Turquie : Erdogan et le troisième Reich

Preuves archéologiques sur l'islam et la bible

Turquie : Erdogan et le troisième Reich

Nouveau messagede joakim » 14 Juin 2017 15

L'Antichrist, Vers un Djihad Mondial Ecrit par Fabrice Statuto

Le « coup d’Etat » manqué du 15 juillet dernier en Turquie ressemble de plus en plus à un coup monté par Recep Tayyip Erdogan.

On ne saura sans doute jamais si tout a été monté de toute pièces par l’aspirant Fuhrer turc, ou s’il a laissé quelques soldats monter ce qui s’est passé pour mieux empocher la mise ensuite, mais il est très invraisemblable qu’il se soit agi d’une effective tentative de coup d’Etat.

Les points stratégiques du pays n’ont pas été pris en main par les auteurs du coup d’Etat. Même un militaire gradé en début de carrière ne peut ignorer de quels point stratégiques il faut s’emparer pour réussir un coup d’Etat. Les généraux turcs ne sont pas tous des génies, mais à ce degré, il faudrait les considérer comme des idiots absolus pour que la version officielle soit crédible. Erdogan n’a pas été arrêté ou inquiété, alors que s’emparer de lui aurait dû être le premier objectif.

Au bout de quelques heures à peine, le balancier a commencé à glisser très nettement en faveur d’Erdogan, et les arrestations ont commencé. Des listes de personnes à arrêter étaient à l’évidence prêtes à être utilisées. Quatre vingt dix neuf généraux ont été arrêtés aussitôt : un idiot absolu, c’est possible, mais quatre vingt dix neuf ?

Si le complot avait été de grande ampleur et avait effectivement impliqué quatre vingt dix neuf généraux, il est radicalement improbable que dans un pays devenu un Etat policier, avec une armée profondément pénétrée désormais par les islamistes, le gouvernement et Erdogan lui-même n’aient rien vu et rien entendu.

Erdogan, en tout cas, suit un modèle familier et inquiétant : celui du Troisième Reich.

Erdogan a graduellement infiltré et purgé l’armée, dont Mustafa Kemal avait fait un rempart de la république, de la laïcité et de l’ouverture à l’Occident. Il a agi d’une même façon dans le secteur de la justice et de l’information : les sièges de journaux d’opposition ont été saccagés et détruits, des journalistes tués ou mis en prison.

Il s’est emparé du secteur scolaire et a accru considérablement le budget des écoles islamiques (écoles iman hatip), aux fins d’en faire les lieux de formation des cadres islamiques du pays.

Des cours de justice spéciales ont été instituées pour éliminer tout opposant à même d’élever la voix : elles ont été conçues sur le modèle des cours spéciales du temps d’Hitler.

L’économie turque devient peu à peu une économie forcée sur le modèle de l’économie forcée allemande au temps d’Hitler. Des entreprises sont détruites par des enquêtes arbitraires, des confiscations, des arrestations sous de faux prétextes. Les entreprises qui coopèrent étroitement avec le régime sont épargnées.

La vague d’arrestations en cours va toucher des milliers de gens et permettre de les remplacer par des fidèles du régime, qui va se rapprocher du totalitarisme.

Un ancien allié d’Erdogan est dans son viseur depuis plusieurs mois, Fethulah Gulen.

Après avoir largement détruit les réseaux de celui-ci, Erdogan l’accuse maintenant d’avoir fomenté le « coup d’Etat » et, puisque Fethulah Gulen est aux Etats Unis, demande son extradition à Obama. L’administration Obama étant ce qu’elle est, il n’est pas impossible qu’Obama, qui a de l’amitié pour Erdogan, accède à la demande d’extradition. Fethullah Gulen est musulman et a prôné la réislamisation de la Turquie, mais il n’est, à la différence d’Erdogan, pas un islamiste radical : il a, entre autres, désapprouvé la « flottille pour Gaza » approuvée par Erdogan, et s’est prononcé contre tout rapprochement entre la Turquie et le Hamas.

Ce qui prend forme après un « coup d’Etat » manqué est un véritable coup d’Etat de la part d’Erdogan.

