Une Bete qui ressucite sous nos yeux

Antichrist et Armageddon - la Bible prophétise contre l'islam
-

Une Bete qui ressucite sous nos yeux

Nouveau messagede Morpheus » 2 Fév 2013 16

Extrait du livre 3ieme guerre mondiale, Simon Altaf, traduit par un frere messianique

Les musulmans radicaux sont-ils en train de faire revivre l’Islam, tel qu’il était en Arabie au 7° siècle ?

Les actes commis aujourd'hui par les fanatiques, ne se détournent PAS de l'Islam. Au contraire, ils contribuent à rétablir cette religion telle qu’elle était à son origine. Les radicaux veulent imposer au monde actuel cette religion fondamentaliste du 7ème siècle. C’est pour cette raison, qu’ils essayent de suivre à la lettre les préceptes enseignés par Muhammad dans le « saint » Coran et dans le Hadiths, dans lesquels sont enregistrés les faits et gestes de la vie du prophète.

Pour les musulmans, l'ordre du jour est clair. S’il y a une chose que nous pouvons leur reconnaître, c’est qu’ils ne s’en cachent pas. Voici un exemple :

Sermon diffusé sur la TV de l’autorité palestinienne : Assujettissez les Croyants, exterminez les Juifs ! Presse Arabe, 13 mai, 2005

Un sermon diffusé vendredi passé sur la télévision de l’autorité palestinienne (PA) appelait à la subordination, de tous les pays croyants à l'Islam, et à l'extermination de tous les Juifs. En voici un extrait.

L'iman, Ibrahim Mudayris, déclara à ses téléspectateurs « le jour viendra où nous régnerons sur l'Amérique et sur la Grande-Bretagne, nous régnerons sur le monde entier, excepté sur les Juifs ». Il a expliqué, qu’à la différence des pays croyants, les Juifs ne pouvaient pas être assujettis. Il a annoncé aux téléspectateurs, que la seule chose, qui attendait les Juifs était leur extermination.

Le Coran et les Hadiths fournissent une abondance de justifications pour tous les faits commis par les musulmans radicaux aujourd'hui. C'est la raison pour laquelle nous ne voyons jamais de protestations de masse chez les musulmans modérés, quels que soient les actes perpétrés par des despotes musulmans, comme Saddam Hussein ou Yasser Arafat (aujourd’hui décédés). Ils ont assassiné leurs propres peuples et régné sur eux avec des bras de fer ; Saddam, avec bestialité, et Arafat, via un programme d’endoctrinement aux attentats suicides. Le but était d’attirer des candidats pour qu’ils aillent rejoindre les 72 houris (femmes vierges) au paradis.

Avez-vous remarqué, qu'il n'y a jamais eu de manifestations dans le monde de la part des musulmans, afin de protester contre les attentats, ou contre les décapitations commis par les radicaux ? Nous devons nous demander pourquoi. La réponse est plus simple que nous le pensons. Ceux, qui commettent ces massacres sont dans le camp des « bons » musulmans. En se référant aux « textes sacrés », ils sont en mesure de démontrer le bien fondé de leurs actions. Les autres, en revanche, sont dans l’erreur. Ils ne font que se distancer de l’Islam, car ils ne s’en tiennent pas entièrement à la Sharia (la loi islamique). Après les attentats du 7 juillet 2005 à Londres, il y a bien eu une petite manifestation tenue par une cinquantaine de musulmans ; mais, même dans ce cas, ces gens avaient leur propre agenda. C’est ce que j’appelle les deux visages de l’Islam. Des sources sûres m’ont révélées, que dans les coulisses les manifestants rejetaient le blâme sur l'Angleterre et sur l'Amérique. Il s’agissait, en fait, d’un simple stratagème politique.

Il est ironique, qu’une nation comprenant, au bas mot, 1.5 million de musulmans, n’arrive seulement à rassembler qu’une petite cinquantaine de manifestants. Le plus triste est que le motif était entièrement politique, et qu’il n’y a pas eu de véritables remords sur les événements à proprement dit. Pourquoi y en aurait-il ? Il s’agissait des leurs, qui accomplissaient la volonté d'Allah. Comment peut-on imaginer, que ces jeunes kamikazes aient été formés par l'Islam radical, au R-U même, et que personne n’ait rien vu ? Il serait grand temps que toutes les mosquées de Grande-Bretagne et des Etats-Unis soient mises sous surveillance. C’est là où sont endoctrinés les terroristes.

Voici, en partie, l’histoire arrivée à deux musulmans pakistanais, alors qu’ils travaillaient en Irak, pour subvenir aux besoins de leurs familles. Considérés comme apostats, ils ont brutalement été décapités.

ISLAMABAD, 30 juillet 2004 (En ligne) : Le ministre des affaires étrangères Khursheed Mehmood Kasuri a indiqué, jeudi, que le gouvernement était en contact avec l'ambassade pakistanaise en Irak suite à la découverte des corps de deux Kashmiri, tués par des ravisseurs iraquiens.

Le gouvernement et le peuple pakistanais ont appris avec douleur et appréhension les nouvelles tragiques, en provenance d'Irak. « Il est en effet regrettable, qu'en dépit d'une résolution unanime, prise à l’Assemblée Nationale, qu’après des appels du président du Pakistan, du premier ministre et de moi-même, que les ravisseurs irakiens de deux otages Pakistanais Raja Azad Khan et Sajid Naeem, n’aient pas pris en compte ces appels ; et qu’ils aient tués deux ouvriers musulmans innocents, qui ne faisait que leur travail et, qui n’avaient aucun ordre du jour politique » a-t-il déclaré.

Il est consternant de se rendre à l’évidence : les actes commis par les musulmans aujourd'hui, sont en tous points compatibles avec ceux commis par Muhammad et ses adeptes, aux débuts de l'Islam. Malheureusement, de nombreux musulmans innocents sont assassinés par ceux qui observent les stricts préceptes de cette foi. Ils voient les autres musulmans comme étant apostats et complices des infidèles.

A. Quelle est la cause de la haine acharnée des musulmans ?

Pourquoi les musulmans détestent-ils autant Israël ? Cela ne peut pas uniquement être dû à une question de territoire ! Effectivement, comme nous allons le voir, il ne s’agit pas seulement d’une question de territoire. S'il s’agissait uniquement d’une histoire de terres, alors, dans la mesure où les Arabes possèdent, au moins six cents cinquante fois plus de terres, qu’Israël, ils pourraient en donner une partie aux palestiniens. Mais c’est beaucoup plus que cela.
Comment YHWH voit-Il les choses ?

Joël 3:1-3 Car voici, en ces jours, en ce temps–là, Quand je ramènerai les captifs de Juda et de Jérusalem, (2) Je rassemblerai toutes les nations, Et je les ferai descendre dans la vallée de Josaphat ; Là, j’entrerai en jugement avec elles, Au sujet de mon peuple, d’Israël, mon héritage, Qu’elles ont dispersé parmi les nations, Et au sujet de mon pays qu’elles se sont partagé. (3) Ils ont tiré mon peuple au sort ; Ils ont donné le jeune garçon pour une prostituée, Ils ont vendu la jeune fille pour du vin, et ils ont bu.

Parce que Juda est de retour sur la terre d'Israël, et que Jérusalem est de nouveau libre depuis 1967, nous savons que l’expression « en ces jours » se réfère à la période actuelle. Nous assistons aujourd’hui à une lutte acharnée entre les palestiniens, entre toutes les autres nations musulmanes, et Israël pour ce petit morceau de territoire.

Voici un graphique montrant ce que possèdent les Arabes par rapport aux Israéliens.

Pays superficie
(km2) Israël

Soudan
Algerie
Arabie-Saoudite
Libye
Egypte
Yemen
Maroc
Irak
Oman
Syrie
Tunisie
Jordanie
Emirats Arabes Unis
Kuweit
Qatar
Liban


Total 2,505,810
2,381,740
1,960,582
1,759,540
1,001,450
547,030
446,550
437,072
212,460
185,180
163,610
92,300
82,880
17,820
11,437
10,400


11,805,461 (sq km)

















20,770 (sq km)

Les chiffres sont sidérants : 11.8 millions de kilomètres carrés contre 20.7 mille kilomètres carrés. De plus, les nations arabes possèdent une abondance de pétrole. Ils auraient largement les moyens de loger un million de réfugiés palestiniens, mais ils ne le feront pas. Il y a presque huit heures de vol entre la Mauritanie et les Emirats Arabes Unis (E.A.U.). Voilà le temps qu’il faut pour traverser les territoires arabes. Ils possèdent 650 fois plus de terres, que les israélites. Peu de gens sont au courant d’une telle réalité. Lorsque nous comparons les PIB, nous nous rendons compte, que celui des arabes est étonnamment bas. Le PIB arabe est de $3700 contre $18000 pour Israël. Le taux d'éducation au le Moyen-Orient est épouvantable.

Les arabes d’aujourd'hui et d’hier utilisent les palestiniens comme des pions pour jouer au chat et à la souris avec Israël. Le Dieu d'Israël nous dit, qu'Il va apporter un jugement sur ces nations, et que ce jugement divisera la terre d'Israël. Quelles sont les nations en question ?

L’Occident ne favorise pas les choses, dans la mesure où il donne à Israël ses ordres de marche, lui enjoignant de faire la paix et de donner la terre à l'autorité palestinienne. En dehors des nations occidentales, qui va être véritablement jugé ? Le problème initial ne vient pas des nations occidentales, mais en réalité, il provient des nations musulmanes.

Joël 3:12 Que les nations se réveillent, et qu’elles montent Vers la vallée de Josaphat ! Car là je siégerai pour JUGER TOUTES LES NATIONS D’ALENTOURS.

D’après le verset ci-dessus, le jugement est clairement émit à l’encontre de « toutes les nations d’alentours ». Dans le correct contexte biblique, cela signifie un jugement sur les nations musulmanes.

Esaïe 28:14-15 Ecoutez donc la parole de Yahuweh, moqueurs, Vous qui dominez sur ce peuple de Jérusalem ! 15 Vous dites : Nous avons fait une alliance avec la mort, Nous avons fait un pacte avec le séjour des morts ; Quand le fléau débordé passera, il ne nous atteindra pas, Car nous avons la fausseté pour refuge et le mensonge pour abri.

Le problème actuel vient des dirigeants israéliens. Ils sont corrompus et prêts à sacrifier des vies juives, pour apaiser les Edomites (les Jordaniens) et les Ismaélites (les Arabes). Le reste du monde y trouve son compte ; il laisse faire les choses afin que les arabes arrivent à leur fin vis à vis d'Israël.

Le problème est le suivant : l'Occident est dépendant du pétrole arabe. Il a d’importants contrats d'affaires avec toutes les nations productrices. Afin de s’adapter, l’Occident essaye, d’une certaine manière, de pencher en faveur des nations arabes. Du coup, il n’accorde pas à Israël les mêmes faveurs. Un autre problème vient du fait, qu’en Europe, entre les 12° et 18° siècles, les Juifs ont sévèrement été persécutés. Ils se sont réfugiés sur les terres musulmanes afin d’être en sécurité. Ils y vivaient en paix, à partir du moment où, ils s’en tenaient aux lois accordées aux dhimnis, celles où les Juifs et les croyants, sont considérés comme des citoyens de seconde classe. Aujourd’hui, les Juifs ont une petite partie de terre, qui leur appartient, et tous veulent la diviser en morceaux. Cela est fort triste.

Quelle est la faute de l’Occident ?

Peut-il apaiser les éléments radicaux ?

Les faibles réponses de la part des occidentaux face aux musulmans radicaux, notre manque de prises de positions, ainsi que notre connivence avec les gouvernements Arabes, sont dues aux monopoles pétroliers de ces derniers, et à la recherche constante de profit.

Le livre de la Révélation nous dit :

Apocalypse 18:3 “parce que toutes les nations ont bu du vin de la fureur de sa débauche, que les rois de la terre se sont livrés avec elle à la débauche, et que les marchands de la terre se sont enrichis par la puissance de son luxe.”

Il est certain, qu'Israël va de nouveau être divisé. Il est demandé aux communautés de Yesha (Judée et Samarie) de se préparer à être déracinées. Les gens ont été avertis en termes clairs : ils doivent se tenir prêts à partir, ou alors ils seront expulsés de force. Les résidants de Gaza ont été évacués et Gaza a été donné à l’autorité Palestinienne.

Il faut quelqu'un pour accomplir le plan de YHWH : M. Bush est avec Ariel Sharon (En 2008, il est aux côtés d’Ehoud Olmert NDT).

YHWH ne jugera pas seulement les nations occidentales, qui veulent diviser Israël, mais il jugera également la conduite corrompue des dirigeants israéliens ; et celle de tous ceux, qui pensent arriver à obtenir la paix, en cédant du territoire.

Gaza appartient à la tribu de Juda. Ce morceau de terre est revendiqué par les palestiniens, qui le réclament, alors qu’ils n’y ont jamais vécu dans le passé.

Juges 1:18 Juda s’empara encore de Gaza et de son territoire, d’Askalon et de son territoire, et d’Ekron et de son territoire.

Par la bouche du prophète Joël, YHWH se réfère à tout Israël comme étant « Mon peuple ». Ceux qui essayent de le diviser souffriront. Il nous en donne les raisons et nos fournit l’identité des peuples, qui sont derrière les divisions.

Joël 3:6 Vous avez vendu les enfants de Juda et de Jérusalem aux enfants de Javan, Afin de les éloigner de leur territoire.

« Vous avez vendu les enfants de Juda et de Jérusalem aux enfants de Javan ». Dans la traduction anglaise, le mot « Javan » est traduit par « les grecs ». Il ne s’agit pas de la Grèce telle que nous la connaissons aujourd'hui. Selon l'historien Flavius Josèphe, « Javan » représente les masses continentales de la Turquie occidentale.
Qui vend à qui ?

L'alliance occidentale, en connivence avec les dirigeants israéliens, est en train de céder le territoire. Ils essayent de faire sortir Juda hors de ses frontières, afin de favoriser le peuple musulman. En effet, les javans se réfèrent à l'Empire Islamique, et non pas à la Grèce. Les théologiens feraient bien de revoir leur théologie, et les croyants devraient arrêter de sauter dans le train de ceux, qui préconisent des « jugements sur l’Amérique ». Si personne ne divise Israël, qui va accomplir le plan de Dieu ? Le Président Bush fait uniquement ce que YHWH attend de lui. Les véritables diviseurs sont les nations musulmanes, non pas les nations occidentales. C’est là, que le bon sens doit prévaloir, afin de voir ce qui est appelé à se produire.

Joël 3:7 Eh bien ! Je vais les appeler du lieu où vous les avez vendus, et je ferai retomber vos actes sur vos têtes. (Traduction Bible de Jérusalem)

Notez, que YHWH va appeler Juda du lieu où ils ont été vendus. La revanche sera retournée contre ceux, qui ont décrété la division. Ceci devrait nous forcer à examiner de nouveau nos actions.

Le problème de la haine entre les nations musulmanes et Israël à deux sources :

1. Spirituelle.

2. Physique.

Remontons aux pages de la Genèse pour voir où tout a commencé : Lorsque Adam et Eve ont chuté, une prophétie très particulière leur fut donnée.

La Bible nous dit en Genèse 3.15 : Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité (Zerah, qui veut aussi dire semence NDT): celle–ci t’écrasera (shuwph) la tête (ro'sh), et tu lui blesseras le talon (aqeb)

En Genèse 3.15, à qui se réfère le « toi » ? A s.a.tan ? « Ta postérité » ne représente pas seulement s.a.tan. Elle réprésente également ses partisans.

Quant à « Sa postérité », elle se réfère au Messie, né d’une vierge. Elle se réfère aux ancêtres de Yeshua, ainsi qu’à Ses descendants physiques (ses frères, de la tribu de Juda NDT), c'est-à-dire aux Juifs. Elle se réfère également aux croyants spirituels, rachetés par Son sang. Dans les cieux, s.a.tan n’est pas en mesure de faire quoi que ce soit à l’encontre de Yeshua. Face à Lui, il est sans aucun pouvoir. En revanche, il est en mesure de persécuter les croyants sur terre.

La source de la semence/postérité vient de l'homme et non de la femme. Elle inclut tous les descendants physiques, les Juifs ; ainsi que ceux, qui sont ensuite greffés sur les descendants, les Gentils (la maison perdue d'Israël). En GEN. 3:15, le mot hébreu utilisé pour définir « postérité » est « zerah ». Il est au singulier, et se rapporte à Yeshua Lui-même. Cela étant, son implication, bien qu’elle soit singulière, se réfère aussi à un groupe de personnes. Même si les Juifs ne sont pas tous sauvés, en tant que descendants d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, ils font partis du même groupe, que le Messie.

Dans le chapitre 16:20 de l’épître aux Romains Paul nous dit également, que le Dieu de Paix/Shalom, YHWH, va « écraser » s.a.tan. Littéralement, le mot grec utilisé dans ce verset, « soon-tree-bo », signifie « briser ».

