Bref rapport sur le livre les “ Clefs du Temps “

Antichrist et Armageddon - la Bible prophétise contre l'islam
-

Bref rapport sur le livre les “ Clefs du Temps “

Nouveau messagede Reloaded » 13 Juin 2015 16

Bref rapport sur le livre les “ Clefs du Temps “ par Joakim Oliveira.

Pour me présenter brièvement, j'enseigne le judaïsme messianique à un corps pastoral en Amérique latine. Passionné par la géopolitique du proche orient et par les prophéties bibliques, voilà plusieurs années que je publie des livres, articles et études en français, espagnol et en anglais. Prévoyants depuis 2010 la résurrection d’un califat comme la bête finale. Juillet 2014, ce « calcul biblique » fut partiellement accompli via la naissance d’un embryon, ISIS ; cet embryon de la bête continuera de s’agrandir pour former un « super califat » et pour étendre la tribulation actuelle de l’Orient a l’Occident. Je ne force pas les gens à me croire, je ne fais qu’avertir rien de plus…

Introduction

J'admire l´énergie et le dévouement qui a été mise dans de ce livre, on sent que c’est le fruit de plusieurs années avec passion! Cependant, à cause des innombrables calculs, basés sur des dates bibliques ou parfois historiques, cela brouille considérablement la lecture du livre; elle devient très pesante et difficile…
Aussi, bien que je partage nombreux points des premiers chapitres du livre, je mets sérieusement en garde le lecteur et l'auteur du livre sur les points suivants que j'ai résumé ci-dessous.

Date et mode de calcul semi-lunaire

A cause des cycles lunaires sur lesquels les mois hébreux se basent, une année biblique dure approx. 350-355 jours par an;

The Hebrew calendar is a lunisolar calendar, meaning that months are based on lunar months, but years are based on solar years.[11] The calendar year features twelve lunar months of twenty-nine or thirty days, with an intercalary lunar month added periodically to synchronize the twelve lunar cycles with the longer solar year. (These extra months are added seven times every nineteen years. See Leap months, below.) The beginning of each Jewish lunar month is based on the appearance of the new moon.[12] Although originally the new lunar crescent had to be observed and certified by witnesses,[13] the moment of the new moon is now approximated arithmetically.

The mean period of the lunar month (precisely, the synodic month) is very close to 29.5 days. Accordingly, the basic Hebrew calendar year is one of twelve lunar months alternating between 29 and 30 days:

(12) Under the fixed, calculated calendar, this is only loosely true. Because the calculations are based on mean lunar months, not observed ones–and because of the Rosh Hashanah postponement rules—a given month may not begin on the same day as its astronomical conjunction. See Bromberg, Dr. Irv (August 5, 2010). "Moon and the Molad of the Hebrew Calendar". utoronto.ca. Retrieved December 16, 2012.

(13) This practice continues to be used in Karaite Judaism as well as in the Islamic calendar.
Selon la Torah, l'année du calendrier biblique, commence le premier jour du mois de Nisan qui correspond au mois de mars/avril du calendrier grégorien.


Non seulement c'est extrêmement difficile de convertir des « années bibliques » a des années « grégoriennes » mais en plus chaque cycles de 7 années sabbatiques, tous les 49 ans, la cinquantième année devient une année jubilé.

Selon Lévitique 25, l'origine du calendrier biblique bascule alors du 1er jour du premier mois Nissan au 10ieme jour du septième mois (septembre/octobre de notre calendrier), soit le Yom Kipur, le Jour de l'Expiation.

[i]Lev 23:26 L'Éternel parla à Moïse, et dit : 27 Le dixième jour de ce septième mois (YOM KIPUR), ce sera le jour des expiations : vous aurez une sainte convocation, vous humilierez vos âmes, et vous offrirez à l'Éternel des sacrifices consumés par le feu. 28 Vous ne ferez aucun ouvrage ce jour-là, car c'est le jour des expiations, où doit être faite pour vous l'expiation devant l'Éternel, votre Dieu. 29 Toute personne qui ne s'humiliera pas ce jour-là sera retranchée de son peuple.

