Vers la prise du pouvoir du parti islamiste

Un médiateur entre l'occident et le moyen orient
-

Vers la prise du pouvoir du parti islamiste

Nouveau messagede Morpheus » 3 Oct 2010 18

Réferendum en Turquie : 60% de ‘oui’ pour un renforcement du pouvoir islamique

Près de 60% des électeurs turcs ont dit “oui” aujourd’hui à une révision de la Constitution qui donnera davantage de pouvoir au régime islamo-conservateur face à l’opposition laïque et à l’armée.

Les estimations de la chaîne d’information en continu NTV portent sur environ 75% des bulletins dépouillés et donne un large avantage au “oui” avec 58% des suffrages, contre 42% pour le “non”. La chaîne CNN-Türk donne une projection qui accorde 57% au “oui”.

Cette consultation était un baromètre pour la santé politique du parti gouvernemental de la Justice et du développement (AKP) du premier ministre Recep Tayyip Erdogan, à moins d’un an des élections législatives de l’été 2011. L’AKP, au pouvoir depuis 2002 et qui n’a perdu aucun scrutin depuis, soutient des réformes libérales, mais les laïcs soupçonnent ce parti de visées islamistes.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/ ... vision.php
Avatar de l’utilisateur
Morpheus
Administrateur du site
 
Messages: 4309
Inscription: 14 Mai 2010 00
Localisation: Suisse

Re: Vers la prise du pouvoir du parti islamiste

Nouveau messagede keter » 3 Oct 2010 18

Avatar de l’utilisateur
keter
 
Messages: 1311
Inscription: 21 Mai 2010 09

Re: Vers la prise du pouvoir du parti islamiste

Nouveau messagede LAZARE » 5 Oct 2010 06

LIVRE L'Antichrist, vers un Djihad Mondial
http://www.clcfrance.com/l-antichrist-v ... EA020.html



LAZARE
 
Messages: 391
Inscription: 5 Sep 2010 11
Localisation: France

Re: Vers la prise du pouvoir du parti islamiste

Nouveau messagede Reloaded » 11 Oct 2014 08

Turquie – Une manifestation de soutien à Daesh à Ankara!

Publié le 2 octobre 2014 par vilistia

Published on Thursday, 02 October 2014 09:42 | 580

Une manifestation de « soutien au peuple syrien » qui s’est vite tranformée en manifestation de soutien à Daesh (Etat Islamique) a eu lieu à Istanbul en Turquie, sous les yeux des policiers turcs.

« En traversant les rues du quartier Fateh à Istanbul, les manifestants ont arboré les drapeaux et des slogans Daesh, et affirmaient vouloir soutenir ceux qui ont combattu pour le jihad en Irak et en Syrie et qui sont tombés en martyre pour Dieu », ont rapporté des medias turcs, selon le journal égyptien al-Ahram qui a dit tenir cette information de la CNN turkish.

Les manifestants ont également scandé des slogans hostiles à l’impérialisme américain.

L’appel à ce rassemblement a été lancé par un mouvement turc qui se fait appeler le Hezbollah turc. Il s’agit en fait d’une organisation kurde armée qui a été fondée à la fin des années 70 du siècle dernier pour faire face au parti kurde le plus populaire, le parti des travailleurs kurdes (PKK), aux tendances laïques.

Elle s’est fait remarquer par sa violence non seulement contre ce dernier, mais aussi contre ceux qui se divergent avec elle. C’est le Hezbollah Turc qui est derrière l’assassinat du dirigeant islamique Ezzeddine Yalderim qui était le président une association caritative islamique, soutient Arab-Press.

A noter que le PKK a lancé une mise en garde au gouvernement turc l’accusant de mener une guerre contre le peuple kurde, et menaçant de reprendre la lutte armée à partir du mois prochain.

Cette position kurde est intervenue en riposte au refus turc de laisser paser des combattants kurdes vers la région syrienne de Hassaké pour prêter main forte à la communauté kurde persécutée par Daesh.

Selon Cemil Bayik , le chef du KCK, branche politique du PKK, les derniers événements de Aïn Arab (Kobani) au nord de la Syrie ont dévoilé au grand jour l’importance de l’étroite collaboration entre le gouvernement kurde et cette milice takfiriste .

« Les attaques de Daesh contre Kobané ont aidé à élucider deux choses. L’une étant de savoir si la collaboration de la Turquie avec Daesh se poursuivait ou non. L’autre, de savoir si le processus de paix se poursuit dans le nord [c.-à-Turquie] ou non.

Il en ressort que la Turquie poursuit ses relations avec Daesh et que la Turquie ne va pas résoudre le problème kurde dans le nord.

Parce que la Turquie qui soutient les attaques de Daesh contre Kobani, et qui visent à la dépeupler, et milite en même temps pour la création d’une zone tampon, ne peut pas rompre ses liens avec Daesh », a-t-il expliqué dans un entretien avec The Monitor

http://eurasie.ru/archives/3294
Reloaded
 
Messages: 3558
Inscription: 16 Mai 2010 03


Retourner vers Turquie

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron