Palestine - Honte a la France

Conflit Israélo-musulman ou David contre Goliath
-

Palestine - Honte a la France

Nouveau messagede Reloaded » 2 Déc 2014 22

Les députés français votent la reconnaissance de l'Etat palestinien

L'Assemblée nationale a adopté, mardi, la résolution sur la reconnaissance de la Palestine avec 339 votes pour et 151 contre.

L'Assemblée nationale a adopté la reconnaissance de l'Etat palestinien, mardi 2 décembre, avec 339 votes pour et 151 contre. Ce vote des députés français, qui ne lie pas le gouvernement et n'a pas de valeur contraignante, a provoqué de nombreuses réactions. Francetv info revient sur les différentes prises de positions.

Qui a voté le texte ?La quasi-totalité des élus de gauche a voté pour le texte, tandis que la grande majorité de l'UMP et de l'UDI a voté contre. On dénombre, en outre, 16 abstentions, alors que 68 députés n'ont pas pris part au scrutin.

Dans le détail, disponible sur le site de l'Assemblée nationale, on constate que quatre députés UMP se sont abstenus. Le groupe UMP hésitait encore le matin même entre un vote contre et une non participation au scrutin. Mais, selon plusieurs députés, Nicolas Sarkozy, tout récent président de l'UMP, a plaidé mardi en faveur du vote contre.

Chez les socialistes, on dénombre cinq abstentionnistes. Tous les écologistes ont voté pour le texte, alors que les députés du groupe Radical, républicain, démocrate et progressiste sont restés partagés puisque la répartition entre "pour" et "contre" approche les 50-50.

Que dit le gouvernement ? Le texte, qui sera également débattu le 11 décembre au Sénat, n'est pas contraignant pour le gouvernement : la résolution invite simplement l'exécutif à "reconnaître l'Etat de Palestine en vue d'obtenir un règlement définitif du conflit".

Harlem Désir, secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, a précisé la position du gouvernement lors des questions au gouvernement, peu avant le vote des députés. "La France soutient la solution de deux Etats, la France reconnaîtra donc l'Etat de Palestine, reste la question du moment et des modalités", a-t-il déclaré. Et de poursuivre : "Nous ne voulons pas d'une reconnaissance symbolique qui n'aboutirait qu'à un Etat virtuel, mais nous voulons un Etat de Palestine réel. Nous voulons donc donner une chance à la négociation."

http://www.francetvinfo.fr/monde/proche ... 62507.html
Reloaded
 
Messages: 3489
Inscription: 16 Mai 2010 03

Re: Palestine - Honte a la France

Nouveau messagede Reloaded » 5 Déc 2014 20

Tres bon livre sur la fin des temps "L'Islam dans le Livre de l'Apocalypse"

Informations http://www.islam-bible-prophecy.com/apocalypse/

Image

Livre de l'apocalypse


http://www.islam-bible-prophecy.com/
Reloaded
 
Messages: 3489
Inscription: 16 Mai 2010 03

Re: Palestine - Honte a la France

Nouveau messagede Reloaded » 11 Déc 2014 02

Les Palestiniens bluffent avec la Cour pénale internationale

La Cour pénale internationale (CPI) a annoncé cette semaine avoir octroyé le statut d’observateur à la "Palestine", ce qu’il ne faut pas confondre avec le statut d’État membre. Le représentant de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) à New York, Riyad Mansour, a réagi à ce geste symbolique en déclarant que la prochaine étape sera l’adhésion de la "Palestine" comme État membre.

Mansour se porte ainsi en porte-à-faux de son collègue Ibrahim Khraishi, le représentant de l'OLP au Conseil des droits de l'homme des Nations unies à Genève. En effet, le 9 juillet dernier, Khraishi a déclaré à la télévision palestinienne que, si l'"État de Palestine" rejoignait la CPI, il s’exposerait à des poursuites pénales pour crimes de guerre.

Se référant à la guerre qui faisait alors rage entre Israël et le Hamas, Khraishi déclara que "chaque missile tiré par le Hamas contre Israël constitue un crime de guerre, qu’il atteigne ou pas sa cible, car le Hamas vise des cibles civiles (...) Beaucoup de nos gens à Gaza sont apparus à la télévision et ont déclaré que les Israéliens les avaient avertis d'évacuer leurs maisons avant les bombardements. Dans un tel cas, si quelqu'un est tué, le droit international considère cela comme un accident et non comme un crime parce [les Israéliens] ont suivi les règles du droit de la guerre (...) Par conséquent, nous n’avons pas intérêt à devenir membres de la CPI, et les gens feraient bien de réfléchir avant de parler".

Le message de Khraishi est clair : le Hamas (qui contrôle la bande de Gaza et qui fait partie du gouvernement de l'Autorité palestinienne) est coupable de crimes de guerre et, par conséquent, "l'État de la Palestine" sera passible de poursuites pour crimes de guerre dès qu’il deviendra membre de la CPI.

Même l'ancien procureur de la CPI, Luis Moreno-Ocampo, a averti les Palestiniens que l'adhésion à la CPI pourrait se retourner contre eux parce que les terroristes du Hamas seraient mis en cause pour leurs tirs de roquettes et pour leurs attentats suicides contre des civils israéliens. Mais même sans adhésion formelle, les terroristes palestiniens peuvent déjà être poursuivis devant la CPI, parce que beaucoup d’entre eux détiennent la citoyenneté jordanienne et parce que la Jordanie est membre de la CPI.

Sont visés, entre autres, le chef du Hamas Khaled Mechaal et le président de l'Autorité palestinienne (AP) Mahmoud Abbas lui-même (en novembre 2014, l’ONG israélienne Shurat Hadin a demandé au procureur de la CPI d'ouvrir une enquête pour des allégations de crimes de guerre contre Abbas, sur la base de sa citoyenneté jordanienne).

Si l'État virtuel de la Palestine devenait membre de la CPI, Israël pourrait (et devrait, à mon avis) rejoindre la CPI pour faire goûter aux Palestiniens leur propre potion. Dans un tel scénario, il est peu probable que la CPI accepte d’être utilisée comme outil de propagande par les deux parties. Mais si la CPI en venait à souscrire à la position palestinienne selon laquelle les implantations israéliennes constituent un crime de guerre et que la Cour aurait compétence rétroactive sur elles, alors Israël pourrait embarrasser les pays qui soutiennent les Palestiniens en forçant une enquête sur les implantations turques à Chypre ou marocaines au Sahara occidental.

suite http://www.i24news.tv/fr/opinions/54007 ... rnationale
Reloaded
 
Messages: 3489
Inscription: 16 Mai 2010 03


Retourner vers Israel et Proche Orient

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités

cron