Soudan : des musulmans incendie 1 église et brûle des bible

Persécution des minorités religieuses dans le monde
-

Soudan : des musulmans incendie 1 église et brûle des bible

Nouveau messagede Morpheus » 1 Fév 2013 14

Dans les pays musulmans, chaque prétexte est saisi pour détruire les lieux de culte non-musulmans. Pendant que les chretiens se font tranquilement massacrer en terre d islam , les medias dhimmis-collaborateurs pointent du doigt israel, pris en sandwich par des nations terroristes



KHARTOUM (Soudan) - Une foule de musulmans a détruit samedi un centre religieux protestant à Khartoum, a déclaré son pasteur dimanche, dans un climat d’exaltation nationaliste après que le Soudan eut affirmé avoir libéré une zone pétrolière occupée par le Soudan du Sud.

La plupart d’entre eux étaient des extrémistes islamistes, a déclaré à l’AFP le pasteur, Youssif Matar Kodi. Ce sont les seules personnes à faire de telles choses, a-t-il poursuivi.

Il a ajouté que des centaines de personnes avaient attaqué samedi matin la ferme et le centre de formation dirigés par l’église évangélique presbytérienne du Soudan.

Ils ont brûlé des bibles et mis le feu au centre de formation des évêques, ainsi qu’aux résidences des étudiants, a-t-il ajouté. Trois salles de prière ont également été incendiées.

Le Soudan, en majorité musulman, traverse actuellement une phase de vives tensions avec le Soudan du Sud principalement chrétien et animiste, au sujet de la région frontalière et riche en pétrole de Heglig.



Source : AFP via Romandie
Avatar de l’utilisateur
Morpheus
Administrateur du site
 
Messages: 4351
Inscription: 14 Mai 2010 00
Localisation: Suisse

Re: Soudan : des musulmans incendie 1 église et brûle des b

Nouveau messagede Reloaded » 3 Mar 2014 09

Soudan : un pasteur arrêté en plein prêche à Omdurman

Le pasteur Yahya Abdelrahim Nalu, qui a la charge d’une église évangélique à Omdurman, ville située en face de Khartoum sur la rive occidentale du Nil, a été arrêté par la police alors qu’il prêchait dans son église le 23 février dernier. Il a été détenu deux jours au commissariat central de Khartoum et menacé d’avoir « affaire à la justice » s’il ne cédait pas le terrain de son église aux autorités, lesquelles ont des vues sur cette parcelle particulièrement bien située. L’église du pasteur appartient à la Sudan Presbyterian Evangelical Church (SPEC) dont les propriétés sont convoitées par le régime de Khartoum qui souhaiteraient, pour la direction du SPEC, un responsable plus docile à ses demandes, ce qui n’est pas actuellement le cas. Depuis la sécession du Sud Soudan, de nombreuses églises protestantes ont été expropriées et démolies par le régime islamiste de Khartoum, la dernière en date le 17 février de cette année.

Source : Assist News Service
- See more at: http://www.christianophobie.fr/breves/s ... LJExI.dpuf
Reloaded
 
Messages: 3506
Inscription: 16 Mai 2010 03

Re: Soudan : des musulmans incendie 1 église et brûle des b

Nouveau messagede triumphe » 3 Mar 2014 10

les maîtres musulmans poccédent les qualificatifs du devil!
Avatar de l’utilisateur
triumphe
 
Messages: 466
Inscription: 11 Aoû 2013 21

Re: Soudan : des musulmans incendie 1 église et brûle des b

Nouveau messagede Reloaded » 18 Avr 2014 16

Au moins 58 personnes ont été tuées, et plus de 100 autres blessés, lors de l’attaque terroriste d’une base de l’ONU qui abrite des réfugiés au sud Soudan, hier jeudi 17 avril.


« 48 corps, dont des enfants et des femmes ont été récupérés à l’intérieur de la base, ainsi que les corps de 10 islamistes », a déclaré le responsable de l’ONU au Soudan, Toby Lanzer.