Le mot hébreu « shuwph » signifie, non seulement meurtrir, mais également « écraser ». Yeshua va écraser s.a.tan ; et s.a.tan va Le blesser. Cela se réfère au sacrifice sur la croix.

s.a.tan est-il en mesure de blesser Yeshua en Le tuant, ou en L'écrasant ? Théologiquement et physiquement cela est impossible. s.a.tan, étant une créature créée, il ne peut pas blesser YHWH. La Parole (en araméen « la Memra ») nous dit, que c’est le Seigneur Yeshua, Le Messie Lui-même, qui a donné Sa vie sans que personne ne Lui force la main (Jean 10.15). Selon moi, ce texte signifie, que s.a.tan et ses partisans vont faire la guerre avec les adeptes de Yeshua. Yeshua n'ayant eu aucune lignée physique (progéniture), ce sont Ses descendants spirituels (les croyants) et Ses frères dans la chair (les Juifs), qui demeurent la cible de s.a.tan. Ce dernier ne peut pas faire la guerre contre Yeshua et remporter de victoire. En revanche, il peut essayer de faire la guerre contre Ses adeptes et contre Ses descendants physiques. s.a.tan peut aussi mettre des obstacles et des doutes chez les croyants en Yeshua, chose qu’il fait fréquemment. Par l’intermédiaire de ses adeptes, il utilise son armée pour tuer les descendants physiques et spirituels de Yeshua.



Genèse 3:15 Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité : celle–ci t’écrasera la tête, ro'sh et tu lui blesseras le talon/son Jacob..

Toute le monde s’accorde pour dire, que ce verset nous annonce, qu’en mourant sur croix Yeshua allait écraser s.a.tan. Laissez-moi maintenant mettre en avant une autre explication, qui va nous permettre de mieux comprendre ce texte, en nous montrant certaines choses, que nous n'avions peut être pas réalisées auparavant.

En premier lieu, nous devons comprendre, qu’en tant qu’esprit, s.a.tan ne pas être tué, mais seulement retenu. Ne vous êtes-vous jamais demandés pourquoi les anges, qui se sont rebellés contre YHWH, ont été enchaînés et non pas immédiatement tués ? Dans l'ordre de la création, les êtres spirituels ont été les premiers à être créés. Quand leur temps sera écoulé, ils seront jetés dans l’Etang de Feu, pour souffrir un tourment éternel. Ils ne disparaîtront pas, comme certains pourraient le croire. Les êtres humains ont été créés de la même manière. YHWH ayant mit Son esprit en eux, les âmes humaines sont éternelles. Le corps physique n'est rien d’autre, que de la poussière, mais l'esprit, c.-à-d. l’âme de l’homme, est impérissable. C'est pourquoi ceux, qui désobéissent seront destinés au feu éternel. Ils ne périront pas, mais souffriront un tourment éternel. Contrairement à ce que certains croient, ils ne disparaîtront pas de manière progressive, un peu à la manière d’une batterie, qui se décharge. Ce n’est pas ce que nous disent les Ecritures.

Nous devons réaliser, que YHWH est éternel. Lorsqu’Il crée une âme, Il met quelque chose à Lui à l’intérieur de l'être humain ainsi créé ; c’est pour cette raison, que l'homme ne peut ni périr, ni être détruit. Sachant, que nous ne pouvons pas être annihilé, un tourment éternel attend tous ceux, qui choisissent de désobéir. Comprenez, que l'anti-christ, une fois qu’il sera subjugué par s.a.tan, agira selon sa volonté sur les peuples de la terre. Les musulmans ont accepté Allah, qui n’est autre que s.a.tan déguisé. Nous le savons, mais eux ne savent pas, qu'ils suivent celui, qui va les décevoir. Si vous essayez de dire une telle chose à des musulmans, à cause de l’endurcissement de leurs cœurs, peu vous écouteront. C’est pour cette raison, que pour racheter les musulmans, il faut des prières et du bon sens. Les esprits, qui trompent les milliards de musulmans sont susceptibles à la prière. Puisque les musulmans sont devenus les principaux outils de s.a.tan, voyons comment il a l'intention de les employer.

Voici mon humble opinion et la manière dont je traduis Genèse 3:15

Genèse 3:15 Je mettrai inimitié [des effusions de sang et de la violence] entre toi [s.a.tan et ses adeptes] et la femme [figuratif du Messie, né d’une vierge et de Ses partisans, plus les descendants physiques, les Juifs, y compris les non croyants], entre ta postérité [partisans de s.a.tan, la haine des musulmans contre les Juifs et les croyants à travers les violences et les effusions de sang] et sa postérité [les partisans de Yeshua]: celle–ci t’écrasera la tête [Yeshua écrasera s.a.tan et le jetera dans le lac de feu], et tu lui blesseras le talon [s.a.tan et sa cohorte tueront les partisans de Yeshua, à la fois les descendants spirituels et physiques, au travers des guerres et effusions de sang].

« Talon », en hébreu se dit Akeb. Ce mot est employé dans le sens d'une armée menée par un commandant, c.-à-d. Yeshua menant l'armée des croyants contre le royaume de s.a.tan. La semence/postérité est employée au singulier pour décrire le Messie. Elle se réfère également à la nation d'Israël, dans la mesure où, dès que nous acceptons Yeshua en tant que Messie, nous faisons partie de cette nation/postérité. Par conséquent, une fois que nous acceptons l'offre de salut de Yeshua, nous sommes greffés en tant que Gentils (Genèse 22:18 et Galates 3:18).

Note : En dehors de Genèse 3:15, chacune des quatre utilisations du mot hébreu « eybah » [inimitié] se réfère au carnage. YHWH nous annonçait ce qui allait venir et comment le reconnaître. Ce que font les Islamistes, aujourd'hui, a été prédit il y a plus de 3.400 ans, dans le 3ème chapitre de la Genèse.

Utilisation du mot “Eybah” : Nombres 35:21, Nombres 35:22 et Ezékiel 25:15

Si, comme le mot hébreu « shuwph » le suggère, s.a.tan avait simplement été écrasé par la mort de Yeshua sur la croix, alors pourquoi est-il encore vivant et tue-il des croyants et des Juifs aujourd'hui ? Si ce que croient les chrétiens s’est produit sur la croix, alors s.a.tan devrait avoir été anéantit il y a bien longtemps. Cela étant, il est bel et bien vivant aujourd'hui, et il trompe toujours les nations. L'écrasement aura lieu, lors du retour de Yeshua de Nazareth.

Un accomplissement en deux parties se trouve dans cette prophétie. Par Son sang rédempteur, Yeshua, en Se sacrifiant sur la croix, a mis en échec le programme de s.a.tan. Ce programme consistait à entraîner tout le monde en enfer. La défaite physique de s.a.tan, son écrasement (shuwph) est, quant à lui, toujours futur. Lui et son royaume [ses partisans humains et les démons] seront mis hors d’état de nuire lors du retour de Yeshua. C’est ce que le Seigneur essayait de nous montrer dans la Genèse. Depuis 1400 ans, le mal est en train de grandir. Il s’agit de l’Islam radical, qui nous révèle le véritable esprit de s.a.tan.

Que celui qui a de l’intelligence, comprenne !

Psaumes 49:3 Ma bouche va faire entendre des paroles sages, Et mon cœur a des pensées pleines de sens.

Rappelez-vous, que la bataille se joue autour de Jérusalem, la ville que les musulmans réclament comme étant la leur. Vous êtes vous déjà demandés pourquoi Jérusalem n’apparaissait pas une seule fois dans le Coran ? Malgré cela, les musulmans prétendent que la ville leur appartient !
B. La bataille pour Jérusalem, la Loi sortira de Sion

Une leçon d’Histoire pour comprendre la bataille de Jérusalem

Genèse 2:8 Puis Yahuweh Dieu planta un jardin en Eden, du côté de l’orient, et il y mit l’homme qu’il avait formé.

Grâce aux inscriptions et aux tablettes antiques retrouvées, nous savons que le berceau de la civilisation se situe dans la région de l’Irak, le long de l’Euphrate et du Tigre, jusqu’au Nil en Egypte. L’Irak est le centre de TOUTES les fausses religions. Laissez-moi maintenant vous expliquer la signification de Jérusalem, et la raison pour laquelle nous verrons le Royaume Islamique s’abattre sur elle. Les traditions juives croient, que Jérusalem est le centre du monde. Des photos aériennes et satellites ont été prises ; si vous mesurez chacun des quatre coins les plus éloignés du monde, à partir de Jérusalem, vous trouverez, que Jérusalem est au « centre du monde ». La tradition Juive croit également, que le Jardin d’Eden était localisé à Jérusalem et, que le Mont du Temple était l’endroit exact où se trouvait l’Arbre de la Vie. La Bible elle-même valide le fait, que Jérusalem est le centre du monde.

Ezékiel 5:5 “Ainsi parle le Seigneur, Yahuweh : C’est là cette Jérusalem que j’avais placée au milieu (tokh) des nations et des pays d’alentour.”

Le mot « tokh » traduit par « milieu » se réfère plus exactement au centre d’un lieu. Lorsqu’Il viendra régner à Jérusalem, sur le Mont du Temple, là où sera érigé le 3ème Temple, Yeshua nous confirme par là, qu’Il demeurera au milieu, ou au centre du monde.

Zacharie 2:10 Pousse des cris d’allégresse et réjouis–toi, Fille de Sion ! Car voici, je viens, et j’habiterai au milieu de toi, Dit Yahuweh.

Des disciples disent, que le jardin planté par le Seigneur à l'Est, se réfère au Moyen-Orient. Le véritable Mont du Temple mesurait environ 26 acres. Il est légèrement plus grand aujourd'hui. En hébreu, le nom de Dieu est YHWH ; numériquement il est équivalent au nombre 26. Lorsque YHWH nous dit, qu’Il va mettre Son NOM sur le Mont du Temple, littéralement cela signifie, que YHWH a Son « NOM » à cet endroit. D’anciennes histoires égyptiennes évoquent un jardin sur les terres de Canaan (Israël). La tradition et les « pères de l’Eglise » croyaient, que YHWH avait mis Sa pierre de fondation sur le Mont du Temple. En hébreu, les Juifs se réfèrent à la roche du Mont du Temple en tant que « Even He-Shetivah », qui veut dire « la pierre d’angle ». On pense, que c’est là que se situait le Temple de Salomon et de Zorobabel. En arabe, les musulmans se réfèrent à cet endroit en tant que « Kubbat es-Sakhra », qui signifie « pierre de fondation ». Sur le côté occidental du Dôme de la Roche, il est inscrit « la Roche du Temple du jardin d'Éden ». C'est pourquoi les Juifs croient également, qu'Adam fut créé à cet endroit. Comme le mentionne le prophète Esaïe, ils pensent, qu’il s’agit de l’endroit exact, où YHWH créa la « fondation du monde » :

Esaïe 28:16 C’est pourquoi ainsi parle le Seigneur, Yahuweh : Voici, j’ai mis pour fondement en Sion une pierre, Une pierre éprouvée, une pierre angulaire de prix, solidement posée ; Celui qui la prendra pour appui n’aura point hâte de fuir.

Les croyants croient, que ce verset fait référence au Messie Yeshua. Symboliquement, cela est vrai, mais littéralement, il s’agit de l'emplacement du Mont Morija, là où le premier homme Adam fut créé ; et selon des traditions juives, là où il tomba dans le péché.

Le mot hébreu « yasad» signifie « désigner » et « établir ». Yeshua « a été désigné » et « établi » pour Sa mission. L’emplacement du Mont du Temple « a également été « désigné » pour que ces choses se produisent.

Le mot hébreu pour “précieux” « yakar » signifie « excellent », « onéreux », « honorable », tous ces termes ont été appliqués au Messie d’Israël.

Genèse 28:10-12 “Jacob partit de Beer–Schéba [Israël], et s’en alla à Charan [un endroit en Irak]. (11) Il arriva dans un lieu [Mont du Temple] où il passa la nuit ; car le soleil était couché. Il y prit une pierre, dont il fit son chevet, et il se coucha dans ce lieu–là. (12) Il eut un songe. Et voici, une échelle était appuyée sur la terre, et son sommet touchait au ciel. Et voici, les anges de Dieu montaient et descendaient par cette échelle.

17 Il eut peur, et dit : Que ce lieu Ha-Maqowm est redoutable ! C’est ici la maison de Dieu, c’est ici la porte des cieux !”

Où Jacob se rendait-il ? En Irak. Où a-t-il passé la nuit ? D’après les rabbins le mot « ce lieu », en hébreu « Ha Maqowm », est un autre nom employé pour désigner YHWH.

Exode 3:5 “Dieu dit : N’approche pas d’ici, ôte tes souliers de tes pieds, car LE LIEU [Ha-Maqowm] sur lequel tu te tiens est une terre sainte.”

Le verset ci-dessus nous explique la raison pour laquelle les rabbins reconnaissent « Ha-Maqowm » comme étant un nom pour YHWH. C’est à cet endroit, qu’Il a rencontré Moïse. Mieux encore, ce lieu est le « trône de Yahuweh »

Jérémie 17:12 Il est un trône de gloire, élevé dès le commencement, C’est le lieu [Ha-Maqowm] de notre sanctuaire.
Ce Lieu est celui du trône de YHWH.
Genèse 22:9 Lorsqu’ils furent arrivés « au lieu » (Ha-Maqowm) que Dieu lui avait dit, Abraham y éleva un autel, et rangea le bois. Il lia son fils Isaac, et le mit sur l’autel, par–dessus le bois.

Abraham était lui aussi au courant de ce lieu « Ha-Maqowm ».

Où Jacob se reposa-t-il ? Sur le Mont du Temple !

17 Il eut peur, et dit : Que ce lieu est redoutable ! C’est ici la maison de Dieu (Beyt-Elohim), c’est ici la porte des cieux” (Shahar Shamayim)
Shahar Ha-Shamayim est un autre nom pour designer le Messie Yeshua, qui est la Porte des Cieux.

Esaïe 14:12 Te voilà tombé du ciel, Astre brillant, fils de l’aurore [Hilal ben Shechar] ! Tu es abattu à terre, Toi, le vainqueur des nations !

Hilal Ben Shachar = Fils de perdition- se réfère à s.a.tan, c’est aussi un jeu de mot avec Shahar et shachar. L’un étant la PORTE DES CIEUX- Yeshua le Messie, et l’autre étant la PORTE DE L’ENFER, s.a.tan, celui qui déçoit.

Matthieu 7:13 Entrez par la porte étroite [Yeshua de Nazareth]. Car large est la porte (Shahar), spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là.
Quelle PORTE souhaitez-vousemprunter ?
s.a.tan combat aujourd'hui pour garder le Mont du Temple. Il s’agit de l'endroit littéral ou se trouvait, et où se trouve la « Maison de Yahuweh » ; l'endroit où Son NOM est sur la terre, pour toujours. Aujourd'hui même, ce lieu également mentionné comme étant la « Porte du Cieux », existe.

1 Rois 5:5 “Voici, j’ai l’intention de bâtir une maison au nom de Yahuweh, mon Dieu, comme Yahuweh l’a déclaré à David, mon père, en disant : Ton fils que je mettrai à ta place sur ton trône, ce sera lui qui bâtira une maison à mon nom.”

On estime, que les matériaux utilisés par le Roi Salomon pour construire le Temple de Yahuweh sur le Mont Morija étaient de 100.000 talents d'or, un million de talents d'argent. Le bronze n'a pas été comptabilisé, parce que sa quantité n’était pas quantifiable. La valeur estimée aujourd’hui pour l’ensemble de ces matériaux serait d’environ 50 milliards d’Euros. Le Roi Salomon employa 180 000 ouvriers pendant sept années pour accomplir cette délicate tache.

1 Rois 6:38 Salomon la construisit dans l’espace de sept ans.

Cela pour vous donner une idée de la richesse du Roi Salomon, et pour vous montrer ce qu’il avait à coeur de dépenser pour l'Elohim d'Israël. Un tel montant est incroyable. Aucun homme dans l'histoire n'a dépensé une telle somme d'argent pour construire une « maison pour YHWH ». Le désir, que le Roi Salomon avait pour YHWH était tel, qu’il nous laisse sans voix envers son amour pour Lui. Les hommes d'affaires dépensent aujourd'hui des milliards dans des projets, susceptibles de rapporter des milliards en bénéfices. Mais ils hésiteraient à dépenser de l'argent dans quelque chose, qui ne rapporterait rien en valeur monétaire. C’est la différence entre les milliardaires de nos jours, et ceux d’hier. Le Roi Salomon s’est construit un trésor au paradis. Si vous demandez à quelqu'un aujourd'hui de donner la dîme à YHWH, il pourrait avoir un moment de recul vis-à-vis d’une telle pensée. Cela ne se faisait-il pas seulement dans l’antiquité ? Les croyants feraient bien de s’examiner. Aujourd'hui, ceux qui suivent de faux dieux donnent pour construire d’imposantes mosquées et pour fabriquer des centres islamiques, alors que les croyants se querellent pour savoir s’il faut donner la dîme ou pas.

Nous dépensons largement pour nous-mêmes, mais lorsqu’il faut faire quelque chose pour notre précieux Sauveur, Yahuweh Elohim, révélé dans Son fils Yeshua le Messie d'Israël, Celui-même qui nous a rachetés ; nous fuyons à la pensée de dépenser de grandes sommes d'argent pour Lui. Certains d’entre nous sont très heureux de s’offrir la dernière Mercedes à 45 000 Euros, pour montrer à leurs voisins et à leurs amis, en leur disant, voyez ! Ce n’est pas, qu’il soit mal en soi d’acheter ce type de voitures, mais en tant que croyants, nous devrions peser les choses entre le luxe et le travail pour Yahuweh. Je suis certain, que quelqu’un, qui a une telle somme à dépenser, pourrait consacrer 30 000 Euros pour son véhicule et 15 000 pour le Seigneur, mais ceci est à peine considéré ou même constaté dans nos sociétés.

