Les médias préfèrent accuser la France que l’islam

Charia - Terrorisme - Finance islamique
-

Les médias préfèrent accuser la France que l’islam

Nouveau messagede Morpheus » 16 Oct 2012 17

Terrorisme musulman : Pour s’interroger sur les raisons amenant un nombre croissant de jeunes musulmans de France à se radicaliser

Et boum encore la France responsable ! Il est bien connu que les différentes institutions françaises, les opinions reflétant les valeurs républicaines ne font que distiller les vertus coraniques et la nécessité d’installer la charia dans ce beau pays.

Redevenons sérieux. Comme dans l’émission un peu plus tard, à aucun moment l’arrière fond culturel ou coranique n’est évoqué dans la bande-annonce. « La France fabrique du terrorisme » : tel est le thème du débat. Le minimum de sagesse requis exigerait qu’on se pose tout au moins la question « l’islam fabrique-t-il du terrorisme ? » Mais non, pas la moindre once d’un début de questionnement ne sera effectuée.

Pourtant, il est évident qu’au premier chef, l’islam est bien le premier responsable de toutes les dérives violentes constatées dans les différents pays musulmans et là où vivent un grand nombre de musulmans. Elles sont toutes perpétrées à partir de versets coraniques, et on a beau jeu ensuite d’en disculper ces derniers sous couvert d’une mauvaise interprétation. Quand autant de personnes se trompent, dont des gens avec un fort potentiel intellectuel tels des scientifiques, des ingénieurs ou des médecins, c’est que le texte de référence est défaillant.

Mais on a compris, il ne faut surtout pas stigmatiser l’islam, car ce serait manquer de respect aux musulmans et entacher leur « honneur ». Alors haro sur les Français ! C’est beaucoup plus tendance de stigmatiser la France et les Français, sous-entendu dans la bouche des stigmatiseurs, les Français d’origine européenne marqués par le péché originel du racisme et de la rancidité.

Cependant, une fois passée l’exaspération d’avaler une fois de plus la couleuvre de la culpabilité permanente et omniprésente de la France et de sa société vis-à-vis d’une façon de penser islamique qui leur est étrangère, en y réfléchissant, les Français ont bien leur part de responsabilité dans ce qui leur arrive. Acceptons justement cette stigmatisation, car c’est là la grandeur de la civilisation occidentale que de savoir recevoir les critiques pour mieux rebondir ensuite dans la voie du progrès. Là où beaucoup ne perçoivent que stigmatisation, d’autres ne voient que critique. (1)

Oui, si l’islam est bien évidemment la grande inspiratrice de cette fabrique de terroristes, la France y contribue d’une certaine façon. La France contribue tout d’abord à cette fabrique du terrorisme en laissant le champ médiatique à tous ces bien-pensants qui dispensent les musulmans de toute remise en cause, en laissant entendre justement que les propos négatifs émis envers l’islam ne sont pas des avis critiques réfléchis mais une pure volonté de stigmatiser.

La France contribue à cette fabrique par son incapacité à proposer une alternative culturelle aux immigrés et Français de culture musulmane. Tout est fait au contraire pour les isoler dans leur religion présentée comme étant d’amour, de tolérance et de paix, devise quotidiennement démentie par les faits, mais pourtant sans arrêt ressassée par les médias. A l’inverse, la moindre occasion de présenter les valeurs républicaines comme utopiques et hypocrites car contredites par des horreurs historiques commises, contredites par l’existence persistante d’inégalités sociales, de promotion sociale en panne, n’est pas manquée. A ce jeu-là, il ne faut pas s’étonner si la république ne paraît plus attractive, et si de nombreux jeunes préfèrent s’identifier à une oumma fantasmée.

La France contribue à cette fabrique du terrorisme car nos différents gouvernants n’ont pas compris que nous sommes engagés dans un combat idéologique et culturel, à l’image de celui qui sévissait pendant la guerre froide. Mais à cette époque pas si lointaine, les acteurs politiques attachés à la démocratie libérale n’avaient pas des pudeurs de rosières pour dénoncer les aspects jugés négatifs du communisme. Il est vrai qu’ils n’encouraient pas la flétrissure d’être dénoncés comme communistophobes. (2)

La France contribue à cette fabrique du terrorisme par son incapacité à opposer des arguments contre le dogme coranique. Elle en est d’autant moins capable qu’elle ne se décide même pas à ne fut-ce que lancer un débat sur le caractère non démocratique de l’idéologie mahométane. La raison invoquée est d’épargner aux musulmans une stigmatisation. Imagine-t-on les anticléricaux du XIX° siècle se dispenser de leur combat anticlérical, qui a abouti à la loi de 1905, afin de ne pas stigmatiser les cléricaux.

On préfère ainsi laisser pourrir une situation source de potentiels problèmes ultérieurs plutôt que de les affronter maintenant. A l’aune de ce qu’ont fait nos ancêtres, et si nous comparons avec le manque de conviction actuel des Français, ces derniers méritent-ils encore la loi de 1905 ?

La France contribue à cette fabrique du terrorisme car elle laisse se développer, quand elle ne l’encourage pas, un communautarisme qui s’éloigne de l’universalisme rassembleur de l’assimilation antérieurement pratiquée par la République. (3) Au lieu de rassembler, la France d’aujourd’hui organise un communautarisme ségrégatif dans les esprits, en attendant sans doute une ségrégation spatiale future.

La France contribue à cette fabrique du terrorisme, car la République devenue faible, les esprits fragiles du terrorisme, à la recherche d’un minimum d’autorité et de valeurs qui les rassurent par la fermeté de conviction de ceux qui les portent, se réfugient dans l’islam, valeur virile comme le dirait Malek Chebel. (4)

La France contribue ainsi à cette fabrique du terrorisme en n’assistant pas ses commis enseignants qui ne se font pas respecter par des vauriens qui pourraient pourtant valoir beaucoup s’ils étaient plus sévèrement encadrés. (5)

La France contribue à cette fabrique du terrorisme lorsque les élèves sont soumis à une évocation de l’histoire qui ne se réduit quasiment qu’à ses pages sombres, et que sont gommés de nombreux aspects positifs. Comment espérer ainsi gagner l’estime des jeunes Français dont l’origine est extra-européenne ? (6)

Suite http://ripostelaique.com/terrorisme-mus ... islam.html
Avatar de l’utilisateur
Morpheus
Administrateur du site
 
Messages: 4309
Inscription: 14 Mai 2010 00
Localisation: Suisse

Retourner vers Islamisation de l'Occident

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 19 invités

cron