L'islam est il une secte ?

Etude de l'islam via les hadiths et le coran
-

L'islam est il une secte ?

Non, c'est une religion d'amour, de paix et de tolérance
2
67%
Oui, c'est la plus horrible des sectes
1
33%
Je ne sais pas
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 3

L'islam est il une secte ?

Nouveau messagede yacoub » 25 Oct 2012 18

Le Coran

Le Coran contient aussi de nombreuses réminiscences bibliques. Il rend un vibrant hommage à la fois à le Torah (taurat) et à l'Evangile (Indjil). Il reconnaît que ces livres, descendus de Dieu, sont véridiques (Sourate 'Al `Imran, III.3) ; les musulmans doivent y croire (Sourates Al-Baqara, II.87 ; 'Al `Imran, III.84 ; An-Nisa', IV.136).

Le Coran témoigne de la naissance virginale de Jésus (Sourates Al-'Anbiya',XXI.91 ; At-Tahrim, LXVI.12), de sa messianité (III.45 ; IV.157), de son prophétisme (III.49 ; IV.157, 171 ; Al-Ma'ida, V.46, 75 ; Maryam, XIX.30), de sa vie sans péchés ( XIX.19 ; III.46) et le qualifie de Parole de vérité (XIX.34), de Parole de Dieu jeté en Marie (IV.171), de Verbe émané de Dieu (III.39, 45), d'Esprit émané de Dieu (IV.171 ; XXI.91 ; LXVI.12), mais sans reconnaître que Jésus est le Fils de Dieu.

Jean Damascène n'a pas seulement dénoncé cette dernière hérésie, mais encore celle qui déclare que la crucifixion était un faux-semblant (IV.157, 158). Ici encore, la doctrine coranique diverge fondamentalement de la foi chrétienne selon laquelle la crucifixion apporte au monde le salut. Non seulement le Nouveau Testament, mais déjà les prophéties de l'Ancien attestent cette doctrine fondamentale.

Une autre divergence concerne la résurrection de Jésus-Christ. Pour le Coran, dans les versets cités plus haut, Jésus est bien au ciel, auprès de Dieu ; il y a été élevé, mais sans passer par la mort et la résurrection.

Jean Damascène avait donc raison de qualifier l'Islam d'hérésie ou de secte chrétienne.



Secte: aspect juridique

Mais juridiquement, qu'en est-il ? Une caractéristique des sectes que relèvent les juristes, c'est l'assujettissement des adeptes à leur mouvement et la très grande difficulté à en sortir. Les mots "Islam" et "Musulman" signifient : soumission, sous-entendu : soumission à Dieu. C'est là une des injonctions de toutes les religions. Mais, dans l'Islam, cette soumission est essentiellement une soumission aux lois de la Communautés (la Umma), au sein de laquelle s'exerce une rigoureuse surveillance réciproque.



Islam et Christianisme

Aussi est-il difficile à un Musulman de sortir de son carcan religieux et adopter, par exemple, la foi chrétienne. Il est alors considéré comme un renégat ou apostat et encourt la vindicte de ses anciens coreligionnaires, conformément à cet ordre du Coran : "S'ils se détournent, saisissez-les, tuez-les, partout où vous les trouverez" (Sourate An-Nisa', IV.89).

Les milliers de musulmans algériens qui ont été assassinés ces derniers temps l'ont été parce qu'ils furent considérés, en raison de leur modération, de leur libéralisme, de leur ouverture comme des renégats de la foi coranique par les islamistes fondamentalistes fidèles à l'ordre coranique ci-dessus.

Il faut certes, faire le départ entre Musulmans modérés et Islamistes fondamentalistes / intégristes. Mais tout musulman qui prend le Coran à la lettre peut devenir intégriste !

On rétorquera en affirmant que le Coran est une religion tolérante et l'on invoquera les versets coraniques suivants : "A vous votre religion, à moi la mienne" (Al-Kafiruna, CIX.6) ou "Pas de contrainte en religion" (Al-Baqara, II.256) ou encore "Il est notre Seigneur et votre Seigneur...Notre Dieu qui est votre Dieu est unique" ( Al-Baqara, II.139 ; Al-`Ankabut, XXIX.46).

