PORTRAIT D'UN PROPHÈTE , PAR LÉONARD RAVENHILL

Antichrist et Armageddon - la Bible prophétise contre l'islam
-

PORTRAIT D'UN PROPHÈTE , PAR LÉONARD RAVENHILL

Nouveau messagede Reloaded » 13 Sep 2019 19

PORTRAIT D'UN PROPHÈTE , PAR LÉONARD RAVENHILL

Le prophète de son temps est pleinement accepté par Dieu et totalement rejeté par les hommes. Il y a bien longtemps, le Dr Gregory Mantle disait avec raison: "Personne ne peut être pleinement accepté avant d'avoir été totalement rejeté." Le prophète de Dieu est conscient de ces deux expériences. Elles sont sa "marque de fabrique".

Les membres des églises se sentent défiés par le prophète parce qu'il vit seul, isolé d'un monde qui périt malgré leur théologie chaleureuse - mais sans grands résultats. Ils ont peu de chances d'élire "Homme de l'Année" celui qui, généralement, qualifie les églises de "synagogues de Satan"!

Le prophète vient pour rétablir ce qui est renversé. Son travail est d'appeler à rentrer dans le rang ceux qui en sont sortis ! Il est impopulaire parce qu'il s'oppose à ce qui est populaire en terme de moralité et de spiritualité. Dans une époque de politiciens sans visage et de prédicateurs sans voix, il n'y a pas de besoin national plus urgent que celui de crier à Dieu pour qu'Il envoie un prophète! La fonction du prophète, comme Austin-Sparks l'a dit une fois, "a toujours été celle de la restauration".

Le prophète est le détective de Dieu qui cherche le trésor perdu. Plus il est impopulaire, plus il est efficace ! Le compromis ? Connais pas ! Sur lui, on ne trouve pas une étiquette, avec un prix.

Il est totalement "d'un autre monde".
Il est incontestablement controversé et on lui pardonne rarement ses propos.
Il marche selon un autre rythme.
Il respire l'air raréfié de l'inspiration.
C'est un "voyant" qui vient pour conduire les aveugles.
Il vit sur les hauteurs de Dieu et descend dans la vallée avec un "Ainsi parle le Seigneur".
Il partage un certaine quantité de la prescience de Dieu et a une conscience claire du jugement imminent.
Il vit dans un total isolement.
Il est franc et catégorique mais ne revendique aucun privilège.
Son message est: "Repentez-vous, soyez réconciliés avec Dieu, sinon… !"
Ses prophéties sont considérées comme non inspirées.
Sa vérité amène le tourment, mais sa voix n'est jamais creuse.
Il est le méchant d'aujourd'hui mais le héros de demain.
Il est excommunié de son vivant et célébré à sa mort !
Il n'a droit qu'à des insultes de son vivant tandis qu'on le loue une fois mort.
C'est un bon prof pour nous conduire à Christ, mais dans sa classe, bien peu obtiennent leur "diplôme".`

De son vivant, il n'a pas d'amis mais une fois mort, c'est une véritable "star".
Il est contre les ministères bien établis mais une fois mort, on fait de lui un monument de sainteté.
Il mange quotidiennement le pain de l'affliction lorsqu'il exerce son ministère, mais il nourrit du Pain de Vie ceux qui l'écoutent.
Il ne marche devant les hommes que durant quelques jours, lui qui a marché marche devant Dieu durant des années.
Il annonce des fléaux pour la nation avant d'être dénoncé par la nation comme étant lui-même un fléau.
Il fait des décrets, il annonce et il dénonce !
Son cœur est un volcan et ses paroles sont comme du feu.
Il parle aux hommes de la part de Dieu.
Il porte haut le flambeau de la vérité parmi les hérétiques alors qu'il est tourné en ridicule par les hommes.
Il affronte Dieu avant d'affronter les hommes, mais il s'efface lui-même.
Il se cache avec Dieu dans le lieu secret, mais il n'a rien à cacher sur la place publique.
Il est sensible dans le monde naturel mais il est surnaturellement spirituel.
Il est passionné, obsédé par son objectif et pugnace.
Il a été ordonné par Dieu mais il est dédaigné par les hommes.

