Similarités entre les religions "Abrahamique"

Forum Juif, Messianique, Musulman - Bible VS Coran & Souna
-

Similarités entre les religions "Abrahamique"

Nouveau messagede Mitsva » 4 Juin 2010 12

En dépit des nombreuses divergeances et conflit entre l'islam, le judaïsme et le christianisme(à mon avis bien entretenu par la plus grande religion moderne:"La secte laïque")...Nous pourrions peut-être trouvé quelques similarités, en recherchant un petit peu...

-Par exemple, bien que souvent négligé, le voile devrait normalement être porté par les femmes chrétiennes(1Cor.11:5)
-La femme devrait aussi être soumise (1Pi.3:1)
-La circoncision était un acte noble et une distinction pour les croyants, qui n'est plus obligatoire sous la nouvelle alliance, mais qui est tout de même plus Hygiénique et très bon pour chaques croyants.
-La nourriture également(pas de viande sacrifiée aux idoles, et contenant du sang comme le "boudin")

A mon avis, les médias occidentaux ont bien réussi à nous monté les uns contre les autres, en essayant de nous faire oublier que les musulmans sont souvent les descendants d'Ismaël, donc les fils d'Abraham, les frères d'Isaac qui lui même est le père de Jacob(Israël).

Bien sûr, en ce qui concerne Israël, nous ne serons jamais d'accord, puisque ce pays à bel est bien été attribué à Jacob et ses descendants(et non à Ismaël), mais pour le reste nous devrions essayer de nous rapprocher je pense.

Shalom
Mitsva
 
Messages: 9
Inscription: 4 Juin 2010 12

Re: Similarités entre les religions "Abrahamique"

Nouveau messagede Trinity » 4 Juin 2010 21

Mitsva a écrit:-Par exemple, bien que souvent négligé, le voile devrait normalement être porté par les femmes chrétiennes(1Cor.11:5)

Salut mes frères en Christ!
Il faut faire attention a une chose.
Allons-y voir ce que la Bible dit sur ce,car seul la Bible compte,il faut déjà remarquer qu'il n'y a strictement aucune ordonnance dans ce verset,
1Cor 11.5
Toute femme, au contraire, qui prie ou qui prophétise, la tête non voilée, déshonore son chef: c’est comme si elle était rasée. "

Alors plusieurs question doivent être mises sur la table avant d'affirmer que le voile doit être portée par une femme chrétienne et éviter au maximum d'interpréter un verset Biblique en dehors de son contexte.
Un exemple très concret qui met en évidence la même situation mais en époques lointaines,si on l'interprète à la lettre allons-nous dire que toutes les femmes qui portent le voile ce sont de prostitués aussi?
Gn 38.14-15
"14) Alors elle ôta ses habits de veuve, elle se couvrit d’un voile et s’enveloppa, et elle s’assit à l’entrée d’Enaïm, sur le chemin de Thimna; car elle voyait que Schéla était devenu grand, et qu’elle ne lui était point donnée pour femme.
15) Juda la vit, et la prit pour une prostituée, parce qu’elle avait couvert son visage."

Alors,pour bien cerner le verset et bien le placer dans son contexte,il faut se poser les questions suivantes,en général,
1
Les coutumes des peuples qui vivaient dans la région auquel le contexte fait référence, parce que la Bible cite les coutumes païens et du peuple juif maintes fois. Ça c'est un point essentiel.
2
L'époque où tel passage est écrit,la période.
3
Observer ce qui a été le message central de l'auteur du verset, parce que nous ne devons pas prendre un seul verset d'un chapitre sans jeter un coup d'oeil à l'ensemble du contexte. Ça s'appel de l'herméneutique,un exercice assez difficile et fatigant auquel nous devons demander l'aide du Saint-Esprit.Croyez-moi,le Seigneur vous bénira grandement et votre foi en sortira plus solide.
4
Enfin,il faut comprendre que les faits culturels et historiques peuvent être utilisés dans l'optique de nos jours,à notre société,mais nous ne devons pas revenir au passé, mais plutôt regarder où ce passage peut-être aujourd'hui applicable si nous trouvons un contexte similaire.Ce n'est pas une loi,pas une ordonnance,mais si le Seigneur a voulu que ce passage soit dans la Bible,alors il faut en tirer les leçons.

En possession de tous les donnés cités ci-dessus,alors nous pouvons formuler une conclusion,une réponse clair sans ambiguïté et interpréter correctement le verset en question.

