La foi serait une affaire privée… mais pas l’avortement ?

Angleterre, France, Espagne, Allemagne, ...
-

La foi serait une affaire privée… mais pas l’avortement ?

Nouveau messagede keter » 7 Juil 2011 18

Paul Ohlott / La foi serait une affaire privée… mais pas l’avortement ?

Que j’aime la Suisse ! Non, pas uniquement pour son chocolat et ses vallées verdoyantes, mais aussi et surtout pour ses initiatives populaires pleines de bon sens, et qui permettent aux citoyens de se faire entendre politiquement parlant, au risque d’égratigner la pensée unique que certains voudraient nous imposer.

Ainsi donc, après l’interdiction de la construction de minarets et le renvoi des étrangers criminels, l’Union démocratique du centre (UDC) et le Parti évangélique demandent d’un même coeur, que l’IVG ne soit plus remboursé.

Si l’avortement a été dépénalisé, au nom de la liberté de la femme de disposer de son corps, et au mépris de la vie et du droit de l’enfant à naître, pour quelles raisons cette dépénalisation devrait-elle être financée par l’Etat ? Comment peut-on justifier un tel remboursement, alors qu’il s’agit résolument d’une affaire d’ordre privée ?

Comme à son accoutumée, la presse française n’y voit rien d’autre qu’une «menace» sur un droit acquis, tel que le révèle l’intitulé d’un article publié sur le site du magazine Le Point. Comme si ce nouveau droit acquis en Suisse, en 2002, ne pouvait faire l’objet du moindre débat !

Oui, le débat du remboursement est un vrai débat… et j’aimerais comprendre comment on peut reléguer la foi à la sphère privée, tout en considérant que l’avortement n’est pas un choix d’ordre privé. Et en quoi l’avortement est-il un soin ?

Le suivi médical d’une femme enceinte est un soin nécessaire pour l’aider à donner la vie, dans les meilleures conditions possibles. Il est normal que ce soin soit remboursé. En revanche, l’IVG n’est pas un soin, et je ne vois pas en quoi le choix privé d’une personne (qui a d’ailleurs de nombreux moyens à sa disposition pour ne pas tomber enceinte), de mettre un terme à la vie d’un enfant, doit être considéré comme un soin. Il n’y a aucune cohérence logique entre le remboursement d’un suivi de grossesse et le remboursement de l’IVG.

La procréation est nécessaire à la survie de l’Humanité, et nous savons bien qu’en Europe, le nombre d’enfants par femme n’est pas assez élevé. De son côté, l’IVG, c’est le choix et la responsabilité d’une personne. Il lui appartient d’en assumer les conséquences au rang desquelles figure notamment la conséquence économique.

Oui, Valérie Kasteler-Budde, la coprésidente du Parti évangélique genevois, a raison de le souligner : cette participation financière est une forme de collaboration à l’avortement. En conséquence, le refus du remboursement de l’IVG ne doit pas être un choix économique, mais éthique.

Il est effarant de constater qu’au 21ème siècle, la société ne considère pas l’avortement comme un crime, mais criminalise ceux qui tentent de s’y opposer ou de débattre sur le bienfondé du remboursement. L’Homme veut pouvoir se débarrasser de la vie, sans même en payer le prix. Et pourtant, qu’on le veuille ou non, la vie a un prix.

Paul OHLOTT
http://actualitechretienne.wordpress.co ... vortement/
Avatar de l’utilisateur
keter
 
Messages: 1333
Inscription: 21 Mai 2010 09

Re: La foi serait une affaire privée… mais pas l’avortement

Nouveau messagede chagaluk80 » 10 Avr 2012 17

Je suis d'accord sur le fait que tout être humain a droit a la vie . Après il faut essayer de comprendre ceux qui sont pour . En prenant en compt les circonstances de cet avortement . Comme une enfant de 13ans qui s'est faite violé par un de ses oncles et qui n'a pas les moyens de s'en occuper . En avortant ils ont comme sentiment qu'ils veulent empêcher de mettre au monde une vie malheureuse . C'est comme l'eutanazie, les laiks veulent ainsi mettre fin a d'atroces souffrances.
Dernière édition par chagaluk80 le 11 Avr 2012 16, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
chagaluk80
 