Lev 25:8 Tu compteras sept sabbats d'années, sept fois sept années, et les jours de ces sept sabbats d'années feront quarante-neuf ans.9 Le dixième jour du septième mois (YOM KIPUR), tu feras retentir les sons éclatants de la trompette ; le jour des expiations, vous sonnerez de la trompette dans tout votre pays.10 Et vous sanctifierez la cinquantième année, vous publierez la liberté dans le pays pour tous ses habitants : ce sera pour vous le jubilé ; chacun de vous retournera dans sa propriété, et chacun de vous retournera dans sa famille.
[/i]

Certains raisonnement de calcul de dates du livre sont peut être bon (je n'ai pas tout vérifié, ça demanderait un temps considérable, mais nombreux résultats ne sont pas corrects car les tranches de temps ainsi additionnées sont basées sur des années solaires de 365 jours et non sur des années semi-lunaires d'une durée inférieure.
Par exemple 1000 ans solaires s'approcheraient (très approximativement) de 972 ans semi-lunaires (1000*355/365), en considérant que la moyenne des années semi-lunaires de ce millénaire soit de 355 jours; on voit ici la grande marge d’erreur des calculs de l'auteur… Il y a une perte de 10 jours approx. par an soit, sur une échelle de 1000 ans, approx. 10.000 jours, soit approx. 27 ans. sur 2000 ans approx 54 ans etc... et ce calcul reste très approximatif, car ON NE PEUT PAS CONVERTIR des années hébraïques en années solaires à cause des cycles lunaires irréguliers et des années jubilés durant laquelle le « compteur annuel est remis à zéro ».

En page 33, l’auteur place un point d'interrogation sur la seconde venue du Messie An 33 + 2000 ans , il en arrive donc à douter sur son mode de calcul et sa théorie qui se base sur des tranches extrêmement précises de 1000 ans, 2000 ans... Faut-il rappeler que Dieu ne compte pas les années comme nous mais se base sur les cycles lunaires ! 1000 ans semi-lunaires ne sont pas 1000 ans solaires !!!

Toutes ses raisons, expliquent en partie pourquoi les orthodoxes sont « scotchés » vers l'an 5775, soit une perte de plus de 200 ans alors que nous sommes très proche de l'an 6000, durant laquelle doit commencer le Millenium.

Puisque j'ai évoqué la notion d'expiation et de jubilé, je partage l'avis de l'auteur sur l'importance des grands jubilés, jubilés de jubilés ou cycles d'expiation de 490 ans... dommage qu'il ne parle pas du Yom Kipur, grand jour de l'Expiation, fête majeure des 7 « saintes convocations perpétuelles » de l'Eternel; je me suis aperçu du manque de connaissance de l'auteur dans le domaine de la Torah et du judaïsme messianique, deux outils importants pour affiner son étude. Je vais y revenir dans les points suivants.

Parabole du Bon Samaritain

L'auteur a raison de l'intégrer dans son livre; elle est très belle et riche en enseignement. Elle souligne l'importance de la miséricorde exactement comme les années jubilées. (je ne sais pas si c'est voulu de sa part?) Année permettant de restaurer le système socio-économique d'une société afin que le pauvre ne s'appauvrisse pas et que le riche ne s'enrichisse pas.

L'an 33 et l'an de la crucifixion du Seigneur

L'idée de se recherche a une éclipse solaire, est bonne; en revanche on ne peut pas vérifier facilement les sources des olympiades romaines sur lesquelles l'auteur s'appuie. Autre question comment l'auteur et le lecteur peuvent basculer du calendrier romain au calendrier grégorien pour vérifier l'exactitude de l'an 33 ? et pour obtenir le jour exact de cette éclipse solaire (visible en Israël) ?

Concernant le jour de la résurrection, ce n'est pas un dimanche comme nombreux affirment. Pourquoi? car il est écrit que le miracle de la résurrection sera comme celui de Jonas, le Seigneur devait être « ensevelit » 3 jours ET 3 nuits.

Supposons donc que le vendredi le Seigneur fut crucifié, première nuit vendredi, seconde nuit samedi, troisième nuit du dimanche pour alors ressusciter un lundi!

Voilà un énorme bug dans la théorie chrétienne traditionnelle, tout simplement car la plupart des croyants ne comprennent pas cette phrase: dans le contexte, ou les juifs devaient descendre le corps de Jésus, « Le sabbat allait commencer... »; n'ayant pas de bases solides sur les fêtes hébreux, nombreux pensent qu'il s'agissait du sabbat hebdomadaire; alors qu'en fait il s'agissait du sabbat pascale. En effet, selon la Torah, la pâque hébreux, est observée par un jour de sabbat, il peut tomber un lundi, mardi.... n'importe quel jour de la semaine, pas nécessairement un vendredi soir !