Frère Mitsva,essayez de faire ce que je viens de dire et vous verrez que l'interprétation que vous faites n'est peut-être pas la plus convenable...

Que le Rois des rois,Seigneur des seigneurs nous garde jusqu'à la fin des temps.
Amen!
Avatar de l’utilisateur
Trinity
 
Messages: 71
Inscription: 17 Mai 2010 02

Re: Similarités entre les religions "Abrahamique"

Nouveau messagede Mitsva » 6 Juin 2010 10

Bonjour frère Krakatau,

Je connais bien la "thèse" que vous défendez, puisque la majorité des chrétiens(d'amérique et d'europe de l'ouest) intérprètent ce verset de la même manière que vous(à l'exception des assemblées de "frères" et certaine congrégations messianiques).
Mais permettez moi tout de même de vous dire que je trouve cette vision erronée et non-objective...Car en quoi ce verset serait-il plus culturel que les autres?

Si vous lisez 1Cor.11:10, vous découvrirez que Paul ne donne pas d'argument culturel, mais bel est bien spirituel(à cause des anges)...le voile est donc simplement un symbole de soumission à l'Ecriture, pour une vie d'église conforme...

Concernant le verset de la Genèse que vous citez, je souhaiterais juste vous rappelez que Tamar s'était voilée la face pour ne pas être reconnue de son beau père. Mais en effet, les prostituées de cette époque, mettait un voile qui recouvrait le visage...voile différent quand même de celui dont en parle dans les lettres aux Corinthiens.

Et pour terminer, je souhaiterais encore vous rappeler que pendant des siècles d'églises, les femmes ont toujours portées le voile, et que votre intérprétation est seulement née après l'arrivée du feminisme dans les sociétés occidentales...Le christianisme, a donc une fois de plus interprété un verset à la "lumière" de son siècle, au lieu de l'interprété à la lumière de la simple vérité.

Fraternellement
Mitsva
 
Messages: 9
Inscription: 4 Juin 2010 12

Re: Similarités entre les religions "Abrahamique"

Nouveau messagede Trinity » 6 Juin 2010 16

Salut frère Mitsva,

En effet il y a bien un argument culturel,lisez dans le lien ci-dessous,
http://bibleencyclopedia.com/places/Corinth_excavations_from_Acrocorinth.htm

Comme vous vous rendez compte,la ville de Corinthe fut un lieu de commerce maritime...le culte de la déesse Aphrodite est courant,en résumant un peu le lien,il est clair que la concupiscente régnais en maitre.

C'est une ville païenne,(avec vraiment pas beaucoup de chrétiens) où le mauvais coutume de la prostitution traine dans tous les coins pour ainsi dire (culte d'Aphrodite).Nous pouvons imaginer comme ses femmes concupiscentes s'habillent, d'accord avec la coutume.

En prenant ça en compte,alors il faut se dire qu'une femme chrétienne devrait bien apporter un peu de dignité et ne pas se ressembler aux autres femmes (païennes).
Se promener sans voile,ce serait attiser les regards des hommes et les mauvaises langues,se passer comme une prostitué,une femme vulgaire a qui n'importe quel homme pouvait sortir un billet et...

La leçon que j'en tire de ce faits,est qu'une femme chrétienne se doit de porter des vêtements pas du tout exubérants.Voilà la leçon.
Aujourd'hui ce sont plutôt les femmes voilés a qui la mauvaise langue atteint...justement l'inverse de Corinthe!
C'est là qu'il faut voir l'interprétation du verset 10,Paul fait un parallèle avec la coutume façon a prémunir les croyants.N'oublier pas le verset 15,qui offre le cheveux comme recours,remplacement du voile.Car cela s'explique pour le simple fait que dans certaines circonstances,la femme ne pouvant pas toujours être voilé,lorsque un homme païen passait,elle prenais ses cheveux et les faisait glisser dans son visage comme signe d'une femme respectueuse et respecté.

La parole du Seigneur,ça peut paraitre incroyable,mais elle nous offre tout de façon que nous puissions nous adapter a chaque époque,chaque coutume sans jamais détourner ses enseignements!

Que le Seigneur vous bénisse!
Avatar de l’utilisateur
Trinity
 
Messages: 71
Inscription: 17 Mai 2010 02

Re: Similarités entre les religions "Abrahamique"

Nouveau messagede Mitsva » 7 Juin 2010 12

Bonjour frère,

A mon avis, comme le disait un autre frère, les chrétiens devraient sortir de la pensée grecquo-romaine,pour revenir à la pensée hébraïque...
Le voile est peut-être pour vous un détail lié à une culture particulière, mais alors pourquoi Paul nous parle-il des anges pour argumenter ses propos? S'était-il trompé selon vous?