« Le nombre total de morts est 58, mais ce chiffre peut augmenter car parmi la centaine de blessés, certains sont dans un état grave. »

Selon Lanzer, un groupe d’environ 350 jeunes islamistes habillés en civil et armés « ont utilisé une violence extrême pour pénétrer dans la base de l’ONU ».


Les islamistes veulent tuer le plus grand nombre de personnes possible

Il a ajouté qu’ils ont ouvert le feu pour terroriser les civils, qui étaient venu chercher un abris pour se protéger des violences ethniques qui ont commencé il y a 4 mois, et qui semblent destinées à tuer le plus grand nombre de personnes possible.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Quand nous avons réalisé que nous étions attaqués, nous avons riposté, et la rapidité de notre action a permis de sauver des vies, » a ajouté Lanzer, saluant l’intervention des casques bleus indiens, népalais et sud coréens en charge de la protection des 5,000 personnes de la base.

« Nous ferons tout ce qui est nécessaire pour protéger la vie des personnes sous notre protection, y compris l’usage de la force létale, » a ajouté Lanzer, et a expliqué que des mesures de sécurité ont été prises pour renforcer la sécurité des bases de l’ONU dans le pays, qui abritent plus de 60,000 personnes de différents groupes ethniques.

« Cette semaine a été la plus terrible dans l’histoire du sud Soudan, » dit Lanzer, citant l’attaque de la base ainsi que plusieurs rapports d’atrocités commises au nord dans la région pétrolière de Bentiu, qui est tombée entre les mains des rebelles islamistes cette semaine.

J’imagine que vous êtes conscients qu’aucune grande âme parmi les artistes engagés, aucune organisation humanitaire habituellement si rapide à se déchaîner contre Israël lorsqu’un palestinien est blessé par l’armée, n’ont fait le moindre communiqué pour dénoncer ce génocide en devenir…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.
Reloaded
 
Messages: 3506
Inscription: 16 Mai 2010 03

Re: Soudan : des musulmans incendie 1 église et brûle des b

Nouveau messagede Reloaded » 21 Mai 2014 14

Soudan: chrétienne, elle doit mourir

Mme Ishag a refusé de se convertir à l’islam, religion de son père absent, mais pas de sa mère.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Nous vous avions donné trois jours pour abjurer votre foi, mais vous avez insisté pour ne pas revenir à l’islam. Je vous condamne à la peine de mort par pendaison. »

C’est la sentence prononcée jeudi matin par Abbas Mohammed Al-Khalifa, juge au tribunal de Khartoum, contre une jeune mère de 27 ans, Meriam Yahia Ibrahim Ishag, enceinte de huit mois.

« Apostasie » et « adultère »

En réalité, Meriam ne pouvait « revenir » à l’islam : elle a été élevée dans la foi copte (chrétiens orthodoxes), celle de sa mère, alors que son père, musulman, était absent durant son enfance. L’ « apostasie » (le fait de changer de religion) dont elle est accusée – et que la charia punit de mort – repose donc uniquement sur le dogme que la fille d’un musulman est musulmane. « Je suis chrétienne et je n’ai jamais fait acte d’apostasie » , a déclaré calmement l’accusée lors de son procès.

La jeune femme a aussi été condamnée à cent coups de fouet pour « adultère « . Le mot désigne, en l’occurrence, son mariage avec un Sud-Soudanais, chrétien. Le juge considère qu’étant fille d’un musulman, Meriam est forcément musulmane. Et, selon la charia, une musulmane ne peut épouser un homme d’une autre religion, sous peine de voir son mariage considéré comme nul et non avenu, explique Al-Jazeera.

