Isaïe 50 : menace du messie

Antichrist et Armageddon - la Bible prophétise contre l'islam
-

Isaïe 50 : menace du messie

Nouveau messagede Abba » 4 Fév 2013 20

Dans le livre du prophète royal d'Isaïe, le messie, 700 ans avant son incarnation, menace tous ceux qui résistent à lui :

Isaïe 50

Ainsi a dit l'Éternel : Où est la lettre de divorce de votre mère, par laquelle je l'ai répudiée ? ou auquel de mes créanciers vous ai-je vendus ? Voilà, vous avez été vendus à cause de vos iniquités, et votre mère a été renvoyée à cause de vos péchés !2 Pourquoi suis-je venu, et il n'y a eu personne ? ai-je crié, et personne n'a répondu ? Ma main a-t-elle été trop courte pour pouvoir délivrer, ou n'y a-t-il pas eu en moi de force pour sauver ? Voici, en la menaçant, je dessécherai la mer ; je changerai les fleuves en désert ; leurs poissons pourriront faute d'eau et périront de soif ;3 je vêtirai les cieux de noir, et je les couvrirai d'un sac !4 Le Seigneur, l'Éternel, m'a donné une langue de disciple, pour que je sache fortifier par ma parole celui qui est abattu ; il éveille chaque matin, il éveille mon oreille pour l'écouter comme écoutent les disciples.5 Le Seigneur, l'Éternel, m'a ouvert l'oreille, et moi, je n'ai point résisté, je ne me suis pas retiré en arrière ;6 j'ai livré mon dos à ceux qui me frappaient et mes joues à ceux qui m'arrachaient la barbe ; je n'ai point dérobé mon visage aux outrages et aux crachats.7 Le Seigneur, l'Éternel, m'aidera ; c'est pourquoi l'outrage ne m'a point abattu ; c'est pourquoi j'ai rendu ma face semblable à un caillou, et je sais que je ne serai pas confondu.8 Il est proche, celui qui me justifie ; qui veut plaider contre moi ? Comparaissons ensemble ! Qui est mon adversaire ? Qu'il s'approche de moi !9 Voilà, le Seigneur, l'Éternel, m'aidera ; qui est celui qui me condamnerait ? Voici, ils tomberont tous en lambeaux comme un vêtement ; la teigne les dévorera !10Qui d'entre vous craint l'Éternel et écoute la voix de son serviteur ? Quiconque marche dans les ténèbres, privé de toute lumière, qu'il se confie dans le nom de l'Éternel, et qu'il s'appuie sur son Dieu !11 Voici, vous tous qui allumez un feu et qui vous entourez de flèches embrasées, allez dans les flammes de votre feu et contre les flèches que vous avez allumées ! C'est de par ma main que cela vous viendra ; vous serez couchés dans la douleur !
Avatar de l’utilisateur
Abba
 
Messages: 453
Inscription: 3 Fév 2012 20

Re: Isaïe 50 : menace du messie

Nouveau messagede Abba » 22 Fév 2013 23

Abba a écrit:10Qui d'entre vous craint l'Éternel et écoute la voix de son serviteur ?- Quiconque marche dans les ténèbres, privé de toute lumière, qu'il se confie dans le nom de l'Éternel, et qu'il s'appuie sur son Dieu !11 Voici, vous tous qui allumez un feu et qui vous entourez de flèches embrasées, allez dans les flammes de votre feu et contre les flèches que vous avez allumées ! -C'est de par ma main que cela vous viendra ; vous serez couchés dans la douleur !-


Cela me rapel une prophétie redoutable du Seigneur :

Luc 23: 27  Il était suivi d'une grande multitude des gens du peuple, et de femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur lui.28  Jésus se tourna vers elles, et dit: Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi; mais pleurez sur vous et sur vos enfants.29  Car voici, des jours viendront où l'on dira: Heureuses les stériles, heureuses les entrailles qui n'ont point enfanté, et les mamelles qui n'ont point allaité!30  Alors ils se mettront à dire aux montagnes: Tombez sur nous! Et aux collines: Couvrez-nous!31  Car, si l'on fait ces choses au bois vert, qu'arrivera-t-il au bois sec?


L'historien Josèphe parle de Jérusalem avant sa ruine : “Les maisons étaient pleines des corps morts des femmes et des enfants, et les rues de ceux des vieillards. Les jeunes tout enflés et tout languissants allaient en chancelant à chaque pas dans les places publiques ; on les aurait plutôt pris pour des spectres que pour des personnes vivantes, et la moindre chose qu'ils rencontraient les faisait tomber. Ainsi ils n'avaient pas la force d'enterrer les morts, et quand ils l'auraient eue, ils n'auraient pu s'y résoudre tant à cause de leur trop grand nombre, que parce qu'ils ne savaient combien il leur restait encore à eux-mêmes de temps à vivre. Que si quelques-uns s'efforçaient de rendre ce devoir de piété, ils expiraient presque tous en s'en acquittant, et d'autres se traînaient comme ils pouvaient jusqu'au lieu de leur sépulture pour y attendre le moment de leur mort qui était si proche. Au milieu d'une si affreuse misère on ne voyait point de pleurs, on n'entendait point de gémissements.” 

Lors du siège de Jérusalem et la destruction du temple, environ 1 100 000 Juifs avaient péri. Un carnage effroyade selon Josèphe.

Dieu avec les Chrétiens, son peuple

Eusèbe de Césarée, historien religieux des troisième et quatrième siècles, écrivit : “Cependant, le corps tout entier de la congrégation à Jérusalem ayant reçu un ordre par une révélation divine, qui avait été donnée avant la guerre à des hommes à la piété approuvée, ils quittèrent la ville et résidèrent de l'autre côté du Jourdain, dans une ville appelée Pella.” Traduction de Gustave Bardy, Paris, 1978, pp. 102, 103. 

Épiphane de Salamine, un historien juif converti au christianisme de l'Église primitive qui vécut à la même période, rapporte ‘qu'ayant été avertis de la proximité du siège par le Christ, les chrétiens qui se trouvaient à Jérusalem s'enfuirent à Pella'. Panarion (la Huche) : Adversum Haeresis 
Avatar de l’utilisateur
Abba
 
Messages: 453
Inscription: 3 Fév 2012 20


Retourner vers Prophéties et Fin des Temps

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 20 invités

cron