le monde islamique reste le grand désert des sciences

Preuves archéologiques sur l'islam et la bible

Re: le monde islamique reste le grand désert des sciences

Nouveau messagede safir7506 » 2 Mai 2011 18

Bon yacoub au départ tu me dit que des sourates abroge d'autres sourates donc je te prouve le contraire et en plus je me sert de la puissance dieu pour te montrer des preuves scientifiques , dieu c'est que tu est intelligent, je sais pas ce qui t'on fait les pseudos musulmans je l'ai maudit !
Au lieu de juger juda jésus mohamed ect paix et salut sur eux prouve ceux que tu dit donne moi une seul sourate sa fait 10 jours que j'attend c'est bon
safir7506
 
Messages: 736
Inscription: 9 Avr 2011 02

Re: le monde islamique reste le grand désert des sciences

Nouveau messagede safir7506 » 2 Mai 2011 18

Voilà ceux qu'Allah a comblés de faveurs, parmi les prophètes, parmi les descendants d'Adam, et aussi parmi ceux que Nous avons transportés en compagnie de Noé, et parmi la descendance d'Abraham et d'Israël, et parmi ceux que Nous avons guidés et choisis. Quand les versets du Tout Miséricordieux leur étaient récités, ils tombaient prosternés en pleurant. [Sourate 19 - Marie - Verset 58]
safir7506
 
Messages: 736
Inscription: 9 Avr 2011 02

Re: le monde islamique reste le grand désert des sciences

Nouveau messagede yacoub » 4 Juin 2011 11

LES ARABES N'ÉTABLISSENT LEUR DOMINATION QUE SUR DES PAYS DE PLAINES.
Ibn Khaldoun

Ils sont en effet, en raison de leur naturel farouche, gens de pilleries et de brigandage : tout ce dont ils peuvent se saisir sans lutte et sans danger, ils l'enlèvent, puis ils s'enfuient vers leurs pâturages du désert. Ils n'attaquent point ouvertement, ni ne combattent en bataille rangée, à moins d'y être contraints pour leur propre défense : aussi, s'ils se heurtent à une forteresse ou à un endroit qui leur réserve des difficultés, ils les laissent de côté, sans les attaquer, et se tournent vers quelque objet de conquête facile. Les tribus qui se retranchent contre eux dans les rochers des montagnes sont à l'abri de leurs rapines et de leurs violences, car ils n'escaladent point les hauteurs, ni ne s'engagent dans des terrains difficiles, ni ne s'exposent à des dangers pour les atteindre. Quant aux plaines, s'ils peuvent s'en emparer du fait qu'elles sont mal gardées ou que le pouvoir gouvernemental manque de force, elles deviennent leur butin et la proie qu'ils dévorent : ils y multiplient leurs incursions, leurs pilleries et leurs violences, en raison de la facilité qu'elles leur offrent, si bien que leurs habitants finissent par tomber sous leur domination; puis ils se les passent les uns aux autres, et le désordre aboutit à la ruine de leur civilisation : Dieu a puissance sur ses créatures; il est l'Unique, le Coerciteur, et il n'est point d'autre Seigneur que Lui.


UN PAYS CONQUIS PAR LES ARABES EST BIENTÔT RUINÉ

C'est là, en effet, un peuple farouche, chez lequel la rudesse de moeurs s'est ancrée au point de devenir leur tempérament propre et leur naturel; et ils s'y complaisent, parce qu'elle leur permet d'échapper à l'emprise de l'autorité et à la sujétion à un gouvernement. Un tel naturel est incompatible avec la civilisation, et leur interdit de se développer, car errer et être les plus forts sont les seuls buts que leur assigne leur manière de vivre, ce qui interdit la vie sédentaire, de laquelle dépend la civilisation, et est incompatible avec elle. Si, par exemple, ils ont besoin de pierres pour caler leurs marmites, ils en arrachent aux constructions, les ruinant pour en avoir; de même, s'ils ont besoin de bois pour faire des poteaux ou des piquets pour leurs tentes, ils démolissent des toitures pour en avoir : la nature de leur existence est donc incompatible avec l'art de construire, qui est la base de la civilisation. Voilà comment il en va d'eux en général.

En outre, leur naturel est d'arracher aux autres ce qu'ils possèdent : leurs moyens d'existence sont à la pointe de leurs lances, et ils ne connaissent, pour ce qui est de prendre le bien d'autrui, aucune limite à laquelle ils se tiennent; au contraire, chaque fois que leurs yeux tombent sur un troupeau, un objet, un ustensile, ils se l'approprient de force. Si, ayant pris le dessus et s'étant adjugé l'autorité souveraine, ils ont toute latitude de se comporter ainsi, il n'est plus aucun moyen administratif de protection de la propriété, et la civilisation est ruinée.

