants qui travaillent sur des observations astronomiques faites à partir de la tour.

Après avoir vu les implications de grande portée et de l'histoire secousse de l'inscription en arabe concernant roi Vikrama, nous allons maintenant reconstituer l'histoire de son savoir. Comment il est venu à être enregistrées et accroché dans la Kaaba à la Mecque. Quels sont les autres preuves qui renforcent la croyance que les Arabes étaient une fois les adeptes de la manière indienne de Vedic de la vie et que la tranquillité et de l'éducation ont été introduits dans saoudite par le roi Vikramaditya de chercheurs, des éducateurs d'une période mal à l'aise de «l'ignorance et la tourmente" mentionné dans l'inscription.

A Istanbul, la Turquie, il ya une bibliothèque fameuse Makhatab-e-Sultania, qui est réputé pour avoir la plus grande collection de l'ancienne littérature asiatique de l'Ouest. Dans la section arabe de cette bibliothèque est une anthologie de la poésie arabe ancienne. Cette anthologie a été compilé à partir d'un travail plus tôt dans AD 1742 sous les ordres du souverain turc Sultan Salim
Avatar de l’utilisateur
Morpheus
Administrateur du site
 
Messages: 4351
Inscription: 14 Mai 2010 00
Localisation: Suisse

Re: Kaaba un temple hindou?

Nouveau messagede Morpheus » 25 Avr 2012 23

Les pages de ce volume sont des Hareer - une sorte de soie utilisé pour écrire sur. Chaque page a une bordure décorative dorée. Cette anthologie est connu sous le nom Sayar-ul-Okul. Il est divisé en trois parties. La première partie contient des détails biographiques et les compositions poétiques de pré-islamiques poètes arabes. La seconde partie incarne les comptes et les vers des poètes de la période commençant juste après les temps du prophète Mahomet, jusqu'à la fin de la dynastie des Bani-Um-Mayya. La troisième partie traite avec des poètes plus tard jusqu'à la fin des temps Khalife Haroun-al-Rashid.

Abou Amir Asamai, un barde arabe qui a été le lauréat du poète de la cour de Harun-al-Rashid, a compilé et édité l'anthologie.

La première édition moderne de «Sayar-ul-Okul» a été imprimé et publié à Berlin en 1864. Une édition ultérieure est celui publié à Beyrouth en 1932.

La collection est considérée comme l'anthologie la plus importante et faisant autorité de la poésie arabe ancienne. Il jette une vive lumière sur la vie sociale, les coutumes, les mœurs et les modes de divertissement de l'ancienne Arabie. Le livre contient également une description élaborée de l'ancien sanctuaire de la Mecque, la ville et la foire annuelle connu sous le nom OKAJ qui sert à se tenir chaque année autour du temple Kaaba à la Mecque. Cela devrait convaincre les lecteurs que le hadj annuel des musulmans à la Kaaba est tout à l'heure pré-islamique congrégation.

Mais la foire OKAJ était loin d'être un carnaval. Il a fourni un forum pour l'élite et l'a appris à discuter de la situation sociale, aspects religieux, politiques, littéraires et autres de la culture védique, puis infiltrant Saoudite. «Sayar-ul-Okul 'affirme que la conclusion à ces discussions ont été largement respectés dans toute l'Arabie. La Mecque, par conséquent, a suivi la tradition Varanasi (de l'Inde) de fournir un lieu de discussions importantes entre les savants, tandis que les masses se rassemblaient là pour le bonheur spirituel. Les principaux sanctuaires à la fois Varanasi en Inde et à la Mecque en Arvasthan (Arabie) étaient les temples de Siva. Même à ce jour anciens Mahadev (Siva) emblèmes peuvent être vus. Il s'agit de la Shankara (Shiva) de pierre que les pèlerins musulmans religieusement toucher et baiser dans la Kaaba.

Tradition arabe a perdu la trace de la fondation du temple Kaaba. La découverte de l'inscription Vikramaditya offre une indication. Le roi Vikramaditya est connu pour sa grande dévotion au Seigneur Mahadev (Siva). A Ujjain (Inde), la capitale de Vikramaditya, existe le fameux sanctuaire de Mahankal, c'est à dire de Seigneur Shankara (Shiva) associée à Vikramaditya. Puisque, selon l'inscription Vikramaditya il a répandu la religion védique, qui d'autre, mais il aurait pu fonder le temple Kaaba à la Mecque?

