Le Voyage Nocturne de Mahomet : Une Supercherie des Califes

Etude de l'islam via les hadiths et le coran
-

Le Voyage Nocturne de Mahomet : Une Supercherie des Califes

Nouveau messagede oumcc » 14 Juin 2017 21

LE VOYAGE NOCTURNE DE MAHOMET
UNE SUPERCHERIE DES CALIFES ARABES, QUI ATTESTE QUE LE CORAN EST FAUX.


écrit par Appolinaire Noël Koulama

À l'inverse de la Bible qui est écrite par des Hommes inspirés, Les sourates du Coran nous enseignent : «Que le Coran serait un livre incréé, que le Coran serait-il descendu du ciel, et qu'il n'y aurait aucun ajout, aucun écrit humain». Alors nous allons vérifier si le Coran dit vrai ou si le Coran dit faux, pour cela, nous allons étudier l'histoire du « Voyage nocturne (Al-Isra) » de Mahomet.

Durant la nuit du 1er jour du mois de Rajab 1436 (la 27ème nuit de Rajab, une année et demi avant l’hégire). Allah a accordé à Mahomet le miracle de son Voyage nocturne (de la Mecque à Jérusalem) et de son Ascension (et de Jérusalem au paradis) selon l'avis retenu des Savants musulmans.

Ce voyage nocturne créé dans l'Islam, un lien indissociable entre la mosquée sacrée de la Mecque « Al-Harâm » et la mosquée de Jérusalem « Al-‘AqSâ ». Et, les musulmans y commémorent chaque année ce « Voyage nocturne (Al-Isra) » et cet « Ascension (Al- Mi’raj) » pour rappeler le caractère sacré indissociable de Jérusalem et de la Mecque.

Lisons le verset suivant qui décrit son « Ascension (Al-Mi’raj) » au paradis :

« Et Nous t'avons dit que ton Seigneur cerne tous les gens (par Sa puissance et Son savoir).Quant à la vision que Nous t'avons montrée (lors du voyage nocturne), Nous ne l'avons faite que pour éprouver les gens, tout comme l'arbre maudit + Zaqqum + mentionné dans le Coran. Nous les menaçons ; mais cela ne fait qu'augmenter leur grande transgression » (Coran 17 :60 (Sôurat al-Isrâ’)).

C'est lors de ce voyage (*) vers le paradis, qu'il escalade une « échelle » et rencontre Jésus au 2ème ciel, c'est-à-dire selon Mahomet, Jésus n'est pas au paradis, puis il découvrit que la majorité des habitants de l'Enfer sont des femmes. Sur le sujet à traiter, le volet de l’« Ascension (Al-Mi’raj) » n'en fait pas partie, ainsi nous allons uniquement nous intéresser dans la suite qu'au volet du «« Voyage nocturne (Al-Isra) ».

Lisons le verset suivant qui décrit son voyage nocturne :

« Il est exempt d’imperfection Celui Qui a fait voyager de nuit Son esclave, de la Mosquée + Al-Harâm + jusqu’à la Mosquée + Al-‘AqSâ + dont Nous avons béni les alentours, pour lui montrer certains de Nos signes. Certes, Allâh est Celui Qui entend et Qui voit », (Coran 17 :1 (Sôurat al-Isrâ’)).

Dans ce passage, nous pouvons constater, c'est pas Allah qui parle, c'est quelqu'un d'autre qui parle dans ce verset et qui fait glorifier Allah pour avoir fait voyager Mahomet sur la jument « Al-Burak », qui est cette personne qui parle ? Nous la verrons plus clairement dans la suite …Examinons maintenant la supercherie de cette histoire en 2 chapitres ...

Lisons ce premier chapitre :

1) LA SUPERCHERIE DU LIEU SAINT D'AL-AQSA

La mosquée « Al-‘AqSâ », le soi-disant 3ème Lieu saint de l'islam, (à ne pas confondre avec le Dôme du rocher), est le nom de la mosquée « la plus lointaine » citée dans le coran à propos du voyage nocturne de Mahomet qui aurait été transporté à la mosquée « Al-‘AqSâ » sur sa monture « Al-Burak ». Et serait monté au ciel sur une échelle, où il aurait rencontré les précédents prophètes bibliques juifs et le Messie Jésus.

Historiquement et scientifiquement, la mosquée dont il s'agit, ne peut pas être la mosquée « Al-‘AqSâ » de Jérusalem, puisque la mosquée « Al-‘AqSâ » a été construite bien après la mort en 632 de Mahomet !

Donc le Coran a menti et se révèle sur cette question, comme un livre tout simplement « faux » ;

En effet ; Ce n'est que tardivement, qu'après avoir construit une mosquée sur l'esplanade du Temple juif de Salomon, puis l'avoir nommée « Al-‘AqSâ » qu'elle est devenue « miraculeusement » la mosquée « Al-‘AqSâ » du coran en lieu et place de la mosquée d'« Al- Gi'ranah » qui était l'une des mosquée la plus éloignée de la Mecque.