Retour au jardin. Jardin se dit « gan » en hébreu. « Éden », quant à lui, est le nom du lieu. Il ne s’agit pas de la traduction, que nous lui attribuons généralement, à savoir un jardin, comme un verger anglais. Le mot hébreu « gan », est un dérivé des mots comme « ganaan », qui signifie « défendre », et qui peut également signifier une parcelle de terre. Lorsque Adam fut exclu, il fut rejeté hors du jardin. Si vous vous souvenez du passage du chapitre 2 de la Genèse, il est fait mention de quatre rivières.

Genèse 2:10-15 Un fleuve sortait d’Eden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras. (11) Le nom du premier est Pischon ; c’est celui qui entoure tout le pays de Havila, où se trouve l’or. L’or de ce pays est pur ; on y trouve aussi le bdellium et la pierre d’onyx. (13) Le nom du second fleuve est Guihon ; c’est celui qui entoure tout le pays de Cusch. (14) Le nom du troisième est Hiddékel ; c’est celui qui coule à l’orient de l’Assyrie. Le quatrième fleuve, c’est l’Euphrate. Yahuweh Dieu prit l’homme, et le plaça dans le jardin d’Eden pour le cultiver et pour le garder.

Le fleuve, qui passe en Éden est souterrain. Il se sépare en quatre têtes ou quatre fleuves. Ezékiel nous parle également d'un fleuve (Ezékiel 47:5), qui jaillira dans le millénium. Lorsque Yahuweh agrandira le Mont du Temple, lors du tremblement de terre, qui aura lieu à Son retour (Ezékiel 38:20), de l'eau en jaillira. Cette inondation aura lieu dans un avenir, qui n’est peut être pas si lointain. Daniel 9:26 nous dit : et sa fin arrivera comme par une inondation. La première rivière Pishon est supposée être à sec, comme nous le montrent les images du satellite LANDSAT. Elle se trouve sur le territoire saoudien. Les saoudiens et les koweitiens la connaissent sous les noms de Wadi Riniah et de Wadi Batin. Il s’agit également d’un territoire mentionné pour être riche en or. D’ailleurs, ce métal y était toujours extrait dans les années 1950. La Bible nous dit aussi, que cette région était riche en bdellium, une gomme aromatique. On peut toujours en trouver en Arabie du Nord.

Les érudits pensent que le pays de Havila correspond au Sud-ouest de l’Arabie (Genèse 10:7, 25:18). Le nom du deuxième fleuve est « Guihon ». Selon l'historien Juif Flavius Josèphe, il s’agit du nom utilisé par les anciens. Nous savons, que le seul fleuve, qui traverse Cusch (le Soudan) est le Nil, et que les éthiopiens de l’antiquité l’appelaient « Gi-haan ». Le nom du troisième fleuve est Hiddékel, le Tigre d’aujourd’hui. Voyez-vous maintenant le lien, et comprenez-vous pourquoi s.a.tan utilise l’Arabie Saoudite et Jérusalem comme les deux endroits principaux d’attaques de la part de musulmans ? Si vous délimitez tous ces fleuves et étirez le jardin d'Éden pour qu’il s’adapte à cette frontière, il y a une distance de 2400 km. Si vous regardez alors Jérusalem, elle se trouve au centre de cette région. Les Juifs croient que Jérusalem est le centre du jardin d'Éden, depuis bien longtemps.

En Genèse 2.9, la Bible nous apprend que l’arbre de la vie était au milieu du jardin. Le mot « milieu » en hébreu est « tokh », ce qui peut se traduire comme au centre du jardin. « L'arbre de la vie » se trouvait au centre du jardin.

Zacharie 2:10 Pousse des cris d’allégresse et réjouis–toi, Fille de Sion ! Car voici, je viens, et j’habiterai au milieu (tokh ) de toi, Dit Yahuweh.

Zacharie ne se trompait pas lorsqu’il disait que Yeshua viendrait et demeurerait au milieu de Jérusalem, c'est-à-dire, juste au centre de Jérusalem, là où sera situé Son troisième Temple.

Une source d'eau coule sous le Mont du Temple, mais personne ne sait d'où elle provient. Il y a un certain type de poisson-chat, que l’on trouve dans la mer Galilée, et qui se retrouve uniquement dans le Nil. C’est pour cette raison, que l’on croit, qu’il est relié à la mer de la Galilée. Les Juifs croient, que le Nil coule en dessous de la mer de Galilée, et que les courants se connectent sous le Mont du Temple. Il s’agit vraisemblablement de la source du fleuve, dont nous parle Ezéchiel. Elle jaillira à l’aube du Millenium en créant le grand raz de marée, qui entraînera l’armée de l’anti-christ (Daniel 9:26).

Supposons maintenant, que lorsque Adam pécha, il fut rejeté du jardin par l'entrée Est, et que YHWH plaça à cet endroit le chérubin pour protéger « l'arbre de la vie ». Souvenez-vous de la magnifique Porte Orientale. Elle fut fermée par le roi musulman turc, afin d’empêcher le Messie de l’emprunter. Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi nous n'entendions plus jamais parler, dans la Bible, de l'arbre de « la connaissance du bien et du mal » ? Parce qu'après avoir mangé de son fruit, l'homme est celui, qui reproduit cet arbre avec sa graine. Cette graine se trouve chez tous les hommes et tous les hommes sont appelés à mourir, dans la mesure où cet arbre devait entraîner la mort. Seul « l'arbre de la vie » peut nous redonner la vie éternelle, que nous avons perdue dans le jardin. Aujourd'hui nous avons accès à cet arbre uniquement par l’intermédiaire de notre Messie, Yeshua, en l'acceptant et en lui obéissant. Toute autre tentative est inutile et ne mène qu’à la malédiction et à l'enfer. Aucun effort humain ne peut reconstituer cette relation, qui a été coupée.

Apocalypse 22:14 Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d’avoir droit à l’arbre de vie, et d’entrer par les portes dans la ville !

Qui a fermé la porte ?
La « Porte d'Or » a été localisée dans le mur oriental de Jérusalem. Elle était l'une des onze entrées dans la ville. Voici quelques éléments sur la Porte Orientale de Jérusalem : elle fut murée par Soliman le Magnifique, conquérant musulman (turc ottoman) en 1530.

L’époque dorée de l’Islam, dont personne ne se souvient !

Soliman le Magnifique (Kanûnî Sultan Süleyman) (ou Süleyman Ier) est né le 27 avril 1495 à Trébizonde (Trabzon) et meurt le 7 septembre 1566 à Szigetvár. Seul fils survivant de Selim Ier Yavuz, il fut le neuvième sultan de la dynastie ottomane.
Sous son règne, l’Empire ottoman devint une grande puissance mondiale, continuant à s’étendre pendant encore un siècle avant de commencer une longue phase de déclin. Dès le début de son règne il entreprit plusieurs campagnes de conquêtes. Il conquit ainsi la Serbie en 1521 en prenant Belgrade. L'année suivante, il assiégea et prit l’île de Rhodes en 1522, laissant les chevaliers de Saint Jean se réfugier à Malte.
De 1533 à 1536 il conquit l’est de l’Anatolie et l’Azerbaïdjan. Dans la même période, les troupes ottomanes occupèrent le Yémen. Les corsaires turcs installés à Alger prirent Tunis aux Hafsides en son nom en 1534. Leur royaume fut conquis par le pacha turc de Tripoli qui prit Kairouan en 1557 et par le pacha d’Alger qui prit Tunis en 1569.
Soliman consolida ses conquêtes en signant une série de traités de paix avec ses voisins. En 1540, il signe avec Venise un traité de paix assorti de capitulations avantageuses pour les marchands vénitiens. En 1541 il installa une régence ottomane en Hongrie pendant l’enfance du nouveau roi. En 1547 il signa un traité de paix avec Charles Quint. Dans le même temps il entretint de bonnes relations avec la France, autre adversaire de Charles Quint. En gage de ces bonnes relations, il permit à François Ier d’avoir une représentation permanente à İstanbul et accorda à la France des capitulations.
Vu de l’étranger, en raison de sa puissance et de son ambition, Soliman, paraissait être un danger pour tout le monde ; mais à l’intérieur, il était considéré comme un bon souverain, combattant la corruption, et comme un mécène envers les artistes et les philosophes. Lui-même est connu pour avoir été poète et un habile bijoutier.

Notez, que c'est le Roi Salomon qui construisit le premier Temple, de sorte que la gloire de Yahuweh puisse y pénétrer. C’est un autre roi, un turc, appelé Soliman (l’équivalent de Salomon), qui ferma la Porte Orientale, afin d’empêcher la gloire du Seigneur d’y passer.

Un cimetière fut également installé devant cette porte, et nombreux sont les Juifs et les croyants, qui veulent y être enterrés, pour être les premiers à ressusciter lors du retour de notre Messie. Il est certain, que Soliman, par l’intermédiaire des rabbins, savait, que le Messie d'Israël devait entrer par la Porte Occidentale. En réponse, il fit murer la porte de manière permanente, afin que le Messie ne puisse pas y passer. En fait, il défiait l'Elohim d'Israël, mais dans son ignorance, il ne s'était pas rendu compte, que le Messie Yeshua (l'Elohim d'Israël) l’avait déjà emprunté. C’est pour cette même raison, qu’elle devait être scellée par la prophétie. Le prophète Ezékiel aux alentours de 600 avant JC avait prédit, que la Porte Occidentale serait fermée, « car Yahuweh (Yeshua), le Dieu d’Israël est entré par là. Elle restera fermée ».

Ezékiel 44:1-2 Il me ramena vers la porte extérieure du sanctuaire, du côté de l’orient. Mais elle était fermée. Et Yahuweh me dit : Cette porte sera fermée, elle ne s’ouvrira point, et personne n’y passera ; car Yahuweh, le Dieu d’Israël est entré par là. Elle restera fermée.

En fait, ce roi musulman a contribué à accomplir la prophétie d'Ezékiel. Louez YHWH car chaque mot de la Bible est véritable et digne de confiance.

Un chemin, qui menait de la crête du Mont des Oliviers à la Porte Orientale, était utilisé en tant que processionnel, aux temps du Temple. Il était utilisé pour acheminer la génisse rousse jusqu’à l’autel du sanctuaire.

C'est le chemin qu’Adam aurait probablement emprunté pour aller du Mont des Oliviers au désert de Judée, puis à la mer des morts (la Mer Morte). C'est à cet endroit, près de Jéricho, que se trouve une très vieille ville, appelée la « ville d'Adam » (Josué 3:16). Jéricho s'avère justement être la ville la plus ancienne du monde. En hébreu, Jéricho, se dit « Yericho », et signifie littéralement, « ville de la lune ». Dans les temps antiques, le temple du dieu de la lune « Sin » se trouvait à Jéricho. Il s’agissait de la forteresse de Sin/Allah, le faux dieu, que Yahuweh détruisit après six jours jours. Les murs s’écroulèrent au septième jour. YHWH nous dit qu'il a donné « Son repos » à Israël. Il symbolise la vie éternelle pour ceux, qui croient en Lui, et à qui Il donne Son Shalom (la paix, les bénédictions, la protection et la vie éternelle). Nous retrouvons aussi ici un symbole avec les six mille années de l'humanité. Lorsque la forteresse d'Allah sera de nouveau détruite, nous entrerons alors dans Son repos, pour 1000 années de Shabbat.

Après avoir péché et avoir été expulsé du jardin, Adam descendit au-dessous du niveau de la mer. Cela est significatif de ce qui se produit lorsque nous péchons. En terme typologique nous régressons et sommes séparés de la vie de YHWH. La Mer Morte est caractéristique de la mort et de la désuétude. Elle est censée être l'endroit où résident les démons et les esprits malins. C'est à proximité, dans le désert de Judée, que Jean le baptiste prêchait la repentance et le baptême. C'est également à cet endroit, que Yeshua fut tenté par s.a.tan. Désormais, vous savez pourquoi : c'est là que résident les démons.

Le Mont des Oliviers est un lieu particulièrement intéressant. Il est situé à l'Est de Jérusalem, à travers la vallée de Kidron. Je crois qu’il s’agit là du véritable emplacement de la crucifixion, là où le centurion romain a pu voir le voile du Temple se fendre en deux (Matthieu 27:51-54). Les emplacements, que la plupart des gens mettent en avant comme étant le lieu de la crucifixion du Messie, ne s'adaptent pas à cet exigence. Ils sont trop bas en altitude par rapport à la situation du Mont du Temple, et empêchaient le centurion de voir le voile du rideau se déchirer. Vous ne pouvez pas voir le voile du Temple à partir de l'un ou l'autre des deux emplacements traditionnels. De plus il n’était pas possible de voir le voile de l'Ouest, de derrière le mur du Saint des Saints. Si jamais vous allez en Israël vous comprendrez de quoi je parle.

Matthieu 27:51-54 Et voici, le voile du temple se déchira en deux, depuis le haut jusqu’en bas, la terre trembla, les rochers se fendirent, (52) les sépulcres s’ouvrirent, et plusieurs corps des saints qui étaient morts ressuscitèrent. (53) Etant sortis des sépulcres, après la résurrection de Jésus, ils entrèrent dans la ville sainte, et apparurent à un grand nombre de personnes. (54) Le centenier et ceux qui étaient avec lui pour garder Jésus, ayant vu le tremblement de terre et ce qui venait d’arriver, furent saisis d’une grande frayeur, et dirent : Assurément, cet homme était Fils de Dieu.”

Il est raisonnable d’avoir une telle présomption, car un blasphémateur devait être mis à mort faisant face au saint des saints. Telle a été la charge, retenue par les Juifs contre Yeshua. C’est pour ces raisons, que nous pensons, que Yeshua a été accroché sur un arbre dans le jardin de Gethsémané, qui fait face au Mont du Temple. Par là même, Il a également accomplit les qualifications appropriées à l’Agneau de Dieu. Au sommet du Mont des Oliviers, dans le village de Bethphagé, juste à l’Ouest, se trouve un très vieil autel, l'autel de Miphkad. Il y a de fortes chances, que le Sanhédrin ait prononcé le jugement pour blasphème contre Yeshua, à cet endroit même. C’est dans ce lieu, que la génisse rousse était brûlée afin que ses cendres puissent purifier le Temple. Voyez-vous la connexion entre le Messie et la génisse rousse ? Le mot "Miphkad" signifie « numérotation » ou « dénombrement » (ici il se référait au décompte des israélites, des aînés, des Lévites, ou des Prêtres). L’autel était donc connu en tant qu'autel du « dénombrement ». Ce même endroit était également appelé zone du Golgolet. « Golgolet » veut dire crâne. C’était le lieu, connu sous le nom de « Golgotha », là où les gens étaient dénombrés ou numérotés. C’était aussi le lieu de la crucifixion.

Le Mont des Oliviers est également l’endroit où l’on pense, que Yeshua a maudit le figuier, qu’Il a pleuré sur Jérusalem, et qu’Il a fait Son entrée triomphale dans la ville le Dimanche des Rameaux. C'est le flanc de coteau interdit, qui fait face à Jérusalem, où il n’était permis à personne de demeurer ; et qui avait été depuis des périodes antiques un cimetière et un lieu de jardins. De nombreux Juifs et chrétiens sont enterrés dans le cimetière du Mont des Oliviers. Ils espèrent être les premiers à se lever le jour du retour du Messie (Zacharie 14:4). C’est à Gethsémané, que Yeshua a prié et que Sa sueur est devenu comme du sang (Luc 22:44). Le mot Gethsémané se traduit par « pressoir à huile ». Au temps du Temple, pour confectionner l'huile sainte, les olives étaient pressées une seule fois. S’il fallait les presser plus d’un fois alors, pour une raison de pureté, l’huile n’était pas employée pour le Temple. Cela est significatif de ce qui est arrivé à Yeshua dans le jardin. Il a été pressuré pour les péchés de l’humanité et a donné Son sang pur et saint.

Dans les évangiles, nous voyons le Messie maudire un figuier. Certains sont perplexes quant à la raison de cette malédiction, et trouvent toutes sortes d'explications. La raison est simple, les traditions croient, que ce figuier était le même, que celui où Adam et Eve avaient pris à les feuilles pour se couvrir du péché, qu’ils venaient de commettre. Yeshua a reconnu cet arbre et l’a maudit. Y a t il d’autres raisons de maudire un arbre ?

Rappelez-vous, que YHWH a mis Adam dans le jardin. La plupart des traducteurs disent, qu'il était là pour le garder, mais le mot hébreu utilisé en Genèse 2:15 « nuach » n'est pas le même, que celui utilisé au verset 8 « soom ». Il signifie donner du repos et de la sûreté, du confort et être en communion avec YHWH. C'est ce que souhaitait notre Créateur : une famille dans l’humanité pour être en communion avec Lui. Adam n’était pas simplement là pour garder le jardin, mais il était là pour être en harmonie et en relation avec Yahuweh. Le facteur premier était la sainteté, dans les limites prescrites, et avec les protections offertes par YHWH.

Tous ces éléments nous montrent l’importance du Mont du Temple. Aujourd’hui, le lieu Saint est sous le pouvoir de musulmans, qui n'adorent pas Yahuweh, mais Allah. Pour les raisons, que nous avons brièvement illustrées, ces derniers sont prêts à tuer pour le conserver. s.a.tan essaye d’obtenir ce lieu, pensant, qu’il peut, d’une façon ou d'une autre, vaincre YHWH. Il a dans l’idée de Lui voler Son trône terrestre, de la même façon, qu’il a essayé de le faire dans les cieux. Nous savons déjà, que ce plan ne fonctionnera pas, parce que cet endroit est de nouveau appelé à devenir le trône de Yahuweh sur terre.

