Jérusalem à nouveau divisée, comme avant juin 1967 ?

Conflit Israélo-musulman ou David contre Goliath
-

Jérusalem à nouveau divisée, comme avant juin 1967 ?

Nouveau messagede Reloaded » 10 Sep 2014 16

**************************************************************************************

Tres bon livre "L'Islam dans le livre de l'Apocalypse"

( Cliquer sur l'image ci-dessous )

Image

Livre de l'Apocalypse

**************************************************************************************


Ecoutez ma tante, qui habitait Jérusalem avant 1967, quand la ville était partagée entre Israël et la Jordanie :

Je suis née en Egypte, j’avais 20 ans quand nous avons été expulsées d’Egypte par Nasser, avec ta mère (ma sœur) et ta grand-mère, comme tous les Juifs d’Egypte, en 1956.
Avant 1967

Israël était en guerre contre la Jordanie qui avait annexé Jérusalem-Est en 1950 : les Jordaniens avaient chassé les Juifs du vieux quartier juif et détruit toutes les synagogues.

Une vielle dame juive prof d’hébreu m’a raconté que, lorsque les Arabes les sont chassés elle et ses enfants, elle avait si peur qu’elle a passé la nuit devant l’Alliance française avec ses enfants dormant dans un carton.

Jérusalem était coupée en deux avec un no man’s land, des bunkers, des mines, des barbelés. Nous ne nous en approchions pas, on risquait de recevoir des balles arabes.

Evidemment qu’aucun Juif n’allait du côté arabe, nous étions en guerre ! On se serait fait tuer !

Non, avant 1967 je n’avais jamais été ni au Mur des Lamentations, ni au Mont des Oliviers, le vieux cimetière juif, puisque je te dis qu’aucun Juif ne pouvait aller côté jordanien, même pas pour prier.


Je me souviens qu’une jeune fille qui étendait du linge à sécher sur une terrasse s’est fait tuer par un snipper jordanien. Sa mère l’a trouvée morte sur la terrasse.

J’habitais à Jérusalem, rue Korech, derrière la rue Yaffo, la principale rue de Jérusalem, à un quart d’heure à pied de la partie jordanienne, à 20 mn de bus du kibboutz Ramat Rahel qui se faisait déjà bombarder avant la guerre des 6 jours…maintenant j’y vais à la piscine, on y donne des réceptions.
Kibboutz Ramat Rahel, construit en 1927, détruit par les Arabes du village voisin en 1929, reconstruit en 1930. il porte le nom de Rachel, la femme du patriarche Jacob, enterrée à côté.

Kibboutz Ramat Rahel,
construit en 1927, détruit par les Arabes du village voisin en 1929, reconstruit en 1930.
il porte le nom de Rachel, la femme du patriarche Jacob, enterrée à côté.

J’entendais souvent des coups de feu avant la guerre.

Ta grand mère aussi habitait à Jérusalem, à une demi heure environ à pied de la partie jordanienne, un quartier qui était bombardé par les Jordaniens même avant la guerre des 6 jours.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.
La guerre des 6 jours, juin 1967 :

En mai 1967, l’armée syrienne campait dans le Golan, l’armée égyptienne dans le Sinaï, les armées jordaniennes et irakiennes en Judée-Samarie/Cisjordanie (annexé par la Jordanie), l’ONU était prudemment partie, Israël a attaqué la première.

En France, vous pensiez tous que ce serait la fin d’Israël, mais ici nous avions confiance, nous vivions normalement.

Nous avons acheté beaucoup de provisions … que nous avons jetées car c’était fini au bout de 6 jours

Juste avant la guerre, nous avons acheté beaucoup de provisions … que nous avons jetées car c’était fini au bout de 6 jours.

Mon mari (un Juif d’Irak) a été mobilisé comme tous les hommes, nous avions déjà ta cousine qui avait environ un an.

Au début de la guerre, nous avons été chercher ta grand-mère parce que c’était trop dangereux : de chez elle, elle voyait les combats.

Nous avons passé les 6 jours de guerre avec ma fille et elle dans l’abri, au sous-sol de l’immeuble rue Korech, (presque tous nos immeubles neufs avaient un abri, c’est obligatoire)

Nous remontions juste pour nous laver.

Dans cet immeuble où j’habitais, habite aujourd’hui la tante de ton mari, du Maroc.

On a récupéré cette partie de Jérusalem en 1967, on a appris que les Jordaniens avaient utilisé nos pierres tombales pour faire des trottoirs et des urinoirs, tu te rends compte !

Les Jordaniens ont construit une route sur nos tombes : nos religieux ne prennent pas cette route pour ne pas passer sur les morts.

Pierre tombale juive désacralisée, utilisée comme banc
Pierre tombale juive utilisées comme pavement

Maintenant j’habite le quartier Talpiot de Jérusalem, c’est encore plus près du kibboutz Ramat Rahel. Avant c’était dangereux d’habiter Talpiot à cause des bombardements, maintenant c’est un quartier résidentiel.

J’ai été au Mur des Lamentations et au souk pour la 1ère fois … en 1967.

Ma mère est enterrée au Mont des Oliviers à Jérusalem Est.

Mon fils habite à Jérusalem, tout près du quartier arabe. Chez lui, on est réveillé la nuit par le Muezzin. Mais on ne peut rien dire, c’est la liberté de religion, c’est pas comme vous en France.

Voila, c’était comme ça.

Vous ne pouvez pas vous rendre pas compte : Jérusalem n’est pas Paris, c’est tout petit Jérusalem, la rue Yaffo traverse tout Jérusalem jusqu’à Jérusalem « Est ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Joëlle de Paris pour Dreuz.info.
Reloaded
 
Messages: 3521
Inscription: 16 Mai 2010 03

Retourner vers Israel et Proche Orient

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

cron