Le besoin de notre nation en cette heure n'est pas que notre monnaie retrouve sa force, ni que nous sauvions la face dans tel ou tel scandale politique, ou que nous trouvions une réponse au problème écologique. Notre besoin, c'est que Dieu nous envoie un prophète !

Je suis bombardé de messages sur les pénuries à venir dans notre nation : pain, essence, énergie. Je lis entre les lignes de ces personnes effrayées. Elles sentent confusément que les "sept années de prospérité" sont terminées et que "sept années de famine" sont devant nous. Mais la plus grande famine dans cette nation dans notre époque est LA FAMINE D'ENTENDRE LA PAROLE DE DIEU (Amos 8:11).

Des millions ont été dépensés dans l'évangélisation ces dernières décennies. Des centaines de messages évangéliques sont diffusés chaque jour. Des campagnes d'évangélisation ont été organisées; des réunions de guérison ont eu une forte influence (…). Des gens capables d'organiser des évènements, nous n'en manquons pas. Les prédicateurs de talents sont légions. Les missions évangéliques "pleines aux as" pullulent. Mais où, oui où est le prophète ? Où sont les hommes qui sortent du Lieu Saint encore incandescents ? Où sont les Moïse qui supplient dans le jeûne le Seigneur en faveur d'un retour à la sainteté face à notre morale pourrie, notre politique perfide et notre spiritualité tiède et malade ?

Ils viendront. On fait violence au prophète durant son ministère, mais l'Histoire le justifie.
Il existe un vide terrible vide dans le christianisme évangélique d'aujourd'hui. La personne qui manque, dans nos rangs, c'est le prophète. Un homme avec un sérieux terrifiant. Un homme totalement détaché de ce monde. Un homme rejeté par les autres hommes, même par les meilleurs, parce qu'ils le considèrent comme trop austère, trop sévère, trop négatif et trop asocial.
Qu'il soit aussi intègre que Jean-Baptiste.
Que sa voix résonne dans le désert de la théologie et de "l'églisianisme" (*) modernes.
Qu'il soit aussi désintéressé que Paul, l'apôtre. Lui qui DISAIT ce qu'il VIVAIT : "Je fais UNE SEULE CHOSE."
Qu'il rejette les faveurs ecclésiastiques.
Qu'il s'abaisse lui-même, et ne cherche pas à se mettre en valeur, qu'il ne se promeuve pas lui-même, qu'il ne soit pas propre-juste, qu'il ne se glorifie pas.
Qu'il ne dise rien qui puisse attirer les hommes à lui-même mais uniquement ce qui précisément ramènera les hommes à Dieu.
Que chaque jour il sorte de la salle du Trône du Dieu saint, après avoir reçu l'ordre du jour.
Qu'il débouche, par la puissance de Dieu, les oreilles de ces millions de gens assourdis par le fracas des pièces qui tombent de la machine-à-sous du matérialisme.
Qu'il crie d'une voix que ce siècle n'a pas encore entendue parce qu'il a eu une vision qu'aucun homme dans ce siècle n'a encore eue.
Dieu, envoie-nous ce Moïse qui nous conduira du désert du matérialisme grossier, où les serpents à sonnette de la luxure nous mordent et où des illuminés, aveugles spirituellement, nous mènent tout droit vers un Harmaguédon qui s'approche à grands pas.
Dieu, aie pitié ! Envoie-nous des PROPHETES !
* Néologisme forgé par Ravenhill lui-même, traduction du mot "churchianism".
Source : Ravenhill.org 1994. Traduction Sentinelle de Néhémie retouchée par Nicolas Ciarapica, le 9 septembre 2019.
Reloaded
 
Messages: 3519
Inscription: 16 Mai 2010 03

Retourner vers Prophéties et Fin des Temps

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités

cron