Messages: 361
Inscription: 31 Oct 2010 16

Re: La foi serait une affaire privée… mais pas l’avortement

Nouveau messagede AlBan » 11 Avr 2012 14

L'avortement ne devrait pas être remboursé sauf en cas de viol. On n'a pas à payer pour des gens irresponsables qui ne sont pas foutus d'utiliser une capote ou la pilule.
AlBan
 
Messages: 511
Inscription: 17 Mai 2011 17

Re: La foi serait une affaire privée… mais pas l’avortement

Nouveau messagede user3 » 11 Avr 2012 15

AlCheikh a écrit:L'avortement ne devrait pas être remboursé sauf en cas de viol. On n'a pas à payer pour des gens irresponsables qui ne sont pas foutus d'utiliser une capote ou la pilule.


Entièrement d'accord avec toi !
user3
 
Messages: 1471
Inscription: 23 Aoû 2011 07

Re: La foi serait une affaire privée… mais pas l’avortement

Nouveau messagede user2 » 23 Avr 2012 22

Oui, le débat du remboursement est un vrai débat… et j’aimerais comprendre comment on peut reléguer la foi à la sphère privée, tout en considérant que l’avortement n’est pas un choix d’ordre privé. Et en quoi l’avortement est-il un soin ?

Le suivi médical d’une femme enceinte est un soin nécessaire pour l’aider à donner la vie, dans les meilleures conditions possibles. Il est normal que ce soin soit remboursé. En revanche, l’IVG n’est pas un soin, et je ne vois pas en quoi le choix privé d’une personne (qui a d’ailleurs de nombreux moyens à sa disposition pour ne pas tomber enceinte), de mettre un terme à la vie d’un enfant, doit être considéré comme un soin. Il n’y a aucune cohérence logique entre le remboursement d’un suivi de grossesse et le remboursement de l’IVG.

La procréation est nécessaire à la survie de l’Humanité, et nous savons bien qu’en Europe, le nombre d’enfants par femme n’est pas assez élevé. De son côté, l’IVG, c’est le choix et la responsabilité d’une personne. Il lui appartient d’en assumer les conséquences au rang desquelles figure notamment la conséquence économique.


c'est quoi cette politique de facho??

Dans ce cas on ne rembourse pas la contraception alors, parce que ce n'est pas un soin mais un choix d'ordre privé aussi.

je ne suis pas pour l'avortement, mais je trouve dégueulasse de faire le procès des femmes qui y ont recours. Ce n'est jamais de gaité de coeur qu'elles se font avorter. Il y a toujours une difficulté derrière ce drame qui est vécu dans la honte et la culpabilité.

Un avortement ça FAIT MAL!!!
Physiquement et psychologiquement.

De quel droit on va les juger??

Que dire de la jeune femme qui se fait abandonner par son compagnon dès qu'il apprend qu'elle est enceinte?
vous n'avez pas lu les misérables?
Et bien ça existe encore, c'est toujours très dur pour une femme d'élever seule son enfant tout en étant obligée d'aller travailler, même dans notre société moderne. Et parfois ça fini en prostitution.

Et la contraception? Rarement efficace à 100%.

alors si une femme tombe enceinte dans l'avoir planifié c'est forcément de sa faute à elle?? Elle est coupable si la capote s'est déchirée??
elle devrait assumer seule les conséquences??
tant pis pour elle il fallait prévoir. elle n'a plus qu'à avorter avec des aiguilles à tricoter comme dans le temps.


On ne peut pas savoir pourquoi une femme choisi l'avortement mais au moins on devrait être capable de lui laisser le choix sans la juger et encore moins à la condamner.

Dieu est seul juge.

Image
user2
 
Messages: 1676
Inscription: 14 Juil 2010 22

Re: La foi serait une affaire privée… mais pas l’avortement

Nouveau messagede user1 » 23 Avr 2012 22

On ne peut pas savoir pourquoi une femme choisi l'avortement mais au moins on devrait être capable de lui laisser le choix sans la juger et encore moins à la condamner.


et si on lui met ce verset devant son choix...

Exode 20 : 13
Tu ne tueras point.