Explication du massacre des Juifs autour des quatre rivières !


Le fait que les rivières, ou les eaux vives, soient souvent utilisées de manière symboliques pour désigner la présence de YHWH et Son travail rédempteur, ne devrait pas être une surprise pour nous.

Jérémie 2:13 Car mon peuple a commis un double péché : Ils m’ont abandonné, moi qui suis UNE SOURCE D’EAU VIVE, Pour se creuser des citernes, des citernes crevassées, Qui ne retiennent pas l’eau.

Jean 4:10 Jésus lui répondit : Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit : Donne–moi à boire ! tu lui aurais toi–même demandé à boire, et il t’aurait donné de l’EAU VIVE.

Comme vous pouvez le voir sur l'image des quatre fleuves ci-dessus, il est très probable, qu’après le déluge de Noé, il y ait eu des changements considérables dans la croûte terrestre. Historiquement, ces quatre fleuves sont importants. C’est dans leurs confins, que YHWH, dans les temps de détresse, était présent auprès de la nation d'Israël. Un peu comme s’Il élevait et nourrissait les hébreux. Regardons ce qui s’est passé autour de ces quatre rivières.

Le Nil
Les hébreux étaient asservis sous un dur labeur en Egypte, jusqu'à ce que YHWH appelle Moïse et qu’Il l’envoie pour faire sortir Son peuple et le libérer de l’esclavage.

L’Hiddékel (Le Tigre)
Près de ce fleuve, en 1915, les Turcs massacrèrent plus de 1.5 million d'Arméniens. C’était il y a seulement quatre-vingt-dix ans. Certains de vos grands-parents se rappelleront très bien de cet événement car il n’est pas vieux. Qui étaient les Arméniens ? De la même manière, pourquoi voyons-nous des attaques par les Turcs et les musulmans sur les Serbes de Bosnie ?

1 Rois 14:15 Yahuweh frappera Israël, et il en sera de lui comme du roseau qui est agité dans les eaux ; il arrachera Israël de ce bon pays qu’il avait donné à leurs pères, et il les dispersera de l’autre côté du fleuve [l’Euphrate], parce qu’ils se sont fait des idoles, irritant Yahuweh.

En raison de leur idolâtrie, le Seigneur nous annonce de manière prophétique la dispersion des dix tribus, au-delà de l’Euphrate. Cela signifiait, qu’elles allaient se retrouver en Europe de l'Est, dans les régions arméniennes, en Yougoslavie et en Bosnie. Ces peuples se sont mélangés et sont devenus les croyants arméniens et les Serbes d’aujourd’hui. L’historien Flavius Josèphe nous confirme, qu’une partie des dix tribus fut conduite en Arménie, en direction de l’Est, jusqu’en Inde et au Pakistan moderne. Le Tigre fut un type d’eau vive pour les hébreux ; YHWH les ayant nourrit pour un temps.

L’Euphrate
La 1ère captivité des hébreux, dont faisait parti Daniel, fut emmenée à Babylone vers 604 avant JC (Daniel 1:1-7) ; la seconde vers 597 (2 rois 24:12-14), et la 3ème, aux alentours de 581 (Jérémie 52:30). L’Euphrate est une image qui symbolise le soutient, que YHWH apporta aux Juifs lorsqu’ils étaient à Babylone.

Le Pischon
Par la force, Muhammad se débarrassa de l’ensemble des trois tribus juives de Yathrib ; ville également appelée Médine, dont le nom est probablement dérivé des riches Juifs, qui y vécurent.

Chacune des trois tribus fut éliminée une par une.

Banu Qainuqa - Expulsé.

Banu Nader - Expulsé.

Banu Quraysa – Tous les hommes furent décapités, les femmes et les enfants enlevés en tant que butin.
Durant la bataille du Fossé (627 après JC), il est rapporté, que la tribu de Banu Qurayza s’allia aux habitants de la Mecque pour lutter contre les musulmans, qui furent victorieux (en fait, en raison de ce qui était arrivé à l’une des autres tribus juives, les Juifs refusèrent d'aider les Mecquois. Cette allégation est fausse). En conséquence, 400 à 600 Juifs mâles furent décapités, et leurs femmes et enfants donnés en esclave aux musulmans. Ce jugement fut donné par Sad, que Muhammad félicita.
Nous assistons, une fois de plus, au massacre de Juifs, à proximité d’un Fleuve, qui jusqu’aux événements tragiques, représentait la subsistance de YHWH pour son peuple.

Nous avons également en mémoire l’holocauste, où six millions de Juifs et cinq millions de chrétiens furent massacrés par Hitler.

Comme nous l’annoncent les chapitres 12 et 14 de Zacharie, nous savons, que le Messie Yeshua revient à Jérusalem pour sauver Son peuple, lorsque celui-ci sera assiégé et accablé par les armées musulmanes. Yahuweh établira Son 3ème Temple à Jérusalem, comme le détaille de manière précise Ezékiel. En accord avec d’autres prophètes, il nous annonce, qu’une grande influence de peuple y viendra pour adorer Yeshua. Le Seigneur ramène Son peuple au « Jardin d'Éden », sur le lieu du Mont du Temple, où de nouveau couleront « les fleuves de la vie ». C'est pour cette raison, que ces quatre fleuves ont de l’importance dans l'eschatologie de la fin des temps. La rivière coulera du Mont du Temple et donnera la vie à la Mer Morte.

Michée 4:2 “Des nations s’y rendront en foule, et diront : Venez, et montons à la montagne de Yahuweh, A la maison du Dieu de Jacob, Afin qu’il nous enseigne ses voies, Et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, Et de Jérusalem la parole de Yahuweh.”
C. Les Philistins étaient-ils une préfiguration des musulmans à venir ?

Posons-nous la question suivante : comment se fait-il, que seuls les musulmans s’adaptent à l’équation ?

Tout comme l'Agneau Pascal annonçait le Messie à venir, la haine ancestrale des Philistins envers les hébreux, annonçait ce que nous voyons aujourd’hui, c'est-à-dire, l'Islam radical. A l’heure actuelle les musulmans fanatiques ont entamé, d’une manière très active, une politique de djihad global contre Israël, et contre tous ceux qui soutiennent les Juifs en Occident. Si vous croyez, que les Philistins ou Hitler étaient atroces, alors vous n’avez encore rien vu. Les Islamistes sont pires encore. Leur violence est horrible. Les Philistins tuaient les Juifs, Hitler les gazait, mais si vous aviez vu le sort des deux soldats à Ramallah, vous sauriez, que les musulmans fanatiques les ont littéralement broyés (le mot hébreu est shuwph, comme en Genèse 3.15. Yahuweh est 100% précis). Ces deux soldats furent frappés, jusqu’à ce que leurs corps ressemble à de la bouillie. Leurs cerveaux ont été arrachés. Certains musulmans ont même littéralement mordu le foie de leurs ennemis, en signe de mépris total. Je ne vous montrerai pas les images, car elles sont trop dérangeantes à montrer ; vous pouvez les voir sur plusieurs sites Internet. Tapez simplement « lynchage des soldats de Ramallah » sur un moteur de recherche.

Voilà à quoi nous faisons référence, lorsque nous disons qu'ils sont encore pires. En Syrie, dans le but d’illustrer ce qu’il à lieu de faire face à l’ennemi Juif, arracher la tête de chats et de serpents avec la bouche, fait partite de la formation des musulmans. Combien d'Allemands, dans l'armée de Hitler, ont-ils reçu une telle formation ? Des Juifs capturés par des musulmans, dans les territoires palestiniens, ont eu le cœur et le foie arrachés. Il est fréquent de voir circuler des clichés montrant de telles atrocités, afin de montrer ce qui attend aux ennemis.

Bien que ce trait fasse partie de la culture arabe, le mépris envers son ennemi est parfois exprimé avec une extrême hostilité. Un tel exemple s'est produit pendant la bataille d'Uhud en 625 après JC, lorsque Muhammad combattait les Quraish :

Parmi les massacrés, le corps d’Hamza fut trouvé mutilé, il avait été terrassé par une lance, qui l'avait percé. Hinda, l’enragée, l’épouse d'Abu Sufian, avait ouvert son corps, avait pris un morceau de son foie et l'avait rongé pour éteindre sa soif de vengeance envers son père, Atba qui avait été tué par Hamza in Badr. A cause de cela, Muawiya, le fils d’Hinda fut appelé le « fils de la mangeuse de foie”.

Effectivement, ce type de message est difficile à faire passer. Cela étant, il s’agit de la vérité. Nous devons dire la vérité dans l’amour. Tous les musulmans qui cherchent l'Elohim d'Israël, révélé dans Yeshua de Nazareth, seront délivrés et sauvés. Il leur suffit de renoncer à l’Islam, de se repentir et d’accepter Yeshua, en tant Sauveur. Tous ceux, qui s’obstinent et qui refusent de se repentir seront marqués pour la colère de Yahuweh. Ils finiront en enfer de manière permanente ; pour une éternité, que personne ne peut mesurer. Ils resteront séparés de l’amour du Saint YHWH et seront tourmentés dans le lac de feu.

Ezékiel 35:5 Parce que tu avais une haine persistante, Parce que tu as précipité par le glaive les enfants d’Israël, Au jour de leur détresse, Au temps où l’iniquité était à son terme,

Apocalypse 9:11 Elles avaient sur elles comme roi l’ange de l’abîme, nommé en hébreu Abaddon, et en grec Apollyon.”

Allah est le seul, qui corresponde à la description faite en Apocalypse 9:11. En effet, en tant que roi des musulmans, il n’accorde aucune valeur à la vie humaine. Décapiter des gens ou leur arracher le coeur sont des pratiques courantes chez les musulmans radicaux aujourd'hui. Allah demande à ses adeptes de sacrifier leurs fils pour le djihad. Allah a un attrait pour la fierté, et nous savons, que seul s.a.tan possède cet attribut. Nous savons aussi, que par la tromperie, s.a.tan entraîne à la mort de nombreuses personnes. Tous ces traits, y compris celui, que lui attribut la Bible, « Abaddon » en hébreu, lui correspondent. L’indice le plus révélateur, reste celui de son identité. Les musulmans pourraient vous en parler : Allah possède 99 noms. Son soixante-deuxième nom en langue arabe est « celui qui peut détruire » ou « Al-Mumit ». Un autre est « Al-Mutakbir », qui signifie « l’orgueilleux ». Ce deux attributs s’adaptent exactement à s.a.tan, comme le décrit Apocalypse 9:11, le « destructeur », qui chute à cause de son orgueil.

Apocalypse 9:2 et elle ouvrit le puits de l’abîme. Et il monta du puits une fumée, comme la fumée d’une grande fournaise ; et le soleil et l’air furent obscurcis par la fumée du puits.

Ceci est également confirmé par Esaïe 14:31

« Porte, gémis ! Ville, lamente–toi ! Tremble, pays tout entier des Philistins ! Car du nord vient une fumée, Et les rangs de l’ennemi sont serrés ».

Nous voyons Esaïe nous parler du « nord », d’où vient cette « fumée » qui va causer une catastrophe régionale. Dans le contexte de ce verset, ce sont les régions israéliennes, occupées par les palestiniens, qui sont affectées et frappées par la guerre. La « fumée » est le symbole de la guerre et de la destruction causée par l’anti-christ. L’Apocalypse, nous le confirme : Abaddon/Apollyon signifie littéralement le Destructeur. Le but de l’anti-christ est la destruction. Avez-vous remarqué la destruction, que les musulmans fanatiques apportent avec eux lorsqu’ils envahissent ou capturent une région ? Les tours jumelles à New York, les attentats en Espagne et à Londres n’étaient-ils pas un signe de cette destruction ?

Pourquoi le Nord est-il significatif ?

Bibliquement, les problèmes arrivent par le Nord. Il en est de même pour la délivrance. Laissez-moi vous montrer pourquoi s.a.tan, ainsi que le nord sont importants.

s.a.tan attaque votre esprit. s.a.tan attaque le nord, « l'esprit ». Si il triomphe sur votre esprit, alors la partie est terminée, car il a gagné. Paul nous dit de renouveler notre esprit (Romains 12.2) parce qu’il avait comprit, que le combat se situe au niveau de l'esprit. Voyez-vous à quel point s.a.tan est malin dans sa stratégie ? Nombreux sont ceux qui ignorent encore cela alors qu’il s’agit de la réalité quotidienne de nos sociétés.

Que signifie le mot s.a.tan ? En hébreu biblique il signifie « détourner ! »

Réfléchissez-y ; alors que beaucoup pensaient avoir démasqué le dernier empire de ce monde, ils se sont trompés. s.a.tan a détourné leur attention dans la mauvaise direction, en faisant exactement ce à quoi il est expert ! Vous diriger vers le Catholicisme Romain, les Etats-Unis, ou l'Union Européenne, pour rechercher la bête des temps de la fin.

Dans la pensée hébreu, le NORD est la zone de notre conscience, sur laquelle s.a.tan domine. En Esaïe 14:13-14 il nous est dit une vérité profonde.

13. Tu disais en ton cœur : Je (1) monterai au ciel, J’élèverai (2) mon trône au–dessus des étoiles de Dieu ; Je (3) m’assiérai sur la montagne de l’assemblée, A l’extrémité du septentrion (le Nord); 14. Je (4) monterai sur le sommet des nues, Je (5) serai semblable au Très–Haut.

Tout d'abord il y a les cinq « Je ». Ici s.a.tan essaye d'être comme YHWH en disant « Je » ferai ceci, « Je » ferai cela. D'où cela vient-il et pourquoi ce besoin d'autorité pour être semblable à YHWH ? Ces « Je » sont similaires à ceux prononcés par Yahuweh, lorsqu’Il fit Ses promesses à Abraham.

Les cinq “JE” de Yahuweh lorsqu’Il parla à Abraham

Genèse 12

(1) Yahuweh dit à Abram : Va–t–en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que JE (1) te montrerai. (2) JE (2) ferai de toi une grande nation, et JE (3) te bénirai et rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction. (3) JE (4) bénirai ceux qui te béniront, et JE (5) maudirai ceux qui te maudiront ; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi.” (Dans la version française, le plus souvent nous retrouvons 6 « je ». Afin de nous conformer à l’explication de l’auteur, nous avons supprimer celui entre « je te bénirai et (je) rendrai ton nom grand » NDT)

Nous pouvons clairement voir ici, que s.a.tan a voulu avoir la même autorité, que celle de Yahuweh le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob.

Dites-moi, qu’est-il arrivé aux tribus du Nord d'Israël ? A cause de leur désobéissance, elles ont été dispersées. A l’époque, les gens croyaient, que toutes les invasions en Israël viendraient du nord, et que le futur anti-christ prendrait également ce même itinéraire. C’est ce que Ezékiel 38 confirme.

Regardez en Angleterre ; l'Islam a une forteresse dans le nord (en France, il s’agit de Roubaix/Lille NDT). Regardez n'importe quelle nation et regardez sa région « du nord » et vous verrez que spirituellement, les choses sont différentes du sud. Regardez la carte d’Israël et puis regardez le nord, que voyez-vous sur une carte du monde ?

Le Moyen-Orient, l’Europe, la Russie et l'Asie. Quel est le problème avec ces nations ? Le Moyen-Orient pratique un faux culte monothéiste. La Russie est plongé dans l'athéisme et le communisme. L’Europe dans l'athéisme et l'agnosticisme. L'Asie est également dans un faux culte monothéiste. La raison pour laquelle s.a.tan s’attaque au « nord », et cela est également vraie en ce qui concerne notre conscience, c’est afin de les renverser.

YHWH a permis aux nations musulmanes de se lever contre Israël afin de leur montrer, qui est le véritable YHWH. Lorsqu’Il prononcera Son jugement, Sa colère sera déversée sur les nations musulmanes, tel que cela est écrit dans la toute première prophétie de la Bible et des prophètes. Les musulmans ne sont pas innocents car depuis la naissance de l'Islam, ils agissent de leur plein gré en essayant d’éliminer les enfants d'Israël, de tuer et de persécuter les croyants dans le monde entier. L’Islam n'a jamais été une religion de paix et ne le sera jamais, parce que le mot Islam lui-même signifie soumission. Par conséquent, il est du devoir de chaque chrétien, d’apporter la Bonne Nouvelle de Yeshua à chaque musulman, pour essayer de sauver son âme pour la gloire de Yahuweh.
D. Ismaël – Premier Fils d’Abraham, ou bien Isaac, son Seul Fils ?

Ismaël est le premier fils d'Abraham, né d’Agar, son Esclave égyptienne. Il s’agit de la première naissance de substitut dans la Bible. Parce que Sarah ne pouvait pas concevoir, elle donna sa servante à Abraham, qui conçu Ismaël. Ismaël ne pouvait pas réclamer de droit légitime de naissance (la double part), car c’est Isaak, le second fils, né légitimement de Sarah, qui possédait les droits. Techniquement, dans la Torah, le droit de naissance signifie qu’une double portion du domaine paternel revient à l’aîné. Dans ce cas-ci, bien qu’Ismaël soit le plus âgé, il ne peut pas avoir cette position, car il n'est pas né de la mère naturelle. La Bible nous dit, qu'Abraham a donné tous ses biens à Isaac.

