English English - Spanish Spanish - Deutsh Deutsh - English Netherland - swedish Swedish - Italia Italia - Norway Norway - Portugal Portugal - Poland Poland - Turkey Turkey


Forum religion islam

† Fin des Temps en Cours - Identification de la Bête de l'Apocalypse et du Nombre 666


Fin des Temps - Lucifer - La Bete - Nombre de la Bete - Monnaie Islamique - Persecution chretiens - Islam et Judaïsme - Documents -



MARQUAGE MONETAIRE A L'EFIGIE DE L'ISLAM


L'histoire nous montre que chaque grand empire décadent (Egypte, Babylone, Grece, Rome, ...) faisait marquer sa monnaie à l'éfigie de son gouverneur ou de ses croyances idolatres. Les pays musulmans pratiquants un islam fondamental ont tous une monnaie à l'éfigie de l'islam, celle du nouvel empire islamique en cours de création. (voir en bas de page les billets de banques islamiques)

La majorité des pays musulmans présentent une caractéristique intéressante : leur monnaie est marqué par un des sceaux de l'islam. Les pays islamiques ayant ce "marquage monétaire" présentent au moins l'une des trois conditions suivantes à savoir : existence de groupes jihadistes ou extrêmistes ; présence d'un régime totalitaire où la charia islamique est appliquée avec rigueur ; les minoritées religieuses non musulmanes sont persécutés et condamnés à un statut de dhimmis.

Les symboles/sceaux présents sur la monnaie islamique peuvent être : un ayatollah, un croissant de lune, un minaret, une mosquée, 2 épées entrecroisées, la mecque, message arabe incluant le mot "allah", billet daté avec le calendrier islamique...

N'est ce pas là un symbole très fort d'associer un sceau divin [spirituel], sur de la monnaie symbole de mercantilité [matériel] ?

Dossier complet sur l'antichrist et la bête - Réagir à cet article


L'OUVERTURE DES BANQUES ISLAMIQUES EN OCCIDENT


Des études financières montrent que d'ici 2020, plus de la moitié des musulmans auront placé leur argent dans des banques islamiques ; ces banques ont un mode de fonctionnement particulier puisqu'elles ont l'obligation de reverse une taxe à des organismes islamiques ; en d'autres termes, elles permettent de faire avancer la cause de l'islam dans le monde. L'islam est la seule religion au monde à adopter le modèle financier des sectes, en mélangeant l'aspect matériel [l'argent] et l'aspect spirituel [la religion]

«[...] À ceux qui thésaurisent l'or et l'argent et ne les dépensent pas dans le sentier d'Allah, annonce un châtiment douloureux. Le jour où ces trésors seront portés à l'incandescence dans le feu de l'Enfer et qu'ils en seront cautérisés, fronts, flancs et dos : voici ce que vous avez thésaurisé pour vous-mêmes. Goûtez de ce que vous thésaurisiez. » (Coran 9/34-35)

Les banques islamiques ont drainé des sommes énormes estimées à 1000 milliards de dollars en 2010, et constituent un manque à gagner aux banques conventionnelles tant dans les pays musulmans que dans les pays non-musulmans. Certains estiment que 40 % à 50% de l'épargne des musulmans sera gérée par la finance islamique d'ici 8 à 10 ans, contre 10 % vers 2007. (lire l'article de Sami Aldeeb)

http://financeislamiquefrance.fr
http://youtube.com/watch?v=WPCpWtIWc1c
http://youtube.com/watch?v=O50wLZG6y0s
http://youtube.com/watch?v=TH5g2_PTM8Q
http://youtube.com/watch?v=Z2ud5le1NlM
http://youtube.com/watch?v=nX42BbHmxXI




LES BILLETS DE BANQUES ISLAMIQUES



banque afghanistan
-   Afghanistan
algerie
-   Algérie
bengladesh
-   Bengladesh
brunei banque
-   Brunei
comores
-   Comores
egypte
-   Egypte
arabie saoudite
-   Arabie Saoudite
emirats arabes
-   Emirats
ethiopie
-   Ethiopie
irak
-   Irak
banque iran
-   Iran
banque kazakstan
-   Kazakstan
collection maroc
-   Maroc
banque oman
-   Oman
ouzbekistan
-   Ouzbékistan
pakistan
-   Pakistan
palestine
-   Palestine
billet qatar
-   Qatar
somalie
-   Somalie
billet soudan
-   soudan
tadjikistan
-   Tadjikistan
tunisie
-   tunisie
billet banque tukmenistan
-   Turkménistan
billet banque turquie
-   Turquie
yemen
-   Yémen
coran jordanie
-   Jordanie
Islam Malaisie
-   Malaisie
musulmans lybie
-   Lybie
muslim bahrein
-   Bahrein
billet koweit
-   Koweit




DHIMMITUDE : INTOLERANCE RELIGIEUSE ENVERS MINORITES RELIGIEUSES EN TERRE D'ISLAM


Irak
Anciennement Sadam Hussein a fait tué plus de 200000 kurdes (qui n'ont pas les memes origines ethniques que les irakiens arabes et comprend de nombreux groupes chrétiens) Récemment, plusieurs milliers de kurdes irakiens chretiens ont du fuire leur pays sous la menace chiites et sunnites.