Suite http://www.dreuz.info/2016/07/27/turqui ... eme-reich/
Avatar de l’utilisateur
joakim
 
Messages: 19
Inscription: 12 Juin 2017 19

Re: Turquie : Erdogan et le troisième Reich

Nouveau messagede Reloaded » 15 Juin 2017 14

Islamisation: Erdogan construit un réseau de partis politiques à sa main en Europe

La chose remarquable à propos du Parti égalité et justice (PEJ), le nouveau parti musulman en France, est qu'il est partie intégrante d'un réseau de partis politiques que le président turc Erdogan et l'AKP construisent pour influencer chaque pays d'Europe et influencer l'Europe au travers de sa population musulmane.

Quel est leur programme ? Rien que du classique pour un parti islamique : abolir la loi sur la laïcité qui, depuis 1905, établit la séparation de l'église et de l'État ; liberté pour les écolières de se voiler à l'école ; et la solidarité communautaire (par opposition aux droits individuels) en tant que priorité. Le tout enveloppé dans le drapeau pas si innocent de la « lutte contre l'islamophobie », un concept inventé pour clore le bec des critiques de l'islam.

« Le but [d'un parti islamiste] est le monde, pas un mandat. Sa mécanique est déjà rodée dans nos pays au sud : il prend le pouvoir au nom de la démocratie, puis suspend la démocratie par usage du pouvoir. Au mieux. Au pis, il opte pour la démarche du crabe qui garde ses pinces derrière son dos : pas d'ambitions politiques affichées, mais une ambition millénaire dans la tête : convertir les habits, les corps, les liens, les arts, les crèches, les écoles, les chants, la culture, puis attendre que le fruit tombe dans le creux du turban... Un parti islamiste est un piège ouvert ... Si on le refuse, on bascule soi-même dans la dictature, mais si on l'accepte, on s'y soumet... » - Kamel Daoud, écrivain algérien, Le Point, 2015.

Un nouveau parti musulman a surgi dans le spectre politique français : le Parti Egalité Justice (PEJ). Ce n'est pas la première fois qu'un parti musulman se crée dans l'Hexagone. « Français et Musulmans » proche de L'Union des Organisations Islamiques de France (UOIF), elle-même émanation des Frères musulmans, en est un autre.

Mais la nouveauté du PEJ tient au fait qu'il fait partie d'un réseau de partis politiques construit par le président de Trukey, Recep Tayyip Erdogan et son Parti de la justice et du développement (AKP). Le but de ce réseau est d'influencer chaque pays d'Europe et d'influencer l'Europe à travers sa population musulmane.

PEJ : un parti Pro-Erdogan en France

Le PEJ a été créé en 2015 à Strasbourg et présente 68 candidats. Pas assez pour couvrir tout le territoire, mais assez pour être représenté efficacement dans les circonscriptions où les populations turques et musulmanes sont fortement représentées. On estime que les citoyens français d'origine turque représentent 600 000 personnes en France, sur une population musulmane de 5 à 15 millions, selon des statistiques officieuses, les statistiques officielles n'existant pas.

Le PEJ est le premier parti en France établi par les Turcs. Le PEJ a déjà participé aux élections départementales de mars 2015, mais a été éliminé au premier tour. Selon le magazine Marianne : « le Parti égalité justice est étroitement lié au Conseil pour la justice, l'égalité et la paix (Cojep), une ONG internationale qui constitue, partout où elle s'implante, le relais de l'AKP », le parti du président turc Recep Tayip Erdogan. Selon L'Express, « de nombreux gestionnaires de PEJ occupent des fonctions de responsabilité dans le Cojep ».

Quel est leur programme ? Tout ce qu'il y a de plus classique pour un parti islamiste : abolir la loi de 1905 qui fonde la séparation de l'Église et de l'Etat ; autorisation de porter le voile pour les écolières dans les écoles publiques; nourriture halal dans les écoles ; soutien aux Palestiniens; solidarité communautaire (par opposition aux droits individuels).... Le tout est enveloppé dans le drapeau de la « lutte contre l'islamophobie », un concept inventé pour taxer de racisme et clore le bec de tous ceux qui pourraient être tentés de critiquer l'islam.

Selon Marianne, Mine Gunbay, responsable des droits de la femme au conseil municipal de Strasbourg, a dénoncé sans crainte et sans relâche la métamorphose de Strasbourg en « laboratoire politique de l'AKP ». Strasbourg est la ville où Erdogan a été autorisé par l'ancien président Hollande à faire campagne en octobre 2015. En toute légalité.