Genèse 25:5 Abraham donna TOUS ses biens à Isaac.

Ismaël a eu 12 fils. De lui descendent les douze tribus Arabes ; et de Jacob, le fils d’Isaac, les douze tribus d'Israël.
Le fait, qu’Isaac ait hérité du droit d’aînesse a naturellement entraîné une rancoeur de la part d'Ismaël. Même si YHWH l’a béni avec de nombreuses richesses, il s’est senti lésé. Aujourd’hui ses descendants sont riches, et possèdent du pétrole, ainsi que des ressources minérales en très grandes quantités.
Genèse 16:12 Il sera comme un âne sauvage ; sa main sera contre tous, et la main de tous sera contre lui ; et il habitera en face de tous ses frères.

Ismaël est sauvage, effréné, et ne peut pas être mis sous le joug d'autres hommes. Les Assyriens, les Mèdes, les Perses et les Romains, n'ont pas réussis à apprivoiser ses descendants. C’est un chasseur, et un homme sauvage sans contrôle, qui vole et pille les peuples en pensant avoir le droit divin d’agir de la sorte. Cette prophétie est littéralement vraie aujourd’hui. Nous voyons, que les arabes sont impliqués dans la plupart des conflits mondiaux : « sa main sera contre tous, et la main de tous sera contre lui ». Sur les trente conflits en cours dans le monde à l’heure actuelle, vingt-cinq d’entre eux sont indirectement financés par les Arabes et impliquent des musulmans.
Le texte en Genèse 16, nous montre, que les Ismaélites [les Arabes] allaient être d'une nature belliqueuse, guerrière, et sauvage, et qu’il allaient continuellement être en état d'hostilité ou d’autodéfense vis-à-vis de leurs voisins. Nous voyons cette prophétie littéralement accomplie avec Israël, qui est continuellement sur ses gardes, pour essayer de défendre sa propre survie. Parce que les attentats suicides se produisent désormais aussi en Occident, comme je l’avais prédit pour l’Angleterre en 2003, nous commençons maintenant à réaliser les problèmes, auxquels Israël doit faire face. La Russie rencontre de tels problèmes en Tchétchénie. Quant à l’Irak, des attentats, perpétrés par les radicaux musulmans, dont la volonté est de détruire et tuer, ont lieu de manière quotidienne. Les émeutes, qui ont récemment eu lieu en France, et qui ont duré plusieurs jours, ont été décrites par certains comme une Intifada anti-française. Plus de 1.300 voitures et plusieurs bâtiments ont été brûlés, et de nombreuses forces de l’ordre ont été blessées. Quelle sera la prochaine ville européenne ? Derrière toute cette violence, nous ne retrouvons pas seulement des problèmes démographiques, de pauvreté, ou le manque d’opportunité. Le rôle majeur est joué par l'Islam radical. Malheureusement, à cause des sensibilités, nos médias et nos politiciens rongés par le politiquement correct ne peuvent pas dire cette vérité.

Laissez-moi vous décrire une réalité : même si les opportunités pour s’en sortir sont minces, les pauvres au Pakistan, en Inde ou en Chine (musulmans compris) ne brûlent ni voitures ni bâtiments. La rhétorique, qui consiste à mettre en cause la pauvreté et la corruption, est mensongère. Elle fait l’impasse sur l'idéologie principale, qui est en cause, c’est à dire l’Islam radical. Tôt ou tard, il faudra bien que l'Occident traite ce problème. En attendant c’est l'Islam radical qui lui règle le sien. Tant que nous ne serons pas disposés à traiter le problème des musulmans radicaux, nous continuerons à souffrir. Lorsque ma famille a dû quitter l'Inde en 1947, et que du jour ou lendemain, elle s’est retrouvée sans foyer et sans ressources, mon père, comme beaucoup d'autres musulmans avec lui, ne sont pas allés saccager et brûler des voitures, pour montrer leur mécontentement. C’est pourquoi, il faut arrêter de faire circuler le non-sens selon lequel la pauvreté serait la cause de tels actes.
En réalité les pauvres sont les moins susceptibles d’agir de la sorte, car ils savent que leurs familles doivent lutter dur pour arriver à s’en sortir. Si le membre d’une famille, qui habituellement travaille pour subvenir aux besoins, est incarcéré, alors les choses deviennent encore pires. Les pauvres ont simplement besoin d'occasions pour se développer et demandent seulement, que la vie les aide en leur apportant de telles opportunités. Ceci montre également, que de nombreux musulmans, correctement élevés, ne sont pas des émeutiers, et qu’ils respectent les limites de la loi. Par contre, lorsqu’il s’agit d’obéir au Coran et à ses décrets, alors les lignes se brouillent. Certains musulmans le suivent à la lettre, tandis que d'autres ne le suivent pas. Ceux, qui l’appliquent de manière littérale s’engagent dans des actions contre l’humanité (des attentats, attentats suicides etc.). Nous devons nous rappeler, que ces derniers essayent d'être de bons musulmans, et à moins, que les autorités musulmanes ne réforment le Coran, il sera difficile de résoudre le problème. Les plus prestigieuses universités islamiques, comme celle d’Al-Azhar en Egypte, ont qualifié les attentats suicides comme étant appropriés en vue de vaincre l'ennemi, qui ne se plie pas face à l'Islam. Dans de telles conditions, la paix entre les nations musulmanes et les nations non musulmanes est-elle possible ?
Les Français sont déjà passés par là. Peut-être se souviennent-ils encore de leur héros Charles Martel, et de ce qu’il fit en octobre 732. A l’époque, l'Islam était en marche pour conquérir l'Europe. En octobre 732, le général maure Abdul Rahman et son armée étaient à portée de Paris et de l’Angleterre, lorsqu’ils furent défaits à St Martin de Tours. Désormais, vous vous souviendrez des batailles de Tours et de Poitiers. C’est là, que l'Islam radical eu affaire aux forces franches. A la différence de l'Espagne et d'autres peuplades, non seulement les français tinrent tête à l'armée musulmane, mais ils leur infligèrent une défaite humiliante. Ils tuèrent son commandant Abdul Rahman et reconduirent, sans jamais qu’elle ne revienne, son armée là d’où elle était venue.
A travers les Pyrénées occidentales, jusqu’à la Loire, Abdul Rahman mena une infanterie de 60.000 à 400.000 soldats. En dehors de la ville de Tours, ils rencontrèrent Charles Martel (connue sous le surnom de « Marteau ») et sa troupe, nettement inférieure, d’environ 15-75.000 hommes
Martel rassembla directement ses forces sur le parcours de l'armée musulmane, qui s’approchait, et prépara sa défense, en employant un modèle de combat en phalange. Les musulmans se précipitèrent, comptant sur la tactique cinglante du nombre écrasant de leurs cavaliers, qui leur avaient apporté des victoires dans le passé. Mais l'armée française, qui était composée de soldats de pied armés seulement avec des épées, des boucliers, des haches, des javelots, et des poignards, était bien entraînée. Malgré l'efficacité de l'armée musulmane dans les batailles précédentes, le terrain leur causa un désavantage. Sa force résidait dans sa cavalerie, qui était armée de grandes épées et de lances, mais leurs bagages et leurs mules limitèrent leur mobilité. L'armée française montra une grande ardeur, en résistant à la féroce attaque. C’est l’une des rares fois, au Moyen Age, où l'infanterie tint bon face à une attaque montée. La durée exacte de la bataille est indéterminée. Les sources arabes disent, qu’elle dura deux jours, tandis que les sources chrétiennes soutiennent, que le combat tarda durant sept jours. Dans l'un ou l'autre des cas, la bataille se termina, lorsque Abder Rahman fut capturé et qu’il fut tué par les français. Bien que Martel s’attendait à une revanche surprise, elle n’eut pas lieu ; et l'armée musulmane se retira paisiblement dans la nuit. La mort de leur chef causa un brusque revers aux musulmans, qui n’avaient plus d’autre choix, que de se replier au delà des Pyrénées.
Que cela nous plaise ou pas, l'Islam radical est en train de livrer de rudes coups à l'Europe et cela commence à faire mal. A cause de notre propre attitude, de notre manque de respect et d’ardeur envers YHWH, et parce que nous l’avons, de manière intentionnelle, mis à l’écart dans notre société, Il permet, que ce jugement ait lieu. Si l’Europe souhaite s’en sortir, voilà ce qu’elle doit faire : arrêter d’apaiser l'Islam radical, se repentir et revenir à sa première passion, au Seigneur Yeshua, notre Messie. Si nous ne sommes pas disposés à vaincre cette agression, alors nous risquons de tomber. Des choix difficiles doivent être mis en œuvre, si nous voulons mettre en échec cette idéologie et survivre.
Rabbi Onkelos appelle Ismaël et sa progéniture des ANES SAUVAGES parmi les hommes.
Ismaël était continuellement engagés dans des batailles offensives contre ses voisins. Il en est de même pour sa postérité. Depuis toujours, les arabes sont les premiers à se livrer aux viols et aux pillages, à harceler leurs voisins par des excursions et des vols continuels, à piller les voyageurs de toutes les nations. Depuis, que leur père Ismaël a été expulsé dans les plaines et les déserts, ils croient avoir le droit d’agir de la sorte.
Les arabes sont sauvages et féroces... Muhammad a construit sa religion par la puissance de l'épée.

Sourate : 22.39. Autorisation est donnée à ceux qui sont attaqués (de se défendre) - parce que vraiment ils sont lésés; et Allah est certes Capable de les secourir.

Les premiers musulmans étaient faibles, et combattaient uniquement s'ils le devaient. Une fois à Médine, après avoir rassemblé une petite armée composée d’adeptes, Muhammad commença alors à voler et à piller les riches caravanes des Quraish. C’est ainsi qu’il accumula rapidement de la richesse. La première incursion, bien connue, eu lieu à Nakhla. Ses adeptes tuèrent le leader d’une caravane, et prirent la cargaison pour eux même. De tels agissements devinrent un passe temps régulier pour les bandits musulmans, qui reversaient 20% du butin de chaque raid à Muhammad. Ces faits sont enregistrés dans la biographie officielle de Muhammad par Ibn Ishaq.

Incursion à Nakhla récit de La Vie de Muhammad par Ibn Ishaq par A. Guillaume Pgs. 286-287
L'apôtre envoya Abdullah b. Jahsh, Ri’ab al-Asadi à Rajab dès son retour de la première bataille de badr (la première bataille combattue par Muhammad avec son propre clan). Il envoya avec lui huit émigrants dont aucun n’étaient fidèle à Muhammad. Il lui écrivit une lettre, et lui commanda de ne pas la regarder avant d’avoir voyagé pendant deux jours. Il lui demanda d’exécuter les ordres, sans mettre de pression sur aucun de ses compagnons. Quand Abdullah eu voyagé pendant deux jours il ouvrit la lettre, l’examina, et voici ce qu'elle disait : « quand vous aurez lu ma lettre, continuez jusqu'à ce que vous atteigniez Nakhla entre la Mecque et Al-Taif, attendez y les Quraysh et dites-nous ce qu'ils font.

Ayant lu la lettre, il dit « entendre c’est obéir ». Une caravane de Quraysh portant des raisins secs, du cuir et d'autres marchandises passa devant eux, Amr b. Al-Hadrami (349), Uthman b. Abdullah b. Al-Mughira et son frère Naufal le Makhzumites, et Al-Hakam b. Kaysan, homme de main d’Hisham ; b. al-Mughira était parmi eux. La caravane les ayant vu, ils eurent peur d'eux parce qu'ils avaient campé près d'eux. Ukkasha qui s’était rasé la tête, regarda vers le bas et porta son regard sur eux et ils le virent et se sentirent en sécurité, ce sont des pèlerins, vous n'avez rien à craindre d'eux. Les voleurs tinrent conseil entre eux, car c’était le dernier jour de Rajab, et ils dirent « si tu les laisses seuls ce soir, ils vont arriver dans le lieu sacré et seront protégé de toi ; et si tu les tues, tu les tueras durant le mois sacré » ainsi ils étaient hésitants et craignaient de les attaquer. Alors ils s’encouragèrent, et décidèrent d’en tuer autant qu’ils pourraient et de prendre ce qu’ils avaient. Waqid tua Amr b. al-Hadrami d’une flèche et Uthman et l'Al-Hakam se rendirent. Naufal leur échappa. Abdullah et ses compagnons prirent la caravane, les deux prisonniers et rentrèrent à Médine avec eux. Quelqu’un de la famille d’Abdullah mentionna, qu’il dit à ses compagnons, « une cinquième de ce que nous avons appartient à l’apôtre ».
(Traduction des faits tels qu’ils sont rapportés. Le style et la ponctuation se retrouve dans le document original NDT)
Notons les points suivants
 Les musulmans ont feint d’être des pèlerins.
 Les musulmans ont dupé les Quraish, en se faisant passer pour des religieux.
 Les musulmans ont attaqué pendant un mois sacré, alors qu’il est interdit de combattre.
 Muhammad leur dit de n’ouvrir la lettre, qu’après plusieurs jours, par crainte de divergence.
 C’est exactement de cette façon, que les musulmans radicaux (Al-Qaeda & Co) opèrent aujourd’hui afin d’éviter les autorités. Ils ne sont pas au courant de leur mission avant la veille ou l’avant veille de son exécution. De cette façon, ils n’en connaissent pas les détails, ce qui limite le risque de fuite, même s’ils se font arrêter. Personnellement, je trouve l’approche de Muhammad très intelligente.
Rappelez-vous, que pendant la guerre de Yom Kippour, les nations musulmanes attaquèrent Israël, alors que les Juifs étaient en train de jeûner. Yom Kippour est le jour le plus saint des Ecritures. Ce type d’attaque est typique chez les musulmans. Ils frappent leurs ennemis pendant qu’ils se reposent, ou pendant qu’ils prient. Les Juifs de Quraiza furent attaqués lors d’un Sabbat. Les musulmans tuent généralement leurs leaders, lorsque ceux-ci prient, soit en les poignardant dans le dos, soit en les empoisonnant.
Lorsqu’il s’agit de démontrer, que l’Islam est tolérant, le sourate suivante, sortie de son contexte, est généralement citée par les musulmans : Sourate : 109 « A vous votre religion, et à moi ma religion ».
Les véritables versets n’ont rien à voir avec la tolérance.
Sourate : 109.1-6. Dis : " vous les infidèles ! Je n'adore pas ce que vous adorez. Et vous n'êtes pas adorateurs de ce que j'adore Je ne suis pas adorateur de ce que vous adorez. Et vous n'êtes pas adorateurs de ce que j'adore. « A vous votre religion, et à moi ma religion".
Le contexte, qui détermine ce verset ne concerne pas la tolérance. Cette Sourate se rapporte à un conflit entre les païens Mecquois et les musulmans, dans lequel les musulmans rejettent simplement les païens.
Syed Abu-ala 'Maududi apporte un commentaire sur ce verset. Voici ce qu’il nous dit :
Syed Abu-ala 'Maududi, introduction aux chapitres du Coran.
Si la Sourate est lue avec cela à l'esprit, on constate, qu'elle n’est pas indiquée pour prêcher la tolérance religieuse, comme certains semblent le penser aujourd'hui. Ce verset a été révélé afin d'acquitter les musulmans de la religion des incroyants, de leurs rites de culte, et de leurs dieux. Il exprime leur dégoût total et leur dédain envers eux, et leur dit, que l’Islam et kuft (l’incrédulité) n’avait rien en commun, et qu’il n’y avait aucune possibilité, qu’ils soient combinés et mélangé dans une entité commune. Bien qu’au commencement, il fut adressé aux incroyants Quraish, en réponse à leurs propositions de compromis, il n'est pas seulement destiné à eux. Comme ce verset fait partie du Coran, Allah a donné aux musulmans l'enseignement éternel disant, qu'ils devraient s’acquitter par mots et actions des croyances incrédules (des jurons des incroyants), partout et dans quelle forme que ce soit. Les musulmans doivent déclarer sans réserve, qu’ils ne peuvent faire aucun compromis avec les incroyants en matière de foi. (C’est moi qui souligne)

Dans les premiers temps de l'Islam mecquoise, les sourates étaient pacifiques et n’appelaient pas à la confrontation : « Nulle contrainte en religion » (Sourate 2:256a). C'était une manière d'éviter le combat. Mais plus tard à Médine, lorsque Muhammad se renforça et acquit de nouveaux adeptes, alors il n’a plus été question d'apaisement. Les arabes locaux se rallièrent au cri de guerre Allah hu Akbar (Allah est le plus grand) épées en mains. Toutes les sourates pacifiques précédentes du Coran furent abrogées et remplacées par de nouvelles sourates, en vue de préparer les musulmans à faire la guerre contre les infidèles, sans qu’ils n’aient aucun sentiment de culpabilité à ce sujet. Cela est toujours le fondement principal de l'Islam !

Blaise Pascal a eu ceci à dire au sujet du mal religieux.
« Les hommes ne font le mal aussi totalement et allégrement, que lorsqu’ils le font à partir de conviction religieuse ».

Cela se vérifie avec l'Islam aujourd'hui. Partout dans le monde, nous pouvons voir des musulmans fanatiques chanter le cri de guerre « Allah hu Akbar », avant de faire sauter des bombes, de détruire des avions, de trancher des gorges, en les décapiter au nom d'Allah. Voilà la RENAISSANCE DE L'ISLAM FANATIQUE prédite dans la Bible : la Renaissance du Djihad Global. Voyez et constatez, si vous avez les yeux et les oreilles pour le percevoir.

