Pakistan, homme brûlé vif par 200 musulmans

Persécution des minorités religieuses dans le monde
-

Pakistan, homme brûlé vif par 200 musulmans

Nouveau messagede Reloaded » 22 Déc 2012 19

Brûler un homme est moins terrible que brûler un coran, selon les musulmans.

Un homme qui a été accusé d’avoir brûlé un Coran au Pakistan a été brûlé vif par la foule qui a forcé les portes du commissariat où il était détenu.

Il avait passé la nuit dans une mosquée de Seeta, dans la province du Sindh (sud), et l’imam a retrouvé des restes carbonisés du coran le lendemain matin.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Il était seul dans la mosquée durant la nuit, il n’y avait personne d’autre pour faire cette terrible chose », a déclaré l’imam, Maulvi Memon, qui n’a pas considéré que brûler un homme soit aussi terrible que brûler le coran.

Les villageois avaient déjà lynché l’homme avant de le remettre à la police mais quelques heures plus tard, 200 personnes est revenu sur place, et a fracturé le commissariat, traîné l’homme dehors, et brûlé vif.

Lorsque les musulmans brûlent une mosquée, comme à Bruxelles en avril dernier, de nombreux coran sont détruits, mais là, miracle !, aucun musulman ne proteste jamais. Et c’est parce que je dénonce ces atrocités que la police de la pensée me traite de fasciste, jamais ceux qui les commettent. Cela m’encourage d’ailleurs à continuer

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
Reloaded
 
Messages: 3591
Inscription: 16 Mai 2010 03

Retourner vers Persécutions Religieuses

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 5 invités

cron