A quelques miles de la Mecque est une enseigne grand qui empêche l'entrée de tout non-musulman dans la région. Ceci est un rappel des jours où la Kaaba a été pris d'assaut et capturé uniquement pour la foi nouvellement créé de l'Islam. L'objet dans l'entrée de limitation des non-musulmans était évidemment d'empêcher sa reprise.

Comme le produit de pèlerinage vers la Mecque, il est demandé de se raser la tête et la barbe et de revêtir spéciale tenue sacrée qui se compose de deux feuilles de tissu blanc sans soudure. La première consiste à être porté autour de la taille et l'autre sur les épaules. Ces deux rites sont des vestiges de la pratique védique ancienne de pénétrer dans les temples hindous de nettoyage et saints sans soudure des draps blancs.

Le sanctuaire principal à la Mecque, qui abrite l'emblème de Siva, est connu sous le nom de la Kaaba. Il est vêtu d'un linceul noir. Cette coutume provient également de l'époque où il a été jugé nécessaire pour décourager sa reprise par le camouflant.

Selon l'Encyclopaedia Britannica, la Kaaba a 360 images. Les descriptions traditionnelles mentionner que l'une des divinités parmi les 360 détruits lorsque le lieu a été pris d'assaut, était celui de Saturne, l'autre était de la Lune et un autre encore a été l'un appelé Allah. Cela montre que dans la Kaaba les Arabes adoraient les neuf planètes de pré-islamiques jours. En Inde, la pratique de la «Navagraha 'puja, qui est le culte des neuf planètes, est toujours en vogue. Deux de ces neuf sont Saturne et la Lune.

En Inde, le croissant de lune est toujours peint sur le front du symbole de Siva. Depuis que le symbole a été associé à l'emblème de Siva dans Kaaba il est venu se greffer sur le drapeau de l'Islam.

Une autre tradition hindoue associée à la Kaaba est celle du flux sacré Ganga (eaux sacrées du Gange). Selon la tradition hindoue Ganga est également indissociable de l'emblème de Shiva comme le croissant de lune. Partout où il est un emblème de Siva, Ganga doit co-exister. Fidèle à cette association une fontaine sacrée existe près de la Kaaba. Son eau est considéré comme sacré parce qu'il a été traditionnellement considéré comme Ganga depuis l'époque préislamique (Zam-Zam eau).

[Remarque: Même aujourd'hui, les pèlerins musulmans qui se rendent à la Kaaba pour le Hajj considèrent cette eau de Zam-Zam, avec révérence et prendre de l'eau en bouteille avec eux comme l'eau sacrée.]

Pèlerins musulmans visiter le temple Kaaba en faire le tour sept fois. En aucun autre mosquée ne la circumambulation prévaudra. Hindous toujours circumambulation autour de leurs divinités. C'est encore une autre preuve que le sanctuaire Kaaba est un pré-islamique indien Shiva temple où la pratique hindoue de la circumambulation est toujours méticuleusement observé.

La pratique de prendre sept étapes connues comme saptapadi en sanskrit, est associé à la cérémonie de mariage hindoue et culte du feu. Le rite culminant dans un mariage hindou enjoint la mariée et le marié à faire le tour du feu sacré quatre fois (mais incompris par beaucoup comme sept fois). Depuis "Makha» désigne le feu, les sept circumambulations également prouver que la Mecque était le siège des Affaires indiennes culte du feu dans la région Asie de l'Ouest.
Avatar de l’utilisateur
Morpheus
Administrateur du site
 
Messages: 4351
Inscription: 14 Mai 2010 00
Localisation: Suisse

Re: Kaaba un temple hindou?

Nouveau messagede Morpheus » 25 Avr 2012 23

Il pourrait venir comme une révélation étonnante pour beaucoup que 'ALLAH' le mot lui-même est le sanskrit. En langue sanscrite Allah, Akka et Amba sont synonymes. Ils signifient une déesse ou de la mère. La partie terme «Allah» formes du sanskrit chants invoquant la déesse Durga, également connu sous le nom Bhavani, Chandi et Mahishasurmardini. Le mot islamique car Dieu est., Par conséquent, pas une innovation, mais l'appellation ancien sanskrit conservé et a continué par l'Islam. Allah signifie la mère ou de la déesse et de la déesse mère.