Apocalypse 13:11-15 Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et qui parlait comme un dragon. (12a) Elle exerçait toute l’autorité de la première bête en sa présence, (15) Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parle, et qu’elle fasse que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête soient tués.

Points à considérer :

 Une autre bête - renaissance de religion musulmane radicale /djihad.

 Deux cornes - Semble offrir le salut comme le Messie, mais trompe à la place ; les deux cornes sont probablement les sunnites et les Shiite, les deux sectes principales de l'Islam.

 A l'autorité de la 1ère bête - le 7ème roi se réfère à l'invasion Islamique.

 Anime l’image de la bête – Il va apporter le véritable djihad global/la renaissance des pays musulmans.

 L’image de la bête parle – L’Empire Musulman forcera les gens à se convertir ou à mourir.

Apocalypse 13:1 Et il se tint sur le SABLE DE LA MER. Puis je vis monter de la MER une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème.”

Notez les quelques points importants suivants :
Le contexte détermine le passage.
 Jean se tient dans le désert du Moyen-Orient près d'une mer (Apocalypse 13.1)
 La 1ère BÊTE se lève du SABLE DE LA MER (référence à la mer ou à la plage). Il ne s’agit PAS de l'Europe. Quelqu’un peut-il nier le fait, que l'Arabie Saoudite soit un grand désert entouré par des mers ?
 Nous voyons, qu'elle se lève littéralement hors de la MER. L'Arabie Saoudite est entourée par de nombreux océans. La mer peut aussi être utilisée comme un symbole représentant différents peuples et nations. Cela étant, dans ce contexte il est fait mention du « sable d la mer », c.-à-d. du sable, de la plage et de l'eau. L'Arabie Saoudite s’adapte bien mieux que Rome.
 La 1ère bête a un NOM blasphématoire. Peut-il s’agir de l'Islam et de la soumission à Allah ? Il est évident, que c'est ce qui est enseigné ici.
 La 2ème BÊTE RENAIT de la terre. Nous ne savons pas d’où, ni de quelle partie de la terre. Ha Eretz peut être appliqué à la terre entière, ou à de simples pays. Nous voyons que le contexte ici se réfère à l'Arabie Saoudite, qui est en train de rétablir la 1ère bête, qui a été blessée. La 2ème bête a la même autorité que la première. En fait, YHWH nous indique, que l'action entière se déroule au Moyen-Orient. L'Arabie Saoudite a dépensé des milliards de dollars au cours des cinquante dernières années, pour rétablir l'Islam véritable de manière globale. Nous savons désormais, qu'elle a réussi parce que nous retrouvons une masse critique de musulmans radicaux dans tous les pays du monde.
 Apocalypse 13:12 Elle exerçait toute l’autorité de la première bête en sa présence, et elle obligeait la terre et ses habitants à adorer la première bête, dont la blessure mortelle avait été guérie. La Bible nous dit, que le renouveau de l’Islam va réussir et que les islamistes feront que les peuples adorent la première bête. Ceux qui ne le feront pas seront exécutés.
Apocalypse 17:3 Il me transporta en esprit dans un désert. Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes. (Pourquoi YHWH emmènerait-Il Jean dans un désert s’il s’agissait de Rome ou des EU ?)

Laissez-moi vous démontrer quelque chose. Dans ce qui précède nous voyons, que Jean fut emporté en esprit dans le désert. Le mot grec « eremos », signifie désert ; c'est l'indice qui nous prouve, que toutes les théories européennes ne tiennent pas debout. Jean a vu la femme, qui est symbolique d’une ville, terme normalement décrit en grec par le mot polis. En hébreu il s’agit du mot « eeyr », et en arabe, du mot « medina ». En araméen, le terme le plus approprié est le mot « MDINTHA ». Lorsqu’il est utilisé, il peut aussi désigner un lieu, ou un district/une province, une étendue, ou même un pays. Nous voyons donc, que cet endroit, qui est près de la mer, en plein dans le désert, s’adapte parfaitement à l'Arabie Saoudite. Je crois, qu’il s’agit ici du pays plutôt que d’une simple ville. C’est l'ensemble de l’Arabie Saoudite, que monte la bête, pas uniquement la ville de la Mecque. Cette dernière s’ajuste mieux avec la ville aux sept montagnes.

Bien que nous ne possédions pas l'original araméen, ou même une copie du livre de la Révélation en langue araméenne (parlée dans l’Israël du 1er siècle), je crois personnellement, que l’ensemble du Nouveau Testament fut d’abord écrit en araméen/hébreu, puis ensuite traduit en Grec. Nous avons suffisamment de preuves pour savoir, que cette thèse est plausible. Si vous souhaitez en savoir plus, je vous recommande le livre de mon ami Andrew Gabriel Roth, « Ruach Qadim », qui vous apportera toutes les preuves sur le sujet (http://www.ruachqadim.com).

Voici quelques preuves supplémentaires concernant l’araméen :

Jean 4:44 car Jésus lui–même rendait témoignage qu’un prophète n’est pas honoré dans son propre PAYS (MIDINTHA).(Traduction Darby)

Actes 9:32 Pierre voyage dans tout le PAYS (MDINTHA). Un jour, il va chez les croyants qui habitent à Lydda (Traduction Parole de vie)

Actes 17:14 Devant ce soulèvement, sans tarder, les frères firent partir Paul. Ils le conduisirent en direction de la COTE (MDINTHA). (Traduction Parole vivante)

Car ceux qui tiennent ces discours montrent clairement qu’ils cherchent encore leur PAYS (MIDINTHA) (Traduction Martin 1744). Hébreux 11.14 (le contexte ici est clair dans les versets 11.13 et 15)

Ce sont cependant des exceptions à la règle. Généralement MDITHA est employé en tant que « ville, ville natale, ou citée ». En fait, les manuscrits Grecs de Matthieu, de Marc et de Luc, lorsqu’ils écrivent le « prophète qui n’est pas honoré » emploient les mots « ville natale ». Dans Jean, en revanche, le même mot veut dire « pays ». En araméen, il existe des termes plus précis pour décrire les « nations » et les « pays », mais effectivement, le terme MDITHA peut aussi signifier un pays. Jérusalem est appelée la MDINTHA du grand Roi Yeshua (Matthieu 5:35). L’ensemble d'Israël était sous la domination romaine, en tant que PROVINCE, de Judée. Par conséquent, d’après les définitions de la période du premier siècle, l’ensemble d'Israël peut être un MDINTHA. Même si quelques-uns contestent cela, personne ne contesterait le fait que Jérusalem, en tant que MDINTHA, était au coeur d'Israël. Il en est de même pour l'Arabie Saoudite du premier siècle. Il s’agissait d’une province de l'Empire Perse.

Revenons à l’Islam et voyons ce que nous pouvons encore apprendre :

Sourate : 8.12. Et ton Seigneur révéla aux Anges : "Je suis avec vous : affermissez donc les croyants. Je vais jeter l'effroi dans les cœurs des mécréants. Frappez donc au-dessus des cous et frappez-les sur tous les bouts des doigts.

Ici Allah donne un décret clair pour renforcer les croyants musulmans en disant, qu’il inculquerait la terreur à ceux qui ne croient pas. Dans ce passage du Coran, les musulmans apprennent explicitement qu’ils peuvent décapiter les gens et même découper TOUS les doigts des non croyants.

Jonathan de Targum raconte ceci à propos d'Ismaël : Il était sauvage, féroce, indompté, non sujet au joug, et impatient d’établir son joug sur les autres.

Nous voyons en Genèse 25:12-16 qu'Ismaël a eu 12 fils :

Genèse 25:12-16 Voici la postérité d’Ismaël, fils d’Abraham, qu’Agar, l’Egyptienne, servante de Sara, avait enfanté à Abraham. Voici les noms des fils d’Ismaël, par leurs noms, selon leurs générations, Nebajoth, premier–né d’Ismaël, Kédar, Adbeel, Mibsam, Mischma, Duma, Massa, Hadad, Théma, Jethur, Naphisch et Kedma. Ce sont là les fils d’Ismaël ; ce sont là leurs noms, selon leurs parcs et leurs enclos. Ils furent les douze chefs de leurs peuples.

Notons qu'Ismaël est né d’Agar, qui était égyptienne.

En Genèse 21.21, nous lisons : Il habita dans le désert de Paran, et sa mère lui prit une femme du pays d’Egypte.

Cette union lie directement les arabes avec les Egyptiens : en raison de la lignée de sang de la mère d'Ismaël, qui était égyptienne et de son épouse, qui l’était également. Cela peut expliquer la haine viscérale, qu’avaient Yasser Arafat et ses sbires, à l’égard des Juifs. Arafat était également égyptien mais il se prétendait palestinien. Sa haine spirituelle envers les Juifs venait de son appartenance à l’Islam. Le cycle se répète maintenant avec Mahmoud Abbas.

Genèse 25:18 Ses fils habitèrent depuis Havila jusqu’à Schur, qui est en face de l’Egypte, en allant vers l’Assyrie. Il s’établit en présence de tous ses frères.

Dans le texte hébreu original, la dernière portion de ce verset se lit « ils », les « ismaélites » vivaient dans « l’hostilité » et dans l’effusion de sang avec tous leurs cousins Juifs. La traduction œcuménique de la Bible de 1998, fait apparaître ce point.

“Les Ismaélites demeurèrent de Hawila à Shour (Nord Est de la frontière égyptienne en direction de l’Assyrie), aux confins de l’Egypte, jusqu’à Ashour, chacun face à tous ses frères, prêt à leur tomber dessus.” (Genèse 25:18 TOB)

Ashour/Assyrie représente l’Irak moderne, la Syrie et certaines régions de la Turquie. Ils ont vécu dans l'hostilité jusqu’à nos jours. Durant la première guerre du Golf, Saddan Hussain tira des missiles scud sur Israël puis ensuite sur l'Arabie Saoudite. Les Arabes ont également des problèmes entre eux, et ne se font pas confiance. Dans le passé, parce qu’ils étaient déçus de leurs dirigeants, il arrivait aux musulmans de les tuer en les empoisonnement ou en les poignardant pendant qu'ils priaient. Le seul point sur lequel tous les musulmans sont d’accords est la nécessité « d’annihiler l'Israël » et de jeter tous les Juifs à la mer. Tout le reste, dans le monde musulman, est sujet à négociation ; c’est le plus offrant qui gagne.

Paul parle au sujet de l'aspect spirituel de cette relation :

Galates 4:22-25 Car il est écrit qu’Abraham eut deux fils, un de la femme esclave, et un de la femme libre. Mais celui de l’esclave naquit selon la chair, et celui de la femme libre naquit en vertu de la promesse [Isaac]. Ces faits ont une valeur allégorique ; car ces femmes sont deux alliances. L’une du mont Sinaï, enfantant pour la servitude [Islam], c’est Agar, –– car Agar, c’est le mont Sinaï en Arabie, –– et elle correspond à la Jérusalem actuelle, qui est dans la servitude avec ses enfants.

Quel est le pays, qui et dans la servitude aujourd'hui ? Quels sont ceux, qui doivent se conformer à l'Islam, et à ses demandes de cession de territoire, s’ils veulent obtenir la paix ?
E. Esaü le fils désobéissant.
Rebecca donna naissance à Isaac.
Genèse 25:22-25 Les enfants se heurtaient dans son sein ; et elle dit : S’il en est ainsi, pourquoi suis–je enceinte ? Elle alla consulter Yahuweh. Et Yahuweh lui dit : Deux nations sont dans ton ventre, et deux peuples se sépareront au sortir de tes entrailles ; un de ces peuples sera plus fort que l’autre, et le plus grand sera assujetti au plus petit. Les jours où elle devait accoucher s’accomplirent ; et voici, il y avait deux jumeaux dans son ventre. Le premier sortit entièrement roux, comme un manteau de poil ; et on lui donna le nom d’Esaü.”
Esaü allait servir son plus jeune frère Jacob. Nous retrouvons ici une situation similaire à celle d’Isaac et d’Ismaël. Une fois de plus, cela entraîna un type de jalousie et de ressentiment.
En Genèse 25 nous obtenons quelques informations clefs à propos d’Esaü. Il représente la Montagne d'Esaü, et se réfère à Edom [la Jordanie actuelle], qui spirituellement, est une métaphore pour la totalité du monde musulman. YHWH fait également souvent référence à la « Montagne d’Esaü » en tant que le lieu du Mont du Temple, là où la mosquée d'Al-Aqsa a été construite.

Genèse 25:27-28 Ces enfants grandirent. Esaü devint un habile chasseur, un homme des champs ; mais Jacob fut un homme tranquille, qui restait sous les tentes. Isaac aimait Esaü, parce qu’il mangeait du gibier ; et Rebecca aimait Jacob.

Les rabbins Juifs conviennent, et je suis parfaitement d’accord avec eux, que la bataille de la fin des temps se déroulera entre les enfants de Jacob et ceux d'Esav (Esaü). Ismaélites inclus. Pour leur survie, les douze tribus d'Israël auront à combattre contre les douze tribus de l'Islam, c'est-à-dire contre la descendance du mélange entre Ismaël et Esaü.

Esaü était astucieux et rusé alors que Jacob était un homme simple. Nous retrouvons ce même comportement chez les palestiniens aujourd'hui. Ils aiment tromper le monde, en se dépeignant comme étant des victimes. D’après eux, Israël est l’agresseur, qui occupe leur terre. En réalité, ce sont les palestiniens qui occupent la terre d’Israël ! Dans la Bible, le contraste entre Esaü et Jacob est flagrant. Jacob, [qui symbolise Israël, à la fois spirituellement et physiquement] est décrit comme un homme paisible. Aujourd’hui, pour obtenir la paix, ses descendants sont prêts à concéder des parties de leur propre terre, voir même à expulser les Juifs de leurs maisons (comme nous l’avons vu à Gaza). La terre qui, selon les palestiniens, est occupée par Israël, appartient en réalité uniquement aux hébreux. Ces derniers l’occupent depuis 3.000 ans, alors que les palestiniens actuels n’y sont arrivés, qu’après 1917. Avant la guerre de 1967, le mot « Palestinien » n'existait pas ; avant cette date vous ne trouverez aucune nation ni aucun peuple, connue sous le nom de palestiniens. Il n'y a aucune pièce de monnaie, aucune capitale, ni aucune trace historique de peuples appelés palestiniens. En revanche, il y existait un peuple appelé Philistins, qui est pratiquement éteint de nos jours. Ces prétendus palestiniens montrent le même niveau de la haine envers Israël, que les philistins, mais ces derniers n'étaient pas arabes.

Genèse 35:12 Je te donnerai le pays que j’ai donné à Abraham et à Isaac, [Jacob et ses descendants, la nation hébreu] et je donnerai ce pays à ta postérité après toi.

Arafat a inventé le mot Palestinien en 1967, après la cuisante défaite de la Syrie, de l’Egypte et de la Jordanie (trois états musulmans), face à Israël. Le terme « Palestine » existait auparavant, car il avait été mis en place par les Romains pour supprimer le nom d'Israël. Ce terme LATIN représentait uniquement les Juifs sur la terre d'Israël et de Judée. Dans le but de donner une légitimité aux palestiniens, Arafat a joué sur les mots pour remplacer les peuples arabes de la région par une nouvelle entité, qui soit disant, aurait existé en tant que nation depuis des milliers d'années, avec son gouvernement et son propre Etat. Littéralement, en arabe, le mot employé se lit « falastine », comme le mot hébreu Plishte. C'est de cette manière, qu’ils ses sont donnés une légitimité.

Avant la guerre, les arabes de cette zone étaient contrôlés par la Jordanie et non par Israël. Ils possédaient leurs passeports jordaniens, et jusqu'à la guerre 1967, étaient heureux de vivre en Jordanie. C’est en 1995, que la Jordanie a commencé à retirer ces passeports.

Du jour ou lendemain, ces personnes de nationalité jordaniennes sont devenues palestiniennes. Cette propagande fut élaborée afin d’évincer Israël et occuper de nouveau, de manière illégale, son territoire. Les véritables palestiniens/Judéens, si le terme pouvait être qualifiée de la sorte, devraient être les hébreux eux-mêmes, et non pas les arabes, sous un nouveau nom. En 135 après JC, l'empereur Hadrien inventa la dénomination Palestine, dans le but d’effacer le nom d'Israël. L'ironie est que Jérusalem, sa capitale, est devenu une question centrale sur toutes les lèvres. YHWH veut-Il montrer au monde, qu’Israël ne sera jamais effacée ?

Esaü était également en relation étroite avec Ismaël car il épousa une de ses filles.

Genèse 28:8-9 Esaü comprit ainsi que les filles de Canaan déplaisaient à Isaac, son père. Et Esaü s’en alla vers Ismaël. Il prit pour femme, outre les femmes qu’il avait, Mahalath, fille d’Ismaël, fils d’Abraham, et sœur de Nebajoth.

Esaü a désobéi à la volonté, et à l'autorité de ses parents. Il savait, qu'il ne devait pas épouser de femmes cananéennes, car elles le persuaderaient d’adorer leurs faux dieux. Nous voyons également le lien de consanguinité entre Esaü et la fille d'Ismaël. Les deux sangs se sont mélangés : celui des Edomites et celui des Arabes. En clair, cela nous montre qu’Esaü n'a eu aucun respect pour la véritable foi de sa famille, leur rapport avec Yahuweh, et leurs coutumes. Nous voyons ce même comportement aujourd'hui chez les croyants, qui prennent des païens en mariage. Ils n’ont aucun respect pour leurs parents et leur véritable foi dans le Messie Yeshua, qu’ils honorent. Un péché mène à une multitude de péchés, avec le risque de tomber et de renier notre Seigneur Yeshua, et d’avoir son nom effacé du Livre de la Vie.

