Mahomet est le 1er qui a condamné à mort celui qui l’insults

Etude de l'islam via les hadiths et le coran
-

Mahomet est le 1er qui a condamné à mort celui qui l’insults

Nouveau messagede Reloaded » 21 Sep 2020 11

en jouant a ce jeu !

Suite aux deux épisodes précédents Frère Rachid : l’hypocrisie des États islamiques face à l’attentat contre Charlie Hebdo et Frère Rachid : les frères Kouachi ensauvagés par l’enseignement de l’islam, nous poursuivons avec Frère Rachid son analyse dans laquelle il révèle comment Mahomet avait lui-même mis en application et autorisé la peine de mort à l’encontre de celui qui l’insulte.

Il rappelle des faits et des témoignages historiques du temps de Mahomet avant d’analyser la finalité de l’interdiction de critiquer Mahomet. Il évoque ensuite les mesures juridiques adoptées par des pays musulmans durant les dernières décades dans l’intention de légaliser la peine de mort à l’encontre de quiconque critique Mahomet. Il rappelle enfin l’initiative de l’Arabie saoudite à l’ONU pour faire voter une résolution interdisant toute sorte de diffamation des religions, sous prétexte de pouvoir protéger l’islam, ses enseignements, son prophète et son idéologie meurtrière.

Mahomet a instauré le châtiment de meurtre pour quiconque le critique ou l’insulte selon son optique.

Ali Ibn Abi Talib (le quatrième calife) rapporte le hadîth suivant : « Il y avait une femme juive qui insultait le prophète. Elle tomba entre les mains d’un homme qui l’étrangla par étouffement et décéda. Alors, Mahomet autorisa l’effusion de son sang » (Sunan Ibn Daoud, 12:18, « La sentence de celui qui insulte le prophète »). L’assassin n’est passible d’aucune peine. Ainsi encourageait Mahomet le meurtre de ceux qui le critiquaient ou l’insultaient. Il graciait très vite l’assassin et lui rendait hommage.

Abou Abbas, un autre cousin de Mahomet, raconte lui aussi le récit d’un aveugle qui a tué son épouse, parce qu’elle a injurié le prophète :

« Un aveugle avait une esclave qui lui avait donné un enfant. Elle insultait le Prophète et se moquait de lui. Son maître lui interdisait de le faire, mais elle ne l’écoutait pas. Il la grondait, et elle continuait. Une nuit, elle commença ses insultes, mais aussitôt cet aveugle prit un “mighwal” [une cravache au centre de laquelle se trouvent des pointes acérées] et il la mit sur le ventre de l’esclave, appuya dessus et la tua. Un bébé sortit d’entre ses jambes et le sang se déversa de tout côté. Le Prophète en fut informé le lendemain. Il réunit aussitôt des gens et leur dit : “Je loue Allah ! Un homme a fait ce qu’il a fait, et je dois lui infliger un châtiment”. L’aveugle dépassa les gens en tremblant et se mit entre les mains du Prophète en disant : “Ô messager d’Allah ! Je suis le maître de cette femme. Elle vous insultait et se moquait de vous. Je lui interdisais de le faire, mais elle refusait. Je la grondais, mais en vain. Elle m’a donné deux enfants qui sont comme des perles. Elle était ma compagne. Mais hier soir, quand elle vous a insulté et s’est moqué de vous, j’ai pris le mighwal, je l’ai mis sur son ventre et j’ai appuyé dessus jusqu’à la tuer”. Aussitôt le Prophète déclare : Soyez témoins que le sang de cette femme est « hadr » [légal de répandre] (Sunan Ibn Daoud, p. 15).

Face à de tels faits, je s’interroge avec amertume : Mahomet a-t-il pensé aux deux enfants que le père a privés de leur mère ? A-t-il blâmé cet homme qui a tué la compagne qui s’occupait de lui comme aveugle ? Non. Mahomet ne s’est intéressé qu’à la femme qui l’insultait. Il a justifié l’effusion de son sang. Quant aux deux orphelins, ce n’est pas son problème. “ils ont Allah” ! [C’est une expression que les adeptes d’Allah prononcent face à de tels drames.]

Qu’en pensent les musulmans ? Un homme aveugle tue sa compagne, avec laquelle il partage sa vie et son intimité. Il la tue uniquement parce qu’elle conteste la prophétie d’un homme. Comment leur patrimoine islamique le considère-t-il comme un héros et jamais comme un criminel ? Y a-t-il une conscience morale ou un sens humain chez les musulmans qui sont ainsi conditionnés ?

Ces récits encouragent forcément les musulmans à ne pas tolérer la critique et à réagir en ayant recours à l’épée. Nos manuels scolaires, dans le monde musulman, sont remplis de ce genre de récits. Nos enfants musulmans y puisent « leurs valeurs spirituelles et éthiques ». Si un jour ils commettent un meurtre, il faudra en faire assumer la grande responsabilité à ceux qui glorifient ces récits, les enseignent et les propagent.

Parmi les nombreuses publications qui traitent des châtiments prévus pour quiconque critique Mahomet, figurent notamment « As-Sayf al-Masloul ala shâtim rassoul al-islam » (L’épée acérée sur le blasphémateur du messager de l’islam) de Takieddine al-Sabki (XIIIe-XIVe s.), ainsi que « As-Sârim al-masloul ala shâtim ar-rassoul » (Le glaive acéré sur le blasphémateur du messager) d’Ibn Taymiya. Ces deux livres, disponibles dans toutes les institutions islamiques, y compris en Occident et toutes les librairies et bibliothèques arabes et islamiques en France, exhortent clairement au meurtre de ceux qui insultent Mahomet, même par un simple geste, si banal fût-il.

Quiconque, par exemple, nie publiquement la prophétie de Mahomet est passible de la peine de mort. Ces deux livres, en usage dans les universités et les écoles religieuses musulmanes, sont considérés comme des références fondamentales. Celui d’Ibn Taymiya a même fait l’objet de deux mémoires de maîtrise en Arabie saoudite. Sur sa couverture figure une épée dégainée au-dessus de la tête de celui qui critique Mahomet ou l’islam.

Dans son livre, Ibn Taymiya met l’accent sur quatre thèmes : « Celui qui insulte le messager d’Allah doit être tué, fût-il musulman ou mécréant. Même un dhimmi [le juif et le chrétien] doit être tué, sans lui trouver d’excuse. Il faut le tuer sans l’inviter à se repentir, fût-il musulman ou mécréant. La preuve de l’insulte est la différence avec la mécréance » (Ibn Taymiya, op. cit., 1:266).

https://www.dreuz.info/2020/09/21/frere ... wyPhgER5X0
Reloaded
 
Messages: 3553
Inscription: 16 Mai 2010 03

Retourner vers Religion Islam

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités

cron