Lev 23:5 Le premier mois, le quatorzième jour du mois, entre les deux soirs, ce sera la Pâque de l'Éternel.6 Et le quinzième jour de ce mois, ce sera la fête des pains sans levain en l'honneur de l'Éternel ; vous mangerez pendant sept jours des pains sans levain. 7 Le premier jour, vous aurez une sainte convocation : vous ne ferez aucune oeuvre servile.

Il existe nombreux livres messianiques anglophones qui expliquent très bien, que la résurrection du Seigneur eut lieu un jour de sabbat et non un dimanche.

Page 33 et le retour du Seigneur en l'an 2033

L'auteur, ce coup-ci place un point d'interrogation sur l'année de la seconde venue messianique, on voit qu'il doute sur son mode de calcul et sa théorie se basant sur des tranches de 1000 ans, 2000 ans... Autre point, comme évoqué ci-dessus, ce mode de calcul, si on ne le « convertit » pas en années hébraïques semi-lunaires, est totalement inutile ! Je répète, on ne peut faire aucun calcul de précision, à la limite on peut donner des tranches d'années.

Note: A titre personnel, au regard de l'actualité avec la mise en place du califat, la montée en puissance du terrorisme islamique et l'embrasement du moyen orient, Ukraine, Corée du nord, je pense qu'on est très proche d'une 3ieme guerre mondiale qui donnera bientôt lieu à l' avènement du Messie. C'est ce que j'explique dans mon livre "L'Islam dans le Livre de l’Apocalypse", point de vue partagé par des conférenciers célèbres aux USA, comme Walid Shoebat et Joel Richardson. Ils établissent également une connexion étroite entre la bête et le monde islamique. Sans m'aventurer à affirmer une année exacte, je placerais la venue messianique avant l'an 2023.

Au sujet de la 70ieme semaine dont parle Daniel, le prophète

L'auteur considère, que cette 70ieme semaine doit se répéter 2 fois, une fois du temps de Jésus, une autre fois du temps de l'antéchrist Final. Un tel raisonnement est, selon moi, totalement tiré par les cheveux. C'est jouer avec les Ecritures et les tourner de la manière qui nous arrange! La théorie de Newton permet de ne pas tomber dans une telle incohérence. Que nous enseigne Daniel ? il faut compter 70 shemitas (semaines d’années sabbatiques) « (1) pour faire cesser les transgressions et (2) mettre fin aux péchés, (3) pour expier l’iniquité et (4) amener la justice éternelle, pour (5) sceller la vision et le prophète, et (6) pour oindre le Saint des saints. » Daniel 9 :24. Cinq de ces prophéties n’étant pas accomplies, nous pouvons conclure que ces 70 semaines ne se sont pas toutes écoulées…

Au sujet des 70 semaines de Daniel

En page 66, l’auteur dans un croquis parle de l’an 409 av JC, mais, sauf erreur de ma part, n’explique pas pourquoi les sept semaines dont parle Daniel prennent fin en cette date et « rebondissent » aussitôt sur 62 semaines ensuite pour arriver à l’an 26 ap JC.

Je rappelle que ces calculs de 70 semaines, ne sont pas 490 ans solaires, mais 490 semi-lunaires ! L’auteur ne considère absolument pas du tout que le calendrier divin est différent du nôtre, en l’occurrence il se base sur des cycles lunaires. Lors d’un calcul approximatif, ces 490 années semi-lunaires s’approcheraient de 476 années solaires (490x355/365). Cet argument est suffisant pour « écrouler » toute la théorie et calculs de l’auteur sur les 70 semaines.

Je ne partage pas du tout l'interprétation « classique » se basant sur une simple addition des 62 et 7 semaines pour donner 69 semaines. En effet Si Dieu voulait qu'on les additionne, les écritures seraient tournées en ce sens « ...après 62 PLUS 7 Semaines… » ou plus simplement l'ange aurait dit à Daniel, « ...après 69 Semaines… ». Le contexte biblique est clairement donné, il est écrit « ...après 62 ET 7 Semaines ». Ces 62 et 7 semaines sont volontairement séparées! Il y a surement une raison !

