Islamisation: la technique Najat Vallaud-Belkacem

Charia - Terrorisme - Finance islamique
-

Islamisation: la technique Najat Vallaud-Belkacem

Nouveau messagede oumcc » 21 Aoû 2016 13

En parallèle de l'islamisation guerrière menée par Daech et ses sbires, se joue en douce l'islamisation des jeunes générations.

Voyez plutôt ce que fait la ministre Najat Vallaud-Belkacem dans cet article résumé pour les observateurs outre-atlantique :

http://www.europe-israel.org/2015/06/po ... rancaises/

Combien d’américains ont suivi le brouhaha en France autour des propositions récentes de changements de programmes du ministre de l’éducation?

Je ne pense pas qu’il y en ait beaucoup. Mais il est instructif de voir ce que cette jeune, jolie et inexpérimentée Najat Vallaud-Belkacem a proposé et les réactions — accablantes et furieuses — que ses projets ont reçues. Le ministre de l’Education en France définit les programmes jusqu’aux livres que chaque élève lira et décide quels cours seront proposés dans chacune des écoles. Tout est contrôlé du début à la fin et il y a très peu de différences dans les cours offerts par l’une ou l’autre école.

Najat Vallaud-Belkacem, qui d’ascendance est moitié musulmane a décidé qu’il était temps de changer les programmes. Dehors le latin, le grec et même l’allemand alors qu’on aurait pu penser que comme langue commerciale l’enseignement de l’allemand aurait pu être développé, pas éliminé. Bien sûr, ceux, immédiatement affectés ont été furieux. Il a été souligné que le latin et le grec ne représentaient pas seulement des langues classiques antiques, mais la civilisation européenne, et qu’en ne gardant pas ces deux langues, la teneur général de la culture française en souffrirait et même l’étude du français en souffrirait, parce que le latin et le grec ont contribué directement aux fondements de la langue et que la possibilité d’acquérir l’une ou l’autre est importante pour que la nation ait une meilleure compréhension d’elle-même et de son passé.

Tout être sensé ne peut être qu’en désaccord avec Najat Vallaut-Belkacem qui s’est retrouvée ridiculisée face à un déchaînement de colère et de mépris.

Ce ne fut pas son seul acte de folie. Elle a aussi voulu remplacer dans les programmes d’histoire, plusieurs sujets – comme la période médiévale chrétienne – ou plutôt, ne pas les supprimer, mais les rendre optionnels et non obligatoires. Qui pourrait s’opposer à ce que le christianisme médiéval fasse partie du programme d’histoire? Quel groupe d’étudiants trouverait insupportable d’avoir à suivre des cours sur les croisades?

Et une fois le christianisme médiéval remisé comme valeur obligatoire, Najat Vallaud-Belkacem voulait rendre obligatoire l’enseignement de l’Islam. Elle a fait volte-face, mais ce qu’elle voulait était très clair.

Elle savait qu’en France il y a maintenant beaucoup d’étudiants qui refusent d’acquérir des connaissances sur les Croisades, qui refusent de s’intéresser aux cathédrales, qui s’opposent à l’enseignement de la poésie et de l’art religieux médiéval. Ce sont les étudiants musulmans. Alors, pourquoi pas les exempter de l’obligation d’étudier ce qui a toujours été considéré comme la partie essentielle du programme d’histoire français? C’est comme si un secrétaire d’Etat à l’éducation ici dans ce pays [aux Etats-Unis] décidait que la période depuis la Guerre de Révolution jusqu’à la Guerre Civile n’avait plus besoin d’être enseignée, de façon à laisser place à des cours sur “l’immigration récente aux Etats-Unis”

Et ensuite il y aurait le cours d’Islam qui ferait maintenant partie du programme. Quel était le sens de tout cela? Cela signifiait qu’il y aurait des emplois, sur mesure pour les professeurs musulmans, sur la base théorique que les musulmans seraient certainement les mieux qualifiés pour enseigner l’Islam.

Pouvez-vous imaginer ce que cela serait pour un étudiant français d’assister à une classe d’Islam, faite par un enseignant musulman, si l’étudiant veut soulever un débat à propos de ce qu’a dit le professeur ? Il serait pétrifié de le faire, en particulier si parmi ses camarades se trouvent des musulmans.