Également, ils obligent les artisans et les corps de métier à des travaux sans leur en verser le salaire et le juste prix. Or le travail est, comme je l'exposerai, la véritable source de la richesse; si donc le travail est vicié, du fait qu'il n'est pas plus profitable, l'espoir en la richesse s'évanouit, les bras cessent le travail, l'ordre établit se dérange, et la civilisation se corrompt.

De plus, ils n'ont aucun souci de gouverner, d'empêcher les gens de mal faire et de les protéger les uns des autres : la seule chose dont ils se préoccupent, c'est ce qu'ils arrachent aux autres, soit par le pillage, soit par des extorsions. Parvenus à ce but, ils ne voient pas loin : nulle préoccupation d'améliorer la situation de la population, de veiller à ses intérêts, d'empêcher certains de mal faire. Souvent, il est vrai, ils infligent des amendes pécuniaires, espérant en tirer profit, en exigent des sommes considérables, comme ils s'y entendent, mais cela ne suffit pas pour empêcher de mal faire et arrêter ceux qui ont de mauvais desseins. Au contraire, car en la matière une amende pécuniaire pèse en regard de la réalisation des desseins.

C'est pourquoi leurs sujets restent, sous leur domination, comme privés de gouvernement, sans personne pour les régir, et l'absence de gouvernement est la perte de l'humanité et la ruine de la civilisation, en vertu de ce que j'ai exposé, à savoir que l'existence de l'autorité souveraine convient particulièrement à l'homme, et lui est naturelle, et qu'il ne peut avoir en dehors d'elle d'existence et de vie sociale.

En outre, tous parmi eux aspirent à commander : il est extrêmement rare que l'un d'eux consente à abandonner l'autorité à un autre, fût-il son père, son frère, ou le principal de sa famille, et encore n'agit-il ainsi qu'à contre-coeur et par respect humain. Si bien qu'un grand nombre d'entre eux sont pourvus d'autorité et de pouvoir, qui pressurent et tyrannisent concurremment leurs sujets, et c'est la ruine et la fin de la civilisation.

Un Arabe venu en députation auprès de `Abdalmalik, comme celui-ci s'informait auprès de lui d'al-Hajjaj, lui répondait (et dans son esprit c'était là faire l'éloge de la manière dont il gouvernait et rendait prospère sa province) : « Quand je l'ai quitté, il ne faisait de tort qu'a lui-même».

Aussi, considère tous les pays qu'ils ont conquis et assujettis depuis la Création : tu verras combien leur civilisation est disloquée, leurs habitations appauvris; leur terre elle-même est transformée. Au Yamen, tous les établissements sédentaires sont ruinés, à l'exception de quelques villes. Dans l'Irak Arabe il en va de même : la civilisation que les Perses y avaient développé est ruinée pour sa plus grande part. En Syrie, de nos jours, il en va de même. En Ifriquiya et au Maghreb, depuis que les Banou-Hilal et les Banou-Soulaïm y sont passés, au début du Ve siècle, et se sont acharnés sur ces pays pendant 350ans, toutes les plaines sont ruinées, alors qu'autrefois su Soudan jusqu'à la Méditerranée tout était cultivé, comme l'attestent les vestiges qui s'y trouvent : monuments, constructions, traces de fermes et de villages. Dieu recevra en héritage la terre et ceux qu'elle porte :«Il est le meilleur des héritiers» (Coran, 21, 89).


DE TOUT LES PEUPLES LES ARABES SONT LE PLUS INCAPABLE DE GOUVERNER.

