Le silence de la France condamné

Angleterre, France, Espagne, Allemagne, ...
-

Le silence de la France condamné

Nouveau messagede triumphe » 15 Fév 2014 18

Violations des droits de l’homme : Le silence de la France condamné

e 24 janvier 2014, au Centre Culturel Saint Louis de France, à l’issue de sa visite au Vatican,le président français François Hollande, dans une déclaration devant la presse, sans la moindre gêne, a rappelé que « la France c‘est la patrie des droits de l’homme ». Cette même France, gouvernement et médias, qui ne trouve aucun problème à se taire lorsqu’il s’agit des dépassements du Maroc au Sahara Occidental où les femmes sont tirées par les cheveux par les policiers.

La "responsabilité" et le "silence assourdissant" de la France officielle et de ses médias dès qu’il s’agit du chapitre des droits de l’homme au Maroc ont été dénoncés lors d’une rencontre-débat organisée le 11 février 2014, à Paris, par par la section d’Ile-de France de l’Association marocaine des droits humains (AMDH).

La complicité avec le Maroc a dépassé l’imaginable. Au Sahara Occidental se trouve la seule mission de l’ONU qui ne peut se prononcer sur les violations des droits de l’homme dans ce territoire qui devrait, par droit, se trouver sous l’administration onusienne. La France bloque l’élargissement du mandat de la MINURSO à la surveillance des droits de l’homme au Conseil de Sécurité pou soutenir le Maroc dans sa politique de répression contre le peuple sahraoui.

Khadija Riyadi, ex-présidente de l’Association Marocaine des Droits de l’Homme (AMDH) et lauréate du Prix des Nations Unies 2013 pour la cause des droits humains, la répression « a commencé à faire tâche d’huile au Maroc notamment après le Mouvement de février 2011, touchant même les activistes sahraouis, depuis les évènements d’El Aaiun en arrivant au groupe dit de Gdeim Izik ».

Pour Mme Riyadi, ce qui caractérise actuellement la détention politique dans son pays c’est le " changement de méthode ". "Dans les années 1970 et 1980, les chefs d’inculpations étaient généralement appartenance à une organisation clandestine, atteinte à la sûreté de l’Etat ou la question du Sahara, soit des accusations à connotation politique. Aujourd’hui, même si c’est la même méthode, l’Etat se cache derrière des accusations relevant du Droit commun ", a-t-elle relevé.

http://diasporasaharaui.blogspot.ca/201 ... me-le.html




Image

god spirit give a freedom now!Amen

sans oubliez bien sur les sacrifices islamiques en Afriques,'la sorcellerie''...nous n'allons pas cautionné le crime qui ce propage comme un feu de brousses,nous allons point cautionné leurs vices,nous allons y mettre un terme a tout ces sacrifices islamiques. dehors islam!
Avatar de l’utilisateur
triumphe
 
Messages: 466
Inscription: 11 Aoû 2013 21

Re: Le silence de la France condamné

Nouveau messagede triumphe » 26 Fév 2014 19

Torture au Maroc : la France prête à tout pour Sa Majesté ?

La convocation à Paris du chef du contre-espionnage marocain pour "complicité de torture" a scandalisé le royaume, obligeant la France à jouer l'apaisement.

La relation paradisiaque qui lie la France et le Maroc s'est nettement assombrie la semaine dernière, après la convocation, jeudi, par la justice française du chef de la DST marocaine, Abdellatif Hammouchi. De passage à Paris, le responsable marocain a été retenu plusieurs heures en vertu d'une plainte pour "complicité de torture" déposée en mars 2013 par l'ONG Action des chrétiens pour l'abolition de la torture (ACAT).

À l'origine, un ressortissant franco-marocain, Adil Lamtalsi, arrêté en 2008 par la police marocaine puis condamné pour un crime de droit commun (trafic de stupéfiants, NDLR). Transféré dans le funeste centre de détention secret de Témara, aux mains de la Direction générale de la surveillance du territoire marocain (DGST), il affirme avoir subi de nombreux sévices avant de passer aux aveux. D'après le dépôt de plainte que Le Point.fr a pu consulter, Adil Lamtalsi "est resté attaché les yeux bandés et a été privé de sommeil tout au long de sa garde à vue".

Électrocuté

"Entre cinq et huit personnes l'ont frappé avec un bâton sur la plante des pieds, les mains, le visage, les organes génitaux, la colonne vertébrale, révèle le document. Il a été électrocuté à plusieurs reprises, suspendu par les pieds pendant une heure à plusieurs reprises. On lui a également plongé la tête et les épaules dans un grand seau d'eau."