AlCheikh a écrit:
L'avortement ne devrait pas être remboursé sauf en cas de viol. On n'a pas à payer pour des gens irresponsables qui ne sont pas foutus d'utiliser une capote ou la pilule.


est-ce que l'enfant d'un viol n'a pas le droit a la vie....au pire des cas le donner en adoption.
user1
 
Messages: 2123
Inscription: 29 Oct 2010 15
Localisation: skype: bkfsolo

Re: La foi serait une affaire privée… mais pas l’avortement

Nouveau messagede grigranoska » 23 Avr 2012 23

Exactement. L'avortement, c'est empêché à un enfant de vivre, à une vie de vivre, à un être humain de vivre, c'est une tuerie et j'y suis personnellement totalement opposé. Tout être humain à le droit de vivre.

Au pire il y a l'adoption mais voilà...

De toute façon, cette société est vraiment malade.
Avatar de l’utilisateur
grigranoska
 
Messages: 4
Inscription: 3 Avr 2012 20

Re: La foi serait une affaire privée… mais pas l’avortement

Nouveau messagede AlBan » 24 Avr 2012 08

Arbi a écrit:est-ce que l'enfant d'un viol n'a pas le droit a la vie....au pire des cas le donner en adoption.


Ce n'est pas ce que je voulais dire, tout être a le droit à la vie. Une femme qui désire se faire avorter après un viol, c'est plus compréhensible que la plupart des autres cas.
AlBan
 
Messages: 511
Inscription: 17 Mai 2011 17

Re: La foi serait une affaire privée… mais pas l’avortement

Nouveau messagede user1 » 24 Avr 2012 10

Jérémie 7:31 : "Et ils ont bâti les hauts lieux de Topheth qui est dans la vallée du fils de Hinnom, pour brûler au feu leurs fils et leurs filles, chose que je n'avais pas ordonnée et qui ne m'était pas montée au coeur."


topheth peut être une clinique médicale
vallée de hinnom peut être n'importe quelle ville avec un four crématoire....( ou les fœtus démembrés sont incinérés )
user1
 
Messages: 2123
Inscription: 29 Oct 2010 15
Localisation: skype: bkfsolo

Re: La foi serait une affaire privée… mais pas l’avortement

Nouveau messagede user2 » 24 Avr 2012 20

grigranoska a écrit:Exactement. L'avortement, c'est empêché à un enfant de vivre, à une vie de vivre, à un être humain de vivre, c'est une tuerie et j'y suis personnellement totalement opposé. Tout être humain à le droit de vivre.

Au pire il y a l'adoption mais voilà...

De toute façon, cette société est vraiment malade.


Je suis d'accord avec toi, avorter c'est empêche un enfant de vivre. On ne lui laisse aucune chance, et c'est un meurtre.

mais il faut savoir que les femmes font des avortements depuis la nuit des temps et dans toutes les cultures. ce n'est pas seulement le produit de notre société.

Il faut savoir aussi que les pays où l'avortement est illégal, les femmes qui sont confrontées à une grossesse qui va les mettre dans des difficultés insurmontables ont recours à des moyens non médicaux. Et cela va jusqu'à se faire enfoncer des aiguilles à tricoter dans l'utérus pour décrocher le foeutus.

Ces méthodes existent toujours et son encore pratiquées de nos jours dans les pays qui pénalisent l'avortement.
je ne sais pas si vous imaginez la douleur que ces femmes endurent, et les risques de mort par hémorragie, sans parler des septicémies par empoisonnement du sang à cause du foetus mort non expulsé.

Alors posez vous la question deux minutes.

Quelle détresse peut bien pousser une femme à subir volontairement pareille souffrance??

A votre avis?

Est-ce qu'il n'y a pas quelque chose quelque part qui aurait pu échapper à votre compréhension?

Donc pour limiter les avortements pratiqués sur des tables de cuisines sans anesthésie, aux aiguilles à tricoter, et les décès que cela entraine, il vaut mieux pour ces femmes être entre les mains des médecins, vous ne croyez pas??

http://www.rnw.nl/afrique/article/pakis ... 0-tricoter
user2
 
Messages: 1676
Inscription: 14 Juil 2010 22


Retourner vers Europe

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

cron