La Jordanie retire la nationalite aux musulmans de Palestine

Conflit Israélo-musulman ou David contre Goliath
-

La Jordanie retire la nationalite aux musulmans de Palestine

Nouveau messagede Reloaded » 30 Mai 2011 22

L entraide musulmane dans toute sa splendeur

rappelons que les palestiniens sont des immigres du territoire d Edom actuellement connu sous le nom de Jordanie.

Palestiniens=Edomites http://prophetie-biblique.com/fr/edomit ... niens.html

La Jordanie retire la citoyenneté à une centaine de Palestiniens

Les autorités jordaniennes ont décidé de retirer la double nationalité à une centaine de Palestiniens vivant en Jordanie. Cette mesure pourrait signer la fin de la traditionnelle bienveillance du régime Hachémite envers ses « frères arabes ».

La décision est sans précédent. Une centaine de palestino jordaniens a été privée de sa citoyenneté jordanienne, ont annoncé lundi des membres de l’Autorité palestinienne et du régime Hachémite de Jordanie.

Selon les autorités jordaniennes, cette mesure vise à éviter une « installation » définitive des Palestiniens immigrés de Judée et Samarie dans le royaume d’Abdallah II. « Notre but est d’empêcher Israël de vider les territoires palestiniens de leurs occupants originaux, a affirmé le ministre de l’intérieur jordanien Nayef Al Kadi. Nous devrions être remerciés d’avoir pris cette mesure. »

Le royaume Hachémite a indiqué que les Palestiniens se verraient accorder une carte de résident et ne seraient pas expulsés dans l’immédiat.

L’Autorité palestinienne s’est satisfaite de cette décision qui met de l’eau dans son moulin. Depuis les accords d’Oslo, en 1993, l’Autorité palestinienne a ferraillé pour devenir l’unique représentante des Palestiniens.

Cette décision intervient alors que le racisme des Jordaniens envers les Palestiniens semble se doubler d’une animosité croissante de la part des réfugiés arrivés en 1948 vis-à-vis de ceux arrivés après 1967.

La semaine dernière, des incidents racistes ont émaillé un match de football en Jordanie. Les supporters de l’équipe Al Faisali ont insulté des membres de l’équipe Widhat, composés de Palestino-Jordaniens. La police anti émeute est intervenue alors que les supporters jordaniens lançaient des pétards et bouteilles sur les joueurs de l’équipe palestino jordanienne, scandant des chants racistes.

« C’est assez classique qu’il y ait des rivalités entre immigrants », a jugé Denis Charbit, professeur à l’Open University de Tel Aviv.

Selon le politologue, l’antipathie des Jordaniens envers les Palestiniens a pu s’accroître avec l’élection de Benyamin Netanyahou. Tandis que certains palestino-jordaniens arrivés en 1948 estiment que les Palestiniens d’immigration récente sont des « alliés d’Israël », de nombreux Jordaniens de souche craignent que le gouvernement de Netanyahou remette au goût du jour « l’option jordanienne ».

Amorcée par le gouvernement travailliste de Shimon Peres avec les Accords de Londres de 1985, « l’option jordanienne » a finalement été abandonnée. Mais le Premier ministre israélien pourrait aujourd’hui remettre cette idée sur la table. C’est ce que craint en substance une partie des Jordaniens.

Pour Denis Charbit, c’est la même raison qui est à l’origine du refus jordanien d’annexer les territoires palestiniens et du refus de beaucoup d’israéliens d’annexer la Judée et la Samarie. « Le régime Hachémite préfère avoir un territoire plus petit et ne pas prendre le risque d’être déstabilisé par une région pas forcément viable économiquement et politiquement instable », explique-t-il.

Depuis 1988, les Jordaniens ont renoncé à revendiquer Jérusalem Est et les territoires de Judée Samarie. Le régime d’Abdallah II a alors engagé un processus de « désengagement » des affaires palestiniennes, tout en continuant d’accorder la nationalité jordanienne aux immigrants, essentiellement le fait d’alliances mixtes.

De son côté, l’Autorité palestinienne a toujours écarté « l’option jordanienne », estimant qu’elle ne correspondait pas à une indépendance réelle.

La décision de lundi pourrait être le début d’une remise en cause de la politique de bienveillance jordanienne à destination des Palestiniens. Reste que la relocalisation de l’ensemble des Palestiniens en Judée et Samarie ne peut être qu’un vœu pieux. Aujourd’hui, 70% de la population du régime Hachémite est issu de l’immigration palestinienne.

Les autorités hachémites n’ont pas précisé quels jordano-palestiniens étaient visés par cette mesure. L’ambassade de Jordanie à Tel Aviv n’a pas souhaité nous éclairer.

Source : Guysen
Reloaded
 
Messages: 3506
Inscription: 16 Mai 2010 03

Retourner vers Israel et Proche Orient

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

cron