C'est pourquoi la femme, à cause des anges, doit avoir sur la tête une marque de l'autorité dont elle dépend.(1Cor.11:10)

Les théologiens peuvent dire ce qu'ils veulent à ce sujet, mais cette phrase est une preuve qu'il ne s'agit pas d'une pratique culturelle(à part si vous pensez que les anges sont différent dans certains pays). :-P

Romains 1:22: Se vantant d'être sage ils sont devenus fous....

Ce verset pour moi représente malheureusement l'attitude de nombreux théologiens, qui à force d'interpréter des passages à leur guise, finiront par ne plus savoir ou se situe la vérité. Le voile est une chose, ensuite les femmes deviennent pasteurs, ensuite pourquoi ne pas ré-intérpréter les versets sur les homosexuels?...etc...ou arrêter l'intérprétation? A quel moment ne doit-on plus considérer un verset de manière littéral?



Moi je vous conseil vraiment d'aller élargir votre champs de vision, en visitant d'autre pays, et d'autre pratique chrétienne, que celle que l'occident vous a appris depuis tout petit...car ce n'est pas parce que nous sommes plus avancés en technologie, que nous sommes plus avancé en théologie ;-)


Fraternellement
Mitsva
 
Messages: 9
Inscription: 4 Juin 2010 12

Re: Similarités entre les religions "Abrahamique"

Nouveau messagede Trinity » 7 Juin 2010 20

Salut frère Mitsva,
Mitsva a écrit:A mon avis, comme le disait un autre frère, les chrétiens devraient sortir de la pensée grecquo-romaine,pour revenir à la pensée hébraïque...

Sachez que je suis chrétien protestant,plus communément appelés aujourd'hui d'évangéliques.Connaissez-vous le terme "sola fides/sola scriptura"?
Dans ma Bible n'est pas écrit de revenir à la pensée hébraïque ni de plonger dans la pensée grecque-romaine,mais si de respecter les enseignements selon les écritures,rien d'autre.
Mitsva a écrit: Le voile est peut-être pour vous un détail lié à une culture particulière, mais alors pourquoi Paul nous parle-il des anges pour argumenter ses propos? S'était-il trompé selon vous?

Vous aller voir que si,le voile est un détail dépendent de la culture et Paul ne s'est pas trompé,il a eu raison et as raison.
Mitsva a écrit: C'est pourquoi la femme, à cause des anges, doit avoir sur la tête une marque de l'autorité dont elle dépend.(1Cor.11:10)
Les théologiens peuvent dire ce qu'ils veulent à ce sujet, mais cette phrase est une preuve qu'il ne s'agit pas d'une pratique culturelle(à part si vous pensez que les anges sont différent dans certains pays). :-P


Merci d'avoir souligné le verset en question,vous interprétez le verset à la lettre.Ce verset n'a aucun rapport avec une quiconque pratique culturel en soi,c'est vrai,mais vous le décalez complètement de son contexte.

Depuis quand une femme doit être être obligé de porter le voile à cause des anges?
Sachez qu'il est dit "une marque"!Pas un voile.
Alors il faut comprendre le terme "à cause des anges".


J'avais dit dans le commentaire précédent que les passages doivent être mises dans son contexte,mais voyons bien ce que veut dire le terme "à cause des anges":
Ephesiens 3.10
"afin que les dominations et les autorités dans les lieux célestes connaissent aujourd’hui par l’Eglise la sagesse infiniment variée de Dieu,"
Ici mention clair que les anges par notre intermédiaire voient les enseignements de Dieu s'accomplir.
1Corinthiens 4.9
"Car Dieu, ce me semble, a fait de nous, apôtres, les derniers des hommes, des condamnés à mort en quelque sorte, puisque nous avons été en spectacle au monde, aux anges et aux hommes."

Voilà maintenant la clé pour le verset 1Co 11.10,là ça commence a devenir clair et explicite,nous sommes le témoignage de Christ pour les hommes ainsi que pour les anges,les forces célestes.

