Le Retour d’Israël, par Joseph Strich

Antichrist et Armageddon - la Bible prophétise contre l'islam
-

Le Retour d’Israël, par Joseph Strich

Nouveau messagede Reloaded » 22 Oct 2012 03

Retour sur « Le Retour (d’Israël) (1) », par Joseph Strich

A l’heure où l’Etat d’Israël suscite de violentes controverses – en fait à toute heure – « Le Retour d’Israël et l’Espérance du monde reste d’une brûlante actualité et aurait bien mérité une suite.

Combien de fois ai-je cherché, en vain, dans toutes les librairies de Paris, le titre mythique d’Abraham Livni, Le Retour d’Israël et l’Espérance du monde, maintes fois réédité depuis sa première publication aux Editions du Rocher en 1894, mais introuvable et en rupture de stock, ces dernières années ?

Je ne connais pas le nom d’origine de celui qui est également l’auteur de La recherche du dieu chez Paul Valéry et de Je crois à la prophétie.

Je savais seulement qu’il était converti et avait enseigné la philosophie aux premières Terminales françaises en Israël (Netanya ou il avait été amené par Manitou, à la fin des années 1960).

Converti ? Oui, le très proche Rav Kook le raconte dans son livre : le jeune homme de famille catholique a 20 ans lorsqu’il découvre les horreurs de la Shoah à la fin de la guerre. Il cherche alors à percer le mystère de la haine antisémite. Une longue quête intellectuelle et spirituelle qui le conduit au judaïsme et à l’aliya, après un voyage au Maroc (dans le cadre de la mission française). Il découvre stupéfait avoir été victime d’une illusion, celle de la disparition de l’ancien Peuple biblique, qui continue à exister dans le Juif moderne. Il s’installe à Jérusalem dans les années 1960 et y fonde une famille. Sa disparition précoce dans les années 1980 suit de peu la publication de son chef d’œuvre, grâce auquel sa notoriété ne cesse de grandir depuis.

De la Shoah à la reconstruction ?

Retour sur le Retour, donc. Auschwitz 1944, création d’Israël 1948 … Voilà deux extrémités de l’arc en ciel qui embrase le destin bimillénaire d’Israël, selon Livni :

D’un côté, la Shoah qui sonne le glas de la chrétienté, l’effondrement moral de sa civilisation ; de l’autre, la résurrection, la renaissance du Peuple renié et exclu de la communauté des peuples depuis 2.000 ans, et de retour en tant que Nation, portant en guise de flambeau son héritage surnaturel « pour découvrir à l’humanité le message éternel des prophètes », une humanité qui n’en veut guère jusqu’ici me semble-t-il, moi lecteur.

« Abraham Livni, puisant aux sources traditionnelles de la pensée hébraïque, analyse les raisons de l’échec d’une civilisation qui avait tenté de dépouiller le vieux Peuple d’Israël de sa Terre, de sa Bible et de son identité ; et nous fait découvrir dans l’histoire du Peuple juif l’épine dorsale de toute l’aventure humaine, une Histoire témoin prototype, porteuse de la seule espérance de salut du monde moderne », note l’éditeur.

Deux thèmes majeurs dominent et jalonnent la longue et difficile entreprise intellectuelle de l’écrivain-philosophe, tout en ayant le même pivot : l’Eglise et son problème juif, ou ce qu’il appelle « l’équivoque de la notion de civilisation judéo-chrétienne ». Car si le long calvaire du Peuple juif commence par Jésus et ses apôtres, il ne se termine par Hitler et ses nazis, il se poursuit avec Arafat et ses Palestiniens (2).

Place donc, pour le premier thème, à l’auteur lui-même, ses mots sublimes m’enlevant les miens de la bouche (concernant les débuts du christianisme) : « … Il s’agissait, pour la nouvelle église chrétienne, de voler l’identité du Peuple d’Israël. C’est elle désormais qui prétendait être le nouveau Israël, elle qui constituait le véritable peuple élu. Nulle usurpation ne fut dans l’histoire aussi empoisonnée, aussi habilement camouflée sous un mysticisme religieux tellement rassurant. Nulle ne fut aussi lourde de conséquences dramatiques et meurtrières. Car Auschwitz est la démonstration, suprêmement absurde, des conséquences extrêmes du mensonge sur lequel la civilisation chrétienne a été bâtie pendant vingt siècles : La volonté d’oublier cette « mémoire de la création » que constitue Israël.

Le « mythe palestinien »

Deuxième remarque : Les Palestiniens (3) sont doublement coupables, car leur combat n’est peut-être pas seulement pour la terre disputée, mais aussi pour l’âme d’Israël, qu’ils veulent, comme les nazis, dérober, au profit d’une autre Histoire.

Car après cette « révélation métahistorique d’Auschwitz, pour le Peuple juif et pour l’humanité » Abraham Livni s’attaque à la question palestinienne, déjà étonnamment omniprésente en ce début des années 1980. Et là, c’est le mythe palestinien » qui est en cause, associé à la problématique chrétienne.

Explication : « Quand Israël revient de l’exil, Esaü a inventé un nouveau mythe, afin de mieux s’opposer au retour d’Israël. Après avoir cherché à lui voler son identité, il cherche à lui voler sa Terre, fût-ce par personne interposée, avec l’aide d’Ismaël. La Terre d’Israël serait, à ses dires, la Palestine, et le Peuple d’Israël prié de la laisser aux (4) Palestiniens ! Le tour de passe-passe est accompli. Ismaël se sert de tout l’arsenal idéologique d’Esaü. L, avant de succomber dans l’oubli, le droit de peuples à disposer d’eux-mêmes n’a jamais été brandi aussi hautement ».

Mais il y a de l’espoir pour Livni. Car ne peut-être Israël que celui est capable de « lutter avec des puissances célestes et terrestres, et vaincre » (Genèse, 32,29). Il s’agit d’assumer la dialectique du bien et du mal. Et l’auteur de faire la nomenclature de dates significatives : 70, prise de Jérusalem par Titus ; 135, bar Kochba battu par Hadrien, puis la Terre d’Israël est baptisée « Palestine » par Vespasien.

suite http://www.europe-israel.org/2012/10/re ... ment-25187
Reloaded
 
Messages: 3328
Inscription: 16 Mai 2010 03

Re: Le Retour d’Israël, par Joseph Strich

Nouveau messagede Reloaded » 12 Juin 2017 00

LIVRE L'Antichrist, vers un Djihad Mondial
http://www.islam-bible-prophecy.com/apocalypse/

https://www.youtube.com/watch?v=
http://www.islam-bible-prophecy.com/

https://www.youtube.com/watch?v=
http://www.islam-bible-prophecy.com/apo ... ticles.php


"Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l'âme; craignez plutôt celui qui peut faire périr l'âme et le corps dans la géhenne." Matthieu 10:28

"Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu." 1 Corinthiens 1:18
Reloaded
 
Messages: 3328
Inscription: 16 Mai 2010 03


Retourner vers Prophéties et Fin des Temps

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités

cron