La cause en est qu'ils sont le plus bédouin de tous les peuples, celui qui erre le plus profondément à l'intérieur des déserts, celui qui sait le mieux se passer des objets de première nécessaire et des grains des régions cultivées, tant ils sont accoutumés à une vie dure et grossière, si bien qu'ils se suffisent à eux-mêmes. Leur goût et la rudesse de leurs moeurs font qu'ils n'acceptent que difficilement d'être soumis les uns aux autres; lorsque leur chef fait appel à eux, c'est le plus souvent à cause de l'esprit de corps qui les pousse à assurer leur commune défense, et il est obligé de n'exercer son autorité qu'en les ménageant et se garder de les contrarier, de peur de voir cet esprit de corps lui manquer, ce qui serait sa perte et la leur : or l'art de gouverner un empire ou un royaume exige que celui qui gouverne contienne par la force ses sujets dans leur devoirs, sinon il ne gouvernera pas correctement. En outre, il est du naturel des Arabes, comme je l'ai déjà dit, d'arracher aux autres ce qu'ils possèdent en propre, et ils ne s'occupent de rien d'autres. Si donc ils deviennent les maîtres d'un peuple quelconque, le but qu'ils assignent à leur domination est d'en profiter pour lui prendre ce qu'il possède, et ils négligent tout autre souci gouvernemental. Souvent ils remplacent par des amendes pécuniaires les châtiments corporels destinés à punir les mauvaises actions, se proposant d'augmenter par là leurs revenus et de profiter d'avantage : pareille pratique est incapable de contenir les hommes dans leur devoir, et souvent même elle pousse au mal, car celui qui a dessein de mal faire considère ce qu'il doit débourser de la sorte comme de peu d'importance en regard de ce que lui assure la réalisation de son dessein; en ****équence, les crimes se multiplient, ce qui amène la ruine de la civilisation. Un tel peuple reste donc comme s'il était dépourvu de gouvernement, chacun cherche à voler le voisin, la civilisation ne peut plus se développer correctement et est rapidement ruinée par l'anarchie, comme j'ai déjà dit.

Pour tous ces motifs, le naturel des Arabes les rend donc incapables de gouverner un empire : ils n'y peuvent parvenir qu'après avoir modifié leur caractère sous l'influence d'une religion qui efface d'eux tous ces défauts, leur fasse trouver un frein dans leur propre conscience, et les pousse à protéger les hommes les uns contre les autres, comme j'ai déjà dit.
Avatar de l’utilisateur
yacoub
 
Messages: 4436
Inscription: 4 Juil 2010 13
Localisation: France

Re: le monde islamique reste le grand désert des sciences

Nouveau messagede yacoub » 4 Juin 2011 11

A titre d'exemple, considère ce qu'il en fut de leur pouvoir lorsque, devenus musulmans, la religion leur offrit une base ferme de gouvernement dans la Loi et celles de ses stipulations qui sauvegardent, aussi bien d'une manière externe que d'une manière interne, les intérêts de la civilisation : les califes d'alors appliquant les uns après les autres ces prescriptions, leur empire devint considérable et leur pouvoir très fort. Lorsqu'il vit les musulmans se rassembler pour la prière, Roustem s'écria :«'Omar me ronge le coeur : il enseigne aux chiens la bonne éducation!» Par la suite, des tribus cessèrent de prêter leur appui au pouvoir et négligèrent les préceptes de la religion, si bien qu'elles désapprirent l'art de gouverner et revinrent à leurs déserts, oubliant à la longue, du fait qu'elles n'étaient plus soumises à qui que ce fût et ignoraient les devoirs gouvernementaux, qu'elles aient jamais fait cause commune avec les représentants de l'autorité gouvernementale : elles retournèrent ainsi aux moeurs grossières qui avaient été les leurs auparavant, et le mot «empire» n'évoqua plus pour elles autre chose que leur communauté d'origine et de race avec les califes. Lorsque la puissance du califat disparut sans laisser de traces, les Arabes perdirent toute autorité au profit exclusif des races étrangères : ils demeurèrent alors dans les solitudes de leurs déserts, ne sachant plus ce que c'est qu'un empire et l'art de le gouverner, ignorant même, pour leur plus grand nombre, qu'ils avaient autrefois possédé un empire, quand aucun peuple au monde n'eut jamais empire comme celui que détinrent leurs tributs, témoins les dynasties de `Ad, de Thamoud, des Amalécites, de Himyar, et des tobba' du Yemen, puis au sein de l'Islam la dynastie modarite : Omayyades et Abbassides. Ils sont devenus incapables de gouverner lorsque, oubliant les préceptes de la religion, ils sont revenus à leur bédouinisme originel : il peut arriver parfois qu'ils s'assujettissent des États faibles, comme c'est aujourd'hui le cas au Maghreb, mais ils n'aboutissent alors qu'à ruiner la civilisation des pays dont ils se sont emparés, comme nous l'avons dit : Dieu donne à qui il veut Sa puissance souveraine.
Avatar de l’utilisateur
yacoub
 