D'après les anciens exégètes du coran, il y a différentes interprétations, pour beaucoup le lieu originel d'« Al-‘AqSâ » se trouve entre La Mecque et Ta'if comme le rapporte l'historien et géographe musulman al-Waqidi, auteur du « Kitab al-maghazi » :

« Il y avait deux lieux de prière à al-Gi'ranah, village situé entre La Mecque et Ta'if : l'un était + la Mosquée la plus proche (Al-‘Adana) +, et l'autre, la + Mosquée la plus éloignée (Al-‘AqSâ) +, où Mahomet priait lorsqu'il n'était pas à La Mecque ».

Qui donc a rendu la mosquée « Al-‘AqSâ » construite des années plus tard après la mort de Mahomet, comme étant celle du « Voyage nocturne (Al-Isra) » de Mahomet ? La sourate du voyage nocturne est très tardive, elle a été écrite des années plus tard par un Calife, pour justifier l'invasion de Jérusalem.

Lisons ce deuxième chapitre :

2) LA SUPERCHERIE DU VOYAGE NOCTURNE D'AL-AQSA

Dans la sourate 7 : « Gloire et pureté à celui qui de nuit, fit voyager, son serviteur (Mohammed) de la mosquée + Al-Harâm + à la mosquée + Al-‘AqSâ + ».

Ce passage va nous apporte plus de clarté sur celui parle, la question qui se pose est la suivante : Qui parle ici de (Allah) et aussi de (Mahomet) ? Qui glorifie ici (Allah) d'avoir fait ce voyage pour (Mahomet) ?

Et c'est un fait, qu'ici ce n'est pas Mahomet qui parle, ce n'est pas Allah qui parle, mais bien une troisième personne … Qui est cette personne ?

Il est vraisemblable, que l'auteur de ce verset est un calife, par conséquent, ce verset a été écrit des années plus tard après la mort de Mahomet par un Calife, qui est donc ce Calife ?

On peut le vérifier, avec l’histoire des conquêtes islamiques conduites par des califes arabes :

Le calife Omar (584-644) avait envoyé ses troupes prendre Jérusalem dans l'attente d'une imminente descente de Jésus. Ses troupes sont arrivés à Jérusalem en 637 et avaient envahi Jérusalem, et la première chose, que le Calife Omar (584-644) fait : Il arrive rapidement sur l'esplanade du temple, avec le projet de construire rapidement le temple. N'y avait-il pas derrière, des thèses messianiques des judéo-nazaréens ?

Par cette invasion de Jérusalem, on peut dire qu'Omar (584-644) a accompli le rêve de Mahomet qui avait fait cette tentative et qui avait été battu par les byzantins selon les sources historiques contemporaines (le père Jean damascène).

Mais le grand hic qui éclairci la supercherie, cette histoire d'invasion de Jérusalem, commence curieusement avec ce « Voyage nocturne (Al-Isra) » de Mahomet à la mosquée « Al-‘AqSâ », pendant que le calife Abd-el-Malik (685-705), constructeur du dôme du Rocher, ou de son fils al-Walid Ier (705-715) n'ont pas encore construit la mosquée « Al-‘AqSâ » n'est pas encore construite. Que vient alors faire l'expression, « la mosquée d'Al-‘AqSâ » dans le Coran ?

Certains musulmans affirment désormais, que la mosquée « Al-‘AqSâ » a été construite sur l'esplanade de l'« Ascension (Al-Mi’raj) » de Mahomet, cela n'a toujours pas de sens, puisque la mosquée « Al-‘AqSâ » n'existant pas encore, ne devrait pas figurer dans le Coran.

Nous avons encore ici une preuve que le Coran a menti sur l'existence du « Voyage nocturne (Al-Isra) » et par ricochet, de l'« Ascension (Al-Mi’raj) ». Mais ce mensonge, une fois démarrée ne s'arrête pas là. Examinons maintenant le complément à ce mensonge :

Une autre supercherie, en effet ; le bâtiment qui était construit sur le temple de Jérusalem, n'est pas du tout une Mosquée, mais le dôme du rocher, pour rappel, le dôme du rocher ne ressemble pas du tout à une Mosquée, plutôt qu'à une coupole de style byzantin.

Sur les instructions des écritures arabes qui sont tout autour du dôme du rocher, il n'y a aucune allusion au « Voyage nocturne (Al-Isra) » de Mahomet à Jérusalem et il y a un grand silence sur la « Mecque » et sur le « Coran ». Il y a aussi un grand silence autour des pierres au niveau historique.

CONCLUSION :

L'islam en a la spécialité du mensonge, puisque d'après le Coran, même Adam et Ève étaient musulmans et à fortiori tous les personnages de la bible hébraïque et ceux des Évangile étaient des musulmans. Adam et Ève étaient les premiers à construire la mosquée « Al-‘AqSâ », alors que bibliquement et historiquement :

- Lorsque le roi David avant sa mort, rassembla du matériel en grande abondance pour la construction du Temple sur le sommet du Mont Moria (lieu supposé où Abraham donna Isaac en sacrifice à Yahvé), il n'y avait aucune fondation préexistante ou témoignant d'éventuelle passage ancien d'Adam et Eve.