Une autre initiative turque remarquable est la probable nomination en France d'Ahmet Ogras, représentant de l'Islam turc en France, à la présidence du Conseil français du culte musulman (CFCM). Ahmet Ogras est connu pour sa bonne relation avec le parti AKP d'Erodgan. Le CFCM est la structure juridique construite par le gouvernement français pour tenter d'avoir un interlocuteur unique pour tout ce qui concerne l'islam en France. Jusqu'à présent, tous les présidents du CFCM étaient d'origine algérienne ou marocaine.

Suite https://fr.gatestoneinstitute.org/10532 ... que-france
Reloaded
 
Messages: 3430
Inscription: 16 Mai 2010 03

Re: Turquie : Erdogan et le troisième Reich

Nouveau messagede Reloaded » 15 Juin 2017 14

Erdogan, le nouveau sultan qui menace l’Europe et se rêve en Atätürk à l’envers, artisan d’une Turquie "nationale-islamiste"

Le 7 mars 2017, nombre de démocrates et progressistes européens, partisans sincères de l’intégration future de la Turquie dans l’Union européenne, ont été surpris et choqués des déclarations d'Erdogan.

Lorsque le président turc Recep Taiyyp Erdogan, l’homme fort de l’AKP (parti de la Justice et du développement, de tendance islamiste-nationaliste) au pouvoir depuis 2002, a violemment accusé l’Allemagne d’Angela Merkel (pourtant plus que conciliante envers lui depuis l’accord sur les réfugiés syriens de 2016) de se comporter comme les « nazis » après que les autorités allemandes aient refusé la tenue de meetings politiques au sein de la communauté turque d’Allemagne dans le cadre de la campagne menée par l’AKP en faveur du référendum constitutionnel destiné à donner les pleins pouvoirs au président turc.

De même, lorsque le ministre des Affaires étrangères turc, Mevlut Cavusoglu, a été interdit de discours aux Pays-Bas puis reconduit à la frontière de ce pays, le 13 mars 2017 alors qu’il venait plaider au sein de la diaspora turque en faveur du "oui" pour le référendum du 16 avril sur l'adoption de la révision constitutionnelle, Erdogan a répondu avec la même violence sur fond de propos anti-occidentaux et ultra-nationalistes en accusant La Hollande d’avoir des « pratiques nazies », « racistes et « islamophobes » et d’être la « capitale du fascisme, ajoutant que les Hollandais "allaient en payer le prix"… De son côté, pour avoir osé s’être montrée solidaire de la Hollande, Angela Merkel s’est vue à nouveau interpellée, accusée de « soutenir les terroristes » (sous-entendu du PKK). On se rappelle qu’en 2012, Erdogan avait accusé Nicolas Sarkozy d’être un « raciste anti-turc » et d’être le fils d’un « tortionnaire légionnaire complice du génocide algérien »…

Suite http://www.atlantico.fr/rdv/geopolitico ... 94033.html
Reloaded
 
Messages: 3430
Inscription: 16 Mai 2010 03

Re: Turquie : Erdogan et le troisième Reich

Nouveau messagede Reloaded » 15 Juin 2017 14

Erdogan, premier dictateur «national-islamiste» ?

FIGAROVOX/ENTRETIEN - C'est une foule gigantesque qui s'est rassemblée ce dimanche autour d'Erdogan. Pour Caroline Galactéros, l'Occident n'a pas voulu voir l'implantation d'un «national-islamisme» conquérant aux portes de l'Europe, qui montre aujourd'hui son vrai visage.

Docteur en science politique et colonel au sein de la réserve opérationnelle des Armées, Caroline Galactéros dirige le cabinet d'intelligence stratégique «Planeting». Auteur du blog Bouger Les Lignes, elle a publié Manières du monde. Manières de guerre(Nuvis, 2013) et Guerre, Technologie et société (Nuvis, 2014).

FIGAROVOX. - Une marée humaine de centaines de milliers de Turcs arborant des drapeaux rouges a déferlé sur la grande esplanade de Yenikapi à Istanbul pour célébrer la démocratie turque et ses martyrs morts lors du coup d'Etat manqué. Que vous inspirent ces images?

http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2016/0 ... amiste.php
Reloaded
 
Messages: 3430
Inscription: 16 Mai 2010 03



Retourner vers Archéologie, Histoire et Civilisations

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

cron