Démocratie et désinformation des médias

Conflit Israélo-musulman ou David contre Goliath
-

Démocratie et désinformation des médias

Nouveau messagede Reloaded » 12 Oct 2018 12

Source Gérald FRUHINSHOLZ

La France depuis De Gaulle(1) a un problème avec Israël. Et pourtant, la France est en première ligne pour lutter contre l'antisémitisme. Est-ce paradoxal ?... Non, c'est une stratégie qui donne la liberté, en reconnaissant une vieille faute passée, de lutter contre un Etat qui dérange; "l'antisionisme n'est pas de l'antisémitisme".

En fait, peu importe si des centaines de Syriens sont tués chaque jour, sous les bombes russes ou syriennes. Peu importe si parmi ces Syriens il y a de nombreux Palestiniens ; ceux-ci ne sont pas intéressants pour les médias occidentaux. Savons-nous que, sans parler des milliers de tués lors des bombardements - le Yarmouk palestinien est devenu un vrai cimetière - des centaines de Palestiniens sont morts torturés dans les geôles de Bachar el Assad ?

« Selon les rapports, les autorités syriennes retiennent les corps de plus de 456 Palestiniens morts sous la torture en prison. Personne ne sait exactement où ces corps sont détenus, ni pourquoi les autorités syriennes refusent de les remettre à leurs familles, selon Gastetone Institute - article de Khaled Abu Toameh. Ce journaliste arabe israélien enfonce le clou démontrant l'hypocrisie des nations et des médias qui ne focalisent que sur les Palestiniens "brimés" par Israël :

« Ces dernières années, l'horreur a été quotidienne pour les Palestiniens de Syrie, un pays dévasté par la guerre. Sans que cela suscite l'attention des médias. Les Palestiniens de Syrie ont eu beau être assassinés, torturés, emprisonnés et déportés..., l'Ouest a bâillé d'ennui ».

Le reportage biaisé de E. Lucet sur France 2 - "Gaza, une jeunesse estropiée" - Ce reportage est passé hier sur la chaîne publique de France 2, malgré les protestations de l'ambassadrice d'Israël Alisa Ben Nun, estimant que l'enquête présente un "point de vue déséquilibré", et s'inquiétant que ce contenu puisse "inciter à la haine à l'encontre d'Israël et [qu'il puisse] ainsi avoir des répercussions directes, notamment physiques, sur les Français de confession juive". L'ambassadrice de l'Etat hébreu se désole ensuite d'un "amalgame fréquent et désolant entre Juifs et Israël". (RT France).

Alisa Ben Nun avait demandé qu'il y ait au moins un droit de réponse après le reportage. N'est-ce pas la moindre des choses sur un sujet aussi délicat, dans un pays soucieux de démocratie et de justice ?... (lire la réponse de l'Ambassade d'Israël sur le refus de France 2)

Qui sont les producteurs derrière le reportage d'Elise Lucet ? « Le documentaire intitulé « Gaza, une jeunesse estropiée » été produit par une société détenue par les producteurs Luc Hermann et Paul Moreira travaillant essentiellement pour Arte, Canal+, France 2, France 3, France 5, and France 4.

Paul Moreira et Luc Hermann sont des habitués des documentaires anti israéliens. Ils ne sont pas journalistes mais propagandistes. Paul Moreira ne s'en cache pas, comme sur son compte tweeter. Il est un antisémite notoire à la lecture de ses tweets, il est fondateur de reporters sans frontières une ONG foncièrement anti-israélienne bien connue, travaillant main dans la main avec B'Tselem et Shovrim Shtikah (briser le silence)» - JForum.

Le reportage mensonger (de France 2) de l'affaire Mohamed al-Dura et ses effets dévastateurs. Il y a 15 ans, Charles Enderlin avait fait un reportage sur un jeune homme de 12 ans, Mohammed, soi-disant tué par des tirs israéliens. Toute cette affaire avait été montée comme un vrai scénario, pour incriminer Israël. Il se trouve que Mohammed n'est jamais mort...

Ce documentaire a eu des conséquences désastreuses : « Pour ne rappeler que quelques réelles victimes liées à la mise en scène diffusée par France 2 : c'est Daniel Pearl qui a été décapité pour venger la fausse mort de Mohamed al Dura, ce sont deux soldats israéliens qui ont été lynchés dans un commissariat de Ramallah deux semaines après la diffusion du faux reportage commenté par Charles Enderlin et c'est la famille Sandler qui a été décimée par Mohamed Merah à Toulouse en 2012 » - par Philippe Karsenty.

Les reportages que ne fera pas "Envoyé Spécial" - Depuis 20 ans, Envoyé Spécial n'a jamais parlé des enfants assassinés en Israël... France 2 n'a jamais parlé des adolescents tués lorsqu'un kamikaze palestinien s'est fait exploser devant la discothèque le Dolphinarium... Élise Lucet n'a jamais fait un reportage sur les deux réservistes de l'armée israélienne, il y a 12 ans, lynchés et dépecés à Ramallah, leur unique faute étant d'être entrés par erreur dans un village palestinien.