"Il existe au Maroc un recours systématique à la torture et aux traitements inhumains et dégradants visant à obtenir des aveux rapides dans tout dossier compliqué", affirme au Point.fr maître Joseph Breham, qui défend Adil Lamtalsi depuis son transfert en France, en mai 2013. "Mon client a été tellement torturé qu'un des policiers présents lors de l'interrogatoire a pris des photos, puis les lui a passées", précise l'avocat.

http://www.lepoint.fr/monde/torture-au- ... 654_24.php
Avatar de l’utilisateur
triumphe
 
Messages: 466
Inscription: 11 Aoû 2013 21

Re: Le silence de la France condamné

Nouveau messagede triumphe » 28 Fév 2014 08

Image
herbergeur d image

Après le dépôt de plainte déposé par l’ONG française Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (Acat), pour « complicité de torture » contre le patron du contre-espionnage marocain et Directeur général de la surveillance du territoire (DGST) Abdellatif Hammouchi, le ministère de la Justice marocain a décidé, mercredi 26 février, de suspendre « l’exécution de tous les accords de coopération judiciaire avec la France ».

Chez Dreuz, nous avons rapporté le sort tragique d’Alain Combe, cet investisseur français qui a été piégé par des officiels corrompus marocains, jeté en prison pendant deux ans sans procès équitable, et torturé – et nous avons, en publiant son histoire, contribué à sa libération.

Lui aussi, comme les deux ressortissants franco-marocains que défend l’ONG Acat, a été torturé dans les prisons marocaines. Voici le témoignage qu’il vient de transmettre :

Je me nomme Alain Combe j’ai vécu l’enfer durant deux années dans les geôles marocaines alors que les Autorités chérifiennes comme françaises connaissaient mon innocence.
J’ai survécu dans des conditions abominables et confirme l’existence de la torture.

Je confirme l’intégralité des propos rapportés par le Haut Diplomate français en poste aux Etats Unis (NDLR: Gérard Araud, ambassadeur auprès des Nations unies : « Le Maroc est une « maîtresse avec laquelle on dort toutes les nuits, dont on n’est pas particulièrement amoureux mais qu’on doit défendre »)

Oui le Maroc se comporte comme une sirène qui attire par ses charmes les subventions et autres dons des pays occidentaux et s’offusque lorsque des vérités sont exprimées.

Oui je me prépare a porter officiellement plainte contre les Autorités marocaines (M. Mustafa Ramid, Ministre de la Justice et M. Abdennabaoui, Directeur des Affaires Pénales et des Libertés) pour acte de torture et complicité de détention illégale, en autres chefs d’accusation.

Oui les diplomates français connaissent tous, je l’affirme, [u]cette situation qui ne peut rester impunie.


Non le Maroc n’est pas une pucelle effarouchée comme elle essaye de le prétendre mais une vieille maîtresse passée maître dans l’Art de la dissimulation et du simulacre.

Une grâce royale avait été demander en ma faveur par la République Française, balayée par les autorités Marocaines . Là, oui, c’était un véritable incident diplomatique, car comme je l’ai crié haut et fort à l’époque » Le Maroc a pissé sur la France .»
Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Et bien entendu, la presse française, toujours aux avant postes de la défense des droits de l’homme, est restée dans son ensemble, très silencieuse.

Le cerveau d’un seul homme ne peut se représenter les réactions du Monde, de Libération, du Nouvel Observateur et de tout ce que compte les grandes figures morales du show business et de la bobosphère, si ces actes de tortures avaient été commis dans une prison israélienne, contre un palestinien.

http://www.elwatan.com/international/le ... 72_112.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

- See more at: http://www.dreuz.info/2014/02/exclusif- ... zgfzQ.dpuf
Avatar de l’utilisateur
triumphe
 
Messages: 466
Inscription: 11 Aoû 2013 21

Re: Le silence de la France condamné

Nouveau messagede triumphe » 28 Mar 2014 10

Maroc : les migrants d'Afrique Noire soumis à une discrimination continuelle

Les organisations antiracisme tirent la sonnette d'alarme sur une recrudescence d'attaques visant les migrants Sub-sahariens au Maroc. Ils seraient entre 15 et 20 000, la plupart en situation irrégulière. Ils viennent d'Afrique noire au péril de leur vie dans l'espoir de traverser la mer pour se rendre en Europe... d'autres tentent tant bien que mal de s'installer au Maroc. Le 12 août dernier, un jeune sénégalais a été poignardé à mort à Rabat. Quinze jours plus tôt, un enseignant congolais en situation régulière était embarqué par erreur par la police. Devant ses protestations, les policiers l'ont jeté d'un van sur la route. Il est mort quelques jours plus tard de ses blessures. Des femmes africaines se font violer, des hommes disent être la cible d'attaques haineuses. Et les plaintes n'aboutissent jamais. Nos équipes se sont rendus à Takkadoum, un quartier pauvre de Rabat où vivent de nombreux migrants pour recueillir leurs témoignages.



tout les pièces ce ressemble pourquoi donc Afrique ils sont si déchainé.. x31 je suis avec toi Africa pour ce combat !dehors islam
Avatar de l’utilisateur
triumphe
 
Messages: 466
Inscription: 11 Aoû 2013 21


Retourner vers Europe

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités

cron