Les anges se réjouissent de nous voir respecter et avoir une attitude sage face aux circonstances de la vie,cela englobe l'adaptation de chaque croyant à la culture des peuples là où nous sommes née ou là où nous habitons.
C'est le cas du chapitre 10 de Corinthiens,de là la mention de Paul "à cause des anges",il voulais dire par-là que nous devons montrer la sagesse de Dieu au anges,c'est par nous qu'elle se manifeste.
Nous devrons être l'exemple pour l'humanité.
Ce fut le cas a Corinthe en plaçant le verset dans son contexte.

Sinon frère Mitsva,si vous avez une autre explication pour le terme "à cause des anges"...faites-la connaitre si vous le voulez bien.

Paz du Seigneur.
Avatar de l’utilisateur
Trinity
 
Messages: 71
Inscription: 17 Mai 2010 02

Re: Similarités entre les religions "Abrahamique"

Nouveau messagede Trinity » 7 Juin 2010 22

Salut a tous,
Mitsva a écrit:Ce verset pour moi représente malheureusement l'attitude de nombreux théologiens, qui à force d'interpréter des passages à leur guise, finiront par ne plus savoir ou se situe la vérité. Le voile est une chose, ensuite les femmes deviennent pasteurs, ensuite pourquoi ne pas ré-intérpréter les versets sur les homosexuels?...etc...ou arrêter l'intérprétation? A quel moment ne doit-on plus considérer un verset de manière littéral

Je viens juste de l'interpréter littéralement,hors et dans contexte.
Ça ne semble malgré tout correspondre a ce que vous dites...la difficulté se situe dans l'expression "à cause des anges",et l'explication est là.
Sinon encore plus à la lettre,voici lien strong pour "marque d'autorité" (hors-contexte et interprétation littéral) rien a voir avec voile ou quoi que ce soit.
http://strongsnumbers.com/greek/1849.htm

Paz du Seigneur.
Avatar de l’utilisateur
Trinity
 
Messages: 71
Inscription: 17 Mai 2010 02

Re: Similarités entre les religions "Abrahamique"

Nouveau messagede Mitsva » 8 Juin 2010 14

Bonjour Krakatau,

Vos arguments ne sont pas convainquant...
Pourquoi ne pas admettre tout simplement, que le voile a disparu des églises pour ne pas heurter certaine sensibilité?
Sola fides/Sola Scriptura, slogan protestant qui avait certainement sa valeur autrefois, mais qui n'a jamais été vraiment appliqué. La vérité protestante évangélique est peut-être plus vraie que la vérité catholique-romaine, mais tout de même pas assez vraie pour qu'elle puisse dire en toute sincérité; "Sola Scriptura".
Car l'église évangélique est aussi une institution, dans laquelle certains théologiens se permettent d'adapté des versets qui ne leur semble plus au goût du jour.
Et vous, vous vous efforcez de suivre la tendance, en essayant de faire une sorte de gymnastique théologique, afin de prouver que le voile était simplement culturel.




Shalom
Mitsva
 
Messages: 9
Inscription: 4 Juin 2010 12

Re: Similarités entre les religions "Abrahamique"

Nouveau messagede Trinity » 8 Juin 2010 21

Salut frère Mitsva,
Si Dieu aurais voulu que la femme soit voilé,Il aurais fait en sorte dés la création qu'il en soit ainsi...et Il l'a fait!
Enlevons le terme "voilé",le plus correcte est "marque d'autorité" comme Paul le souligne,sens signe de respect.

14 La nature elle-même ne vous enseigne-t-elle pas que c’est une honte pour l’homme de porter de longs cheveux,
15 mais que c’est une gloire pour la femme d’en porter, parce que la chevelure lui a été donnée comme voile?

Comme vous voyez ce passage contredit celui du verset 10 si on se tient à votre interprétation...donc pour harmoniser tous les versets,sans aucune ambiguïté,la seule solution est de placer les versets dans son contexte culturel.Ce qui est le cas en plus.

Les Eglises protestantes/évangéliques sont toutes indépendantes.Aucune se tient aux ordres d'un quiconque "chef",le seul chef est Jésus Christ, la tête de l'église,la Bible contient ses purs enseignements auquel tout chrétien devrait humblement tirer les leçons pour le jour a jour.