Je connais des gens aujourd'hui, issus de familles chrétiennes très dévotes, dont les enfants ont tristement déshonoré les parents et Yahuweh, en épousant des musulmans, des hindous, des Sikhs ou des athées. De telles unions mènent à un compromis par « amour », qui est uniquement terrestre, et qui n'a aucune valeur durable. Dans une telle situation, une personne chrétienne ne sera jamais véritablement heureuse. Après avoir été marié dix-sept ans, et avoir eu deux enfants, dont un fils handicapé, mon mariage avec mon épouse musulmane s’est terminé. Bien que j'aime ma famille, comment pouvais-je déshonorer le nom de Yeshua et rejeter Son amour, pour des relations terrestres ?

Il est préférable pour moi de mourir, plutôt que de rejeter Yahuweh. Lorsque mon père me demanda de revenir à l'Islam, je lui répondis, « papa il est préférable que tu me tues, parce que mon retour est impossible ». Quand vous avez connu Yeshua d’aussi prêt, que je L’ai connu, alors le rejet n'est pas une option. Les gens disent être nés de nouveau et baptisés du Saint Esprit, mais à quoi bon notre nouvelle naissance, si nous tombons sous le chantage familial ? Le test ultime de notre nouvelle naissance est notre résolution et notre foi envers Lui pour obéir à Ses commandements.

Il y a quelques mois, les tabloïdes nous annonçaient, que Yousuf Yohanna, le célèbre joueur de cricket pakistanais, issu d'une famille chrétienne, s’était converti à l’Islam. Son épouse et ses enfants avaient fait de même. Il demandait à chaque chrétien du Pakistan de se tourner vers l’Islam. Cela me montre que sa chute est exactement ce que prédit la Bible.

2 Thessalonic 2:3 Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme impie, le fils de la perdition,

Lorsque je lis ce passage, je suis encouragé par le fait, que même si des croyants tombent, l'Elohim d'Israël reste fidèle et véritable. Certains croyants argueront du fait que Yousuf n'était pas né de nouveau, où qu’il ne connaissait pas la Bible. Quoi qu’il en soit, suite à sa décision, il a déshonoré notre Seigneur Yeshua. Il a perdu son salut* et a simplement chuté pour être dans le camp de s.a.tan. Etre né de nouveau ne signifie pas, ne pas pouvoir tomber. Afin de vous protéger contre s.a.tan et contre ses attaques, vous devez loyalement suivre Yeshua et obéir à Ses paroles, c.-à-d. à Ses commandements. Lui désobéir, ne pas suivre Ses commandements, et rechercher des excuses pour annuler la Torah dans notre vie de chrétien équivaut à une rébellion, que s.a.tan aura vite fait de mettre à profit, pour attaquer les croyants les plus fragiles. L’expression « une fois sauvé, à nous la liberté » n’est pas biblique. Notre sanctification dépend de notre coeur et de notre volonté de suivre et d’obéir à YHWH, d’une manière consciente, par un engagement et une fidélité continue. Bien que le salut soit un cadeau gratuit, cela ne signifie pas, que les gens ne peuvent pas s’en éloigner, ou tomber, comme nous l’avons vu chez de nombreux frères. Paul a clairement indiqué, que nous ne devions pas nous glorifier, parce que si YHWH peut casser les branches naturelles, alors qui sommes-nous (Romains 11:21) ? Nous devons toujours obéir à Yahuweh et non aux hommes.

Ezékiel 18:24 Si le juste se détourne de sa justice et commet l’iniquité, s’il imite toutes les abominations du méchant, vivra–t–il ? Toute sa justice sera oubliée, parce qu’il s’est livré à l’iniquité et au péché ; à cause de cela, il mourra.

Nous ne pouvons pas rivaliser avec les Ecritures. Lorsqu’une personne retombe dans le monde et qu’elle s’éloigne du Messie (de Sa justice) alors toutes ses bonnes oeuvres sont sans valeur. Notre droiture se situe dans le Messie. Si nous choisissons de renier la vie éternelle, pouvons-nous alors dire, que nous « pouvons aller au ciel » ? Qu’en est-il d’une personne ayant vécue dans l’homosexualité et dans le péché ou s’étant convertie à l’Islam pour adorer Allah ?

2 Timothée 2:12 si nous persévérons, nous régnerons aussi avec lui ; si nous le renions, lui aussi nous reniera ;

Pas besoin d’être un génie en mathématique pour nous rendre compte, que si nous renions Yeshua devant les hommes, alors Il nous reniera devant notre Père céleste. Cela signifie, qu’à partir de ce reniement, nous n'avons plus de salut.

Matthieu 10:22 Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom ; mais celui qui persévérera jusqu’à la FIN sera sauvé.

Toute personne, qui ne persévère pas jusqu’à la FIN de sa vie sera considérée comme étant infidèle et comme ayant sombrée dans le camp de s.a.tan. Notre valeur se trouve dans notre Seigneur Yeshua et dans Sa fidélité pour mettre à exécution Ses paroles éternelles. A tous ceux qui se sont éloignés : repentez-vous et revenez, « teshuvah » (en hébreu). Cesser de déshonorer Son Saint Nom et demandez Lui pardon pour vos péchés.

(*Note Du Traducteur : nous ne partageons pas le point de vue de l’auteur sur la question du salut. Nous pensons, qu’il est impossible à quiconque ayant connu une véritable nouvelle naissance, de perdre son salut. Il nous parait impensable, que Dieu puisse reprendre la grâce qu’Il a accordée. En revanche, nous croyons, qu’il est tout à fait possible de perdre les récompenses, qui sont liées à notre salut. Voir 1 Corinthien 3.10-15. Un véritable salut entraîne une obéissance sincère aux Instructions de Yahuweh)

Genèse 26:34-35 Esaü, âgé de quarante ans, prit pour femmes Judith, fille de Beéri, le Héthien, et Basmath, fille d’Elon, le Héthien. Elles furent un sujet d’amertume pour le cœur d’Isaac et de Rebecca.

Esaü affligea ses parents en se mariant à des Hittites, alors que cela lui était interdit. Il est évident, qu’Esaü était en rébellion et qu’il n'a pas honoré sa mère et père.

Genèse 25:29-33 Comme Jacob faisait cuire un potage, Esaü revint des champs, accablé de fatigue. Et Esaü dit à Jacob : Laisse–moi, je te prie, manger de ce roux, de ce roux–là, car je suis fatigué. C’est pour cela qu’on a donné à Esaü le nom d’Edom. Jacob dit : Vends–moi aujourd’hui ton droit d’aînesse. Esaü répondit : Voici, je m’en vais mourir ; à quoi me sert ce droit d’aînesse ? Et Jacob dit : Jure–le moi d’abord. Il le lui jura, et il vendit son droit d’aînesse à Jacob.

A tort, de nombreux enseignants bibliques ont appelé Jacob « trompeur » alors, qu’en réalité, Jacob était un homme paisible, habitant sous la tente. Ce n'était pas lui, le trompeur, mais Esaü. Nous le voyons à travers ses descendants. Les croyants feraient bien de cesser de perpétuer cette erreur car c’est elle, qui a amené le monde à conclure, que tous les Juifs étaient fourbes. Les musulmans le savent très bien, et exploitent cette erreur chrétienne, pour retourner la situation à leur profit.

Genèse 25:27 Ces enfants grandirent. Esaü devint un habile chasseur, un homme des champs ; mais Jacob fut un homme tranquille, qui restait sous les tentes.

« Jacob était un homme tranquille, qui restait sous les tentes » (Genèse 25:27). Le mot hébreu utilisé pour « tranquille » est « tam ». Jacob n'était pas un habile chasseur car son coeur était sa bouche. Une personne, qui n’est pas fourbe et qui ne trompe pas les autre s'appelle TAM : ORDINAIRE, TRANQUILE, PUR et SIMPLE.

YHWH utilise l'hébreu pour transmettre la signification exacte des passages bibliques. Certaines idées ne sont pas transmissibles dans aucune autre langue. C’est pour cette raison, que les rabbins appellent l'hébreu « le langage de YHWH ». Je suis entièrement d’accord avec eux sur ce point là.

Commentaires de Rashi :

Durant toute leur jeunesse, il n’était pas possible de faire de distinction entre leurs actes, et personne n’était en mesure de connaître leurs caractères respectifs. A l’age de treize ans, l’un [Yaakov] s’orienta vers la sagesse des études alors que l'autre se tourna à sa manière vers l’adoration d’idoles. L’un est devenu « un habile chasseur ». En d'autres termes, il allait tromper les gens, les piégeant avec ses paroles. Il n'avait d’autre occupation. Il utilisait son arc pour chasser les animaux et les oiseaux. En revanche, Jacob était un homme tranquille, qui restait dans les tentes. Il était intègre en paroles et en pensée. Ce n'était pas un trompeur. Au contraire, il était assis dans les tentes de la Torah.

Comment osons-nous prétendre, que Yahuweh puisse traiter et signer une alliance avec des trompeurs ! D’après Yahuweh, Jacob était « parfait ». Voyez ce qu’Il entend par trompeurs :

Malachie 1:14 Maudit soit le trompeur qui a dans son troupeau un mâle, Et qui voue et sacrifie au Seigneur une bête chétive ! Car je suis un grand roi, dit Yahuweh des armées, Et mon nom est redoutable parmi les nations.

Enseigner de manière erronée, que Jacob était un trompeur, c’est insinuer que tous les Juifs aujourd'hui sont trompeurs et hypocrites. Voilà l’erreur stéréotype enseignée dans de nombreuses assemblées.

Si vous pensez toujours, que Jacob était un trompeur, et que j'ai tort de dire le contraire, alors je vous suggère de vous tourner vers Job. La Parole se réfère également à lui, en utilisant le mot hébreu « TAM », en le traduisant le plus souvent par le mot « intègre ».

Job 1:1 Il y avait dans le pays d’Uts un homme qui s’appelait Job. Et cet homme était INTEGRE (TAM) et droit ; il craignait Dieu, et se détournait du mal.

Yahuweh appelle Job « intègre-Tam ». Certaines Bibles traduisent par « parfait ». A la fois chez Job et chez Jacob, Tam signifie :
1) Parfait.
2) Complet.
3) Une personne chez qui il ne manque rien en terme de force physique, de beauté etc.
4) Profond, sain.
5) Ordinaire, calme.
6) intègre, moralement innocent, qui à de l’intégrité.

7) Quelqu’un qui est moralement et éthiquement pur.

YHWH savait, avant leur naissance, que l’aîné servirait le plus jeune. Esaü a dédaigné son droit d’aînesse, en le vendant à son frère pour un bol de potage aux lentilles. Cela signifie, qu'il a vendu ses bénédictions à Jacob et qu’il a renoncé à son droit de succession. Esaü n'a pas estimé son droit d’aînesse, il l'a méprisé. Après cet événement, et selon la loi biblique, bien qu'il soit le fils aîné, Esaü n'avait plus aucun droit sur son héritage, ou sur les bénédictions de son père.

N’est-ce pas Esaü, qui possède le « Mont d'Abraham » (Le Mont du Temple), et que la Bible appelle « Montagne d'Esaü » (Abdias 1:9) ? Esaü est la connexion allégorique avec l'Empire Islamique, qui occupe le saint site du Mont du Temple aujourd'hui. A présent, les musulmans disent qu'Abraham était musulman. Ils ont mis la main sur le Mont du Temple, sous prétexte, que Muhammad serait monté au ciel à partir de ce lieu, alors que le Coran ne mentionne pas une seule fois la ville de Jérusalem. Qui est celui, qui trompe le monde ? Esaü ou Jacob ? Si nous avons la moindre perspicacité dans la Parole et dans la pureté du langage employé par YHWH, alors il est évident, que le trompeur n’est autre qu’Esaü.

YHWH emploie des mots très durs contre Esaü [qui est une allégorie de l’Islam/Idolâtrie] pour décrire le rapport, qu'il avait avec Jacob [Israël/le peuple de l’alliance].
F. L’amour de YHWH, Ses malédictions

Malachie 1:2-3 “Je vous ai aimés, dit Yahuweh. Et vous dites : En quoi nous as–tu aimés ? Esaü n’est–il pas frère de Jacob ? dit Yahuweh. Cependant j’ai aimé Jacob, Et j’ai eu de la haine pour Esaü, J’ai fait de ses montagnes une solitude [son royaume, son empire], J’ai livré son héritage aux chacals du désert.”

Le jugement final de YHWH est destiné à l'Islam, qui est caractérisé par « Esaü et ses montagnes ». Il va les détruire en raison de l'iniquité d'Esaü (l'Islam) envers son frère Jacob/Israël, et pour sa haine persistante et sa violence envers lui (le peuple Juif). Toute la haine musulmane envers Israël repose là dessus. Si nous étudions le livre de la Genèse, l’image commence à s’éclaircir, nous voyons ce qui s'est produit dans le passé, et pourquoi les choses se produisent aujourd'hui.

Genèse 37:28 Au passage des marchands madianites, ils tirèrent et firent remonter Joseph hors de la citerne ; et ils le vendirent pour vingt sicles d’argent aux Ismaélites, qui l’emmenèrent en Egypte.

Nous voyons dans le chapitre 37 de la Genèse, que les frères de Joseph méprisèrent le fils de Jacob, parce qu'il était le fils préféré de son père. Ils le vendirent comme esclave à des Ismaélites/Madianites (Arabes).

Les arabes vendirent ensuite Joseph aux Egyptiens. Nous voyons là une connexion claire entre les arabes et les Egyptiens, qui commerçaient les uns avec les autres. Ne voyons-nous pas la même chose aujourd'hui, lorsque les dirigeants Juifs eux-mêmes vendent leurs propres frères aux arabes pour « vingt sicles d’argent », en les déplaçant et en détruisant leurs colonies ? Nous voyons ici un symbole de la main mise du monde sur les affaires d’Israël, et un symbole qui nous rappelle Joseph/Yisrael emmené en Egypte. Nous voyons aujourd’hui des dirigeants Juifs tels Yitzhak Rabin, Shimon Peres et Ariel Sharon vendrent leurs frères pour apaiser le monde. De nombreux Juifs se méprennent en blâmant les Etats-Unis, l'Europe, et la Russie, mais le problème vient de la corruption de leurs propres frères, qui auraient dû refuser de vendre Israël (Joseph) aux Arabes (Midianites). Ils devraient arrêter de blâmer le reste du monde. Gaza a récemment été évacuée et donnée aux palestiniens par le gouvernement d'Ariel Sharon. Ne voyons-nous pas que le passage biblique ci-dessus est en train de s’accompli de nouveau ? Les Juifs ont vendu leurs propres frères au terrorisme.

Israël ne peut pas continuer à blâmer les autres et refuser d'obéir à son Elohim tout-puissant. N'a-t-Il pas dit, si vous me faites confiance, je guérirais la terre ? Malgré cela les dirigeants israéliens refusent toujours de Lui faire confiance. C'est triste, en effet. A mon avis la meilleure solution serait de démanteler l'autorité palestinienne, et de dire aux palestiniens, qu'ils ont le choix entre vivre avec Israël dans la paix ou bien partir. Je refuserais de laisser un peuple, dont le seul but est de détruire les Juifs, diviser une terre mandatée par YHWH. Quoi que les autres puissent penser, j'obéirais à mon YHWH, pour éviter d’amener la punition sur moi, et la calamité sur mon peuple. Les Ecritures nous enseignent, que YHWH a horreur lorsque Israël est divisée. A qui devrions-nous faire confiance ? A notre YHWH vivant, ou à un peuple ? Les palestiniens sont utilisés et tués par leurs propres frères, en qui il n’est pas possible de faire confiance.

Lévitique 25:23 Les terres ne se vendront point à perpétuité ; car le pays est à moi, car vous êtes chez moi comme étrangers et comme habitants.

Si Israël avait refusé de donner la terre alors personne n’aurait pu la prendre par la force. Ceci est une simple vérité dans la mesure où, dans Amos 9:15, YHWH nous dit, « Je les planterai dans leur pays, Et ils ne seront plus arrachés du pays que je leur ai donné ». Voilà ce que j’aimerais dire aux Juifs : « Faites confiance à YHWH, votre Elohim, et non pas au monde. Arrêtez de diviser votre terre, oh, peuple d’Israël. Avez-vous oublié la manière dont vous avez été punis dans le désert, lorsque vous avez murmuré contre YHWH ? Il n'a pas laissé cette génération entrer sur la terre du lait et du miel. Seuls Josué et Caleb entrèrent, sur tout le peuple car il avait manqué de fidélité envers YHWH. S’il vous plait, soyez au moins fidèles à votre YHWH, et dites au monde que vous n'allez plus diviser votre terre. Dites lui que vous faites confiance à votre YHWH, qui est le « rocher » du salut. Ne récoltez pas des jugements sur vous-même à cause de votre désobéissance ».

Genèse 37:36 Les Madianites le vendirent en Egypte à Potiphar, officier de Pharaon, chef des gardes.

Joseph fut par la suite fait premier ministre d'Egypte, car il était sage et le Seigneur était de son côté.

