La haine compassionnée de l'Europe contre Israël

Conflit Israélo-musulman ou David contre Goliath
-

La haine compassionnée de l'Europe contre Israël

Nouveau messagede Reloaded » 20 Fév 2017 01

La résolution de l'UNESCO sur Jérusalem cherche, avec le soutien de nombreux gouvernements d'Europe et d'autres pays chrétiens, à islamiser l'histoire ancienne du peuple d'Israël.

Mais qu'implique donc cette résolution pour l'Europe et le christianisme ? Le christianisme ne serait-il pas né d'Israël ? Jésus aurait-il cessé d'être un juif de Judée, comme les apôtres et les évangélistes? A moins que Jésus n'ait prêché l'islam, en arabe et dans les mosquées?

Les grandes voix catholiques ou protestantes se sont-elles fait entendre contre cette islamisation du christianisme ? Cette passivité, cette indifférence laissent penser que l'Europe va bientôt ressembler au Liban.

Les pays européens reconnaissent le terrorisme partout dans le monde, sauf en Israël, où ils sont alliés à ces mêmes terroristes qu'ils nomment « combattants de la liberté » ou « militants » contre « l'occupation ».

Cette alliance a ruiné l'Europe - parce que les ennemis d'Israël sont aussi les ennemis du christianisme et de l'Europe. Comment peut-on s'allier avec ceux qui veulent vous détruire, sans s'éliminer soi-même ?

La haine obsessionnelle d'Hitler contre Israël a fini par ruiner l'Europe. Cette haine a persisté à travers l'Union européenne contre l'Etat juif. La grande ironie est qu'en essayant de détruire Israël, l'Europe s'est elle-même détruite.

Voici venu l'avènement du califat mondial. Ce qui signifie que la vision musulmane de l'histoire s'est imposée au sein des organisations internationales. La résolution de l'UNESCO sur Jérusalem, ce palais du révisionnisme, en est le meilleur exemple. Cette résolution sur Jérusalem a entrepris, avec l'aide de nombreux gouvernements d'Europe et d'autres pays chrétiens, d'islamiser l'histoire ancienne du peuple d'Israël.

La Déclaration de Venise de la Communauté européenne en 1980, a tenté de forcer Israël à survivre dans un territoire indéfendable et prédisait déjà sa disparition et son remplacement par un peuple dont l'existence ne s'est pas manifesté avant 1969 - et tout cela avec l'aide de l'Union soviétique mais aussi et surtout de la France. L'islamisation de Jérusalem et la délégitimation de l'Etat d'Israël étaient déjà énoncées dans cette Déclaration de Venise que l'Union européenne, à ce jour, continue de considérer comme valide.

La Déclaration de Venise de 1980 était le cadeau fait par l'Union européenne à la Ligue arabe pour rétablir de saines relations économiques avec des pays arabes très courroucés du traité de paix signé entre Israël et l'Egypte en 1979, une paix que l'Europe n'a pas été en mesure de prévenir. Les lieux saints juifs et la survie de l'Etat juif ont ainsi été sacrifiés par la Communauté européenne sur l'autel des pétrodollars.

Depuis, l'Union européenne a certes exprimé des remords quant à l'Holocauste, de l'amour et de la compassion pour Israël, mais elle a continué de soutenir, financer et encourager une population qui s'est donné pour but la destruction d'Israël, comme le proclame une doctrine très familière à cette même Europe. Les pays européens dépensent des milliards pour promouvoir avec zèle une campagne mondiale de haine palestinienne contre l'Etat d'Israël. Ils reconnaissent le terrorisme partout dans le monde, sauf en Israël, où ils sont alliés à ces terroristes qu'ils appellent des « combattants de la liberté » ou des « militants » contre « l'occupation ». La soi-disant « occupation juive » de la Judée et de la Samarie se réfère à la terre qui a été conquise par la guerre contre la Jordanie qui l'occupait en 1949-1967, et ou les juifs palestiniens ont été tués et dans le meilleur des cas, dépossédés et expulsés.

Cette politique dont la France est le héraut ne vous rappelle-t-elle rien? Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Pétain, Hitler et les fascistes alliés au Mufti de Jérusalem, chef des Frères musulmans de Palestine, ont cherché à exterminer le peuple juif, qu'ils accusaient d'être la cause du mal. Aujourd'hui, cette même politique, cette même alliance, s'est fixé le même objectif avec la même motivation : Israël serait selon eux, la cause des guerres qui ravagent le Moyen-Orient et pour cette raison, doit être rayé de la carte. Les Hommes des années 1940 ont disparu, mais leurs héritiers poursuivent la même politique, toute recouverte de compassion et d'amour, dans le but de conduire Israël au suicide « pour son propre bien ». Bien sûr !

suite https://fr.gatestoneinstitute.org/9715/ ... ine-israel
Reloaded
 
Messages: 3500
Inscription: 16 Mai 2010 03

Retourner vers Israel et Proche Orient

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

cron