- Lorsque le Roi Salomon (fils et successeur du Roi David) construit le 1er temple de Jérusalem, il n'y avait aucune fondation témoignant un passé, sinon, l'expression 1er temple n'aurait pas de sens.

Il y a eu donc de la part de l'auteur des versets relatifs au « Voyage nocturne (Al-Isra) », une volonté de construire un mythe en associant Adam et Ève.

Les sourates du « Voyage nocturne (Al-Isra) » de Mahomet posent de gros problème :

« Elle parle d'un voyage de la Mecque vers Jérusalem », c'est-à-dire : De la Mosquée « Al- Harâm» de la Mecque vers la Mosquée « Al-‘AqSâ » de Jérusalem. Un voyage de 1200 Km en 622, lorsque son épouse est morte.

C'est Gabriel qui vient le chercher pour effectuer ce voyage. La supercherie que présente cette sourate : « C'est que la Mosquée de Jérusalem, n'est pas construite avant 690 -710 par Abd-el-Malick (685-705), Mahomet étant déjà mort ».

C'est plus un voyage dans le temps et dans l'espace. Comment Mahomet a pu posé sa petite jument à visage de femme, la jument « Al-Burak » en parcourant le temps dans le futur.
Mahomet n'a pas des attributs de divin pour faire un voyage dans le futur et voyager dans le temps.

Ceci pose le problème sur le temps de l'écriture du Coran. Les sourates du « Voyage nocturne (Al-Isra) » ont été écrites tardivement après la mort de Mahomet par des califes dont l'histoire montre qu'il y avait des Corans différents, et chaque Califes avait des recensions différentes du Coran pour justifier la légitimité du pouvoir, d'où les guerres civiles fratricides entre Califes pour la succession et pour la canonisation des versets du Coran. Et c'est le Calife Othman (574-656) successeur du Calife Omar (584-644), qui va imposer la canonisation du Coran actuel.

Certains spécialistes disent, que certaines sourates ont été écrites après la mort de Mahomet, soit : « Une construction tardive et progressive tout au long de plusieurs califes ».Le Coran descendu du ciel n'est qu'un mythe entretenu par les arabes, le Coran est un livre de plusieurs auteurs dont les califes, il ne peut être un livre saint.

Le Coran est truffé de mensonge et de falsification à partir de là, croire aux histoires racontées dans le Coran, c'est être vraiment taré.

L'auteur des versets et de l'invention du « Voyage nocturne (Al-Isra) » de Mahomet est vraisemblablement le Calife Abd-el-Malik (685-705).

NOTE :

(*) DESCRIPTION DU VOYAGE NOCTURNE (AL-ISRA)

Selon Mahomet, la description de son futur voyage a été prophétisé par Jésus dans les évangiles, la première étape se fait par un cheval, tandis que la deuxième étape se fait par une échelle :

- 1ère étape : Mahomet, qui dort à la Mecque près de la Ka'bah, est réveillé par l’ange Gabriel. Il accomplit le voyage vers Jérusalem sur « Al-Buraq », une créature surnaturelle, conduit sur le dos d'un cheval envoyé par Allah.

En route, ils rencontrent des puissances bonnes et mauvaises, visitent Hébron et Bethléem. Arrivé à Jérusalem, il rencontre les Prophètes Abraham, Moïse et Jésus, et dirige leur prière.

- 2ème étape : Il monte dans les sept cieux en escaladant lui-même une « échelle » Il visite les sept cieux. Au ciel inférieur, il rencontre Adam, au second Jésus ('Issa) et Jean le Baptiste (Yahya), au troisième il vit Joseph fils de Jacob (Yusuf), au quatrième, Hénoch (Idris), au cinquième, Aaron (Haroun), au sixième, Moïse (Moussa) et enfin, au septième ciel, c'est au tour d'Abraham (Ibrahim).

Il atteint ensuite un lieu où il entend le bruit des calames qui écrivent la destinée. Il rencontre Dieu et discute avec Lui le nombre de prières quotidiennes. Moïse participe à la discussion et encourage Mahomet à demander une réduction du nombre de prières de cinquante à cinq.

- Enfin son voyage nocturne s'achève : Il revient à la Mecque, où son récit est accueilli avec scepticisme par ses proches, hormis Abu Bakr.
Avatar de l’utilisateur
oumcc
 
Messages: 65
Inscription: 11 Fév 2016 20

Re: Le Voyage Nocturne de Mahomet : Une Supercherie des Cali

Nouveau messagede Reloaded » 7 Sep 2017 18

..............
Reloaded
 
Messages: 3489
Inscription: 16 Mai 2010 03


Retourner vers Religion Islam

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 30 invités

cron