Revelation de Jean - La seconde bete de l'Apocalypse

Antichrist et Armageddon - la Bible prophétise contre l'islam
-

Revelation de Jean - La seconde bete de l'Apocalypse

Nouveau messagede Morpheus » 27 Aoû 2010 22

QUI EST LE FAUX PROPHETE ?

Ecrit par Fabrice Statuto, le 20 Avril 2016.
Extrait du livre "L'Antichrist, vers un Djihad Mondial".
Source complete http://www.islam-bible-prophecy.com/apo ... ophete.php

Introduction

Les prophètes Michée, Daniel, Ezéchiel et Ésaïe parlent d'une seule et unique entité maléfique pour la fin des temps, un Antichrist qu’ils surnomment : « le Roi du Nord », « l'Assyrien », « Gog » ou « la petite corne ».

Ézéchiel 38:16 « Tu t'avanceras contre mon peuple d'Israël, Comme une nuée qui va couvrir le pays. Dans la suite des jours, je te ferai marcher contre mon pays, Afin que les nations me connaissent, Quand je serai sanctifié par toi sous leurs yeux, ô Gog ! 17 Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Est-ce toi de qui j'ai parlé jadis Par mes serviteurs les prophètes d'Israël, Qui ont prophétisé alors, pendant des années, Que je t'amènerais contre eux ? »

L’Apôtre Paul étudiait la Torah et les livres des prophètes. Dans ses lettres, Paul ne parlent que d’un seul et unique personnage qu’il nomme « l'homme du péché », « le fils de la perdition » ou encore « l’impie » (2 Thessaloniciens 2:4,9).

Les prophètes, les lettres de Paul et les Évangiles ne parlent que d’un seul et unique personnage maléfique pour la fin des temps. Un faux prophète qui conduira des millions d’âmes vers la perdition n’est-il pas animé par l’esprit de l’Antichrist ? N’est-ce pas le même esprit qui anime un Antichrist et un faux prophète ? Le prince du mal guidé par un orgueil surdimensionné acceptera-t-il de partager son pouvoir avec un autre dirigeant ?

Fort de ces constats pourquoi des auteurs et professeurs enseignent la présence de deux entités distinctes pour la fin des temps ? Un Antichrist et un faux prophète. Voici un début de réponse, ces interprètes d’eschatologie se basent davantage sur les Evangiles ou sur les récits « d’anciens théologiens » plutôt que sur le livre des prophètes issus du Tanak. Ils s’éloignent de l’esprit de la prophétie. C’est là une grave erreur qui mène souvent à des interprétations erronées.

La bête qui monte de la mer

Apocalypse 13:1-2 « Et il se tint sur le sable de la mer. Puis je vis monter de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème. La bête que je vis était semblable à un léopard ; ses pieds étaient comme ceux d'un ours, et sa gueule comme une gueule de lion. Le dragon lui donna sa puissance, et son trône, et une grande autorité. »

La bête monte de la mer. Dans le langage allégorique de la Bible, la mer symbolise une multitude de nations et de peuples.

La mer et les eaux symbolisent des groupes ethniques :

Daniel 7 :2 « Daniel commença et dit : Je regardais pendant ma vision nocturne, et voici, les quatre vents des cieux firent irruption sur la grande mer. »

Jérémie 51 :41-42 « Eh quoi ! Schéschac est prise ! Celle dont la gloire remplissait toute la terre est conquise ! Eh quoi ! Babylone est détruite au milieu des nations ! La mer est montée sur Babylone : Babylone a été couverte par la multitude de ses flots. »

Ezéchiel 26:3 « A cause de cela, ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Voici, j'en veux à toi, Tyr ! Je ferai monter contre toi des nations nombreuses, comme la mer fait monter ses flots. »


Apocalypse « 17:1,15 Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes vint, et il m'adressa la parole, en disant : Viens, je te montrerai le jugement de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux. (…) Et il me dit : Les eaux que tu as vues, sur lesquelles la prostituée est assise, ce sont des peuples, des foules, des nations, et des langues. »

En d’autres termes, cette bête surgit d’une multitude de nations. Le chapitre 7 de Daniel utilise une expression similaire pour décrire l’apparition des quatre animaux. Les quatre empires « sortirent de la mer ».