Mais ces versets n'ont que l'apparence de la tolérance, au regard de l'ordre de tuer les renégats qui changent de religion. De plus, le Coran méprise la foi chrétienne : "Les Chrétiens ont dit : Le Messie est fils de Dieu. Qu'Allah les anéantisse ! Ils sont tellement stupides" (At-Tauba, IX.30).

L'Islam peut donc, à juste titre, être qualifié de secte. La question qui se pose dès lors à nos autorités est de savoir si elles sont disposées à protéger les ex-musulmans comme elles protègent les transfuges des autres sectes ? Elles le devraient, que l'on considère l'Islam comme une religion ou comme une secte.

Abd-Al-Haqq (Serviteur de la Vérité)

L’islam est une secte

par Moussaabdalnour

Dès les VIIème-VIIIème siècles, Jean Damascène qualifiait l’islam de secte. Effectivement, l’islam fut une secte (qui reprit le canon judéo-chrétien en le détournant dans un sens plus violent et plus partisan), et Mahomet fut son gourou.

Avant tout, un gourou doit se faire obéir :« Obéissez à Allah, obéissez au Messager, et prenez garde ! Si ensuite vous vous détournez... alors sachez qu’il n’incombe à Notre messager que de transmettre le message clairement. » (5:92)

Et moi qui croyais que le Messager n’était qu’un simple "annonceur", un homme comme les autres...
Il peut avoir des relations sexuelles avec toute femme de la secte. Allah dit à Mahomet :" O prophète ! Il t’es permis d’épouser les femmes que tu auras dotées, les captives qu’Allah aura fait tomber entre tes mains, les filles de tes oncles et de tes tantes maternels et paternels qui ont pris la fuite avec toi, et toute femme fidèle qui aura donné son âme au prophète. C’est une prérogative que nous t’accordons sur les autres croyants. " (Sourate 30/49-51)

Ce privilège unique qu’a Mahomet, lui qui aime beaucoup les femmes comme il le dit dans un hadith, lui qui avait un appétit sexuel unique, il en profitera bien. Il épousera Zaynab, la femme de son fils (ce qui est interdit aux autres hommes), grâce à une recommandation d’Allah. Et il épousera Aïcha, 9 ans. Comme l’écrit Tabari : "Malgré le fait qu’Aïcha fut la fiancée de quelqu’un d’autre, et que son père Abou Bakr s’opposait à son alliance avec le Prophète, celui-ci convainquit tout le monde et fit son alliance avec Aïcha.
Elle fut donc fiancée à 7 ans et mariée à 9 ans."

Pour le reste, la vie de Mahomet fut très agréable. Il est au milieu de ses disciples, et au moment opportun, arrive la communication d’Allah. Le "prophète" frétille et exprime ses commandements :... Elle revint donc sur ses pas, retrouvant l’Envoyé d’Allah qui était chez moi, en train de dîner, un morceau de gigot entre les mains. Elle entra et dit : "O Envoyé d’Allah ! Je suis sortie et Omar m’a dit telle et telle cose". Elle (Aïcha) ajouta : "Aussitôt, il reçut la révélation (de la sourate Al -’Ahzâb, verset 59), puis revint à son calme - pendant tout ce temps le morceau de gigot était encore dans ses mains - et dit : Allah vous a autorisé à sortir pour satisfaire votre besoin naturel. (Hadith 4034 dans le Sahîh de Muslim)

L’impôt révolutionnaire, la zakat (à ne pas confondre avec la saddaquat qui est l’aumône), est dédié à la croissance de la secte. C’est la première source de richesse pour Mahomet. Toute tribu vaincue doit acquitter la zakat si elle veut survivre. L’argent a une importance inouïe en islam ; le dépenser au lieu de le mettre dans les caisses de la secte est un péché malin :« car les gaspilleurs sont les frères des diables ; et le Diable est très ingrat envers son Seigneur. » (17:27)Mahomet, ce "saint" homme, a naturellement la haute main sur le butin :« Ils t’interrogent au sujet du butin. Dis : "Le butin est à Allah et à Son messager." Craignez Allah, maintenez la concorde entre vous et obéissez à Allah et à Son messager, si vous êtes croyants. » (8:1)A une autre époque, Mahomet ne réclamait qu’un cinquième du butin...« Et sachez que, de tout butin que vous avez ramassé, le cinquième appartient à Allah, au messager, à ses proches parents, aux orphelins, aux pauvres, et aux voyageurs (en détresse), si vous croyez en Allah et en ce que Nous avons fait descendre sur Notre serviteur, le jour du Discernement : le jour où les deux groupes s’étaient rencontrés, et Allah est Omnipotent ). » (8:41)