Il n’y a rien de plus à ajouter sur ce projet. Elle, Vallaud-Belkacem, a dû faire machine arrière. Ce n’est pas le rejet de son programme qui importe. C’est le fait même qu’il ait été proposé et tout ce qu’il dit sur l’état [de santé] de la France moderne.

HUGH FITZGERALD – 20 juin 2015

Traduction Europe Israël


© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif-



Dans un autre article de 2012 on apprend que cette dame est l'agent double payée par le roi du Maroc pour infiltrer l'Etat français au plus haut niveau.
http://voxmaroc.blog.lemonde.fr/2012/02 ... belkacem-l’espionne-du-roi-qui-se-reve-a-l’elysee/

Najat Belkacem, l’espionne du roi qui se rêve à l’Elysée

Publié le 10 février 2012




—Najat Belkacem

Voilà ce qu’écrivait il y a deux ans le site Notre famille.com sur Najat Belkacem, la jeune pousse du PS d’origine marocaine, qui d’escalade en pirouette, s’est retrouvée au pinacle de la classe politique française : Elle est au cœur du staff de François Hollande, le candidat préféré des français dans la course à Élysée, dont elle est la voix la plus chantante de sa campagne présidentielle :

“ Najat Belkacem est une femme politique comme on en voit peu : aussi jolie que discrète, moderne et passionnée, engagée mais sympathique. D’origine marocaine, lyonnaise de coeur, elle est devenue Mme Najat Vallaud-Belkacem en 2005, et maman de jumeaux en 2008. Elue socialiste, conseillère régionale, adjointe au maire de Lyon, porte-parole de Ségolène Royal, et tout ça à seulement 32 ans, jusqu’où ira-t-elle ? ”

Un portrait tout en douceur que d’autres médias répètent à l’envi, ne résistant pas à son charme exotique.

Jusqu’où ira-t-elle ? s’interrogent justement ses contempteurs qui voient à juste titre en elle autre chose qu’une vaillante militante de gauche, mais plutôt un clone de sa grande sœur du camp adverse, l’inénarrable Rachida Dati.

Nous le savons maintenant, elle qui se définit, non sans malice, comme “ un pur produit de ce que certains appellent » l’immigration subie » et aujourd’hui pleinement française, sans cacher sous le tapis mes racines ”. Sans cacher sous le tapis ? Voyons voir.

Belle carrière politique donc que celle de Najat Vallaud-Belkacem comme le rappelle SlateAfrique. Née à Beni Chiker sur les contreforts du Rif marocain en 1977, elle était déjà à 30 ans, la porte-parole de Ségolène Royal durant la campagne de l’élection présidentielle de 2007.


—Najat Benkacem, François Hollande et Arnaud Montebourg

Moins connue est sa double carrière politique simultanée, l’une en France et l’autre au Maroc, car avant de rouler pour Ségolène, puis pour François Hollande, Najat Belkacem roule d’abord pour le roi du Maroc.

Depuis décembre 2007, elle fait partie des 37 membres du Conseil consultatif des Marocains à l’étranger (CCME) directement nommés par Mohammed VI, où elle perçoit des émoluments de complaisance dont le montant est presque un secret d’Etat. Une Information confirmée par l’ambassade du Maroc en France, ainsi que par le site du CCME.

Ah, le CCME ! Pour ceux qui ne savent ce qui se cache derrière cet acronyme, c’est pour résumer, la machine de propagande du royaume à l’international, sa cinquième colonne, son meilleur vecteur de fadaises et de mensonges sur ce Maroc qui serait en pointe de tout, un Maroc aussi éclairé que clairvoyant, un Maroc où la démocratie a subitement bourgeonné avec le règne de Mohammed VI, un Maroc où il fait bon vivre sous le soleil. A sa tête, le roi a nommé Driss El Yazami, un repenti, une figure de la lutte anti-makhzen qui a tourné sa cuti et utilise avec cynisme son carnet d’adresses français pour tromper son monde, car qui pourrait le démasquer, lui qui a si souffert de la dictature marocaine!

C’est pourtant arrivé l’été dernier pour ceux encore une fois qui avaient loupé cet épisode:

Driss El Yazami, Europe Ecologie les Verts

Najat Belkacem, telle la sphinge grecque, cache bien son jeu. Face aux journalistes (Marocains), elle assume totalement cette double allégeance politique et bi-nationale. Dans une interview à Bladi.net, elle expliquait, sans ciller, que ce conseil « s’exprimera d’abord sur les sujets dont [il] sera saisi par Sa Majesté en faisant valoir un point de vue de Marocains de l’étranger, et pour ce qui me concerne de Franco-Marocaine engagée dans la vie politique française ».