Paix du Seigneur.
Avatar de l’utilisateur
Trinity
 
Messages: 71
Inscription: 17 Mai 2010 02

Re: Similarités entre les religions "Abrahamique"

Nouveau messagede Mitsva » 9 Juin 2010 08

Bonjour Krakatau,

Vous avez une petite estime de la logique de Paul, car il suffit juste d'analyser l'écriture objectivement pour percevoir que le voile de 1Cor.11:5, n'est en rien les cheveux decrit dans le verset 15:

1Cor.11:5: Toute femme, au contraire, qui prie ou qui prophétise, la tête non voilée, déshonore son chef: c'est comme si elle était rasée.

prie, prophétise...nous montre qu'il s'agit d'un voile qui devrait être mis dans une assemblée.
comme si elle était rasée...nous fait comprendre qu'il ne peut pas s'agir des cheveux du verset 15, car Paul n'aurait certainement pas employé le fameux: c'est comme si...

De plus, si le cheveux du verset 15 correspondrait aux voiles du verset 5, je ne vois pas pourquoi Paul exhorterait les femmes à mettre des cheveux lorsqu'elle prie ou prophétise?(à part si vous pensez que les femmes de Corinthe était toute rasée, et toute capable de faire repousser les cheveux rapidement avant d'aller prier)...


Pour conclure, mon analyse me permet de voir plus clair sans percevoir la Bible comme un Livre remplit de contradiction, et de chose illogique. Mais dans une analyse très simple nous pouvons comprendre que les cheveux servent effectivement comme un voile de protection dans la vie de tout les jours, mais qu'un autre voile est tout de même nécessaire lorsqu'une femme prie ou prophétise.


Shalom
Mitsva
 
Messages: 9
Inscription: 4 Juin 2010 12

Re: Similarités entre les religions "Abrahamique"

Nouveau messagede Trinity » 9 Juin 2010 21

Salut frère Mitsva
Mitsva a écrit:Vous avez une petite estime de la logique de Paul, car il suffit juste d'analyser l'écriture objectivement pour percevoir que le voile de 1Cor.11:5, n'est en rien les cheveux decrit dans le verset 15:

Donc un problème se pose...si Paul dit dans le verset 15 que les cheveux est le "voile" naturel de la femme,alors que vient-il faire un voile fait par la main de l'homme dessus le "voile" naturel de la femme?
Voile sur voile,Dieu ne va jusqu'à ce point,a moins qu'on comprenne le fait d'un point de vue culturel.Le seul raisonnement possible.
Mitsva a écrit:prie, prophétise...nous montre qu'il s'agit d'un voile qui devrait être mis dans une assemblée.
comme si elle était rasée...nous fait comprendre qu'il ne peut pas s'agir des cheveux du verset 15, car Paul n'aurait certainement pas employé le fameux: c'est comme si...

Une assemblé?
Une femme est-elle interdite de prier dans la rue ou n'importe quel lieu sauf une assemblée?
Comment vous en déduisez que c'est une congrégation?
Mitsva a écrit: De plus, si le cheveux du verset 15 correspondrait aux voiles du verset 5, je ne vois pas pourquoi Paul exhorterait les femmes à mettre des cheveux lorsqu'elle prie ou prophétise?(à part si vous pensez que les femmes de Corinthe était toute rasée, et toute capable de faire repousser les cheveux rapidement avant d'aller prier)...

Je peut aussi renvoyer la question a mon avantage:
-étant donné que le "voile" naturel de la femme sont les cheveux,je ne vois pas non-plus pourquoi Paul ne fait mention d'un voile de tissu pour couvrir la tête dans le verset 5.
Mitsva a écrit: Pour conclure, mon analyse me permet de voir plus clair sans percevoir la Bible comme un Livre remplit de contradiction, et de chose illogique. Mais dans une analyse très simple nous pouvons comprendre que les cheveux servent effectivement comme un voile de protection dans la vie de tout les jours, mais qu'un autre voile est tout de même nécessaire lorsqu'une femme prie ou prophétise.

Alors prêtez attention,
Colossiens 2.22
"préceptes qui tous deviennent pernicieux par l’abus, et qui ne sont fondés que sur les ordonnances et les doctrines des hommes?"
Cher frère,en aucun endroit de la Bible vous trouverez une obligation d'usage de voile.Tous les cas cités dans la Bible sont a mettre dans son contexte historique.

Jésus Christ nous dit que l'apparence du corps,l'apparence physique,les bijoux,n'ont aucune valeur devant Ses yeux,ce qui compte est votre coeur.

Maintes fois fois Jésus Christ interpella les pharisiens à cause de leurs lois et coutumes sans aucune valeur et rapport avec ce qui va dans le coeur.

Est-ce que dans les 10 commandements est-il dit que les femmes doivent se voiler?