Un verset coranique est une traduction exacte d'une strophe dans le Yajurveda. Cela a été souligné par le grand érudit de recherche Pandit Satavlekar de Pardi dans un de ses articles.

[Note: Un autre érudit souligne que l'enseignement suivant du Coran est exactement semblable à l'enseignement de l'Upanishad Kena (1,7).

Le Coran:
"Sight Lui perçoit pas, mais il perçoit sites des hommes;. Car il est celui qui connaît les secrets, le Parfaitement Connaisseur."

Kena Upanishad:
«Ce qui ne peut pas être vu par l'œil, mais à travers laquelle l'œil se voit, savent que pour être Brahman (Dieu) et non pas ce que les gens adorent ici (dans le monde manifesté)."

Un sens simplifiée des deux versets ci-dessus se lit comme suit:

Dieu est un et qu'il est au-delà de l'expérience sensorielle de l'homme.

L'identité de l'Unani et systèmes ayurvédiques montre que Unani est juste le terme arabe pour le système ayurvédique de guérison appris à eux et administré en Arabie Saoudite où faisait partie de l'empire des Indes.

Il sera maintenant facile de comprendre les diverses coutumes hindoues toujours en vigueur dans les pays d'Asie de l'Ouest, même après l'existence de l'islam au cours des 1300 dernières années. Passons en revue certaines traditions hindoues qui existent comme le cœur de la pratique islamique.

Les hindous ont un panthéon de dieux 33. Les gens en Asie Mineure trop adoré 33 dieux avant que la propagation de l'Islam. Le calendrier lunaire a été introduit en Asie de l'Ouest au cours de la domination indienne. «Safar» Le mois musulman signifiant le «extra» mois (Adhik Maas) dans le calendrier hindou. Le Rabi mois musulman est la forme corrompue de Ravi-dire le soleil parce que les changements «V» sanskrit en prâkrit «B» (prâkrit étant la version populaire de langue sanscrite). Le caractère sacré musulman pour Gyrahwi Sharif est rien mais la Ekadashi hindoue (Gyrah = elevan ou Gyaarah). Tous les deux sont identiques dans leur signification.

La pratique de l'islam de Bakari Eed découle de la Go-MEDH et Ashva-MEDH Yagnas ou des sacrifices de temps védiques. EED dans le culte des moyens sanscrit. Le mot islamique EED pour les jours de fête, ce qui signifie des jours d'adoration, est donc un mot sanscrit pur. Le MESH mot dans le zodiaque hindou signifie un agneau. Depuis l'antiquité l'année utilisée pour commencer avec l'entrée du soleil dans le Bélier, à l'occasion a été célébrée par un festin du mouton. Telle est l'origine du festival Bakari Rouge.

[Note: Le Bakari mot est un mot de la langue indienne pour une chèvre.]

Puisque le culte des moyens EED et Griha signifie «maison», le mot Idgah islamique signifie une «Maison de culte», qui est la connotation exacte du terme sanscrit. De même, le mot «Namaz» dérive de "Nama" deux racines sanscrites et «Yajna» (AMNA yajna) sens en s'inclinant et en adorant.

Descriptions védiques sur la lune, les constellations stellaires différents et la création de l'univers ont été intégrés dès le Veda en partie Coran 1 chapitre 2, verset 113, 114, 115, et 158, 189, chapitre 9, verset 37 et chapitre 10, strophes de 4 à 7.

Récital de l'Namaz cinq fois par jour doit son origine à l'injonction védique de Panchmahayagna (cinq jours culte-Panch-Maha-Yagna) qui fait partie du rituel védique quotidienne prescrite pour tous les individus.

Les musulmans sont exhortés propreté des cinq parties du corps avant de commencer la prière. Cela découle de l'injonction védique »Shareer Nyasah Shydhyartham Panchanga».