Messages: 4436
Inscription: 4 Juil 2010 13
Localisation: France

Re: le monde islamique reste le grand désert des sciences

Nouveau messagede yacoub » 29 Aoû 2011 13

Avatar de l’utilisateur
yacoub
 
Messages: 4436
Inscription: 4 Juil 2010 13
Localisation: France

Re: le monde islamique reste le grand désert des sciences

Nouveau messagede safir7506 » 29 Aoû 2011 23

tu veut que l'on te donne raison car des homme ou un homme a dit cela ou ceci mdr ecrit un livre yacoub j'imagine que tous le monde te suivra x19
safir7506
 
Messages: 736
Inscription: 9 Avr 2011 02

Re: le monde islamique reste le grand désert des sciences

Nouveau messagede Ézéchiel » 30 Aoû 2011 00

safir7506 a écrit:tu veut que l'on te donne raison car des homme ou un homme a dit cela ou ceci mdr ecrit un livre yacoub j'imagine que tous le monde te suivra x19


Force est d'avouer que tout les pays musulmans ne sont pas des Paradis Safir mais confineraient plutot à des petits enfer, non ?
Sur ts les pays musulmans, combien sont en paix ?
Avatar de l’utilisateur
Ézéchiel
 
Messages: 815
Inscription: 27 Juin 2011 22

Re: le monde islamique reste le grand désert des sciences

Nouveau messagede safir7506 » 30 Aoû 2011 01

Normal vous les avais colonisé mais dieu n'ai jamais du coté de l'opprimeur comme on le vois dans les écrit monothéiste , il laisse régné un temps l'opprimeur car son paradis est temporaire et sur terre
safir7506
 
Messages: 736
Inscription: 9 Avr 2011 02

Re: le monde islamique reste le grand désert des sciences

Nouveau messagede user3 » 30 Aoû 2011 05

Les houris hommes sont appelés dans la langue d'Allah les ghilmans.
Allah dans le saint Coran promet aux nobles musulmans qui sont morts dans son sentier non seulement
des houris, des vierges brunes aux yeux noirs et aux seins ronds, mais aissi des ghilmans, des éphèbes
aussi beau que des perles, à la taille étroite
Un grand savant de l'islam nommé Kischk a écrit un livre qui prouve que l'homosexualité est halal au Paradis
d'Allah. Considérations d'un musulman sur la sexualité en islam.
Ce livre a indigné des musulmans dégoûtés par ce que disait le cheikh aveugle.
Une commission s'est chargé d'examiner le livre et a dit qu'il ne contredisait en rien le Saint Coran.
Suite à celà, beaucoup de musulmans d'Egypte apostasièrent l'islam malgré les risques encourus.



Le Coran dit ca ????? Si c'est le même Dieu pour les juifs, chrétiens et musulmans, pourquoi détruit-il sodome et gomorrhe s'il promet aux muslims ce qu'il a interdit aux juifs et chrétiens.... x20
user3
 
Messages: 1469
Inscription: 23 Aoû 2011 07

Re: le monde islamique reste le grand désert des sciences

Nouveau messagede user3 » 30 Aoû 2011 06

safir7506 a écrit:Normal vous les avais colonisé mais dieu n'ai jamais du coté de l'opprimeur comme on le vois dans les écrit monothéiste , il laisse régné un temps l'opprimeur car son paradis est temporaire et sur terre


Tu es bien gentil de sortir l'exemple de la colonisation pour parler des méchants occidentaux de culture chrétienne, mais les muslims ont fait ca bien avant les européens sur des terres dont beaucoup d'habitants s'étaient convertis au christianisme....
user3
 
Messages: 1469
Inscription: 23 Aoû 2011 07

Re: le monde islamique reste le grand désert des sciences

Nouveau messagede keter » 30 Aoû 2011 06

safir7506 a écrit:Normal vous les avais colonisé...


haha x19

Si ça va mal en terre d'islam c'est toujours la faute des occidentaux, mais jamais la faute des musulmans.

Rhétorique victimiste classique...


Ceci-dit safir, montre-nous sur tous les pays islamiques combien ont été colonisés par les occidentaux!
Avatar de l’utilisateur
keter
 
Messages: 1333
Inscription: 21 Mai 2010 09

Re: le monde islamique reste le grand désert des sciences

Nouveau messagede yacoub » 30 Aoû 2011 15

safir7506 a écrit:Normal vous les avais colonisé mais dieu n'ai jamais du coté de l'opprimeur comme on le vois dans les écrit monothéiste , il laisse régné un temps l'opprimeur car son paradis est temporaire et sur terre

La colonisation islamique des terres chrétiennes a commencé en 622.
En 732, les troupes coloniales arabo-islamiques arrivèrrent à Poitiers, heureusement que Charles Martel les
a défaits sinon la France aura été comme l'Espagne sous le joug de l'islam.