Pouvez-vous me citer une ordonnance explicite ou implicite dans la Bible concernant l'obligation de se voiler?

Cheveux ou pas cheveux,voile ou pas voile,croyez-moi que ce ne sera pas à cause de ça que vous serez plus sauvé ou moins sauvé que n'importe quel autre croyant qui s'en "fiche" des ses préceptes humains et pas divins.

Paix du Seigneur.
Avatar de l’utilisateur
Trinity
 
Messages: 71
Inscription: 17 Mai 2010 02

Re: Similarités entre les religions "Abrahamique"

Nouveau messagede Mitsva » 10 Juin 2010 11

Bonjour Krakatau,

Votre phrase décrit bien le problème du protestantisme-évangélique, qui a tendance à dire que: "tout ce qui ne garantit pas le salut n'est pas important".
Bien sûr l'excès est mauvais, et Jésus à souvent dénoncé le légalisme des pharisiens...mais je pense personnellement que si Le Seigneur reviendrait aujourd'hui il dénoncerait peut-être tout autant le laxisme de vos théologiens.
Jésus à pourtant bien dit: Je ne suis pas venu abolir la loi, mais l'accomplir...L'évangile sauve, mais il ne nous dit pas non plus que l'anarchie à remplacer toute les lois.
Jésus nous a apporter le salut, par son sacrifice...
Et Paul, et la deuxième "personnalité" du "christianisme" ou "messianisme", qui est venu non seulement parler de ce salut aux gohims(païens), mais également apporter la saine doctrine...c'est à dire les quelques lois, les comportements, qu'ils faudraient adopter dans une assemblée ou nous prions le Dieu vivant.

Donc dire que le voile n'est pas important, c'est dire que la doctrine n'est pas importante...alors si telle est la vision des évangéliques, pourquoi ne pas faire une Bible uniquement avec les évangiles? Puisque seul le salut compte pour vous?

Fraternellement
Mitsva
 
Messages: 9
Inscription: 4 Juin 2010 12

Re: Similarités entre les religions "Abrahamique"

Nouveau messagede Trinity » 11 Juin 2010 06

Salut frère Mitsa
Mitsva a écrit:Bonjour Krakatau,
Votre phrase décrit bien le problème du protestantisme-évangélique, qui a tendance à dire que: "tout ce qui ne garantit pas le salut n'est pas important".

Ce qui vous pose des problèmes alors,si vous êtes proche du "messianisme" alors vous devriez savoir que le mouvement protestant fut la plus grande bénédictions que Dieu donna pour faire l'homme se retourner vers la Bible et seulement la Bible et par là réveiller le monde pour la cause d'Israël!
Lisez un peu,
http://simisrael.com.br/mensagens/27-drjoaorezende?showall=1
http://solascriptura.ning.com/page/reforma-protestante
http://www.portasabertas.org.br/paises/perfil.asp?ID=93

Et que me diriez-vous de savoir que les mouvement messianiques sont issues du protestantisme!

Par hasard on trouve des congrégations messianiques du monde incluses dans le protestantisme...ou issues du protestantisme directement ou indirectement!!!
http://www.bringyou.to/DENOMS.php
Parmi cette longue liste en voici quelques unes,
http://www.bethmessiahsynagogue.com/links.htm
http://www.bmja.net/
http://www.treeoflifefellowship.org.uk/
http://www.letusreason.org/Current57.htm
http://www.assemblyoftrueisrael.com/
http://www.messianicassembliesofyahwehafrica.com/
http://www.about-torah.org/#page=page-1
http://www.umjc.org/

Bon la liste est longue...mais a se tenir a vos dires alors le protestantisme a servit a quoi?
A rien?
Vous dites que la théologie protestante/évangélique est complètement délabré?
Elle a cependant donné quoi comme fruits cette "théologie délabré" et contraire aux enseignements Bibliques (selon vous)?

Dites-moi,les principales pays au monde qui donnent leur appui a Israël ont quoi comme croyance majeur?
Le catholicisme,l'islamisme,le boudhisme, l'hindouisme ou le PROTESTANTISME?

Vous devriez vraiment revoir votre paradoxal position...a vrai dire sans pieds ni tête!

Les protestants furent les premiers a avoir compris qu'il fallait donner la place que Israël mérite et ce selon la Bible!(voir 1er lien sur Calvin)

C'est assez intéressant de voir que c'est justement cette théologie "tordue" que vous reprochez aux évangéliques qui a donné naissance a tout ce que j'ai cité ci-dessus... :vv
Si c'est le cas,alors que cette théologie "tordue" continue a jamais!