Daniel 7:3 « Et quatre grands animaux sortirent de la mer, différents les uns des autres. »

Comment donc « la bête qui monte de la mer » pourrait symboliser un homme ?

Au chapitre 13 du livre de l’Apocalypse la bête est semblable à un léopard (Empire de Javan – Daniel 7), a des pieds d'ours (Empire Médo-Perse – Daniel 7) et possède une gueule de lion (Empire de Babylone – Daniel 7).

Cette bête est donc la réunion des empires décrits au chapitre 7 de Daniel. De surcroît, cet animal représente un empire et non l'Antichrist comme de nombreux pasteurs et professeurs enseignent.

Note : remarquez que tous les territoires de ces empires (Babylone, Médo-Perse et Javan) sont aujourd’hui sous domination musulmane. La Macédoine et la Grèce subissent un afflux massif de migrants musulmans en provenance de la Turquie et de la Syrie.

Le livre de Daniel nous révèle que l’Antichrist est une petite corne (Daniel 7:7) qui surgira de dix cornes que porte la quatrième bête, l’empire final. Il nous révèle aussi que les dix cornes sont dix rois (Daniel 7:24).

Daniel 7 :7 « Après cela, je regardai pendant mes visions nocturnes, et voici, il y avait un quatrième animal, terrible, épouvantable et extraordinairement fort ; il avait de grandes dents de fer, il mangeait, brisait, et il foulait aux pieds ce qui restait ; il était différent de tous les animaux précédents, et il avait dix cornes. 8 Je considérai les cornes, et voici, une autre petite corne sortit du milieu d'elles, et trois des premières cornes furent arrachées devant cette corne ; et voici, elle avait des yeux comme des yeux d'homme, et une bouche, qui parlait avec arrogance. (…) 24 Les dix cornes, ce sont dix rois qui s'élèveront de ce royaume. Un autre s'élèvera après eux, il sera différent des premiers, et il abaissera trois rois.»

Le livre de l’Apocalypse nous révèle une bête qui monte de la mer et qui possède dix cornes (Apocalypse 13 :1). Ces dix cornes sont dix rois (Apocalypse 17 :12).

Apocalypse 13:1 « Et il se tint sur le sable de la mer. Puis je vis monter de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème.»

Apocalypse 17:12 Les dix cornes que tu as vues sont dix rois, qui n'ont pas encore reçu de royaume, mais qui reçoivent autorité comme rois pendant une heure avec la bête.


Par analogie avec les versets Daniel 7:7-8, 7:24, la première bête décrite au chapitre 13 du livre Apocalypse représente le dernier empire et ses dix cornes représentent dix rois. De l’une de ces dix cornes surgira une « petite corne » qui aura autorité sur les autres cornes. Clairement, l’Antichrist n’est pas la « bête qui monte de la mer » mais est l’une des dix cornes de cette bête.

La bête qui monte de la terre

Apocalypse 13:11 « Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d'un agneau, et qui parlait comme un dragon. »

Cette bête monte de la terre. Il s’agit d’une allégorie prophétique pour dire que cette bête s’élèvera d’entre les hommes. Cette bête est donc l’un d’entre eux. En effet, l'homme est créé de la terre et retournera à la terre :

Genèse 2:7 « L'Eternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant. »

Genèse 3:17 « car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière. »
Avatar de l’utilisateur
Morpheus
Administrateur du site
 
Messages: 4309
Inscription: 14 Mai 2010 00
Localisation: Suisse

Re: Revelation de Jean - La seconde bete de l'Apocalypse

Nouveau messagede Morpheus » 27 Aoû 2010 22

Avatar de l’utilisateur
Morpheus
Administrateur du site
 
Messages: 4309
Inscription: 14 Mai 2010 00
Localisation: Suisse


Retourner vers Prophéties et Fin des Temps

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 15 invités

cron