Quatre mois de l'année sont considérés comme très sacré dans la coutume islamique. Le dévot est enjoint de s'abstenir de piller et d'autres mauvaises actions durant cette période. Celle-ci naît dans le c.-à-Chaturmasa, la période de quatre mois de vœux spéciale et d'austérités dans la tradition hindoue. Shabibarat est la forme corrompue de Shiva et Shiva Vrat Ratra. Depuis la Kaaba a été un important centre de Shiva (Shiva) culte depuis des temps immémoriaux, le festival Shivaratri utilisé pour y célébrer avec beaucoup d'enthousiasme. Il est de ce festival qui est signifié par le mot Shabibarat islamique.

Encyclopédies nous dire qu'il ya des inscriptions sur le côté des murs Kaaba. Qu'est-ce qu'ils sont, aucun organisme n'a été autorisé à étudier, en fonction de la correspondance que j'ai eue avec un chercheur américain de l'arabe. Mais selon des ouï-dire au moins une partie de ces inscriptions sont en sanscrit, et certains d'entre eux sont des strophes de la Bhagavad Gita.

Selon les dossiers existants islamiques, les marchands indiens se sont installés en Arabie, en particulier au Yémen, et de leur vie et des mœurs profondément influencé ceux qui sont venus en contact avec eux. Au Ubla il y avait un grand nombre de villages indiens. Cela montre que les Indiens étaient en Arabie et au Yémen en une résistance suffisante et la position dominante d'être en mesure d'influencer les populations locales. Ce ne serait pas possible à moins qu'ils appartenaient à la classe dirigeante.

Il est mentionné dans l'exemple abadis, les traditions authentiques du Prophète Mohammad compilées par l'Imam Bukhari que la tribu indienne des Jats avait réglé en Arabie avant l'époque du prophète Mahomet. Une fois, Hazrat Ayesha, l'épouse du Prophète, est tombé malade, son neveu envoya chercher un médecin Jat pour son traitement. Cela prouve que les Indiens jouissaient d'un statut élevé et estimé en Arabie. Un tel statut ne pouvait pas être à moins qu'ils ne leur étaient les maîtres. Bukhari nous dit aussi qu'un Raja Indien (roi) envoyé un pot de cornichons gingembre au Prophète. Cela montre que l'Indien Jat Raja régné une zone adjacente de façon à être en mesure d'envoyer un tel présent insignifiante que des cornichons gingembre. Le Prophète, dit-on si fort qu'il savourait comme aurait dit à ses collègues ont également à partager. Ces références montrent que, même pendant les Indiens du prophète Mahomet fois conservé leur rôle influent en Arabie, qui était un héritage de l'époque en baisse de Vikramaditya.

Le terme islamique »Eed-ul-Fitr" dérive de la «EED de Piters qui est des pères de culte dans la tradition sanskrite. En Inde, les hindous commémorer leurs ancêtres au cours de la Pitr-Paksha qui est de la quinzaine réservée à leur souvenir. Le même très est la signification de «Eed-ul-Fitr" (culte des ancêtres).
.
Avatar de l’utilisateur
Morpheus
Administrateur du site
 
Messages: 4351
Inscription: 14 Mai 2010 00
Localisation: Suisse

Re: Kaaba un temple hindou?

Nouveau messagede Morpheus » 25 Avr 2012 23

La pratique islamique d'observation de la lune se lever avant de décider sur la célébration de l'occasion provient de la coutume hindoue de la rupture du jeûne sur Sankranti et Vinayaki Chaturthi seulement après avoir aperçu la lune. x12

Barah Vafat, la fête musulmane pour commémorer ceux qui sont morts au combat ou par les armes, découle d'une tradition similaire sanscrit parce que dans 'Phiphaut' sanskrit est «mort». Hindous observer Chayal Chaturdashi dans la mémoire de ceux qui sont morts au combat.Deshacer cambios
¡Nuevo! Haz clic en las palabras anteriores para editar y ver traducciones alternativas
Avatar de l’utilisateur
Morpheus
Administrateur du site
 
Messages: 4351
Inscription: 14 Mai 2010 00
Localisation: Suisse

Re: Kaaba un temple hindou?