Montrer un seul côté d'un problème aussi explosif qu'est le conflit palestino-israélien, est absolument déloyal et relève du mensonge médiatique. Les Palestiniens de Gaza sont une population prise en otage par le Hamas qui ne vise qu'une seule chose : la destruction d'Israël. Ne pas souligner ce fait, c'est participer à la diabolisation d'Israël et cela fait le lit de l'islam radical.

De même, ne pas réagir sur ce type de reportage biaisé, c'est accepter les choses, c'est gober la désinformation médiatique. Les gens de bonne volonté, les chrétiens et la communauté juive doivent être ensemble dans ce même combat, celui de la vérité. Sinon... les Français risquent d'être, comme des grenouilles dans une bassine d'eau dont la température monte ; lorsque l'eau sera bouillante, ce sera trop tard pour sauter hors de la marmite.

Rappelons-nous les paroles du pasteur allemand Martin Niemoller :
« Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je n'ai rien dit, je n'étais pas communiste.
Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n'ai rien dit, je n'étais pas social-démocrate.
Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n'ai rien dit, je n'étais pas syndicaliste.
Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester ».

note1(1) Cela remonte en fait beaucoup plus loin, au 19e siècle quand Napoléon III voulait constituer "un royaume franco-arabe". A lire le livre de David Pryce-Jones : "Un siècle de trahison" - la diplomatie française et les Juifs - 1894-2007.
Reloaded
 
Messages: 3430
Inscription: 16 Mai 2010 03

Re: Démocratie et désinformation des médias

Nouveau messagede Reloaded » 12 Oct 2018 12

Communiqué de Presse – 12 octobre 2018

Il est fort regrettable que France 2 ait choisi de diffuser, jeudi 11 octobre 2018 dans l’émission « Envoyé Spécial », un reportage dont le seul résultat sera d’attiser la haine contre Israël et d’apporter de l’eau au moulin des antisionistes et des antisémites qui ne font que chercher des prétextes pour justifier et légitimer leurs positions et actes.

Il s’agit d’un reportage biaisé et déséquilibré, qui occulte un contexte large complexe.

En effet « Envoyé Spécial » ignore les actions du Hamas, organisation terroriste – reconnue comme telle notamment par l’Union européenne et la France et soutenue par le régime iranien – qui s’est octroyé le pouvoir dans la bande de Gaza par la force et qui prend désormais en otage des centaines de milliers de Palestiniens. Par un régime d’oppression et de tyrannie, au moyen d’incitation financière ou de pressions, le Hamas
pousse la jeunesse palestinienne à provoquer et attaquer les soldats israéliens par quelque moyen que ce soit et s’en sert d’eux comme d’un bouclier humain dans les prétendues manifestations « pacifique » du vendredi.

À aucun moment les journalistes de France 2 ne se sont notamment posé la question de l’origine de la misère dans laquelle vivent les interviewés gazouis. La réponse sur le terrain est simple : le Hamas utilise les fonds des pays donateurs pour creuser des tunnels de terreur dont le seul but est de tuer des Israéliens. Pas un mot non plus sur les milliers de missiles lancés régulièrement vers les communes israéliennes et les attentats terroristes contre des Israéliens, ni sur le calvaire que vivent ainsi des civils israéliens vivant à proximité de la Bande de Gaza.

Qualifier les émeutes de la marche du retour de « pacifiques » est une entorse à la vérité. Le Hamas a admis lui-même que des dizaines de « manifestants » faisaient partie de l’organisation terroriste et étaient armés. D’ailleurs, il aurait été possible, sans trop d’effort, de diffuser dans le documentaire des images de soi-disant manifestants pacifiques présents à la frontière avec des armes et en faisant usage.

Le reportage omet également l’aide médicale et humanitaire israélienne aux habitants de Gaza, refusée par Hamas. Alors que la tension en Israël et à ses frontières est à son comble et qu’en début de semaine encore deux civils israéliens ont sauvagement été assassinés par un terroriste palestinien, ce choix de programmation d’une chaîne du service public français est extrêmement regrettable et potentiellement dangereux dans la mesure où il contribue à l’exportation d’un conflit étranger en France et pourrait favoriser la haine à l’encontre d’Israël et des Juifs de France.

Ambassade d’Israël
Reloaded
 
Messages: 3430
Inscription: 16 Mai 2010 03

Re: Démocratie et désinformation des médias

Nouveau messagede Reloaded » 18 Oct 2018 10

L’intervention de Pierre Rehov sur i.24news face à Laurent Joffrin concernant le traitement « équilibré » des médias français par rapport au conflit Israélo-arabe.

Cours a dinard
Reloaded
 
Messages: 3430
Inscription: 16 Mai 2010 03


Retourner vers Israel et Proche Orient

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

cron