Paix du Seigneur!
Avatar de l’utilisateur
Trinity
 
Messages: 71
Inscription: 17 Mai 2010 02

Re: Similarités entre les religions "Abrahamique"

Nouveau messagede Mitsva » 11 Juin 2010 12

Bonjour,

Et que me diriez-vous de savoir que les mouvement messianiques sont issues du protestantisme!


Tout dépend de quel messianisme vous parlez?
Parce que pour certains le messianisme est un retour simple à l'église primitive, né avant 1529, donc avant le protestantisme, et même avant le catholicisme...Les premières "Kahal"(assemblée), "chrétienne ou messianique(peu importe le nom), sont née en Israël, Le Messie étant juif, et les premiers disciples également.

C'est pour cette raison que je vous disais au tout début, de sortir de la pensée grecquo-romaine qui a occidentalisé la véritable foi chrétienne et retourné réellement à ce que l'Ecriture dit.
Ne croyez pas que je méprise le travail de Luther, Calvin, Zwingli etc...mais ce qu'il ne faut pas oublier, c'est que les premiers protestants étaient souvent d'ancien catholique, encore fortement influencé par des siècles de fausses doctrine. Ils avaient donc réussi à s'éloigner de certains mensonges, tout en restant attaché à d'autre!(Renseignez-vous sur le comportement des protestants vis-à-vis des anabaptistes par exemple).

Un retour net à l'église primitive aurait été difficile et je ne pense pas que je puisse juger ces hommes, en prenant connaissance du contexte de l'époque(la main mise de l'église catholique-romaine). Néanmoins, je pense qu'aujourd'hui nous n'avons plus d'excuse, chaques croyants possède une Bible, et peut analyser objectivement ce que la doctrine dit réellement.

Shalom
Mitsva
 
Messages: 9
Inscription: 4 Juin 2010 12

Re: Similarités entre les religions "Abrahamique"

Nouveau messagede Trinity » 18 Juil 2010 05

Mitsva a écrit:Bonjour,Parce que pour certains le messianisme est un retour simple à l'église primitive, né avant 1529, donc avant le protestantisme, et même avant le catholicisme...Les premières "Kahal"(assemblée), "chrétienne ou messianique(peu importe le nom), sont née en Israël, Le Messie étant juif, et les premiers disciples également.
Un retour net à l'église primitive aurait été difficile et je ne pense pas que je puisse juger ces hommes, en prenant connaissance du contexte de l'époque(la main mise de l'église catholique-romaine). Néanmoins, je pense qu'aujourd'hui nous n'avons plus d'excuse, chaques croyants possède une Bible, et peut analyser objectivement ce que la doctrine dit réellement.

Shalom

Salut!
Bon si vous voulez un retour net à l'église primitive avant 1529...ce n'est pas dans le Messianisme Judaïque...penche-vous plutôt sur les orthodoxes!Ce sont en effet le plus anciens que l'histoire tiens en mémoire.
post591
Avatar de l’utilisateur
Trinity
 
Messages: 71
Inscription: 17 Mai 2010 02

Re: Similarités entre les religions "Abrahamique"

Nouveau messagede yacoub » 18 Juil 2010 15

A lire sur les similitudes :shock:
L'islam et le judéo-christianisme de Jacques Ellul
Avatar de l’utilisateur
yacoub
 
Messages: 4442
Inscription: 4 Juil 2010 13
Localisation: France

Re: Similarités entre les religions "Abrahamique"