Iran
Régime islamique totalitaire répressif. Tous ceux qui ne suivent pas l'islam rigoriste du coran et de la sunna sont persécutés, punis par la lois de la charia fondamentale. Les homosexuels sont condamnés à mort, la lapidation de la femme adultère se pratique encore dans certains villages iraniens

Arabie Saoudite
La conversion d’un musulman à une autre religion est passible de mort. La Bible est illégale. Les célébrations de Pâques sont illégales. Entrer dans les villes « saintes » de Médine ou de la Mecque est passible de mort pour un non musulman.

Égypte
L’islam est religion d’État et la source législative principale. En conséquence, les pratiques religieuses qui entrent en conflit avec la loi islamique sont interdites. Les musulmans peuvent faire face à des problèmes judiciaires s’ils se convertissent à une autre foi. Les non musulmans doivent obtenir un décret présidentiel pour pouvoir construire un lieu de culte. De nombreuses familles chretiennes sont persécut&s pr des musulmans radicaux. Des eglises coptes sont brulés

Jordanie
La peine de mort est prévue pour un musulman vendant des terres à un juif.

Koweït
L’enregistrement et [nécessité d’] agrément [par l’État] de groupes religieux. Les membres des religions non autorisées dans le Coran ne peuvent pas construire de lieu de culte. Interdiction de l’enseignement religieux organisé pour d’autres religions que l’islam.

Malaisie
Selon la loi malaisienne, les convertis au christianisme doivent enregistrer au tribunal leur renoncement à l’islam. Beaucoup de chrétiens convertis préfèrent garder le silence plutôt que de passer devant les tribunaux de la charia, où l’apostasie ou la conversion hors de l’islam est passible d’une peine de flagellation, d’amendes, d’emprisonnement, jusqu’à l’application la plus extrême, celle de la peine de mort. Dans ce pays où les musulmans représentent plus de la moitié de la population, la conversion hors de l’islam est punie d’un à cinq ans de prison et à une amende 3000 $. Un malaisien musulman qui épouse une non-musulmane [NDT Le mariage entre une musulmane et un non musulman est interdit par la sharia] et qui convertit des non-musulmans à l’islam est récompensé avec un appartement, une voiture, un paiement de 2700 $, et une allocation mensuelle de 270 $.

Maldives
Dans cette île paradisiaque visitée chaque année par des dizaines de milliers de touristes, le christianisme est à peine toléré. Quand les chrétiens locaux (approximativement 300 sur une population de 300.000 habitants) pratiquent leur culte, ils le font au risque de se faire emprisonner ou pire s’ils sont découverts par les autorités musulmanes. Les Bibles sont bannies et les touristes peuvent être arrêtés s’ils essaient d’en importer dans ce pays.

Pakistan
La conversion d’un musulman à une autre religion est passible de la peine de mort. Le prosélytisme par des non musulman est interdit. Des chrétiens sont régulièrement mis en prison pour blasphème. L’islam est religion d’État, et devant une cours le témoignage d’un chrétien a moins de poids que celui d’un musulman. La section 295c du Code Pénal prévoit la peine de mort pour quiconque souille le nom du prophète Mahomet, le témoignage de quatre musulmans y suffit. Cela favorise un environnement dans lequel les musulmans peuvent se sentir libres d’utiliser l’intimidation et la violence contre les minorités religieuses pour des gains personnels. De même si un criminel musulman viole une femme chrétienne et plaide ensuite qu’elle a accepté l’islam et l’a épousé ; ce musulman n’est pas coupable selon la loi criminelle pakistanaise.

Qatar
L’instruction islamique est obligatoire dans les écoles. Le gouvernement régule la publication, l’importation et la distribution de la littérature religieuse non-musulmane. Le gouvernement interdit le prosélytisme non-musulman.

Soudan
La conversion d’un musulman à une autre foi est passible de la peine de mort.

Syrie
La question requière que le président soit musulman et spécifie que la jurisprudence islamique est la source législative principale. Partager la foi chrétienne est découragée [puisque] posant une menace aux relations entre les groupes religieux, le risque pénal encouru étant l’emprisonnement à vie. Un chrétien n’est jamais autorisé à faire du prosélytisme. Les églises qui veulent effectuer un service supplémentaire doivent obtenir un permis gouvernemental. Les sermons sont régulièrement surveillés, de même que les levées de fonds.

Yémen
Le pays interdit le prosélytisme par des non musulmans ainsi que les conversions. Le gouvernement ne permet pas la construction de nouveaux lieux de culte s’ils ne sont pas musulmans.

Dans google vous verrez de nombreux articles sur la persécution de minorités religieuses par l'islam dans tous les pays musulmans tels que : Somalie, Niger, Afhanistan, Indonésie, Mauritanie, Palestine,... Notez que les 55 pays islamiques sont souvent des régimes totalitaires, monarchiques ; les quelques démocraties (ex. l'Indonésie) qui s'y trouvent sont souvent des pays où les droits de l'homme sont baffoués et les minorités religieuses sont persécutées par des musulmans.



Attention : Merci de ne pas faire d'amalgame ! Ce site est contre l'islam radical, et à fortiori certaines déviances de l'islam. Cependant nous ne sommes pas contre nos frères musulmans que nous aimons. Ils sont malheureusement les premières victimes de cette idéologie ! Merci pour votre compréhension


Prophetie-Biblique.Com Copyright 2009, toutes reproductions autorisées - Nous contacter - Réagir à un article Forum religion islam
Liens connexes Persecution chretiens - Babylone la grande - La bete - Armageddon Bible - Nombre 666 - Bete Apocalypse - Islam Jihad