Menace de châtiment, à présent ! Un des malfaiteurs de la secte a pris une part du butin, qui revient normalement à Mahomet :« N’eût-été une prescription préalable d’Allah, un énorme châtiment vous aurait touché pour ce que vous avez pris [de la rançon]. » (8:68)Le produit de la rapine redistribué en partie par Mahomet :« Mangez donc de ce qui vous est échu en butin, tant qu’il est licite et pur. Et craignez Allah, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux. »

Pour amasser du butin, il faut des razzias, bien sûr. Mahomet s’associe donc à des brigands. Voici les versets qu’il prononce pour galvaniser ses troupes et étendre sa domination :« Ô mon peuple ! Entrez dans la terre sainte qu’Allah vous prescrite. Et ne revenez point sur vos pas [en refusant de combattre] car vous retourneriez perdants. » (5:21) « Si vous ne vous lancez pas au combat, Il vous châtiera d’un châtiment douloureux et vous remplacera par un autre peuple. Vous ne Lui nuirez en rien. Et Allah est Omnipotent. » (9:39)

« Et combattez-les jusqu’à ce qu’il ne subsiste plus d’association, et que la religion soit entièrement à Allah. Puis, s’ils cessent (ils seront pardonnés car) Allah observe bien ce qu’ils oeuvrent. » (8:39)La guerre ne cessera donc que quand la seule religion sera celle d’Allah. Il n’y aura de paix que quand les païens cesseront d’être païens... Quand on vous dit que les musulmans pratiquent un djihad défensif : les idées des païens sont une provocation aux yeux des musulmans, donc les musulmans les exterminent ou les convertissent de force, c’est normal, non ?

Pour s’assurer la victoire, il faut faire peur aux éventuels apostats. L’islam est une secte dont on ne peut sortir qu’en risquant sa vie :S’ils se détournent, saisissez-les, tuez-les, partout où vous les trouverez (Sourate An-Nisa’, IV.89).

Mahomet cherche enfin à discréditer les religions qui pourraient lui faire de l’ombre :Les Chrétiens ont dit : Le Messie est fils de Dieu. Qu’Allah les anéantisse ! Ils sont tellement stupides. (At-Tauba, IX.30).

Et on sait ce qu’il dit des Juifs. La péninsule arabique doit être purifiée de leur présence, et la Résurrection arrivera après la mort des Juifs...

L’islam est d’ailleurs proche des sectes apocalyptiques. Le Mahomet racontait n’importe quoi à ses disciples soumis et inquiêts (cela devait être un grand plaisir pour lui) : que le Jugement dernier arriverait après certains signes (comme le fait que le soleil se déplacerait du couchant au levant !)...

Les mahométans fanatiques guettent anxieusement l’arrivée de ces signes.Avec tout cela, on comprend que le métier de prophète musulman ait fait des émules. Après la mort de Mahomet, des dizaines de prophètes se sont déclarés, aux quatre coila péninsule arabique. Tous voulaient mener la vie de pacha du roué Mahomet

L'Islam peut donc, à juste titre, être qualifié de secte.

La question qui se pose dès lors à nos autorités est de savoir si elles sont disposées à protéger les ex-musulmans comme elles protègent les transfuges des autres sectes ?

Elles le devraient, que l'on considère l'Islam comme une religion ou comme une secte.
Avatar de l’utilisateur
yacoub
 
Messages: 4414
Inscription: 4 Juil 2010 13
Localisation: France

Retourner vers Religion Islam

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 21 invités

cron