Nouveau messagede yacoub » 22 Aoû 2010 16

Judaïsme, christianisme et islam

P. Antoine MOUSSALI, Judaïsme, christianisme et islam, Paris, Éditions de Paris, 2000, _492 p. “Rien n’est plus difficile et plus incertain que le dialogue. On n’est jamais sûr de comprendre exactement ce que veut dire celui à qui on parle, ni d’être exactement compris par lui” dit R. Arnaldez en ouverture de la préface qu’il donne au livre d’A. Moussali. Aussi l’ouvrage se présente-t-il comme un dictionnaire autour de trente et un mots clés où l’auteur s’attache à donner la signification des termes utilisés dans les trois monothéismes, en une étude comparative. Il place la désignation de ces notions dans leur vocabulaire sur deux niveaux : l’usage courant d’une part et la portée philosophique et théologique de l’autre. Il s’appuie sur les étymologies hébraïque, grecque, latine et arabe, et ramène chaque terme aux thèses philosophiques auxquelles il se rapporte. C’est une approche audacieuse de ce qu’on appelle abusivement les “trois religions du livre”, où l’auteur expose la signification selon chacune des trois religions concernées. Rapprochements et divergences deviennent alors discernables. À ce titre c’est un livre utile car si le dialogue interreligieux est, de nos jours, une nécessité, il ne signifie pas recherche d’un accord de complaisance ou d’un compromis d’apparence, mais plutôt reconnaissance de l’autre dans sa différence, dans sa totale dignité et dans l’urgence de la réciprocité la plus légitime. User des mêmes mots ne signifie aucunement désigner les mêmes idées, et cela explique beaucoup de situations faussées car on fonde une entente sur rien de vrai. En cela aussi l’ouvrage d’A. Moussali est précieux. On peut ainsi apprécier le traitement de certaines notions telles que l’“alliance” conclue entre Dieu et les hommes, qui n’existe pas dans le Coran (p. 33), ou encore l’“altérité”, qui montre que le mot altruisme “est difficilement traduisible dans une culture autre que la culture judéo-chrétienne” (p. 43), car l’islam préfère à cette notion l’appartenance à une communauté, “la meilleure qui ait été donnée au monde” (Cor. III, 110). De même on appréciera la notion du “temps” où l’auteur remarque que si dans les civilisations anciennes, est privilégiée la vision mythique et cosmique du retour éternel, dans la culture biblique c’est la vision historique qui prévaut, tandis que dans la culture islamique c’est une vision “cosmique théocratique” qui l’emporte. Car si pour les chrétiens, “le temps de l’Église est ce temps intermédiaire entre le moment où Jésus prend place à la droite de Dieu et celui où il reviendra” (Ac. 1, 11), ce temps de l’Église est celui de l’Esprit. Dans l’islam, “le temps est plein de Dieu qui en use selon son bon plaisir” (p. 392-396). L’”esprit de Dieu” dont parle le Coran “s’identifie au souffle de Dieu qui, telle, sa parole, obéit à son ordre et à son bon vouloir” (p. 152) ; de ce fait il ne saurait être une “personne” en lui. Les chapitres “gnose” ou “mystique” définissent des tendances psychologiques : l’auteur démontre, pour le premier, la continuité de l’islam avec les éléments gnostiques des débuts du christianisme et l’évacuation des récits bibliques de leur lien avec l’économie du salut, et, pour le second, l’obsession de l’unicité qui s’oppose à toute médiation. Nonobstant les qualités indéniables de cet ouvrage, on pourra émettre quelques réserves. La première est que l’auteur, sacrifiant aux thèmes à la mode, a choisi certaines notions qui sortent de la catégorie des concepts fondamentaux, telles que : désir, dialogue, femme, universalisme, mondialisation. En outre, la lourde approche philologique des notions ne sert finalement pas à une meilleure compréhension, surtout lorsqu’on constate qu’après une brillante démonstration de racines et de dérivations, on se retrouve à chercher ailleurs le sens le plus profond. Des lacunes sont, par contre, à relever car certains termes auraient mérité davantage de développement ou une définition plus précise, comme par exemple le mot Salafi (p. 239), ou la femme dans le judaïsme. On peut regretter également quelques erreurs syntaxiques ou stylistiques. Par-delà les truismes simplistes sur la “communauté abrahamique”, ce sont d’importantes divergences de sensibilité qui accablent les rapports islamo-chrétiens. À cet égard le livre d’A. Moussali, bien que de portée générale et visant le grand public, peut fournir quelques mises en garde – parfois même à caractère philosophique – aux lecteurs désireux de retrouver leur réflexe de bon sens dans la réalité de l’interreligieux. M.-Th. URVOY (Exemplaire du BLE Tome CIII n° 4 Octobre - Décembre 2002)
Avatar de l’utilisateur
yacoub
 
Messages: 4442
Inscription: 4 Juil 2010 13
Localisation: France

Re: Similarités entre les religions "Abrahamique"

Nouveau messagede yacoub » 25 Aoû 2010 14

Du sang du sang du sang encore
Allah réclame du sang
Un écrivain musulman le reconnait

Image
Avatar de l’utilisateur
yacoub
 
Messages: 4442
Inscription: 4 Juil 2010 13
Localisation: France


Retourner vers Islam vs Messianisme

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 17 invités

cron