Sur sa double identité, Najat Belkacem prône l’idéal républicain de gauche : “ Il n’y a rien d’hermétique entre les deux (identités) et je crois que cela peut évidemment être une richesse ”.

Une richesse? “une histoire commune” ajoute-t-elle, fière d’être républicaine à Paris et thuriféraire et lobbyiste à grands frais de la monarchie à Rabat. Un grand écart aussi extravagant que surréaliste. Elle aurait été une taupe de Merkel qu’elle aurait soulevé une bronca d’indignation. Mais avec le Maroc du baisemain, de la torture, des bagnes, de la mafia économique, que dire?

Alors que la thématique de l’immigration focalise le débat en France, on comprendra que la jeune ambitieuse devenue porte-parole de François Hollande soit désormais si discrète sur le sujet… Que diraient ses adversaires politiques s’ils apprenaient le pot-aux-roses ? Comment ? Une espionne, une missi dominici du roi féodal qui parle au nom de la gauche et de toutes ses espérances anti-Sarkozystes ? S’il savaient, le scandale serait retentissant. Mais ni eux, ni ses amis sincères du PS ne le savent (ou s’en cachent). Du moins, pas encore, et pour cause : Il y a tant de fans du Maroc de Mohammed VI dans les rangs du PS que la fausse idée d’un Maroc, bon élève des démocraties, a fait son chemin. Normal, les dinosaures socialistes ont surpassé leurs collègues de la droite dans la compromission chérifienne, les uns pour une nuit VIP à La Mamounia, les autres pour une soirée de gala dans un palais du “roi des pauvres”.

Pourtant, les signes avant-coureurs sur la petite Najat clignent sans arrêt comme un sapin de Noël et depuis longtemps. Jugez-en :

—Najat Belkacem et Ségolène Royal

Lorsqu’en 2007, la candidature de Ségolène Royal à la présidence inquiétait Rabat, le Palais a vite fait de missionner sa protégée ( Najat Belkacem était sa porte-parole à l’époque ) pour l’inviter au pays. Il faut dire que la coriace Ségolène n’était pas encore une habituée des riads et des palaces marocains. Mission accomplie pour Najat 007: Ségolène est venue bronzer sous le soleil à Essaouira sous couvert d’un colloque de femmes d’influence et on l’a même aperçue à une autre occasion aux commandes d’un hors-bord au large de Saïdia avec quelques notables du makhzen.

Mais Ségolène a perdu. Et c’est François qui est sorti du chapeau des socialistes. Il fallait vite remettre le couvert, car lui aussi est un méfiant, plus prompt à aller serrer la pince aux anciens du FLN à Alger que de venir se trémousser à Marrakech. Là encore, Najat a reçu son ordre de mission : le faire venir coûte que coûte avant qu’il ne soit élu à Élysée. Il paraît qu’elle et d’autres “amis” font le forcing rue Solférino pour qu’il débarque en mars pour partager une pastilla avec Mohammed VI.


—Najat Belkacem

Celle qui siège à 34 ans comme adjointe au maire de Lyon, et également comme conseillère générale, engrange les faits d’arme d’agent double. Ce qui selon Le Point “lui permettrait assurément de décrocher un poste ministériel en cas de victoire de la gauche”.

Au Palais de Rabat, on se frotte déjà les mains de la voir sur la photo de groupe sur le perron de Élysée. L’espionne qui venait du bled est à deux doigts de pénétrer le saint des saints de la république. A la joie du sultan!

Ali Amar

Ce qui m'étonne, ce n'est pas tant qu'elle ait essayé, après tout elle est payée pour ça ? C'est surtout que le sachant, on laisse faire une pareille atteinte à la sûreté de l'état .
Avatar de l’utilisateur
oumcc
 
Messages: 65
Inscription: 11 Fév 2016 20

Re: Islamisation: la technique Najat Vallaud-Belkacem

Nouveau messagede Reloaded » 11 Mar 2017 19

Reloaded
 
Messages: 3489
Inscription: 16 Mai 2010 03


Retourner vers Islamisation de l'Occident

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités

cron