Dans le passage en Daniel 9:24-27 (la prophétie des soixante-dix semaines), Dieu enregistre des données, qui nous éclairent sur les temps à venir. Ces données sont des multiples de semaines, qui se réfèrent à des événements en relation avec la restauration de Jérusalem. Elles nous révèlent le timing, des principaux événements concernant le Messie. D'après Isaac Newton (savant exceptionnel et érudit biblique), la quasi-totalité des événements prophétisés en Daniel 9:24-27 avaient déjà eu lieu, à l'exception de la période des « sept semaines », qui fait référence à la Seconde Venue du Messie. L’interprétation de Newton était unique en son genre. La plupart des interprétations passent complètement à côté de cette interprétation. La grande majorité des « érudits » ne voient pas la seconde venue dans ce passage, car ils ajoutent les 62 semaines et les 7 semaines, au lieu de considérer ces périodes comme distinctes. Pour Newton, la plupart des prophéties concernent le Messie dans Sa première et dans Sa seconde venue. Selon lui, Dieu avait séparé ces deux périodes d'une semaine pour une raison bien particulière. Une fois de plus, la raison était d'identifier le timing de la Première et de la Seconde venue !

Une même fenêtre temps est le fil conducteur qui relie tous les points cités. Dans le plan de Dieu de sept mille ans (six mille années, suivies du règne millénaire), tout concourt à nous montrer que nous sommes à l'aube du sixième millénaire. Le cycle du jubilé, et l'interprétation des soixante-dix semaines par Isaac Newton (Daniel 9) (interprétation vieille de plus de 300 ans !).

Un jubilé Messianique est-il proche ? Cela concorde avec une combinaison extrêmement rare d'éclipses solaires et lunaires, qui se profilent pour les années 2014 - 2015. Ces éclipses solaires et lunaires tombent aux mêmes dates que les fêtes bibliques. A la lueur de toutes ces informations, une question demeure : Sommes-nous à l’aube de la Seconde Venue du Messie ? Attendons de voir ! Dans quelques années, les choses seront plus claires.

A propos de l'expression « décret » au chapitre 9 de Daniel

Sur ce point, il faut faire attention, car l'auteur compare ce terme à d'autres expressions hébraïques. Or, le livre de Daniel est connu dans le monde rabbinique pour être non seulement un livre énigmatique mais aussi un livre difficilement lisible; il est écrit en araméen antique.

L'Enlèvement Pré Tribulation

Cette doctrine est récente, elle date de 1830. A sa sortie, plusieurs pasteurs anglophones de l'époque s'opposaient violemment à cette doctrine et je cite, la considérait comme satanique! Aujourd'hui, bien qu'elle soit communément acceptée, elle rencontre encore une forte opposition. Certains pasteurs confessent leur aveuglement et se mettent à dénoncer cette doctrine qu’on leur a enseignée depuis tant d’années. Voici quelques liens:

https://www.youtube.com/watch?v=rkfGERRBV8c
https://www.youtube.com/watch?v=vc1TF5FcAhM

Je viens de publier un livre « L'Enlèvement Avant la Tribulation, la Grande Déception », http://www.islam-bible-prophecy.com/enlevement-eglise/ , recherchant les origines de cette doctrine qui remontent en l'an 1830 et en exposant la théorie Pré-tribulations face aux écritures pour montrer que cette doctrine est non seulement Fausse mais aussi Dangereuse.

Le livre Apocalypse indique que nombreux saints sortiront de la grande tribulation, ils auront blanchis leur robe. Pendant que les saints et les anges feront la fête 7 ans dans les cieux lors du festin des noces de l'Agneau, nombreux convertis vivront 7 ans de terreurs sur la terre! Cela n'a aucun sens, comment les saints, anges, prophètes feraient la fête 7 ans pendant que leur frères (convertis) se feraient persécutés a mort pendant 7 ans ¡ C'est 7 années rimeraient avec 7 années de deuil et non avec 7 années de fête et de bonheur ! Aussi faut-il rappeler que des noces hébreu durent 7 jours et non 7 ans ! Mais plus une doctrine est populaire, plus elle plait, plus on lui donne de l'importance. Le monde évangéliste doit remettre en cause ces enseignements eschatologiques, de toute urgence.

C'est bien beau de « taper » sur les Témoins de Jehovas ou sur les catholiques... mais avant, il convient de faire le ménage dans sa propre église. L'église toute dénomination confondue doit commencer à faire le ménage dans sa propre maison, en commençant par revoir certaines de ces doctrines. Apres, et seulement après elle pourra critiquer les autres églises.

C'est un sujet très complexe, j’admets volontiers quelques lignes ne suffisent pas pour donner un point de vu clair et tranchant.
Reloaded
 
Messages: 3430
Inscription: 16 Mai 2010 03

Retourner vers Prophéties et Fin des Temps

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 18 invités

cron