Nouveau messagede Morpheus » 26 Avr 2012 00

je resume une idole du dieu indhu chiva a ete retrouve au koweit , des gravures indhu sur un mur de la kaaba, un plateau en or a l interieur de la kaaba ecrit en indhu....une référence à une inscription roi Vikramaditya trouvé dans la Kaaba à la Mecque

ce qui expliquerait le polytheisme arabe qui descendrait du polytheisme indhu et la presence des nombreuses kaaba en perse, kurdistan, arabie... kaaba erigees par les indhus. ce qui geographiquement et chronologiquement parlant est tout a fait possible puisque l indhuisme possede plusieurs millenaires d existemce

a suivre
Avatar de l’utilisateur
Morpheus
Administrateur du site
 
Messages: 4351
Inscription: 14 Mai 2010 00
Localisation: Suisse

Re: Kaaba un temple hindou?

Nouveau messagede user3 » 27 Avr 2012 11

Intéressant, merci à toi.

Par contre les Hindous ayant conquis l'Arabie........ x17
user3
 
Messages: 1471
Inscription: 23 Aoû 2011 07

Re: Kaaba un temple hindou?

Nouveau messagede user1 » 27 Avr 2012 12

l'inde etait connue depuis l'antiquité preuve en est sa citation dans la bible...

Esther 1 : 1
C'était du temps d'Assuérus, de cet Assuérus qui régnait depuis l'Inde jusqu'en Ethiopie sur cent vingt-sept provinces;

Esther 8 : 9
Les secrétaires du roi furent appelés en ce temps, le vingt-troisième jour du troisième mois, qui est le mois de Sivan, et l'on écrivit, suivant tout ce qui fut ordonné par Mardochée, aux Juifs, aux satrapes, aux gouverneurs et aux chefs des cent vingt-sept provinces situées de l'Inde à l'Ethiopie, à chaque province selon son écriture, à chaque peuple selon sa langue, et aux Juifs selon leur écriture et selon leur langue.


L'arabie se trouve entre l'inde et l'Éthiopie les indiens ont bien pu immigré dans cette région pour faire du commerce et se sont établi là avec leur pratique religieuses...
user1
 
Messages: 2123
Inscription: 29 Oct 2010 15
Localisation: skype: bkfsolo

Re: Kaaba un temple hindou?

Nouveau messagede user3 » 27 Avr 2012 13

arbimassihi a écrit:l'inde etait connue depuis l'antiquité preuve en est sa citation dans la bible...

Esther 1 : 1
C'était du temps d'Assuérus, de cet Assuérus qui régnait depuis l'Inde jusqu'en Ethiopie sur cent vingt-sept provinces;

Esther 8 : 9
Les secrétaires du roi furent appelés en ce temps, le vingt-troisième jour du troisième mois, qui est le mois de Sivan, et l'on écrivit, suivant tout ce qui fut ordonné par Mardochée, aux Juifs, aux satrapes, aux gouverneurs et aux chefs des cent vingt-sept provinces situées de l'Inde à l'Ethiopie, à chaque province selon son écriture, à chaque peuple selon sa langue, et aux Juifs selon leur écriture et selon leur langue.

L'arabie se trouve entre l'inde et l'Éthiopie les indiens ont bien pu immigré dans cette région pour faire du commerce et se sont établi là avec leur pratique religieuses...


L'Empire perse n'a jamais été un empire indien et n'a jamais englobé l'Inde..... Depuis l'Inde, cela signifierait s'étendait jusqu'à la frontière de l'Inde.....

Je pencherais plutôt pour une influence culturelle, je n'ai pas tout lu en ce qui concerne le monde achéménide
user3
 
Messages: 1471
Inscription: 23 Aoû 2011 07

Re: Kaaba un temple hindou?

Nouveau messagede Morpheus » 27 Avr 2012 16

CFC a écrit:Intéressant, merci à toi.

Par contre les Hindous ayant conquis l'Arabie........ x17


et pourquoi pas....... les indhu ont plusieurs millenaires derrieres eux, bien avant la perse, babylone..... d ailleurs pour qu il y ait des kaabas en perse, kurdistan, arabie... c est qu il devait avoir un empire qui reunifiait tous ces territoires pour imposer un culte commun
Avatar de l’utilisateur
Morpheus
Administrateur du site
 
Messages: 4351
Inscription: 14 Mai 2010 00
Localisation: Suisse

Re: Kaaba un temple hindou?