Genèse 41:39-40 Et Pharaon dit à Joseph : Puisque Dieu t’a fait connaître toutes ces choses, il n’y a personne qui soit aussi intelligent et aussi sage que toi. Je t’établis sur ma maison, et tout mon peuple obéira à tes ordres. Le trône seul m’élèvera au–dessus de toi.

Lorsque nous acceptons ce que nous apporte notre Seigneur et que nous bénissons Son peuple élu, alors nous sommes bénis à notre tour. Mais quand nous nous tournons loin de sa face et que nous dédaignons Son peuple élu alors nous tombons dans les calamités, et la malédiction mentionnée en Genèse 12:3 est sur nous, et devient notre lot quotidien. Selon la Parole écrite de YHWH, celui qui dédaigne les hébreux encours aujourd'hui la malédiction. Le pharaon était un roi puissant ; il montra une sagesse certaine en reconnaissant, qui était Joseph, en le bénissant, et en faisant de lui le premier ministre de l'Egypte. De même, reconnaissons, que nous ne devrions jamais haïr les Juifs, car ils demeurent le peuple de l’alliance de YHWH. Nous devrions reconnaître leur valeur, en nous rappelant, que ce sont eux qui nous ont donné la Bible, les oracles de YHWH pour l'humanité ; et avant tout, ce sont eux, qui nous ont donné le Messie Yeshua. Le même Yeshua, qui est né d’un ménage Juif, d’une mère juive ; pour racheter les péchés de l’humanité. Sans Yeshua aucun de nous ne pourrait être sauvé. La miséricorde et la justice de YHWH se sont rencontrées à la croix, lorsque Yeshua a prit notre punition pour nos péchés. Quel YHWH immense avons nous.

Genèse 12:3 Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront ; et toutes les familles de la terre seront bénies/greffées en toi.

Le mot hébreu utilisé dans cette phrase pour « malédiction » est « aw-rar ». Il signifie, que les nations qui s'opposent au peuple élu de YHWH seront réduites à néant et que la malédiction sera très douloureuse ; cassante. Devinez quels sont ceux, que nous voyons maudire le peuple élu de YHWH aujourd’hui ?

Aucune des nations musulmanes n'aime Israël ; toutes la détestent. Est-il possible, qu'elles n'adorent pas le même YHWH et qu’elles soient en synchro avec l'ennemi d’Israël, qui n’est autre que s.a.tan ? Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les nations musulmanes les plus riches étaient dans la misère noire et dans le chaos ? C’est parce qu’elles ont été maudites.

Le mot utilisé pour bénir est « nivrechu ». Il implique non seulement des bénédictions spirituelles, mais aussi des bénédictions matérielles ; il veut plus exactement dire greffé ou mélangé. La seule nation qui soutienne ouvertement Israël aujourd'hui sont les Etats-Unis. Bien que cette nation soit relativement jeune (environ 200 ans), le Seigneur a fait d’elle une superpuissance. Cela démontre, que les promesses de YHWH sont véritables et réelles, et non pas arbitraires et imaginaires.

La Turquie, qui a signé un traité de paix avec Israël connaît des discordes internes ; les islamistes essayent d’interrompre tous les liens avec Israël. Ils ont fait sauter la synagogue de Neve Shalom le samedi, 15 novembre 2003, juste pour démontrer leur mécontentement avec les autorités turques, qui soutiennent les Juifs.

Il n’est pas étonnant de voir Ariel Sharon quasiment répéter ce qui s'est produit avec Joseph. En déracinant les colonies juives de Gaza et en donnant la terre de ses frères aux arabes, il essaye d’apaiser le monde. Pharaon a montré de la sagesse et de la compréhension vis-à-vis de Joseph, mais Ariel Sharon de son côté, n'a pas fait preuve de sagesse en opérant de la sorte avec son peuple.

Parfois un Juif est son propre pire ennemi. Il y un dicton, qui dit : là où il y a deux Juifs, il y a trois avis. N'est-il pas étonnant, lors des élections présidentielles de 2004 aux Etats-Unis, que les Juifs aient votés majoritairement pour John kerry ? Il s’agissait de la dernière personne envers qui voter, dans la mesure où il était favorable à l'apaisement avec les arabes. Les Juifs n’apprendront-ils jamais de leurs erreurs ?

Exode 1:8-11 Il s’éleva sur l’Egypte un nouveau roi, qui n’avait point connu Joseph. Il dit à son peuple : Voilà les enfants d’Israël qui forment un peuple plus nombreux et plus puissant que nous. Allons ! montrons–nous habiles à son égard ; empêchons qu’il ne s’accroisse, et que, s’il survient une guerre, il ne se joigne à nos ennemis, pour nous combattre et sortir ensuite du pays. Et l’on établit sur lui des chefs de corvées, afin de l’accabler de travaux pénibles. C’est ainsi qu’il bâtit les villes de Pithom et de Ramsès, pour servir de magasins à Pharaon.

Par la suite, sans aucune raison apparente, nous voyons un roi égyptien prendre peur des enfants d'Israël ; et dans le but de les contrôler, les réduire à l'esclavage.

Après que les hébreux aient durement été asservis, l'Elohim d’Israël libéra le peuple, par l’intermédiaire de Moïse. C’est alors que nous assistons à la première guerre entre les hébreux et les Midianites (Arabes).

Plus tard, une chose similaire se produisit avec le roi de Moab (Jordanie). Sans aucune raison apparente, il eut une crainte considérable envers les hébreux, et voulu les maudire en raison de ce qui s'était produit avec les Amoréens. Cela étant, il ne connaissait pas la raison de la bataille avec les Amoréens.

Comme tout bon roi, Balak aurait dû envoyer des émissaires pour étudier les raisons et ne pas être effrayé inutilement.

Balak n'a pas été un bon dirigeant. Il n'a pas du tout représenté les intérêts de son peuple. De même, aujourd'hui nous voyons les nations musulmanes attaquer Israël pour son petit lopin de terre. Elles font preuve d’un manque de sagesse, qui ne contribue pas à l’intérêt de leurs peuples. A cause de leurs propres craintes et de leurs préjugés, elles entraînent leurs peuples dans une haine irascible.

Nombres 22:2-6 Balak, fils de Tsippor, vit tout ce qu’Israël avait fait aux Amoréens. Et Moab fut très effrayé en face d’un peuple aussi nombreux, il fut saisi de terreur en face des enfants d’Israël. Moab dit aux anciens de Madian : Cette multitude va dévorer tout ce qui nous entoure, comme le bœuf broute la verdure des champs. Balak, fils de Tsippor, était alors roi de Moab. Il envoya des messagers auprès de Balaam, fils de Beor, à Pethor sur le fleuve, dans le pays des fils de son peuple, afin de l’appeler et de lui dire : Voici, un peuple est sorti d’Egypte, il couvre la surface de la terre, et il habite vis–à–vis de moi. Viens, je te prie, maudis–moi ce peuple, car il est plus puissant que moi ; peut–être ainsi pourrai–je le battre et le chasserai–je du pays, car je sais que celui que tu bénis est béni, et que celui que tu maudis est maudit.

Après cet événement Balak essaya de maudire Israël par l’intermédiaire de Balaam le prophète, pour les conduire hors du territoire. Mais l'Elohim d’Israël ne permit pas à Balaam de maudire Son peuple. Au contraire, Il le contraignit à le bénir en retour. Puisque l'option de la malédiction échoua, ils employèrent les filles de Moab (les Jordaniennes) afin qu’elles séduisent les israélites et les poussent à adorer leurs faux dieux. Le but recherché était d’attirer la colère de Yahuweh pour qu’Il les punisse. Cela nous montre que l'ennemi est prêt à tout pour supprimer les hébreux.

A travers toute l'histoire biblique et séculière, nous voyons, que d’une manière ou d’une autre, les musulmans ont toujours été contre les Juifs. A titre d’exemple, nous pourrions citer le nettoyage ethnique opéré, par Muhammad en Arabie au 7ème, pour éradiquer toutes les tribus juives de sa terre. Jusqu’à ce jour, les Juifs n’ont pas le droit d’aller en Arabie Saoudite. Aujourd'hui toutes les nations musulmanes veulent faire disparaître Israël de la carte et mettre la main sur son territoire.

En 1948, lorsque naquit la nation d’Israël, une des prophéties majeures du prophète Esaïe vit son accomplissement :

Esaïe 66:7-8 Avant d’éprouver les douleurs, Elle a enfanté [Israël est née]; Avant que les souffrances lui viennent, Elle a donné naissance à un fils. Qui a jamais entendu pareille chose ? Qui a jamais vu rien de semblable ? Un pays peut–il naître en un jour ? Une nation est–elle enfantée d’un seul coup ? A peine en travail, Sion a enfanté ses fils.

La nation d’Israël est littéralement née en un jour. Dès le jour de sa naissance, les arabes entreprirent d’attaquer Israël pour la détruire. Ils demandèrent à leurs frères, qui vivaient sur place, de quitter le territoire afin qu’ils puissent détruire les Juifs, et leur promirent de leur rendre la terre, une fois la victoire remportée. Mais les choses ne se sont pas déroulées comme ils l’entendaient. Afin de confirmer Ses promesses à Israël Yahuweh, fit subir aux arabes une honteuse défaite. Les Arabes n'ont toujours pas compris, que leur combat n'est pas avec Israël, mais avec l'Elohim d'Israël.

Personne n’a forcé les arabes à quitter Israël. Ils ont choisi de s'en aller volontairement, en pensant pouvoir acquérir d’avantage de terre, à leur retour.

Le journal du Caire rapporte :

Cairo daily - AKHBAR EL YOM (12 Octobre 1963):

« Le 15 mai, 1948, arriva... ce même jour les Muftis de Jérusalem appelèrent les arabes de Palestine à quitter le pays, parce que les armées arabes étaient sur le point d'entrer pour combattre à leur place. »

Le journal jordanien, quant à lui :
Jordanian daily FALASTIN (19 février 1949):

“Les états arabes, qui avaient encouragés les arabes de Palestine à quitter leurs propriétés de manière temporaire, afin d'être à l'écart de l’invasion armées arabe, n’ont pas gardés leurs promesses, et ne sont pas venus en aide aux réfugiés. »

On estime à 600.000 environ, le nombre d’arabes palestiniens, qui ont choisi de partir durant la première guerre avec Israël. Ces départs étaient volontaires, et répondaient aux promesses faites par leurs propres frères arabes. Les Juifs ne les ont jamais brutalisés, ni forcés à partir. 800.000 Juifs environ furent, en revanche, expulsés des pays arabes, certains d’entre eux brutalement persécutés. Ils se rendirent dans la minuscule nation d’Israël, qui les intégra comme son propre peuple. Les Arabes de Goliath, au contraire, choisirent de ne pas absorber leurs propres peuples. Ils les transformèrent en réfugiés, et plus tard les employèrent dans leur jeu du chat et de la souris avec Israël. Jeu qui tristement continue jusqu’ à ce jour.

Le journal libanais rapporte ceci :
KUL-SHAY, Muslim weekly (Beyrouth, 19 août, 1951):

“Qui est-ce qui a entraîné l’afflux de réfugiés palestiniens au Liban ; ceux qui maintenant souffrent de l'attitude diffamatoire de la part des médias et des autorités communales, qui n'ont ni l'honneur ni conscience ? Qui les a fait venir dans de grands désarrois et sans ressource, après qu'ils aient perdu leur honneur ? Ce sont les états Arabes et parmi eux le Liban. »

Le Jordanian daily rapporte :

19 avril 1953, Jordanian daily newspaper AL URDUN:

« En ce qui concerne la fuite et la chute des autres villages, ce sont nos dirigeants, qui sont responsables, en raison de la diffusion de fausses rumeurs sur les crimes Juifs, les décrivant comme des atrocités, ce afin d'effrayer les arabes. En faisant circuler des rumeurs sur les atrocités juives, les massacres de femmes et des enfants etc. Ils ont mis la crainte et la terreur dans les coeurs des arabes en Palestine, jusqu'à ce qu'ils se soient sauvés laissant leurs maisons et leurs propriétés à l'ennemi. »

Nous voyons clairement, que les Juifs étaient dépeints comme étant mauvais, et que les nombreuses promesses faites par les arabes à leurs frères palestiniens, ne furent pas honorées. Les autorités arabes n’ont fait que répandre de fausses rumeurs dans le but de tromper leurs propres peuples. Maintenant, que ces réfugiés ont quadruplé, le monde fait porter à Israël la responsabilité de les rapatrier. Les israéliens refusent un tel compromis dans la mesure où ils ne sont pas la source du problème.

Les Juifs israéliens expatriés partout dans le monde entier depuis 2.000 ans, posaient eux-mêmes un problème de réfugiés, que personne n’avait voulu traiter. Le monde avait essayé de régler la question, en persécutant le peuple Juif. Comme nous le voyons dans la prophétie, c'est uniquement YHWH, qui à travers Ses promesses, les a recueillis de nouveau sur leur terre promise.

Jérémie 23:3-5a Et je rassemblerai le reste de mes brebis De tous les pays où je les ai chassées ; Je les ramènerai dans leur pâturage ; Elles seront fécondes et multiplieront. J’établirai sur elles des bergers qui les paîtront ; Elles n’auront plus de crainte, plus de terreur, Et il n’en manquera aucune, dit Yahuweh. Voici, les jours viennent, dit Yahuweh, Où je susciterai à David un germe juste.

Tous les rabbins s’entendent sur le fait, que « le germe juste » n'est autre, que le Messie tant attendu, qui viendra pour gouverner. Parce qu’Israël a rejeté son Messie, elle souffre et vit toujours dans la crainte constante d’attaques de la part des Islamistes. Lorsque le Messie reviendra Il réglera une fois pour toute, et à jamais la question de la terre promise. Sur ce point, seuls les nazaréens Yisraelites et les rabbins messianiques conviennent, que Yeshua est le Messie. Il nous a rachetés pour nos péchés, mais les rabbins orthodoxes restent aveugles.

Jérémie 3:18 En ces jours, La maison de Juda marchera avec la maison d’Israël ; Elles viendront ensemble du pays du septentrion Au pays dont j’ai donné la possession à vos pères.

YHWH a donné la terre d’Israël aux Juifs et aux Ephraïmites. Ils ne l’ont pas prise ou occupée de force. Elle leur appartient suite aux promesses faites à propos de l’héritage de leurs pères.

Jérémie 7:7 Alors je vous laisserai demeurer dans ce lieu, Dans le pays que j’ai donné à vos pères, D’éternité en éternité.

Yahuweh, l'Elohim d'Israël est la raison pour laquelle les hébreux peuvent demeurer sur la terre d'Israël. Cela n’est pas l'idée d'un homme. Notez que la terre fut donnée comme possession éternelle et non pour quelques centaines d’années. Le mot hébreu utilisé pour « l'éternité » est Ha-Olam. Il signifie aussi « monde sans fin ». Si les gens veulent arguer du fait, qu'il ne signifie pas de l’éternité, ou qu’il s’agit d’un lapse de temps conditionnel, alors on pourrait également arguer du fait, que les versets employés pour notre salut sont également conditionnels. Le mot/terme « ha, ou le olam » signifie que notre salut est pour l'éternité, ou « sans fin », tout comme les engagements de YHWH avec Israël. Nous devons être consistent dans notre vue.

Dans plusieurs écoles du Caire (en Egypte), les jeunesses musulmanes récitent des requêtes quotidiennes ; une des malédictions typiques sur les Juifs et sur les chrétiens, est la suivante :

“Je cherche refuge avec dieu contre s.a.tan le maudit. Au nom de dieu, le Compatissant, le Miséricordieux. O dieu, aide EL-Islam, et exalte la parole de vérité, et la foi, en préservant les serviteurs et le fils du serviteur, le Sultan des deux continents (l'Europe et l'Asie), le Khakan (Empereur ou monarque) des deux mers [les mers méditerranéennes et noires], le Sultan, le fils du Sultan (Mahmoud) Khan (le Sultan en place, lorsque cette prière fut composée). O dieu, aide le, et aide ses armées, et toutes les forces des musulmans : O maître des êtres du monde entier. O dieu, détruit les infidèles et les polythéistes, tes ennemis, les ennemis de la religion. O dieu, fait de leurs enfants des orphelins, et profane leurs demeures, et fait glisser leurs pieds, et donne les, eux et leurs familles, et leurs ménages et les leurs femmes et les leurs enfants et leurs relations par mariage et leurs frères et leurs amis et leurs possessions et leur race et leurs richesses et leurs terres, comme butin aux musulmans : O maître des êtres du monde entier ».

L'amour et les malédictions de Yahuweh sont réels. Ceux qui maudissent Son peuple élu seront maudits eux-mêmes. Il bénira ceux qui les bénissent. La bénédiction n’est pas uniquement réservée aux personnes, qui croient au Dieu d'Israël, ou qui sont chrétiennes, comme certains le pensent. Même les nations qui n'adorent pas Yahuweh peuvent recevoir des bénédictions matérielles pour avoir bien traité le peuple hébreu. Retenons la phrase suivante : « bénissons Israël et soyons bénis ».
Avatar de l’utilisateur
Morpheus
Administrateur du site
 
Messages: 4334
Inscription: 14 Mai 2010 00
Localisation: Suisse

Re: Une Bete qui ressucite sous nos yeux

Nouveau messagede groove19 » 2 Fév 2013 21

Salut morpheus,

Juste pour te dire même pas en rêve je lie , sérieux la vie et trop courte, la tu nous as copié un roman !

Je passe
groove19
 


Retourner vers Prophéties et Fin des Temps

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 23 invités

cron