Le Soudan applique la charia depuis septembre 1983, sous le gouvernement du président Gaafar Nimeiry. Et la religion chrétienne est depuis longtemps dans le collimateur des autorités islamistes de Khartoum.

suite http://www.dreuz.info/2014/05/soudan-ch ... 28Dreuz%29
Reloaded
 
Messages: 3506
Inscription: 16 Mai 2010 03

Re: Soudan : des musulmans incendie 1 église et brûle des b

Nouveau messagede Reloaded » 31 Mai 2014 14

Soudan - chretienne, elle refuse de se convertir a l islam

Meriam Ibrahim, the Christian pregnant mother in Sudan who has been sentenced to 100 lashes and death, has refused to renounce her faith to save her life, sparking global petitions demanding her release.

"The Sudanese judge who sentenced her to death gave her three chances to recant - to abandon her Christian faith. Meriam refused. 'I am a Christian, and I will remain a Christian,' she said," wrote American Center for Law and Justice Chief Counsel Jay Sekulow in a message on Tuesday.

"She won't abandon her faith. We must not abandon her."

According to Sudan's Public Order Criminal Code, Ibrahim is guilty of both adultery and apostasy, for marrying a Christian man and for turning away from Islam. She is being kept in prison along with her 20-month-old toddler, and has been told that she will be allowed to give birth before she is executed.

The ACLJ noted that since the father, Daniel Wani, is a U.S. citizen, the boy that is being kept in prison with her is also an American.

William Stark, the International Christian Concern Regional Manager for Africa, told The Christian Post last week that the U.S. government needs to get involved and engage in high-level talks on the case.

Follow us Get CP eNewsletter ››

The ICC also put together a social media campaign for the pregnant woman, encouraging people to call and write letters to Sudanese embassies around the world calling for her release.

"When we first heard this story, we did not want Sudan to feel like they could go through with this case without the world knowing, without the world watching. When people aren't watching and don't take notice, that's when human rights abuses are going to take place," Stark told CP.

On Tuesday, Southern Baptist Ethics & Religious Liberty Commission President Russell D. Moore sent Secretary of State John Kerry a letter urging him to "personally denounce" Ibrahim's sentencing as "cruel and inhumane."

"The use of state power to enforce belief of any religion – Islam, Christianity or otherwise – is outside the authority of any government. That such an arrangement culminates in the arrest, torture, and execution of an otherwise law-abiding pregnant woman is abhorrent and should be condemned outrightly by the leadership of the United States government," Moore wrote.

Moore reminded Kerry that America's Baptist forbearers were persecuted over religious matters, and argued that faith "cannot be coerced or legislated" and that no person "should be imprisoned or executed for religious belief. "

The ACLJ petition has been signed by over 123,000 people as of Tuesday afternoon, and it is not the only online campaign fighting for her freedom.

A change.org petition to the government of Sudan for Ibrahim has over 198,000 signatures.

The ICC has also condemned the choice given to Ibrahim between her freedom and her faith.

The persecution watchdog group said that such a choice is one that "no free, dignified human being should ever have to face: succumb to forceful conversion and be spared, or exercise her right to freedom of conscience, to stand strong in her faith and, as consequence, to be put to death for believing in the death, and resurrection, of her Savior."

http://www.christianpost.com/news/sudan ... up-120092/
Reloaded
 
Messages: 3506
Inscription: 16 Mai 2010 03

Re: Soudan : des musulmans incendie 1 église et brûle des b

Nouveau messagede Reloaded » 31 Mai 2014 17

ISLAM – Y a-t-il quelqu’un pour sauver Meriam ?

http://www.dreuz.info/2014/05/islam-y-a ... 28Dreuz%29
Reloaded
 
Messages: 3506
Inscription: 16 Mai 2010 03

Re: Soudan : des musulmans incendie 1 église et brûle des b

Nouveau messagede Reloaded » 24 Sep 2014 20

Tres bon livre sur la fin des temps "L'Islam dans le Livre de l'Apocalypse"

Informations http://www.islam-bible-prophecy.com/apocalypse/

Image

Livre de l'apocalypse
Reloaded
 
Messages: 3506
Inscription: 16 Mai 2010 03


Retourner vers Persécutions Religieuses

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

cron