Nouveau messagede user2 » 27 Avr 2012 16

comment on sait que c'était des lieux de culte?

peut-être que c'était des monuments funéraires, ou quelque chose comme ça.
user2
 
Messages: 1676
Inscription: 14 Juil 2010 22

Re: Kaaba un temple hindou?

Nouveau messagede Morpheus » 27 Avr 2012 16

incription royal trouvee sur la kaaba perse

http://www.avesta.org/pahlavi/kz.html

Image
Avatar de l’utilisateur
Morpheus
Administrateur du site
 
Messages: 4351
Inscription: 14 Mai 2010 00
Localisation: Suisse

Re: Kaaba un temple hindou?

Nouveau messagede Morpheus » 27 Avr 2012 16

je trouve que les mosquees ressemblent beaoucp aux architectures perses et indhu ; il est clair que l islam s'est approprier ces architectures , tout comme les mathematiques des indhus qui devaient a l'epoque exceller pour faire de pareille architecture !


meme les minarets viennent d'inde x17

taj mahl

Image


http://www.blogymate.com/BlogPost/O301020108293.jpg


indhu

Image

perse

http://4.bp.blogspot.com/-FEKmgq_sspo/T ... H+2b_2.bmp
Avatar de l’utilisateur
Morpheus
Administrateur du site
 
Messages: 4351
Inscription: 14 Mai 2010 00
Localisation: Suisse

Re: Kaaba un temple hindou?

Nouveau messagede user2 » 27 Avr 2012 18

Morphé, le taj mahl est un tombeau musulman qu'un roi a fait batir pour sa défunte reine musulmane.
Ce tombeau représente les jardins d'allah.
user2
 
Messages: 1676
Inscription: 14 Juil 2010 22

Re: Kaaba un temple hindou?

Nouveau messagede francky » 27 Avr 2012 19

EDIT HS------
Avatar de l’utilisateur
francky
 
Messages: 532
Inscription: 17 Mar 2011 13

Re: Kaaba un temple hindou?

Nouveau messagede user1 » 27 Avr 2012 20

CFC a écrit:L'Empire perse n'a jamais été un empire indien et n'a jamais englobé l'Inde..... Depuis l'Inde, cela signifierait s'étendait jusqu'à la frontière de l'Inde.....

Je pencherais plutôt pour une influence culturelle, je n'ai pas tout lu en ce qui concerne le monde achéménide


Souvent vous avez la manie de vouloir dire quelque chose sans rien dire...L'inde d'aujourd'hui est différente de celle qui a existé dans l'antiquité car elle a été découpé par les anglais en plusieurs états...pakistan,bangladesh...etc

Image
user1
 
Messages: 2123
Inscription: 29 Oct 2010 15
Localisation: skype: bkfsolo

Re: Kaaba un temple hindou?

Nouveau messagede francky » 27 Avr 2012 20

tu veux jouer à ca arbi ?? t'inquiestes !
Avatar de l’utilisateur
francky
 
Messages: 532
Inscription: 17 Mar 2011 13

Re: Kaaba un temple hindou?

Nouveau messagede user1 » 27 Avr 2012 21

francky a écrit:tu veux jouer à ca arbi ?? t'inquiestes !


tu te trompes mon ami....je n'ai pas édité ton message et selon ce que tu aurais posté surement que je l'aurais fait mon ami....

tu me fais des menaces ????
user1
 
Messages: 2123
Inscription: 29 Oct 2010 15
Localisation: skype: bkfsolo

Re: Kaaba un temple hindou?

Nouveau messagede user3 » 27 Avr 2012 21

Morpheus a écrit:et pourquoi pas....... les indhu ont plusieurs millenaires derrieres eux, bien avant la perse, babylone..... d ailleurs pour qu il y ait des kaabas en perse, kurdistan, arabie... c est qu il devait avoir un empire qui reunifiait tous ces territoires pour imposer un culte commun


Il n'y a aucune source historique qui relate une quelconque invasion de la péninsule arabique par une civilisation de l'indus......

Le fait qu'il y ait des kaaba en Inde ne signifie pas que des Indiens ont conquis des territoires en Inde. Il suffit qu'il y ait des courants commerciaux entre ces différentes aires géographiques pour exporter le culte.......
user3
 
Messages: 1471
Inscription: 23 Aoû 2011 07

Suivante

Retourner vers Archéologie, Histoire et Civilisations

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

cron