L'Espagne a mis 8 siècles pour chasser l'islam et l'Afrique du nord n'a jamais réussi à se débarassee de ce SIDA mental.
Ceux qui n'aiment pas l'islam sont obligés de fuir leur pays sinon il serait sacrifié de façon halal.
Avatar de l’utilisateur
yacoub
 
Messages: 4436
Inscription: 4 Juil 2010 13
Localisation: France

Re: le monde islamique reste le grand désert des sciences

Nouveau messagede yacine77 » 2 Oct 2011 20

dites, les scientifiques musulmans qui travaillent dans des centres et labos occidentaux, vous les comptabilisez chrétiens aussi ???
yacine77
 
Messages: 304
Inscription: 6 Mai 2011 17

Re: le monde islamique reste le grand désert des sciences

Nouveau messagede user1 » 2 Oct 2011 20

yacine77 a écrit:dites, les scientifiques musulmans qui travaillent dans des centres et labos occidentaux, vous les comptabilisez chrétiens aussi ???


ils travaillent dans des labo occidentaux et ont fait leurs études dans des uni occidentales ....le topo est bien claire....
et meme dans les pays du monde entier on étudie la science initié par les occidentaux....
user1
 
Messages: 2122
Inscription: 29 Oct 2010 15
Localisation: skype: bkfsolo

Re: le monde islamique reste le grand désert des sciences

Nouveau messagede Morpheus » 2 Oct 2011 20

yacine,

tres sincerement, sans la technologie et la science des kuffars, les pays musulmans n auraient ni voiture, ni informatique, ni hopitaux... bref vous seriez encore plus arriéré que vous l'etes deja LOL
Avatar de l’utilisateur
Morpheus
Administrateur du site
 
Messages: 4334
Inscription: 14 Mai 2010 00
Localisation: Suisse

Re: le monde islamique reste le grand désert des sciences

Nouveau messagede mogas » 2 Oct 2011 21

dans les pays musulman on a faim, il faut bien aller chercher à manger pour vivre le reste on s'en fout.
la regle en or faire des enfants encore et encore et les faire travailler jeune si il n'y a pas de ressource
le reste et la science on s'en fout mais il faut se battre pour vivre et mangé c'est ça notre priorité x13
ainsi c'est la routine vous pourrez vous faire depanner votre electromenager pour pas chere pour eviter l'achat en plus c'est un geste pour l'environnement.
mecanicien pas chere + flashage des demos pour pas chere
moins de production= moins d'exploitation + moins de pollution x14
mogas
 
Messages: 20
Inscription: 3 Sep 2011 23

Re: le monde islamique reste le grand désert des sciences

Nouveau messagede Morpheus » 3 Oct 2011 02

salut mogas,

regarde les saoudiens, les soit disant heritiers mahometans, qu'apportent ils pour l humanite ?

ou sont leur decouverte scientifique, technologique ??? ou sont elles ???

ils dependent des kufars pour leur architecture colossale, leur voiture de luxe etc....
Avatar de l’utilisateur
Morpheus
Administrateur du site
 
Messages: 4334
Inscription: 14 Mai 2010 00
Localisation: Suisse

Re: le monde islamique reste le grand désert des sciences

Nouveau messagede yacine77 » 3 Oct 2011 08

Morpheus a écrit:yacine,

tres sincerement, sans la technologie et la science des kuffars, les pays musulmans n auraient ni voiture, ni informatique, ni hopitaux... bref vous seriez encore plus arriéré que vous l'etes deja LOL



Morpheus, je te présente le nouveau moteur des futurs automobiles des "kouffars", inventé et réalisé par un muzz x14

Un nouveau prototype de moteur automobile a été exposé par un chercheur algérien lors d’une rencontre organisée à l’université de Tlemcen sur la valorisation des résultats de la recherche au service du développement économique. Cette invention de Bensidhoum Omar repose sur un auto-démarrage sans l’usage du bras... Ceci permet aussi, a-t-il dit, de réduire du volume et du poids du moteur de 150 à 40 kg et de ses pièces de 3000 à 300 et, corrélativement, réduire le volume d’énergie consommé.

en attendant, les société auto "kouffars" vont lui lêcher les co... au muzz pour l'installer sur ta prochaine voiture x15
yacine77
 
Messages: 304
Inscription: 6 Mai 2011 17

PrécédenteSuivante

Retourner vers Archéologie, Histoire et Civilisations

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

cron